vitodens 222f brûleur affiché en permanence

  1. Chris86
    (86) Vienne
    Bonsoir
    J'ai une chaudière vitodens 222f de 19 KW + vitronic 200 avec sonde ext
    RDC chauffage par le sol
    Etage radiateurs acier
    Le brûleur ne s’arrête pas et je régule à 48-50°C (flamme sur vitronic 200)
    pente 0.8 et // 0 pour le plancher chauffant avec consigne 20°c
    pente 1.1 et // à 0 pour radiateurs à l'étage
    Temperature ECS à 50 °c
    Température départ plancher à 37°C
    Est-ce normal d'avoir le brûleur en permanence affiché ?
    le débit est-il constant ? influence sur conso?
    Merci pour vos réponses
     
    Chris86 , 20 Janvier 2016
    #1
  2. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Chez moi, en radiateurs, la marche est de 60-70% du temps. Surtout qu'il fait froid.
    Si tu augmentes la pente, sûr que çà chauffera moins longtemps.
    Mais si la pente a été réglée, pourquoi la toucher, laisser en l'état, la consommation ne sera pas plus élevée.
     
    Jean91 , 20 Janvier 2016
    #2
  3. Chris86
    (86) Vienne
    Bonsoir Jean

    Merci pour la réponse.
    Ce qui me gêne au niveau de mon installation, c'est que le brûleur est 100 % en marche pour maintenir à 48°C, et pour la durée de vie du brûleur, ce n'est peut-être pas très bon....Y-a-t-il une paramètre à modifier ?
     
    Chris86 , 20 Janvier 2016
    #3
  4. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    100% en marche ? En es-tu sûr ?
    Pour cela, à la chaudière, appuyer sur le bouton du bas et le bouton OK. Au bout de 4 sec., le panneau fait apparaître d'autres lignes dont la première est "diagnostic".
    Faire "OK" sur "diagnostic".
    Descendre avec la flèche vers le bas jusque les indications:
    - Heures brûleur
    - Nombre de démarrages

    Nous indiquer les valeurs et refaire les relevés le lendemain.
    On verra si çà marche à 100%.

    Elle date de quand cette machine ?
    Y a t il plusieurs années qu'elle fonctionne ?
     
    Jean91 , 20 Janvier 2016
    #4
  5. Chris86
    (86) Vienne
    100% en marche, je ne suis pas sur. Ce qui est certain, c'est que l'icone du brûleur est affiché en permanence sur le vitotronic 200.
    La chaudière indique tout le temps la même température de 48°C.
    Machine récente début 2015. (premiers froids sous 0°C)
    bonne température au RDC (chauffage sol) et étage (radiateurs)
    Relevé heures brûleur hier soir à 23 h: 1962 / Nbre allumages bruleur: 12084
    Relevé heures brûleur ce soir à 18 h: 1979 / Nbre allumages bruleur: 12110
    Donc pour 19 h de fonctionnement: 17 heures de brûleur...et 26 allumages liés à la programmation ECS certainement...
    C'est quand même bizarre...
    Est ce un delta de température trop faible entre la température de la chaudière 48°C et la température de départ du chauffage sol 38°C qui perturbe la régulation du brûleur ??? Je ne trouve pas ça logique.
     
    Chris86 , 21 Janvier 2016
    #5
  6. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    J'ai lu par ailleurs:

    on considère généralement qu’une installation de chauffage correctement dimensionnée doit fonctionner 1/3 de la durée de la saison de chauffe, soit environ 1 800 .. 2 000 heures par an.

    Source:

    http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10969

    Tu n'en es pas trop loin. Mais 17 h sur 19, c'est (un petit peu) plus que chez moi. Est-ce le plancher ou les radiateurs qui demandent ?

    Si la maison est récente, c'est peut-être le plancher qui demande, sinon c'est plutôt les radiateurs.
    Il faut tâter les tuyaux pour savoir qui retourne le plus froid.

    J'ai lu par ailleurs que l'eau dans le plancher peut aller jusque 40° ou même plus, donc tu pourrais augmenter un peu la parallèle pour le plancher. Mais 37° me paraît bien tout de même.
    Ou augmenter les 2 parallèles de 0,1 par exemple.

    De toute façon, s'il y a une sonde extérieure, et si la température extérieure baisse encore, la temp. de sortie de la chaudière va augmenter, et le temps pour le brûleur ne va pas augmenter forcément.

    Valeurs de codes à vérifier si possible:
    b0
    b2
    b5

    Quant aux 26 démarrages, il peut y avoir des micro-cycles dont personne ne sait pourquoi l'installation, après avoir fonctionné longtemps, s'arrête puis redémarre 5 min. après pour s'arrêter quelques secondes après.
    Bienvenue au club si c'est le cas...
     
    Dernière édition: 21 Janvier 2016
    Jean91 , 21 Janvier 2016
    #6
  7. Chris86
    (86) Vienne
    pas de valeurs pour b0 b2 et b5 (pas de commande à distance)
    Pas de thermostat intérieur non plus
    retour tiède pour les radiateurs à l'étage (modif pente à 0.8 comme le chauffage sol)
    Retour encore + tiède pour le chauffage sol
    J'ai arrêté le chauffage haut (il est direct) : pas de modif
    J'ai arrêté le chauffage sol du bas: arrêt du brûleur immédiat
    C'est peut être normal....
     
    Chris86 , 21 Janvier 2016
    #7
  8. gchaud
    (92) Hauts-de-Seine
    Une chaudière et son installation c'est comme une voiture.

    Il y a au moins 2 façons pour faire 1000 KM en 10h.
    La première est de rouler pendant 10h à 100Km/h, une autre serait de rouler à 200 Km/h et s'arrêter toutes les 1/2 heures.

    A la fin le résultat sera le même, sauf que la consommation sera plus importante dans le second cas.

    Concernant la fiabilité de la voiture tout va dépendre de sa puissance, si pour faire du 100 KM/h vous êtes quasiment à fond, vous allez plus consommer qu'avec une voiture qui peut monter à 200, et de même elle risquera de tomber plus rapidement en panne.

    Pour les chaudières c'est pareil. SI vous prenez le manuel vous verrez que le rendement maximum n'est pas atteint à 100% de la puissance chaudière. Il faut se débrouiller pour faire fonctionner le maximum du temps la chaudière dans la puissance de rendement max.

    Après, on peut toujours optimiser. Dans le cas d'un plancher chauffant on va favoriser une faible pente pour que la chaudière chauffe le moins l'eau, on va favoriser la condensation et le confort. SI votre chaudière fonctionne 100% du temps à cause du plancher c'est que la pente est la bonne.

    Pour faire un bon réglage :
    1/ on équilibre la fluidique
    2/ on règle la pente quand il fait froid (c'est la bonne période)
    3/ quand 1 et 2 sont ok, on va diminuer la puissance chaudière pour forcer la modulation sur les valeurs basses. La bonne puissance sera celle qui tendra vers un démarrage (entre 1 et 2).
    4/ lorsqu'il fera au moins 15° à l'extérieur on règle la //, (ne sert à rien si on a mis B0=3).

    Concernant le point 3 il faut prévoir une marge car si vous faites le réglage de puissance pour -5° et qu'un jour vous avez -15° vous risquez d'avoir froid lorsqu'il y aura -15°.
     
    gchaud , 21 Janvier 2016
    #8
  9. Chris86
    (86) Vienne
    Bonsoir

    Merci pour les conseils

    Pour la puissance de la chaudière il faut tendre vers un démarrage entre 1 et 2 ?
    En fait je diminue jusqu’à quelle valeur ? je ne comprends pas (100 % ce jour)
    Cdlt
     
    Chris86 , 21 Janvier 2016
    #9
  10. gchaud
    (92) Hauts-de-Seine
    Si ta chaudière tourne quasiment toute la journée, et que tu as la température demandée ne touche à rien ta chaudière est bien réglée.
     
    gchaud , 21 Janvier 2016
    #10
  11. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Ici un bon lien pour comprendre le réglage de la courbe de chauffe.

    http://www.alec-nancy.fr/wp-content/uploads/2015/05/ALEC15-Bien-regler-la-courbe-de-chauffe-web.pdf

    Il faudra tâtonner un peu (et tout marquer par écrit):
    - en hiver
    - et également au printemps.

    Mais pour le moment, on sait déjà que:

    - une marche constante du brûleur n'est pas préjudiciable (si la température extérieure baisse, le temps du brûleur ne s'allongera pas, ce sera la température de l'eau qui montera - donc avec un plancher chauffant, il faut qu'à -5° extérieur, la température du plancher soir telle qu'on puisse encore l'augmenter quand il fera encore plus froid)
    - par conséquent, la chaudière travaille à basse température et le fait, pour nos économies, avec le meilleur rendement

    Il reste bien sûr à savoir si la durabilité d'une chaudière va de pair avec ces réglages. On peut imaginer que oui, car:
    - les matériaux ne sont pas soumis à des contraintes trop fortes
    - le gaz a toujours une bonne combustion sans encrassement quelque soit le débit
     
    Dernière édition: 21 Janvier 2016
    Jean91 , 21 Janvier 2016
    #11
  12. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Avec mes radiateurs, ma chaudière actuellement travaille 15 h / jour.
    40 démarrages actuellement par 24 h.
    Et 2 démarrages programmés par jour pour l'eau chaude (nous ne sommes pas nombreux dans la journée). Mais ces deux démarrages ne sont peut-être pas comptés si la chaudière tourne pendant que la programmation met en route l'ECS (Eau Chaude Sanitaire)
     
    Jean91 , 21 Janvier 2016
    #12
  13. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    La garantie de l'échangeur de chaleur en inox est de 10 ans contre la corrosion.

    Il ne semble pas y avoir de garantie sur le tamis inox qui sépare la flamme en de multiples mini-flammes pour diminuer le taux de NOx (oxydes d'azote), mais ce ne doit pas être une pièce très onéreuse.
     
    Jean91 , 22 Janvier 2016
    #13
  14. Chris86
    (86) Vienne
    Ok, ça me rassure....

    Je pense avoir optimiser la pente pour mes radiateurs et le plancher chauffant.
    Je verrai les parallèles pour temps + doux...
    concernant la puissance, comment régler le juste nécessaire (je suis à 50 %) et ça l'air de bien fonctionner au niveau régulation....
     
    Chris86 , 22 Janvier 2016
    #14
  15. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Il faut mesurer la consommation de gaz en instantané.
    Quand il fait très froid.

    Par exemple:
    Si le compteur est en xxxxx.xxx m3 (exemple: 21230,210 m3)

    Mesurer le temps pour passer de 21230,210 m3 à 21230,220 m3
    (soit 0,010 m3)

    Résultat: 50 secondes

    Multiplier: 0,010 x 50 x 3600 x 11,01 = 7,927 soit 8 Kwh en pointe
     
    Jean91 , 22 Janvier 2016
    #15
  16. Chris86
    (86) Vienne
    En fait si j'arrive à réguler à la température de la chaudière , c'est bon...Je vais descendre petit à petit la puissance.
    Par contre, il vaut mieux que je garde une marge par grand froid < 10°c
    au niveau consommation de gaz, ça joue beaucoup ?
     
    Chris86 , 22 Janvier 2016
    #16
  17. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Malheureusement, la chaudière fait ses calculs toute seule et des fois, la température de consigne change et passe au-dessus des valeurs qu'on espère. Enfin, pas toujours non plus.
     
    Jean91 , 22 Janvier 2016
    #17
  18. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Tu devrais tout de même voir quelle valeur a ce code b0.

    Pour cela, à la chaudière, appuyer sur le bouton du bas et le bouton OK en même temps et un peu plus de 4 sec.
    Le panneau fait apparaître d'autres lignes en dessous de "diagnostic".
    Sélectionner "Circuit de chauffage" et descendre pour voir la valeur de "b0"

    Le panneau d'affichage reviendra tout seul comme il est d'habitude.
     
    Jean91 , 22 Janvier 2016
    #18
  19. Chris86
    (86) Vienne
    bonjour Jean

    Je n'ai pas accès aux valeurs B0 B2 et B5 car pas de thermostat à l'intérieur ?
    Est ce normal ?
    J'ai uniquement la sonde extérieure
    La température est + douce....et le brûleur est toujours activé pour une température chaudière de 51°C
    Bonnes températures au RDC et étage
    A suivre
    Peut-être un mauvais câblage car pas accès à B0 B2 et B5 ???
     
    Chris86 , 23 Janvier 2016
    #19
  20. gchaud
    (92) Hauts-de-Seine
    C'est normal car ces paramètres sont nécessaires uniquement si vitotrol et si on veut activer la sonde du vitotrol.
     
    gchaud , 23 Janvier 2016
    #20
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Fonctionnement Viessmann Vitodens 222F en micro-cycles

Chauffage 16 Décembre 2015

Stabilité température vitodens 222F

Chauffage 17 Décembre 2014

aide vitodens 222fr2b avec vitotrol 200

Chauffage 19 Octobre 2013

Vitodens 222F+ Vitotrol 300A Problème Temperature

Chauffage 13 Février 2012

Fonctionnement tuyauterie chaudière viessmann vitodens 222 F

Chauffage 1 Décembre 2016