sondage sur variation de pression

  1. Pol29
    (29) Finistère
    Bjr à tous,

    Quand vous contrôlez la pression de votre circuit de chauffage, tous les combien de tps et de combien de bars devez vous rajouter de l'eau ?

    Personnellement je dois rajouter environ 0.2 bars tous les mois pour maintenir une pression à 1.5 bars et pourtant aucune fuite...
     
    Pol29 , 2 Janvier 2013
    #1
  2. dsm28
    dsm28
    Supporter
    (28) Eure-et-Loir
    Bonjour, au départ c'est normal l'eau est chargée en oxygéne une fois morte ! plus de dégagement gazeux au bout d'un certain temps ! pour un circuit avec radiateur c'est pas 1.5 bar mais 2.5 max c'est mieux ! Déjà là y à un soucis ! voir avec le membre M kenny 82 spécialiste en chaudiere pour plus de renseignements en version pro ! voilà ! vous savez avec qui prendre contact ! bien cordialement !
     
    dsm28 , 2 Janvier 2013
    #2
  3. Pol29
    (29) Finistère
    Qd vous dites un certain tps, ça peu prendre plusieurs semaine ? L eau a effectivement été changé en novembre... E volume de perte cela correspond à un petit verre par mois alors pour trouver la fuite c est pas gagné. Merci pour votre réponse en tout cas.
    Mais 2.5 cela me paraît élevé... Et quel est l intérêt de monter autant ?
     
    Pol29 , 2 Janvier 2013
    #3
  4. dsm28
    dsm28
    Supporter
    (28) Eure-et-Loir
    Si vous faite tourner à fond votre chauffage pendant quelques heures après rechargement en eau propre active le procéssus ! pour la pression à 2.5 c'est une valeur standard bien souvent pour avoir un circuit en préssion correct ! pas plus de 2.5 pour une installation correct. Pour toutes questions technique voir notre ami M KENNY 82 sur le forum ! le top pro c'est lui pas moi ! voilà pour vous venir en aide !
    bien cordialement
     
    dsm28 , 2 Janvier 2013
    #4
  5. les3c19
    (19) Corrèze
    Bonjour
    La pression préconisée dans un chauffage est bien de 1,5 bar et non de 2,5 normalement quand tout est bien purgé ,c'est à dire dés la mise en service ,il n'y a plus besoin de contrôler tout les jours.
    Si la pression baisse régulièrement: 2 choses: 1-fuite sur le circuit 2-(flexcon) défectueux ,soit à regonfler ,soit à remplacer!
     
    les3c19 , 2 Janvier 2013
    #5
  6. Pol29
    (29) Finistère
    Je pense également à une fuite sur le circuit... Mais vu la faible variation (0.2 à 0.3 bars sur un mois), ça va être coton pour la trouver.... J'ai tout regardé, mais rien vu, pas un seul trace, pas un seul suintement. Je vous tiendrai au courant si j'élucide ce mystère...
     
    Pol29 , 2 Janvier 2013
    #6
  7. dsm28
    dsm28
    Supporter
    (28) Eure-et-Loir
    Bonjour, tout dépend de ta chaudiere et des informations données par le fabricant !
    je suis d'accord également avec LES3C19
    y à bien un bon nombres de chaudières qui son à 1.5 également donc c'est pas faux !
    çà doit surtout être une fourchette à avoir pression mini maxi donc tant que tu est entre les deux c'est bon y en à c'est 2 bar dépend du matos et du circuit radiateur peut être également , j'ai bien 2.5 bar sur ma chaudiere et çà bouge pas ! les barres témoins sont toutes dans la zone verte çà change de couleur à partir de 3 donc pour moi c'est bon !
    de toute façon si je remonte la préssion au dessus de 3 bar y à les led rouge qui s'allume ! et si j'insiste une vanne s'ouvre automatiquement en dessous ! au montage j'ai vue le test ! çà coule en dessous ! serpilliere à avoir sous la main ! si y à pas le tuyau pvc du trop plein en place !
    La pression dans le reseau chauffage doit etre sensiblement la meme à chaud et à froid C'est le vase d'expansion qui gère çà !
    Il régule le volume d'eau du circuit pour justement encaisser la difference de volume entre l'eau chaude et froide si y à une différence de plus de 500grs en rapport au recommendation constructeur préssion standard (compris entre 1.5 et 2.5 max) le vase à surement perdu un peu de pression dans ce cas ! tu coupe la chaudiere tu ouvre un radiateur pour avoir préssion à zéro ! avec gonfleur à air de voiture tu regonfle ta membrane de ton vase d'expansion là c'est pareil voir pro car en général c'est 1 bar je sais que j'ai un peut plus chez moi ! sans dire de connerie je crois 1.2
    çà doit surement être en relation avec l'installation ont ma toujours dis qu'il est préférable d'avoir un vase d'expansion plus gros en capacité que pas assez ! voilà !
    donc moi à ta place je prend contact avec notre ami kenny 82 chauffagiste de métier sur bricozone en donnant la marque et référence de ta chaudiére la tu peux être certains de pas avoir de merde ensuite !
    c'est pareil d'avoir un purgeur automatique en point haut de ton circuit chauffage c'est bien également ! surtout quand tu rajoute de l'eau propre ! autrement c'est purge à chaques radiateurs ! mais bon c'est rapide ! un truc que tu peut avoir par contre ! c'est si tu as un nouveau radiateur type aluminium ! là faire attention !çà peut faire de l'électrolyse si présence de radiateur acier où fonte ! y en à qui rajoute dans le circuit d'eau simplement du MIR vaisselle et basta ! plus de problème ! renseigne toi à ce niveau également ! j'ai un pote qui est chaufagiste à la montagne lui il rajoute du glycol (anti gèle) dans le circuit d'eau mais çà c'est plus en prévision du gèle c'est sur ! . bon bein regarde ta doc chaudiére en premier et joindre kenny 82

    Il est présent sur d'autres posts et chaudiére de tout poils autrement post lui un petit message ! en MP http://www.bricozone.fr/private.php?do=newpm&u=3817&postid=27407
    Mais y à de grande chance de le voir venir pour te venir en aide !
    Amitié à lui au passage ! et meilleurs voeux
     
    Dernière édition par un modérateur: 3 Janvier 2013
    dsm28 , 3 Janvier 2013
    #7
  8. pierrequiroule1
    (93) Seine-Saint-Denis
    Bonjour,

    Voici une explication déjà donnée, concernant un vase d'expansion et la pression du circuit de chauffage.

    Pour une première vérification, placez-vous devant votre chaudière et augmentez volontairement la température de l'eau du circuit de chauffage. Restez devant la chaudière durant cette montée. Sur le manomètre, si la pression augmente au point d'arriver aux environs de 3 bars et que la soupape de sécurité laisse sortir de l'eau, il s'agit bien d'un problème d'expansion.

    La théorie.

    La pression de gonflage du vase d'expansion doit être identique à la pression statique de l'installation. Dans une installation à l'arrêt, cette pression est engendrée par l'écart de la hauteur d'eau (altitude) entre le vase d'expansion et l'élément le plus élevé du circuit (radiateur, purgeur, etc.).

    Un écart d'un mètre équivaut à environ100gr/cm² de pression, soit 100mbar ou 0.1 bar.
    Pour 10 mètres ce serait 1kg/cm² ou 1 bar.

    La pression de remplissage du circuit hydraulique doit être supérieure à celle du gonflage du vase de 200 à 400 gr/cm² (0.2 à 0.4 bar) . Cette légère surpression va faire pénétrer de l'eau dans le vase. Ce volume de réserve compensera les petites purges éventuelles.

    La pratique.

    Comme de nombreux utilisateurs maintiennent inutilement une pression à 1.5 bar dans leur installation, dans ce cas, le vase doit donc être gonflé à 1.2 bar.

    Il faut se méfier du pré gonflage d'un vase neuf qui n'est pas forcément celle que l'on souhaite. Il est préférable en revenant d'avoir acheté un vase, de passer par une station-service pour contrôler son gonflage et le parfaire en connaissant par avance cette pression. Elle ne doit en aucun cas être inférieure à 0.5 bar.

    Il n'y a pas d'inconvénient à gonfler un vase d'expansion avec de l'air comprimé.

    Chaque vase comporte une valve identique à celle d'une roue de voiture.
    Cette valve permet le contrôle et le gonflage. Si la pression du vase est contrôlée alors qu'il est en place et raccordé sur le circuit hydraulique, il est nécessaire pour obtenir une mesure exacte de faire descendre la pression d'eau du circuit en ouvrant la soupape de sécurité ou en purgeant un ou des radiateurs par excès. Dans le cas contraire, la pression indiquée par un manomètre raccordé sur le vase serait égale à celle du circuit hydraulique.

    Pour vérifier un vase raccordé sur un circuit, il est possible d'appuyer très peu de temps sur le pointeau de la valve. S'il sort de l'eau, le vase est HS, il est à remplacer. Dans le cas contraire, on entend le gaz sortir. En faisant descendre la pression de l'eau du circuit comme il est dit plus haut, on peut contrôler la pression du vase en place. Il est possible qu'il soit dégonflé (c'est rare). On peut toujours essayer de le regonfler. Dans certains cas, comme la membrane interne est plaquée contre la valve, par la pression d'eau, il ne sort pas d'eau et pourtant le vase est HS, la membrane est percée. Cela sera confirmé par un gonflage rendu impossible.

    Un vase d'origine est toujours plus cher qu'un vase acheté au détail. Son volume doit au minimum être le même que celui qui est à remplacer. Si le volume est supérieur, cela ne pose aucun problème.
    On peut démonter le vase en place et bouchonner son raccordement. Le vase de remplacement peut de préférence être raccordé à proximité de la chaudière, sur le tube de retour. Il est possible aussi de le raccorder à l'endroit où était branché le vase d'origine. Cette façon de faire fonctionne sans problème, c'est juste une question d'esthétique, que d'avoir ce vase visible. Il n'est pas interdit de prévoir un robinet d'isolement pour ce vase. La poignée de commande de la vanne sphérique utilisée peut être maintenue en ouverture avec un simple collier, afin d'éviter une fermeture par faute d'inattention. En cas de fermeture imprévue, pas de panique, la pression monterait de la même façon que si le vase était HS. La soupape de sécurité, qui elle n'est pas isolable remplirait son rôle en laissant partir l'eau en excès et maintiendrait une pression au maximum de 3bars.
    Taper sur un vase d'expansion comme sur un tonneau pour se rendre compte de son état n'est pas très technique et le résultat est loin d'être probant.

    A+
     
    pierrequiroule1 , 5 Janvier 2013
    #8
  9. dsm28
    dsm28
    Supporter
    (28) Eure-et-Loir
    bonjour, pierre quiroule1 +100 avec vous !
    là rien à dire merci pour toutes les infos çà rejoint mon post 7 avec maintenant les détails du pro en plus ! je comprend mieux certains détails maintenant çà fait plaisir ! merci beaucoup !
    votre avis de pro concernant ma différence entre presssion d'eau et mon vase !
    2.5 et 1.2 si je reprend vos conseils mon vase et donc peut être quand même sous gonflé ? (mon vase est externe à la chaudiére cuve rouge qui fais bien 10 litres )

    Je peux bien sur réduire la préssion à 1.5 mais c'est bien un pro qui à fait la mise en service donc avant de toucher à quelques choses et encore pour moi aucuns soucis ! c'est quoi le point réel qui justifie cette pression ? le mieux c'est quoi au niveau réglage d'être à 2.5 où 1.5 ? qu'elle est la meilleur formule ? y à pas également un rapport avec la longueur des tuyaux et l'installation ? plus surement section des tubes ?
    à tout hasard ?
    nb ! c'est simplement une question et avoir un avis de plus ! moi tant que tout fonctionne je touche à rien !
    Si c'est pour avoir un soucis après ! ...
     
    dsm28 , 5 Janvier 2013
    #9
  10. pierrequiroule1
    (93) Seine-Saint-Denis
    Bonjour,

    Il est inutile de maintenir une pression de gonflage du circuit d'eau à 2.5 bars si l'altitude des éléments du circuit ne le justifie pas. (l'altitude est l'écart de hauteur entre le vase et l'élément (purgeur ou radiateur) le plus élevé).

    La pression "passe partout " de 1.5 bar est "convenable " pour la plupart des circuits, mais dans ce cas, la pression de gonflage du vase ne devrait être que d'environ 1.2 bar.

    Un pro qui fait une mise en service et qui gonfle un circuit hydraulique de pavillon à 2.5 bars ne connaît pas grand-chose à la technique.

    Si vous avez peur de faire une fausse manœuvre alors ne touchez à rien, bien que laisser la pression descendre à 1.5 bar par suite de purges successives ne vous engage pas beaucoup, surtout sachant que votre vase est gonflé à 1.2 bar.

    Le volume de votre vase doit être de 12 litres (assez standard). Ce volume choisi est justifié par le volume d'eau du circuit. Bien souvent, ce volume est estimé en fonction de l'installation et du type et nombre de radiateurs.

    A+
     
    pierrequiroule1 , 5 Janvier 2013
    #10
  11. dsm28
    dsm28
    Supporter
    (28) Eure-et-Loir
    j'ai pris contact avec mon pote ! et il dit la même chose que vous ! donc je baisse à 2 çà me laisse une marge pour purge éventuel ensuite ! possible que la bourde viens de moi en fin de compte ! c'est bien le truc que je touche pas trop !
    ont ma donner un site où y à tout comme info ! à premiere vue c'est top pro !
    http://www.thermexcel.com/

    je partage avec tous çà peut rendre service !
     
    Dernière édition par un modérateur: 7 Janvier 2013
    dsm28 , 5 Janvier 2013
    #11
  12. Pol29
    (29) Finistère
    merci pour toutes ces infos précices !!
     
    Pol29 , 6 Janvier 2013
    #12
  13. popeck17
    (17) Charente-Maritime
    Bonjour à tous,

    Pro depuis 40 ans, consulte la notice du constructeur de ta chaudière, pression

    entre 1 kg et 1,5 kg ou la hauteur de l'habitation.


    Si il n'y a aucune fuite sur l'installation ou flexcon en bon état, installe une vanne

    avec maintien automatique de pression d'eau, à installer sur le circuit de retour et

    c'est parti pour un fonctionnement du feu de dieu.

    Courage.

    Cordialement
     
    popeck17 , 12 Janvier 2013
    #13
  14. Pol29
    (29) Finistère
    Pour info : j'ai bien purgé toute l'installation, vérifier au papier toilette chaques raccord comme un maniaque ! ;-) et depuis 15 jours, la pression est stable !
    N'ayant que 3 mètres de hauteur max par rapport à la chaudière, j'ai réglé la pression à 1 bars. La chaudière est récente et tolère les faibles pressions.
    ça tourne nickel : 1 bar à froid et 1.1 bars à chaud...
    J’arrête donc de "psychoter" sur d’éventuelles fuites ! merci à vous pour vos informations précieuses.
     
    Pol29 , 23 Janvier 2013
    #14