Situation complexe...

  1. semion
    (31) Haute-Garonne
    Bonjour,

    Je viens d'acquérir une maison qui possède un mur en pierre avec un problème d'affaissement, et je me pose des questions quant à la solution à envisager.

    En effet, ce mur en pierre, porteur, d'environ 2m de hauteur, a été monté par les anciens propriétaire sur une poutre en bois, au dessus d'une cave. Cette poutre est en mauvais état, et commence à fléchir sous le poids du mur, qui suit le mouvement et se fissure.
    Un étai a été placé dessous pour renforcer la poutre temporairement.

    Selon-vous, vaut-il mieux monter un mur en parpaing dessous ou bien faire des piliers avec un grand linteau en béton sous le mur ? Ou bien avez-vous une autre idée ?

    Comment se débarrasser de la poutre en bois si j'utilise l'une ou l'autre technique ?

    J'ai pensé à placer deux étais assez proches (l'épaisseur d'un madrier) sous la poutre, puis scier la partie de poutre entre les étais, puis y caler un madrier perpendiculaire à la poutre sous le mur, porté par deux étais de chaque côté, un peu comme une ouverture dans un mur porteur, et procéder ainsi petit bout par petit bout.

    Une autre question que je me pose : pensez-vous qu'il est possible de récuperer les quelques centimètres perdus par affaissement, par exemple avec des étais et des vérins hydrauliques ?

    Merci de vos conseils !
     
    semion , 7 Mai 2010
    #1
  2. jmff
    (11) Aude
    Salut, cette ouverture veux tu la laisser ou non?
     
    jmff , 7 Mai 2010
    #2
  3. semion
    (31) Haute-Garonne
    A vrai dire, c'est pas juste une ouverture, c'est la totalité du mur qui repose sur la poutre. Il y a juste à un endroit sous la poutre en bois une poutre en béton placée perpendiculairement.

    Je préfèrerais garder l'espace ouvert, mais bon, si c'est vraiment beaucoup plus compliqué, tant pis, il s'agit juste d'une cave.
     
    semion , 7 Mai 2010
    #3
  4. jmff
    (11) Aude
    Je te conseillerai plutôt de combler le vide avec blocs creux par ex. Ce sera beaucoup plus facile et moins dangereux! Ce n' est pas un travail que l' on fait les doigts dans le nez comme on dit!:-D
     
    jmff , 7 Mai 2010
    #4
  5. semion
    (31) Haute-Garonne
    Oui c'est sans doute le plus prudent. Mais d'après toi je garde la poutre en bois en sandwich entre le mur en parpaing et celui en pierre ? Il n'y a pas un risque qu'elle pourrisse et que le mur en pierre s'affaisse encore un peu ? Parce qu'à un endroit, la poutre a pris beaucoup la flotte, à cause d'un trou par lequel passait l'eau de pluie à la base du mur en pierre, donc juste au dessus de la poutre.
     
    semion , 7 Mai 2010
    #5
  6. jmff
    (11) Aude
    Si tu dois enlever la poutre autant faire un linteau par ex ou mettre des poutrelles... Regarde bien ta poutre en bois et vois si elle est vraiment abîmée en profondeur. Le plus simple c' est boucher en laissant la poutre. Ensuite, c' est plus délicat.
     
    jmff , 7 Mai 2010
    #6
  7. semion
    (31) Haute-Garonne
    Je suis allé voir la poutre aujourd'hui, et c'est moins pire que dans mes souvenirs, il n'y aura pas besoin de la retirer. Sur l'idée de remonter le mur de disons quelques mm, voire cm, c'est irréalisable ? Je sais qu'il existe des petits vérins plats, qui peuvent pousser de quelques millimètres ou centimètres. Combiné avec un étai, ça pourrait peut-être relever la flèche de la poutre le temps de monter le mur. Ou bien existe-t'il directement des étais hydrauliques qui se louent ?
     
    semion , 9 Mai 2010
    #7
  8. jmff
    (11) Aude
    Je ne peux pas trop t' aider, jamais fait cette expérience.. Mais, je pense que ça doit être très difficile de pousser vers le haut un mur en pierres..
     
    jmff , 10 Mai 2010
    #8