Renforcement solivage

  1. tcreno
    (14) Calvados
    Bonjour à tous,

    dans le cadre d'une rénovation, je souhaitai avoir le précieux avis de Fradeco...

    Nous avons un plancher au 1er avec des solives de 175 * 63 espacées d'environ 40cm d'entraxe sur 455 de longueur, nous avons fais sauté le baccula, pas de solives tordues, cassées ou pliées, elle sont bien goudronnées et encrées dans les mur d'au moins 7-8 cm.
    Avant de refaire le faux plafond je pensais doubler pour rigidifier ( par le dessous pour conserver le beau vieux plancher cloué) ces solives avec des demi bastaing en 32* 175 vissés collés ( tirefond 8*80 ou vis 6*80? et colle de ce type : https://www.manomano.fr/colle-a-bois/colle-pu-sader-conditionnement-biberon-05-kg-6927 ). Puis-je mettre des voliges 4m plus faciles à approvisionner?

    Quand on voit le poids des vieux radiateurs fonte et cloisons briques/plâtres que l'on casse, je me dit qu'ils bossaient bien nos anciens même si nous ne sommes pas dans les nouvelles abaques...
     
    Dernière édition: 13 Décembre 2016
    tcreno , 13 Décembre 2016
    #1
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonsoir tcreno,

    Pour avoir une idée du poids que peu supporter cette structure, pouvez vous préciser la nature et l'épaisseur du plancher que vous souhaitez maintenir en place, et quel type de plafonds vous souhaitez mettre en oeuvre ?

    En finale, la structure devra-t-elle supporter des cloisons ?
    Dans l'affirmative quelle sera la composition de ces cloisons ?

    A+
     
    fradeco , 13 Décembre 2016
    #2
  3. tcreno
    (14) Calvados
    Le plancher est celui d'origine de 2 ou 3 cm d epaisseur en vieux sapin ( je valide demain) qui est nickel donc on souhaite le garder. nous avons supprimé les cloison en briques platriere, il est prevue d en refaire en rail/montant/ba13, nous avons aussi supprimé les gros radiateurs en fontes posés au sol.le plafond sera un ba13 sur suspente maintenant que bacula est cassé.

    A+
     
    Dernière édition: 14 Décembre 2016
    tcreno , 13 Décembre 2016
    #3
  4. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour tcreno,

    Sur base du complément d'info de votre poste#3, et des normes actuelles, la structure de solives existantes, était en mesure de reprendre une charge de 192 kg/m² dont 95 kg/m² de charge d'exploitation. Ceci en regard d'un état ultime limite correspondant à une flèche instantanée max. admise de 4.550 / 300 = 15.2 mm
    Cela ne correspond plus aux normes en vigueurs et ce solivage devrait être renforcé.
    A cet effet, voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, mêmes quelconques, ce qui résulte d'un calcul simplifié selon l'Eurocode 5.

    Si on considère une charge de 255 kg/m² uniformément répartie comme suit :

    Charges permanentes: (105 kg/m²)
    Plancher sapin ép. 30 mm = 14 kg/m²
    Poids propre solives résineux renforcées = 21 kg/m²
    Isolation acoustique, (laine) ép. 100 mm = 4 kg/m²
    Faux plafond Ba 13 ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
    Cloisons légères MS + Ba 13 = 46 kg/m²

    Charges d'exploitations :
    Charges fixes et temporaires mobiles = 150 kg/m²

    Sur cette base, les solives existantes d'une portée de 4.55 m, d'une section de 63 x 175 mm espacées de 40 cm d'axe en axe, supposées être de résineux de classe C 24 se trouvant dans une ambiance d'humidité inférieure à 20 % avec une variation de 5 % ou une classe de service, 1 (locaux chauffés) devraient être renforcées par l'application par collage et vissage sur un des flancs de chaque solive, d'une gîte de 38 x 175 mm de 4.00 m, axée sur la portée.

    Ce complexe de solive ainsi formé, répondrait aux critères suivants :
    ETAT LIMITE ULTIME

    Flexion
    : Critère max. 24 Mpa
    Contrainte maximum admise = 12.18 Mpa.
    Contrainte maximum dans la pièce sous l'effet de la charge = 7.21 Mpa

    Cisaillement
    : Critère max. 4 Mpa
    Contrainte maximum admise = 1.85 Mpa.
    Contrainte maximum dans la pièce sous l'effet de la charge = 0.45 Mpa

    Compression
    : Critère max. 2.6 Mpa (Appuis 70 mm)
    Contrainte maximum admise = 1.20 Mpa.
    Contrainte maximum dans la pièce sous l'effet de la charge = 0.33 Mpa

    ETAT LIMITE DE SERVICE
    Flèche maximum admise selon paramètre L/350 ou 4.550 / 350 = 13 mm
    Flèche instantanée max. sous l'effet de la charge = 11.7 mm
    Flèche différée (fluage compris) sous l'effet de la charge = 12.5 mm

    Remarque :
    Pour être valable, il faut que tous les résultats des contraintes sous l'effet de la charge soient inférieurs aux résultats des contraintes max. admises.

    Petite représentation graphique sur la manière de renforcer.

     - Renfort solive 1 face..jpg
    Bonne réflexion.

     
    fradeco , 14 Décembre 2016
    #4
  5. tcreno
    (14) Calvados
    Merci pour cette reponse extrement precise!
    Qu'entends tu par"etat limite ultime"?
    Pour privilegier la hauteur j avais choisi des gites de 32x175, en 38 il n'y a que des 160 de haut a coté de chez moi, puis-je avoir ton avis? pour la colle n importe quelle colle a bois PU convient?
    Derniere question, si j'utilise des tirefonds, dois je prepercer le gite ET la solive?
    Encore merci a toi.
     
    tcreno , 14 Décembre 2016
    #5
  6. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    ELU : ETAT LIMITE ULTIME, correspondant à un cas de charge exceptionnel, ultime, pour lequel la stabilité générale de l'ouvrage doit être garantie, bien qu'étant à la limite de ruine. Il correspond à un calcul de résistance des éléments.
    Un tel état est atteint lorsque l'on peut constater :
    Une perte d’équilibre
    Une instabilité de forme
    Une rupture d’élément
    Une déformation plastique excessive
    Validation de l'état limite ultime (ELU) Pièce non endommagée à la limite ultime, non atteinte en service

    ELS : ETAT LIMITE DE SERVICE
    , correspondant à l'état au-delà duquel les critères d'exploitation ne sont plus satisfait pour une utilisation courante et quotidienne du bâtiment.
    On vérifie :

    Les déformations et les déplacements des éléments, afin de garantir la pérennité de l’ouvrage.
    Les déformations ou flèches affectant l’aspect ou l’exploitation efficace de la construction ou provoquant des dommages aux finitions ou aux éléments non structuraux.
    Les vibrations, oscillations ou déplacements latéraux incommodant les occupants, endommageant le bâtiment ou son contenu ou limitant son efficacité fonctionnelle.
    Vérification de l'état limite de service (ELS). Consiste a vérifier les déformations de la structure.

    La mise en oeuvre de gîtes de 32 x 175 en lieu et place des 38 x 175 mm ''fragilise'' un peu la structure au point de vue ELS. Les paramètres de flèches seraient basés sur une contrainte maximum admise de 4.550/300 = 15.2 mm.
    Ceci étant, pour ce conformer, on peut placer une 32 x 160 mm sur chaque flancs de solives existantes, ou deux 25 x 175 mm.

    Pour info, le paramètre minimum selon la norme en vigueurs serait de L/350.
    Perso je me base même sur L/400 avec une charge d'exploitation de 200 kg/m² qui est un minimum en Belgique. (150 kg/m² en France)

    Pour moi une colle PU c'est OK

    Pour éviter de fendre le bois il est préférable de pré forer les pièces (solives et gîtes) au diam. int. du filet du tire fond.​

    Représentation graphique de mise en oeuvre.
     - Renfort solives serrage 2.jpg
    Tous les succès pour votre entreprise.
     
    fradeco , 14 Décembre 2016
    #6
  7. tcreno
    (14) Calvados
    Pour les 32x160 ou 25x175 tu veux dire que j'en mets deux par solive existante; une sur chaque flanc?

    Merci.
     
    tcreno , 14 Décembre 2016
    #7
  8. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Oui, cela permet même d'être ''très légèrement'' sur abondant avec une flèche max. admise de 4.550/400 ou 11.4 mm.

    2x 25 x 175 mm ou 2 x 32 x 160 mm par solives existantes = une charge de 258 kg/m² avec une flèche instantanée sous l'effet de la charge de 10.4 mm.

    Donc plus rigide !
     
    fradeco , 14 Décembre 2016
    #8
  9. tcreno
    (14) Calvados
    Bonsoir Fradeco,

    Je vais débuter demain, nous prendrons du 32*175 le 38 est introuvable... Nous en mettrons donc une sur chaque flanc.
    Question, une fois la solive collée et vissée (6 * 80 achetées), puis-je libérer mon serre joint pour la suivante ou dois-je attendre un temps de séchage de la colle (sika 11fc)?

    a+
     
    tcreno , 18 Décembre 2016
    #9
  10. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Oui, car les vis maintiendront les deux pièces l'une contre l'autre. Ceci d'autant plus qu'elles ne sont pas encore sollicitées.
     
    fradeco , 18 Décembre 2016
    #10
  11. tcreno
    (14) Calvados
    Bon ca avance mieux que je pensais, grace aux conseils de fradeco!
    J ai peu de fleche d'origine qui se rattrape bien avec un etai..et surtout utiliser des vis torx et non des cruciformes...( conseil aux membre pour ne pas galerer les bras en l'air :), de bons serres joints et a deux ca se fait niquel.
    Question: comment fixer mes entretoises? Avec des clous en biais ou bien je traverse avec des grand clous droits ( difficile pour la partie haute je pense)?
    Si ce n est pas trop te demander fradeco, pourrais tu me donner le resultat de tes calculs avec 4m60 de longueur plutot que 4m55 et 2 renforts par solives existantes de 32x175? Soit 32+63+32 × 175).

    Bon courage a tous.
     
    tcreno , 20 Décembre 2016
    #11
  12. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    tcreno,

    La fixation des entretoises (échantignoles) peut se faire en biais, sans souci, pour autant que l'entretoise est bien serrée (sans fixation) entre les solives renforcées. (Clous ou vis peut importe, une fois d'un côté et une fois de l'autre)

    Avec une portée de 4.60 m, des solives renforcées d'une section (au centre) de 127 x 175 mm espacées de 40 cm sont en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 260 kg/m² (selon le détail ci-avant) dont 150 kg/m² de charges d'exploitation, et ceci sur la base d'un état limite de service basé sur une flèche instantanée dont le résultat est inférieure au paramètre de 4.600/400 ou 11.5 mm.

    Bonne suite des travaux. :-'
     
    fradeco , 20 Décembre 2016
    #12
  13. tcreno
    (14) Calvados
    Voila fini on mets les etresillons demain!
    Dilemne, nous avons des chutes de 63x175 , peut on les utiliser ou lieux vaut il des 32 x 175 pour ne pas alourdir le plancher?
    Question d un ancien de la famille au passage :) : le doublage des solives ne risque t il pas de plus alourdir que rigidifier comme elle ne portent pas ds les murs?

    Encore un grand merci fradeco pour tt tes conseils et bonnes fetes!
     
    tcreno , 21 Décembre 2016
    #13
  14. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Pour les entretoises, des 63 x 175 mm, tous les +/- 1.53 m.

    Le poids des solives de renforts est pris en compte dans les charges permanentes
    Extrait poste #4.
    Charges permanentes: (105 kg/m²)
    Plancher sapin ép. 30 mm = 14 kg/m²
    Poids propre solives résineux renforcées = 21 kg/m²
    Isolation acoustique, (laine) ép. 100 mm = 4 kg/m²
    Faux plafond Ba 13 ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
    Cloisons légères MS + Ba 13 = 46 kg/m²


    Il est vrai que les entretoises ne sont pas prisent en compte mais ce poids est négligeable. Pour info, une entretoise de +/- 0.28*0.063*0.175*450 kg/m³= 1.38 kg/pièce.

    Bonne suite des travaux et félicitations pour ce qui a déjà été mis en oeuvre. ;-)

    Bonnes fêtes également à tous ceux qui suivent.
     
    fradeco , 21 Décembre 2016
    #14
  15. fredery
    (65) Hautes-Pyrénées
    Bonjour,
    Je souhaiterais un complément par rapport à ce qui a été dit précédemment et qui ressemble de près à ma situation.
    Je souhaite également consolider un solivage par cette méthode.
    Les sections qui me concernent: 7.5*11.5 (a peu près), entraxe 58cm, portée environ 2.9-3m.
    La question que je me pose en doublant ces solives concernent les fixations de ces nouvelles solives aux 2 points d'ancrage car ce n'est pas spécifié dans les messages.
    Est ce que je fixer ces nouvelles solives avec des sabots ?
    Si les solives existantes ont fléchies, comment récupérer cette flèche.
    D'avance merci de vos retours.
    Fredery
     
    fredery , 4 Mars 2017
    #15
  16. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour fredery,

    Il manque quelques précisions à votre poste #15, à savoir la nature de vos solives existantes et le revêtement qui se trouve sur ces solives ?
    A une certaine époque, ces solives étaient extraites de feuillus, et le plancher proprement dit en lames de chêne (ou similaire) d'une certaine épaisseur ? Aujourd'hui les solives et les planchers sont plutôt de résineux ?
    Tout ceci est utile pour déterminer la charge que peut reprendre le solivage existant et déterminer les pièces de renforts, et la meilleure mise en oeuvre.

    Cordt.
     
    fradeco , 4 Mars 2017
    #16
  17. fredery
    (65) Hautes-Pyrénées
    Merci de répondre.
    La maison n'est pas si ancienne (moins de 20 ans).
    Je pense, mais je n'en suis pas sûr, que les solives sont en pin et dessus sont directement clouées des lames de parquet massif en pin de 28mm.
    L'idée est de faire un faux plafond en placo mais avant toute chose, je me disais que ça vaudrait le coup de renforcer tout ça. Je comptais déjà mettre des étrésillons pour rigidifier l'ensemble.
    Au dessus, ce sont des chambres.
    a+
     
    fredery , 4 Mars 2017
    #17
  18. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Pour faire suite à vos postes #15 et #17, voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves mêmes quelconques, ce qui ressort d'un calcul simplifié selon l'Eurocode 5.

    Si on considère une charge finale après renforcement de 205 kg/m² uniformément répartie comme suit:
    Charges permanentes : (55 kg/m²)
    Plancher résineux de 28 mm d'ép. = 18 kg/m²
    Poids propre des solives de résineux = 14 kg/m²
    Isolation acoustique ép. 100 mm = 4 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
    Charges d'exploitations : Etage de maison d'habitation privée.
    Charges fixes et mobiles temporaires = 150 kg/m².

    Sur cette base, le solivage doit répondre aux exigences suivantes :
    Les solives d'une portée max. de 300 cm, seront de résineux du type SRN, DOUGLAS, OREGON ou similaire, de classe minimum C 20 pour une classe de service 1, d'une section de 75 x 115 mm (min.) espacées de 29 cm d'axe en axe.
    Les nouvelles solives seront portées par des sabots ancrés dans les murs porteurs.

    Vérifications ETAT LIMITE ULTIME

    Flexion: Critère max. 20 Mpa
    Contrainte maximum admise = 10.16 Mpa.
    Contrainte maximum dans la pièce sous l'effet de la charge = 10.00 Mpa = OK

    Cisaillement : Critère max. 3.6 Mpa
    Contrainte maximum admise = 1.66 Mpa.
    Contrainte maximum dans la pièce sous l'effet de la charge = 0.33 Mpa = OK

    Compression : Critère max. 2.3 Mpa (Appuis 40 mm)
    Contrainte maximum admise = 1.06 Mpa.
    Contrainte maximum dans la pièce sous l'effet de la charge = 0.30 Mpa = OK

    Vérification ETAT LIMITE DE SERVICE
    Flèche maximum admise selon paramètre L/350 ou 3.000 / 350 = 8.6 mm
    Flèche instantanée max. sous l'effet de la charge = 7.2 mm = OK
    Flèche différée (fluage compris) sous l'effet de la charge = 7.8 mm = OK

    Pour raison de sécurité, j'ai opté pour une classe de résineux d'une classe C 20 inférieure à la classe usuellement prise en compte C 24.

    Le chaînage d'entretoises de même section tous les +/- 1.50 m est un plus.

    Bonnes réflexions.
     
    fradeco , 4 Mars 2017
    #18
  19. fredery
    (65) Hautes-Pyrénées
    Bonsoir
    Et merci pour cette réponse.
    Si je comprends bien, je dois diviser par 2 l'entraxe existante.
    Il n'est pas possible de moiser les solives existantes ? Dans ce cas, il faut aussi qu'elles soient portées par des sabots ?

    En tout cas merci pour l'info !
    Bonne soirée
     
    fredery , 4 Mars 2017
    #19
  20. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Selon moi, et sur la base de la situation existante, c'est ce qui me paraît être la solution la plus simple et le plus performant.

    Autrement, c'est l'application de deux 38 x 115 mm par solives existantes entre les deux les deux murs porteurs.
     
    fradeco , 4 Mars 2017
    #20
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Renforcement solivage pour pose escalier

Toiture, Charpente 16 Mars 2017

renforcement arbaletrier

Toiture, Charpente 4 Janvier 2011

Solivage, avis

Toiture, Charpente 4 Mars 2017

Faux solivage

Toiture, Charpente 25 Mai 2016

Suppression de solivage de plafond dans charpente sans arbaletrier

Toiture, Charpente 16 Août 2014