réno: calcul & conseils solivage, briques platrières et plancher

  1. glabiboulga
    (44) Loire-Atlantique
    Bonjour à toutes et à tous,

    Après de nombreuses heures à me triturer les méninges et moultes revirements de situations, nous sommes ma compagnes et moi face à ce problème :

    Nous avons acquis une vieille maison de bourg en pierre de 3 niveau (2 étages donc). Le dernier étage était aménagé sous comble : il y a 2 fenêtres raz de plancher, 2 vélux, et il y avait du lambris (murs et plafonds mansardés) + isolation + plancher flottant sur plaque d'agglo clouées sur vieux plancher en pin maritime bouffé par les vrillettes et autres capricornes lui même cloué sur solives .

    Nous allons faire ré-isolé tout ça et mise en place de placo à la place du lambris grâce à des subventions. Mais avant tout celà on démonte tout nous même, on refait l'électricité (qui est déjà un sketch à elle seule, mais bon c'est pas le sujet ..) on traite les bois et ... on refait le plancher ! le nouveaux est déjà stocké dans le salon, 40m² de pin des landes en 23mm d'épaisseur à visser dans les solives. ... Et c'est là que les méninges commencent à fumer et ma tête à sérieusement balancer vers les murs où elle va finir par se cogner répétitivement au doux rythme du marteau piqueur qui s'amuse dans ma rue . Car voici (enfin, me direz-vous) LE problème :

    Soit des solives de 70 x 100 (un bon 70 et un bon 100, ou alors un 75 faible et un 105 faible, c'est selon), de 5m de longueur en entraxe de 530, MAIS reprises sur un IPN au milieu de la pièce (seule bonne nouvelle) , encrées dans les murs en pierre, avec une flèche de 8 cm pour certaines ( pour une ambiance cale de bateau, et jouer aux boules nantaises aussi) ; Ces solives supportant des briques plâtrières (cf photos) dont les accroches empêchent un contre solivage, et en rajoutant à tout cela une gamine de 3ans dans les pattes et une femme impatiente de terminer les travaux; qu'est-ce que ça dit au niveau des portances, charges et autres emmerdes maximales qui nous pendent au nez ?

    Petit complément d'information : pour les charges, il n'y aura pas de cloison ou de pièces d'eau. et on est pas gros.. et on peut faire un régime si il faut...

    Ci-joint si j'y arrive des photos de l'ouvrage d'ingénierie

    En vous remerciant d'être parvenu au bout de ce message, salutation distinguées et toutti quanti, oh rootie
    Wop bop a loo bop a lop ba ba!

     - IMG_2499.JPG
    l'IPN central

     - IMG_2510.JPG
    Vue d'ensemble du chantier

     - IMG_2512.JPG
    Points d'ancrage et suspension de plafond

    A votre bon coeur m'sieur dames !!!
     
    glabiboulga , 7 Septembre 2019
    #1
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    @glabiboulga bonsoir,

    A la vue de la dernière photo, j'aurais tendance a dire, que les solives et l'IPN sont en charge de retenir le hourdi en terre cuite qui selon les dimensions des poteries doit porter dans le sens // à l'IPN.
    Selon moi, il doit y avoir un sommier quelque part, et probablement sous la ferme de charpente pour reprendre les charges de cet hourdi.
    Compte tenu des solives d'une portée supposée de 2.50 m (IPN probablement au centre de la porté) d'une section de 73 x 103 mm espacées de 53 cm d'axe en axe je ne prendrais pas le risque de venir encore ajouter du poids sur ces solives sans les renforcer.
    A cet effet, pouvez-vous préciser si il est possible de fixer des muralières dans les murs sur lesquels repose les solives existantes ?
    L'idée serait de recréer un nouveau plancher au-dessus des solives. Il faudra voir comment solutionner la différence de niveau à l'endroit de l'escalier.
    Il serait également intéressant de préciser si possible l'épaisseur des briques de terre cuite de l'hourdi pour en calculer le poids ainsi que les dimensions et la portée de l'IPN pour en déterminer les performances ?
     
    fradeco , 11 Septembre 2019
    #2
  3. glabiboulga
    (44) Loire-Atlantique
    Bonjour Fradeco !
    Merci de ta réponse, voici quelques précisions :

    -l'IPN est une section de 85 x 180, il est effectivement au centre.

    -Les briques font 30 et le plâtre 10 en épaisseur (d'ailleurs ce sont des "demi" plafonds, car ils sont stoppés par l'IPN )

    -je ne peut pas poser de muralière : par endroit il y a 150 d'espace entre les briques et les solives, et par endroit elles touchent...

    La surface totale est de 5m x 10m , et à 3 m d'un bord il y a une petite maçonnerie (peut être une poutrelle béton, difficile à dire) qui est perpendiculaire à l'IPN.

    Un rajout de bastaing SUR les solives (notament pour récupérer la flèche) contribuerait-il à un renforcement de la structure ?
     
    glabiboulga , 12 Septembre 2019
    #3
  4. glabiboulga
    (44) Loire-Atlantique
    rectification : la surface totale fait 5.10m x 8.20m
     
    glabiboulga , 12 Septembre 2019
    #4
  5. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour glabiboulga

    '' Un rajout de bastaing SUR les solives (notament pour récupérer la flèche) contribuerait-il à un renforcement de la structure ? ''

    Oui, c'est a quoi je pensais, tout en tentant de rester indépendant d'ou la question de la pose de muralières.
    Sur la dernière photo, on voit que les solives existantes s'appuient sur le mur par l'intermédiaire d'une sablière 8-|. Serait-il possible de poser une muralière sur les solives contre le mur, et là où c'est possible ancrer la muralière dans le mur ?

    '' l'IPN est une section de 85 x 180, il est effectivement au centre.
    La surface totale est de 5m x 10m , et à 3 m d'un bord il y a une petite maçonnerie (peut être une poutrelle béton, difficile à dire) qui est perpendiculaire à l'IPN.''

    Est ce que cela veut dire que l'IPN aurait une portée de 7.00 m :mh: ce qui voudrait dire que cet IPN sur cette portée ne supporterait que 800 kg de charge ?
    Pour les briques plâtrières si je comprend bien l'épaisseur total serait de 40 mm. Dans l'affirmative cela représente une charge de 60 kg/m²
    En l'état, des solives d'une portée de 2.50 m, d'une section de 73 x 103 mm espacées de 53 cm d'axe en axe , sont en mesure de supporter sur la base des normes actuelles une charge de 181 kg/m² dont 100 kg/m² de charges d'exploitations (150 kg/m² est le minimum en France) et 81 kg/m² de charges permanentes uniformément répartie comme suit :
    Panneaux OSB 3 ép. 22 mm = 13 kg/m²
    Poids propre des solives = 8 kg/m²
    Plafond de brique plâtrière ép. 40 mm = 60 kg/m²

    Sur cette base, et pour autant que l'IPN puisse reprendre la charge supplémentaire, il serait possible de renforcer les solives existantes en vissant sur celles-ci un chevrons de résineux de classe C 24 d'une section de 73 x 70 mm minimum. pour former en final une solive de 73 x 173 mm

    L'autre idée était de placer des muralières sur les solives existantes contre les murs !
    Dans cette hypothèse, la portée serait de 4.85 m et il faudrait alors renforcer les solives existantes en appliquant par collage et vissage un bastaing de 73 x 120 mm pour former des solives de 73 x 223 mm.

    Sur cette base, la structure ainsi renforcée serait en mesure de reprendre une charge de 241 kg/m² dont 150 kg/m² de charge d'exploitation. :-'

    Compte tenu de l'incertitude de l'IPN, je pense que cette dernière solution serait la meilleure.

    Bonne réflexion.

     
    fradeco , 12 Septembre 2019
    #5
  6. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Désolé j'avais pas vu la correction. Cela ne change rien à la réflexion. :-'
     
    fradeco , 12 Septembre 2019
    #6
  7. glabiboulga
    (44) Loire-Atlantique
    Re,
    pour l'IPN, j'ai remesuré : il y a 5.50 de portance d'un côté, et 2.50 de l'autre (8.20 en tout) ; après ré-expertise de ma part, il y a bien une maçonnerie qui reprend l'effort (mur de parpaing je pense);

    En ce qui concerne la dernière photo, c'est la seule solive qui repose sur un morceau de poutre qui servait de liteau pour une ancienne ouverture à l'étage en dessous (ouverture qui a été condamnée) , toutes les autres sont bien encrées dans la pierre;

    Pour ce qui est de réhausser le plancher, il y a le problème de l'escalier (ça je pourrais trouver une solution) , les deux fenêtre ras de plancher mais surtout la hauteur de la ferme : en l'état actuel, elle est à 1.70m de la solive, plus on rehausse le parquet plus il faudra se pencher pour accéder à l'autre moitié de la pièce... c'est bien la contrainte la plus ennuyeuse
     
    glabiboulga , 12 Septembre 2019
    #7
  8. glabiboulga
    (44) Loire-Atlantique
    (et cette solive qui se trouve sous la ferme fait, elle, 160 de hauteur et non pas 100)
     
    glabiboulga , 12 Septembre 2019
    #8
  9. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    pour l'IPN, j'ai remesuré : il y a 5.50 de portance d'un côté

    Sur 5.50 m de portée l'IPN est en mesure de supporter une charge uniformément répartie de +/- 1.465 kg.
    La charge du plancher en l'état, 5.50 x 2.50 x 161 kg (OSB n'existe pas) = 2.213 kg.
    L'affaissement est donc normal.
    Je ne sais vous aider pour le manque de hauteur sous la charpente si ce n'est que de la modifier :mh:

    Pour le surplus, je pense que l'idée de placer des muralières aux extrémités des solives existantes et de renforcer ces solives comme dit plus haut est la solution la plus pérenne. Evidemment cela implique d'autres adaptations, mais celles-ci n'altèrent pas la stabilité de l'ouvrage.
     
    fradeco , 12 Septembre 2019
    #9
  10. glabiboulga
    (44) Loire-Atlantique
    ok, je prends en compte les recommandations ! et juste deux précision :

    - pour ce qui est de l'IPN, en l'état actuel il peut tout de même supporter les solives + le plafond ?

    - et si on voulait remplacer purement et simplement les solives actuelles, quelle section il faudrait mettre ? (elles aurait donc en charge le plafond ET le plancher, et elle pourrait se reposer sur l'IPN aussi)

    merci pour tout !!
     
    glabiboulga , 12 Septembre 2019
    #10
  11. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    1 sans tenir compte de l'IPN, pour une portée de 4.85 m il faudrait des 73 x 223 mm tous les 53 cm d'axe en axe.

    En comptant sur l'IPN, il faudrait des 63 x 173 mm tous les 53 cm d'axe en axe.
     
    fradeco , 12 Septembre 2019
    #11
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Calcul Charpente existante pour Rénovation

Toiture, Charpente 11 Octobre 2018

Pare-pluie pour rénov ation de toiture?

Toiture, Charpente 5 Mai 2019

Renovation extension d'étage en brique, charpente, chainage.

Toiture, Charpente 14 Juillet 2016

Comment rénover mes Velux?

Toiture, Charpente 26 Août 2013

rénovation toiture shingle

Toiture, Charpente 16 Mars 2013