Régulateur de chauffage central

  1. automne
    (23) Creuse
    Bonjour à tous,


    Je suis nouvelle venue sur ce site.


    Dans le courant de l'hiver dernier, j'ai dû faire remplacer mon système de régulation de température ambiante tombé en panne après plus de 25 ans de bons et loyaux services. Je ne parviens pas à m'habituer aux résultats de la nouvelle installation et j'espère trouver auprès de vous quelques avis éclairés sur le sujet. Je remercie bien vivement ceux qui auront la gentillesse de me répondre.


    Il s'agit d'un chauffage au fuel, précédemment équipé d'un régulateur jour/nuit placé dans la salle séjour qui pilotait – si j'ai bien compris, car je ne suis pas technicienne – brûleur et vanne motorisée. Pendant la saison froide, le circulateur tournait en permanence, la température ambiante était régulière par rapport à la demande, et les radiateurs toujours au moins un peu tièdes.


    Lorsque s'est produite la panne, on ne pouvait adapter sur la chaudière trop ancienne le même principe de régulation très coûteux. J'ai donc donné mon accord pour un « régulateur électronique de température ambiante » Siemens REV23 qui a toutes sortes de programmations possibles dont, évidemment, la fixation d'une T° jour et d'une T° nuit, à 2 dixièmes de degré près. Mais cet appareil ne pilote que l'accélérateur ; je dois donc moi-même fixer la température délivrée par la chaudière et manipuler l'ouverture de la vanne.


    J'avais pensé obtenir le même confort que précédemment, mais à l'usage il n'en est rien. En effet, pour une T° programmée de X°, le circulateur ne s'arrête que lorsque la T° affichée atteint X+4/10ème de degré (les radiateurs sont bouillants depuis un long moment), puis pendant un autre long moment, la température baisse jusqu'à ce que les radiateurs soient absolument froids et que la T° affichée soit à X-4/10ème de degré. L'accélérateur redémarre alors, et le cycle recommence. J'ai donc en permanence une fluctuation de presque 1°, très désagréable alors que, dans le même temps, la chaudière dispose de l'eau chaude nécessaire. C'est rageant.


    J'ai vérifié par thermomètres classiques les températures affichées par le régulateur.


    Alors voilà mes questions (enfin !) : à votre avis, cette amplitude entre T° d'arrêt et de démarrage du système est-elle normale, est-elle déjà constatée par certains d'entre vous ? Peut-il y avoir un problème de réglage au niveau « chauffagiste » ? Pourrait-il y avoir tout bêtement anomalie entre le régulateur et le déclenchement de l'accélérateur ?


    Merci d'avance pour vos idées !


    Automne.
     
    automne , 22 Octobre 2008
    #1
  2. Nono
    Belgique
    je vous invite à poser votre question (COPIER /COLLER) sur notre forum Belge
    Nous avons des spécialistes en chauffage ..

    Pour rappel


    www.bricozone.be
     
    Nono , 23 Octobre 2008
    #2
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Remplacement thermostat sur régulateur REGAD2 pour accumulateur

Domotique 2 Décembre 2015

Branchement électrique régulateur RVP211

Domotique 22 Mars 2010

Choix solution régulation chauffage

Domotique 15 Novembre 2016

mise en route chauffage à distance

Domotique 15 Octobre 2016

Piloter à distance mon chauffage

Domotique 19 Juillet 2016