Renfort de panne charpente / studio d'enregistrement

  1. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour Aurzzz,

    Pour la section des chevrons, il faut connaître la portée de panne à panne.
     
    fradeco , 12 Septembre 2016
    #21
  2. Aurzzz
    (59) Nord
    Oups, bien sur qu'il faut la portée des chevrons..1.50m de panne à panne.
    et du coup l'entraxe pour des chevrons qui m'arrangerait avec une largeur de chevrons de 38 mm c'est 60 cm afin de ne pas redécouper la laine de bois. (c'est qui est possible mais pénible).
     
    Aurzzz , 12 Septembre 2016
    #22
  3. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Si on considère que les ''petits'' chevrons ne supporteront que le panneaux d'OSB, des chevrons d'une section de 38 x 60 mm espacés de 60 cm portée de +/- 150 cm, c'est OK.
     
    fradeco , 12 Septembre 2016
    #23
  4. Aurzzz
    (59) Nord
    Une mise à jour s'impose aussi ici ! Cette pièce est terminée !
    20170829_102312.jpg
    Il s'agit du toit surélevé à droite de la maison.
    IL s'agit de la régie du studio d'enregistrement, l’aménagement (traitement acoustique notamment) est provisoire mais complétement fonctionnel.
    20170829_102636.jpg 20170204_000805.jpg

    A très bientôt, pour la suite du toit !
     
    Aurzzz , 29 Août 2017
    #24
  5. Aurzzz
    (59) Nord
    Bon, ça y est on étudie ici les futurs chantiers..La suite de la maison, au projet la suite des toitures et modifs de charpente.
    Voici la ou on en est : Plan général étage2.jpg

    Reste à faire, la grande pièce studio et les chambres soit environ 210 m² de toiture..Jusque à présent, pour les 2 pièces refaites on a tout enlever et tout refait la charpente. Ici, les bois sont globalement corrects, il y a un problème de dimensionnement des pannes pour la grande pièce. (problème déjà soulevé dans ce fil avec des propositions de solutions). Mais pour "les chambres" tout est ok.
    Il est prévu de faire le chantier "chambres" en autonomie, et le chantier "grande pièce studio" plus tard avec l'aide d'un ami ancien compagnon charpentier.
    Je parlerais d'abord du chantier chambre, je voudrais reflechir à modifier la ferme.
     - ferme grande piece studio.JPG
    C'est une photo de la ferme de la grande pièce mais elle est identique en tout point a l'autre.
    Tout les bois sont des 65X180 hormis les arbalétriers en 8/23.
    Voici les dimensions de la ferme :
     - ferme actuelle.jpg
    Bon, j'espère que mon shéma est assez lisible, je suis pas doué pour ça.
    Bref ce qui me gêne pour l'aménagement futur ce sont les aisseliers. Je voudrais les enlever. Pour compenser il faudrait j'imagine :
    - peut être Augmenter la section de l'entrait double retroussé.
    - Surtout agrandir la semelle de jambe de force, les blochets et la jambe de force.

    En tout cas il y a aussi un projet de création de mezzanine sur l'entrait retroussé, en rajoutant une muralière fixé sur les murs porteurs et des solives entres.
    Vue du dessus !
     - idée mezzanine.jpg
    Ce qui veut dire, que je n'aimerais pas rajouter de contrefiches (entre le bas du poinçon et l'arbalétrier de façon oblique). Par contre un ou deux poteaux en dessous de l'entrait pourrait être envisageable.
    Évidemment, si le projet de mezzanine n'est pas compatible avec la suppression des aisseliers ou choisira l'un ou l'autre..
    Au plaisir.
     
    Aurzzz , 29 Août 2017
    #25
  6. Aurzzz
    (59) Nord
    Bon, le projet de modification de ferme n'a pas attirer les foules. J'ai rien changé pour l'instant. On a découvert, pas trop de mauvaises surprises sur la charpente. La on fait l'arase du mur pignon avec de la chaux.
    20170904_202540.jpg

    On remet un peu à niveau les chevrons pour pouvoir mettre l'osb dessus sans trop de galères.

    On voit bien avec la fissure que le mur gouttereau a subi des poussées, dues je pense a des pannes fléchies et sous dimensionnées de la pièce voisine (grande pièce studio).
     - 20170904_102015.jpg

    Les pannes sablières sont juste posées sur la maçonnerie. (il y a quand même des clous entre la sablière et les blochets). Faut il les laisser comme ça ? ou bien les fixer avec des feuillards par exemple ? Bonne journée !
     
    Aurzzz , 5 Septembre 2017
    #26
  7. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour Aurzzz,
    Sur base du descriptif, voici sous forme de croquis ce qui selon moi devrait tenir la route.
     - CHARPENTE  Aurzzz 2.jpg
     
    fradeco , 5 Septembre 2017
    #27
  8. Aurzzz
    (59) Nord
    Bonsoir et merci Fradeco ! Ravi de vous retrouver.
    Quelques questions en vrac :

    1) Le schéma proposé correspond à quel aménagement de ferme ? Suppression des aisseliers ? Support de mezzanine sur l'entrait retroussé ? ou les 2 ?

    2) J'imagine qu'il faudrait faire la même proposition de l'autre coté (colonne+triangulation) ? Si oui, la semelle ancrée repose à peu près au milieu d'une solive pas adapté a ce genre de poids..?

    3) Un feuillard le long des murs pignons suffit pour la sablière ? ou il faut en mettre 1/m par exemple ? Des chevilles classiques en pleine brique pour le fixer dans la brique ou c'est scellement chimique obligatoire ?

    4) Je vois pas le "tirant" sur le schéma, c'est le feuillard qui va du bas du mur à l'autre mur ? Alors que la poussée se fait plus en haut du mur gouttereau ?
    Je comprends pas tout mais ce ne serait plus efficace de solidariser la sablière avec le mur gouttereau, puis de relier cette sablière avec un bois horizontal ancré chimiquement dans le mur de renfort ?
    Ici, une version grossière de ce que j'ai en tête, photo prise dans ma grange :
     - iéde tirant bois.jpg

    Merci, et bonne soirée !
     
    Aurzzz , 5 Septembre 2017
    #28
  9. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonsoir Aurzzz,

    Je suis pour le moment souvent en déplacements en Italie. Ce qui réduit mon temps libre. Désolé.

    Le croquis proposé au poste #27 est une solution pour supprimer les aisseliers et en même temps supporter la mezzanine. A cet effet il faudra ajouter deux pièces de faux entrait posée sur les existantes et fixées dan les arbalétriers et le poinçon.

    Cette triangulation est à mettre en oeuvre symétriquement.

    Pour le poids sur semelle il faudrait si possible le répartir sur plusieurs solives (3)

    Les fissures à l'angle des murs, témoignent des poussées horizontales importantes de la toiture sur le mur de support des sablières. Il faut nécessairement trouver un moyen de placer des tirants. J'avais penser au feuillard ?

    A l'angle même il serait possible de noyer une barre à béton dans la maçonnerie et qui serait ancrée dans le mur en même temps que la sablière. Il faut trouver un moyen à l'endroit de la ferme de charpente. Eventuellement en perçant le mur et en plaçant des clefs d'ancrages.
    '' Solidariser la sablière avec le mur gouttereau, puis de relier cette sablière avec un bois horizontal ancré chimiquement dans le mur de renfort'' est également une idée.
     
    fradeco , 10 Septembre 2017
    #29
  10. Aurzzz
    (59) Nord
    Ah l'italie...J'y vais moi même souvent faire des concerts..
    Bon.
    Ok pour le croquis 27 qui est solution proposé pour supprimer les aisseliers, et supporter la mezzanine. (sous réserve de moiser le faux entrait). Cette solution ne fait pas gagner beaucoup en termes de possibilité d'aménagement ; c'est dur de tout avoir..Du coup, on réfléchit à faire la modification pour cette ferme.

    Si il y a que le projet "mezzanine", il suffirait pour l'entrait de le moiser avec 2 pièces de 63X175 ? Sachant que au niveau des charges, il y aurait très peu de mobilier, un plancher simple cloué sur solives qui ferait le plafond du dessus. L'espace servirait à nos enfants de jouer, il y aurait aussi un petit lit d'appoint.

    Pour ce qui est des murs gouttereaux qui s'ouvrent..C'est assez inquiétant et stressant. Le problème de la poussée vient je pense de la pièce d’à coté (grande pièce studio) ou les pannes sont fortement sous dimensionnées, fléchies et ont poussées le mur. Comme le mur gouttereau n'étant pas chainé avec le mur pignon, les sablières pas fixées sur le mur la poussée a continué un peu dans la pièce voisine. Parce que logiquement à l'endroit du mur pignon, les pannes intermédiaires sont scellées et le mur gouttereau ne devrait pas bouger à cet endroit la. Tout cela est correct ?

    Ces poussées devraient être fortement diminué en travaillant sur la charpente de la grande pièce du studio :

    - En moisant les pannes intermédiaires, ou en les changeant avec une section plus approprié
    - Les pannes intermédiaires les plus hautes seront reliés entre elles horizontalement pour faire l'appui déporté de la faitière (la faitière traverse la cheminée pour l'instant..) et aussi tout les 60 cm pour faire un traitement acoustique.

    - le copain charpentier proposait aussi de relier les pannes intermédiaires entre elle avec des entretoises (heu bracon ??), et en bas de mettre blochets et jambes de force. Une espèce de ferme ou l’arbalétrier serait la succession d'entretoises de pannes..si j'ai bien compris.

    - Aussi, les "chevrons d'isolation de 20 cm" seront assemblées ensemble par vissage au dessus de la faitière, ce qui devrait donner plus de travail à celle ci et moins aux ventrières et donc moins de poussée. ?
    Pour rappel la structure prévue pour toute la maison c'est :
    pannes, chevrons existant 6x8, osb 18mm, chevrons d'isolation 20 cm, pare pluie rigide 52mm, contre lattes, lattes.
    Ces chevrons d'isolation sont fixées avec des equerres sur les pannes a travers l'osb et les anciens chevrons.. Ce système à été choisi pour l'isolation acoustique (masse osb - ressort isolant - masse pare pluie)


    Bref, je pense (j'espère) que tout ça devrait empêcher les choses de s'empirer. Il serait sage aussi de renforcer la maçonnerie comme vous le proposez, je vais y reflechir.

    Merci pour tout. Aurélien

     
    Aurzzz , 12 Septembre 2017
    #30
  11. Aurzzz
    (59) Nord
    Un petit clin d’œil au passage !
    L'appui déporté de la faitière qui traversait le conduit de cheminée suivant une proposition de fradeco. Merci ! desolé pour la qualité de la photo !
     - appui deporté faîtière.jpg
     
    Aurzzz , 14 Septembre 2017
    #31
  12. Aurzzz
    (59) Nord
    Après avoir cherché des solutions pour la charpente (d'ailleurs, ça a du sens ce que je raconte dans le post 30 ?), j'en cherche pour la maçonnerie...Pour contenir les poussées horizontales, sachant que je n'espère pas redresser le mur.
    Alors je pense à plusieurs choses, difficile de savoir ce qui peut être efficace ou perenne.

    1) IL y 1 ans, des maçons m'ont fait fabriquer 4 grandes équerres de 50 cm sur 50 cm sur 1 cm à placer aux angles des murs à installer avec des tiges filetées et du scellement chimique..
    equerre metallique.jpg

    Je ne le aies jamais mises. Faciles à mettre en œuvre mais je doute sur la pérennité de la chose : si le mur est poussé, il bougera, les briques vont juste se casser à l'endroit de l’équerre..? Peut être il faudrait relier cet équerre à un autre fer horizontal qui serait fixé sur une plus grande longueur dans la brique ? Ou alors encastrer ces équerres et faire un coffrage béton ?

    2) mettre des tirants et des clés d'ancrage. Solution qu'on voit souvent. Pas facile de savoir de combien il faut tendre. Aussi pour l'instant il y a une ouverture dans le mur pignon. Je fermerais cette ouverture à la fin des travaux, mais pour l'instant c'est par la qu'on accède. Pas pratique d'enjamber le tirant à chaque fois..pour les fermes par contre il doit y avoir des possibilités.

    3) Faire une "poutre béton" et la chainer. Couper 2 rangées de briques en dessous de la sablière sur 15 cm. (le mur fait 34 cm de large). Mettre du fer et du béton dans le trou formé. Chainer ainsi les murs gouttereau et les murs pignons.. Ca c'est efficace j'imagine..mais c'est un énorme boulot..Il doit y avoir 40m à découper...

    4) relier les sablières aux murs pignons avec des bois comme évoqué précédemment. Sous réserve que celles ci soient bien solidaires du mur.

    5) mettre plein de feuillard partout ??...c'est facile et pas cher..

    Bon je sèche la..
    Au plaisir.
     
    Aurzzz , 15 Septembre 2017
    #32
  13. Aurzzz
    (59) Nord
    Bonjour Fradeco, un ami me propose une autre solution pour la charpente de la grande pièce.  - chevrons porteurs Antoine.jpg

    C'est une charpente à chevrons. Tout les chevrons sont en 75/200. Portée des chevrons 6,3 M entre sablière et Faitière.
    La faitière n'est pas porteuse, puisque les chevrons sont en compression en tête.
    Les charges calculées sont de 123 kg/m² en permanentes, 100kg temporaires (cf 1ère page du post).
    Ca me fait rêver. On enlèverait toutes les pannes et la ferme..
    Qu'en pensez vous ?
    Merci.
     
    Aurzzz , 22 Octobre 2017
    #33
  14. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Oui c'est un complexe de charpente devenue usuelle pour une continuité d'isolation. Des chevrons de 75 x 200 mm c'est plus que ce qu'il faut. Des 38 x 200 mm tous le 50 cm ou 38 x 200 tous les 60 cm sont suffisant.

    Je préfère le complexe charpente avec des blochets posés sur la sablière.


     - Charpente 4195_b7c81c3b2d18cd98ee1299e160bc583f.jpg
     
    fradeco , 22 Octobre 2017
    #34
  15. Aurzzz
    (59) Nord
    Bonsoir Fradeco, bon super, content de voir que la structure fonctionne.. On est ravi. On regarde pour les blochets...
    Par contre, je suis un peu dubitatif sur la section et la portée..des 38/200 tout les 60 cm avec une portée de 6,3m, j'en rêve. Ca passe vraiment à la moulinette de l'eurocode 5 ?...
    Enlever les pannes, et la ferme et un gain indéniable pour la future fonction de la pièce..
     
    Aurzzz , 22 Octobre 2017
    #35
  16. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonsoir Aurzzz,

    L'inattention (repas du dimanche bien arrosé :-s) est mauvaise conseillère de surcroît lorsque les infos sont males introduites dans le PC :-[.
    Avec un peu de recul et un esprit plus clair, voici ce qui ressort d'un calcul simplifié selon l'Eurocode 5.

    Si on considère une charge de 152 kg/m² en projection horizontale, uniformément répartie comme suit ; Pente de toiture 40° :

    Charges permanentes :
    Tuiles terre cuite + liteaux + contre latte et sous toiture = 44 kg/m²
    Poids propre chevrons de résineux = 10 kg/m²
    Isolation (40 kg/m³) ép. 200 mm = 8 kg/m²
    Parachèvement placo ép. 12.5 mm = 9 kg/m²
    Charges occasionnelles temporaires :
    Neige ou vent ou 1 homme + matériel. = 80 kg/m²

    Dans cette hypothèse :
    Pour une classe de service 1.
    Une portée de 6.30 m
    Il faudrait mettre en œuvre des solives de bois massif résineux du type SRN ou similaire, de classe C 24.
    D'une section de 60 x 200 mm
    Espacées de 50 cm d'axe en axe
    .

    Validation de l’ETAT LIMITE ULTIME (ELU)
    Flexion : Résistance max. de 24.00 MPa
    Contrainte max. admise = 16.25 MPa
    Contrainte max. dans la pièce sous l’effet de la charge = 4.90 MPa = OK
    Cisaillement : Résistance max. de 4.00 MPa
    Contrainte max. admise = 2.46 MPa
    Contrainte max. dans la pièce sous l’effet de la charge = 0.27 MPa = OK
    Compression transversale : Résistance max. de 2.50 MPa
    Coefficient de majoration kc 90 = 1
    Contrainte max. admise = 1.54 MPa
    Longueur d’appuis minimum = 70 mm
    Contrainte max. dans la pièce sous l’effet de la charge = 1.39 MPa = OK

    Validation de l’ETAT LIMITE DE SERVICE (ELS)
    Flèche maximum admise = 6.300 / 300 = 21 mm
    Flèche instantanée f.inst. Sous l’effet de la charge globale = 14.1 mm
    Flèche différée f.net.fin. Sous l’effet de la charge globale = 20.9 mm = OK

    Chaînage d’entretoises de même section espacées de +/- 2.10 m

    Bonne réflexion et sorry :-s
     
    fradeco , 22 Octobre 2017
    #36
  17. Aurzzz
    (59) Nord
    Coucou, pas de problèmes, je me disais bien ! merci pour le calcul. Et en 75x200 tout les 63.5 ?? ça passe aussi ? ce serait plus simple de pas recouper la laine de bois..
     
    Aurzzz , 22 Octobre 2017
    #37
  18. Aurzzz
    (59) Nord
    On commande le bois demain matin à la première heure.
     
    Aurzzz , 22 Octobre 2017
    #38
  19. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    He bien, oui une section de 75 x 200 mm cela passe avec un espacement de 63.5 cm d'axe en axe, avec un ELS dont le résultat de la flèche max. admise est inférieure à la contrainte de 6.300 / 280 au lieu de 300. (On ne sera pas plus catholique que .....)
     
    fradeco , 22 Octobre 2017
    #39
  20. Aurzzz
    (59) Nord
    Merci ! Bonne soirée !
     
    Aurzzz , 22 Octobre 2017
    #40
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Panne faitière abimée raccord renfort ferme

Toiture, Charpente 4 Mars 2014

renfort pour panne fétiaire

Toiture, Charpente 23 Mars 2010

Suppression mur porteur et renfort toiture

Toiture, Charpente 3 Février 2017

renfort de charpente création d'un nouvel espace

Toiture, Charpente 21 Juin 2011

Que faut-il mettre comme renfort ?

Toiture, Charpente 16 Septembre 2010