renforcement solivage plancher r+1

  1. didier31
    (31) Haute-Garonne
    Bonsoir à tous,
    Je vous remercie par avance des conseils que vous pourriez apporter à nos questionnements.
    Nous allons rénover une ancienne toulousaine. Nous sommes actuellement en train de procéder aux démolitions des anciens plafonds du RDC (lattis).
    Dans deux pièces les solives sont les suivantes :
    Pièce 4,15mx6,7m :
    Les solives font 75mmx190mm avec un espacement de 50cm.
    afin d'aménager l'étage (250kg/m2) et d'après ce que j'ai pu en déduire de certains abaques, il semblerait que cette structure porteuse soit un peu faible.
    Faut-il renforcer par vissage sur une tranche sans encastrement dans les murs (cisaillement suffisant) ou bien tout changer (8X22)?

    Pièce de 5,40x6,7 :
    Les solives sont ici de 75x200 mm pour un espacement de 50 cm, c'est donc pire.
    Même question que pour la pièce une. Un renforcement est envisageable?
    A défaut avec quelle dimension de bastaing passer sur une longueur de 5,40?
    Ne vaut-il pas mieux positionner deux LC sur les 5,40 et installer des solives dans l'autre sens. SI nous partons sur ce modèle pourriez vous m'indiquer la section des 2 LC (je ne peux dépasser 36cm de hauteur.

    D'avance merci pour vos conseils.

    Bien cordialement
     
    didier31 , 14 Septembre 2019
    #1
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour didier31,

    Si on considère une charge de 250 kg/m² dont 150 kg/m² de charges d'exploitations (ce qui est la norme en France) cela solde 100 kg/m² de charge permanentes supposées uniformément répartie comme suit :
    • Revêtement de sol en mélaminé ép. 8 mm = 6 kg/m²
    • Panneaux d'OSB 3 ép. 22 mm = 13 kg/m²
    • Poids propre solives de résineux = 15 kg/m²
    • Isolation acoustique supposée de laine ép. 100 mm = 4 kg/m²
    • Plafond ensuit plafonné sur lattis ép. 25 mm = 30 kg/m²
    • Charges supplémentaires éventuelles possibles = 12 kg/m²
    Dans cette hypothèse pour une classe de service 1 (local chauffé) les solives supposées de résineux de classe C 24, d'une portée de 4.15 m d'une section de 75 x 190 mm espacées de 50 cm d'axe en axe sont OK, et ceci sur la base d'un état limite de service, dont le résultat du calcul de la flèche instantanée est inférieur à la flèche maximum admise dont la contrainte est de L/400.

    En revanche dans les mêmes conditions de charges et de service, les solives supposées de résineux de classe C 24 d'une portée de 5.40 m d'une section de 75 x 200 mm espacées de 50 cm d'axe en axe doivent être renforcées par l'application sur un flanc de chaque solives d'une gîte de 32 x 200 mm pour obtenir des solives de 107 x 200 mm et ceci également sur la base d'un état limite de service, dont le résultat du calcul de la flèche instantanée est inférieur à la flèche maximum admise dont la contrainte est de L/400.

    Un chaînage d'entretoises de 32 x 190 mm tous le +/- 1.80 m est un +

    Bonne réflexion.
     
    fradeco , 19 Septembre 2019
    #2
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Renforcement de solivage

Toiture, Charpente 29 Septembre 2019

Aménagement des combles et renforcement solivage.

Toiture, Charpente 22 Janvier 2018

Renforcement solivage pour pose escalier

Toiture, Charpente 16 Mars 2017

Renforcement solivage

Toiture, Charpente 13 Décembre 2016

aide pour renforcement de charpente

Toiture, Charpente 5 Août 2019