Reglage pente vs puissance de la chaudiere Viessmann

  1. gchaud
    (92) Hauts-de-Seine
    Bonjour,

    concernant le retardateur électronique c'est ce que je préconise dans une réponse un peu plus haut dans les échanges, de plus avec un simple potard il pourrait être réglable.


    A mon avis, la problématique est qu'il est impossible de prévoir tous les cas de figure lorsqu'on installe ces chaudières performantes dans des anciennes installations.

    Combien de chauffagiste en installant une nouvelle chaudière vont nettoyer le réseau de chauffage? Trop peu.

    Il ne faut pas négliger le retour client, c'est ce qu'a fait pendant plusieurs années mon chauffagiste, jusqu'au jour où j'ai compris qu'il ne comprenait rien au fonctionnement d'une chaudière à condensation, et fonctionnait comme avec les anciennes chaudière.

    A mon avis il ne faut pas penser que les ingénieurs soient incompétents, mais tout simplement qu'ils n'ont pas l'information, ou la consigne de trouver une solution.

    J'ai connu le même problème avec une société à Miami qui développait tous les instruments, et ce sont les ingénieurs français qui faisaient des adaptations du hardware chez le client... sans retour au siège à Miami car cela entrainait une non conformité FDA.
     
    Dernière édition: 27 Mars 2018
    gchaud , 27 Mars 2018
    #101
    djolof aime ça.
  2. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Le probleme a echelle industrielle n est pas le meme qu a echelle humaine

    Si le soucis est sur 3%
    Il n apparait pas comme un probleme
    Et ne sera eventuellement traité qu a la prochaine génération
    Pour rappel les allemands n ont pas du tout la meme culture et façon de concevoir au sans propre le chauffage
    Ils sont rigides
    « Nos machines sont faites pour fonctionner de telle facon et pas d une autre ( debit delta entre autre) »
    Pour eux apres avoir discuter avec 2 ingenieurs a allendorf, C est un épiphénomène non reproductible sur leur banc
    Tout depend du nombres de remontées faites
    Une fois toutes les chaudieres connectees et transmettant les donnees peut etre que l on s apprecevra que le soucis est plus gros
    Ou est surtout a survenu dans un pays (cultures, methodes....)
     
    kenny82 , 27 Mars 2018
    #102
  3. ELYOTHERM
    (69) Rhône
    Bonjour
    Et donc pour 3% (je pense que c'est bien moins) avec des installations qui ne respectent pas les préconisations, on devrait faire "payer" tout le monde ?!
    "Prochaine génération" : les produits évoluent justement régulièrement, pratiquement chaque année ! Donc à nouveau, si "problème" il y avait, pourquoi ils ne le corrigent pas ... ? Ce n'est à nouveau pas un "problème", ce phénomène peut se produire avec n'importe quelle marque de chaudières "murales" et chez n'importe qui ... arrêtons de focaliser uniquement sur une marque ?!

    Ma foi, il suffit simplement d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte et si ça ne convient pas. Connaissant justement un peu les autres "herbes", je préfère largement de loin la "rigidité" comme vous dites, à "l'à-peu-prêt" de certains car lorsqu'il y a réellement un soucis, il n'y a plus personne ou simplement des documents techniques complets et précis sur lesquels s'appuyer ... ! Les documentations techniques Viessmann sont ainsi clairement les plus complètes du marché. Il n'y a qu'à comparer ...

    Bien cordialement,
    Jean
     
    ELYOTHERM , 27 Mars 2018
    #103
  4. Docteur K
    (59) Nord
    Tiens tiens, je vois qu'une nouvelle personne a appliqué ma modification avec succès!
    Cela fait maintenant 2 ans que j'ai mis au point cette modification et depuis les micro cycles ont complètement disparus, ma chaudière tourne parfaitement bien.
    Explication des micro cycles (tout du moins sur ma chaudière):
    -pour une consigne de température chaudière de 50°C, le brûleur se met en route à 42°C et s'arrête à 55°C, la modulation débute à 40 secondes,
    - avant ma modification, j'avais des microcycles car l’eau de la chaudière atteignait 55°C en 25 secondes et le brûleur s’arrêtait,
    - ma modification retarde de 20 secondes l’information de l’élévation de la température et à 45 secondes la sonde mesure 54°C mais la modulation, qui se déclenche à 40 secondes, réduit la puissance du brûleur et la température diminue, supprimant ainsi les microcycles.
     
    Docteur K , 3 Octobre 2018
    #104
  5. MSML
    (78) Yvelines
    Bonjour,
    J'ai aussi des problèmes de micro cycles mais seulement lors la température de consigne de la chaudière est inférieure à 31°C
    Je suis d'accord avec vos analyses et le fait qu'il faut maximiser le débits d'eau dans le corps de chauffe afin d'évacuer les calories engendrées par le cycle de démarrage du bruleur avant que le bruleur rejoigne son minimum technique en fin de cycle de démarrage.
    Avez vous remarqué que la consigne de régulation de la chaudière se met à 5°C juste après l'allumage? et monte ensuite en quelques minutes à la température de consigne souhaitée par la régulation.
    Mon circuit hydraulique dans ma vieille maison est tel que le débit dans la chaudière n'est pas suffisant.
    Avez vous questionné Viessmann sur la modification de la pompe de circulation afin d'avoir plus de débit dans la chaudière?
    Le capuchonnage de la sonde en sortie du bruleur est une solution afin de retarder la montée en température et passer la pic de température engendrée par l'allumage du bruleur.
    Pour faire un peu plus "industriel", j'ai remplacé le film alimentaire par du Teflon...et cela marche aussi bien...et cela tient jusqu'à 180°C...
    Bon, cela fait un peu bricolage mais avec la Teflon on peut ajouter couche par couche afin d'obtenir le "retard" de température souhaitée.
    Avec cette "modification" je suis arrivé jusqu'à présent..."work in progress" à réduire le température de régulation sans micro cycles à 29°C.
     
    MSML , 9 Mars 2021
    #105
  6. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Content que cela marche!!
    Et cela prouve que c est bien transitoire comme soucis et que la position de la sonde pourrait/ aurait pu être améliorée

    tu as la solution mettre une sonde identique en caractéristique mais en applique plus loin
     
    kenny82 , 9 Mars 2021
    #106
  7. MSML
    (78) Yvelines
    Je ne pense pas que mettre la sonde plus loin résoudrait le problème car la vague d'eau chaude se propage dans les tuyaux de la chaudière et l'on va atteindre le même pique de températures avec qqles secondes de décalage.
    Ce qu'il faut c'est atténuer la hauteur du pique lu au niveau de la sonde et donc retarder le transfert de chaleur entre l'eau qui circule et la sonde de température.
    Effectivement mettre une sonde en extérieur, mais sur la tuyauterie, à la même fonctionnalité que le capuchonnage in situ de la sonde.
    Pour moi la solution technique est de masquer électroniquement ce pique de température...mais avec Viessmann c'est pas gagné... (on parle de 25 à 30 secondes maxi)
    Il semble que les nouvelles chaudières ont cette fonctionnalité
     
    MSML , 9 Mars 2021
    #107
  8. Docteur K
    (59) Nord
    Bonjour,
    Eh bien un émule de plus!
    Cela fait plus de 4 ans que j'ai apporté cette modification et elle est toujours efficace.
    Comment as tu fait pour que le téflon ne se déroule pas?
    Tu as écrit: "Avez vous remarqué que la consigne de régulation de la chaudière se met à 5°C juste après l'allumage?" sur la mienne en fait elle se met à 25°C en dessous de la valeur de consigne puis remonte en quelques minutes jusqu'à la consigne.
    C'est sûr, ça doit pas être compliqué pour Viessmann d'apporter une modification électronique pour résoudre ce problème et même il pourrait créer une sonde de température avec une couche isolante thermique en silicone.
     
    Docteur K , 9 Mars 2021
    #108
  9. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Tu as la gaine thermo rétractile aussi a tester
     
    kenny82 , 9 Mars 2021
    #109
  10. Docteur K
    (59) Nord
    C'est ce que j'ai utilisé en plus du film alimentaire.
     
    Docteur K , 9 Mars 2021
    #110
  11. MSML
    (78) Yvelines
    Oui j'ai mis de la gaine thermo rétractible pour tenir et protéger le Teflon.
     
    MSML , 10 Mars 2021
    #111
  12. Poncelet
    Belgique
    Vitodens 100 microcycles.
    J’ai fait ce que Kenny dit une sonde identique en applique sur la durite fonctionne bien sauf quand elle fait l’eau chaude elle ce met en F1.
    Il suffit de retarder de quelques secondes l’élévation de température dû à la puissance max au démarrage.
    En fonction eau chaude pas de microcycles avec la sonde d’origine supposition le circuit est très court et la pompe fait bien circuler l’eau. Le circuit chauffage radiateur et sol peut causer un freinage au fil du temps radiateur avec de la rouille etc... que la pompe compense pas.
    Depuis le début des problèmes je comprends pas que aucun technicien a pas l’appareil pour mesurer le débit . On serait fixé directement d’où vient le problème.j’ai dépensé plus de 5000€ en chauffagiste pour ce problème de microcycles sans résultat.
     
    Dernière édition: 11 Mars 2021
    Poncelet , 11 Mars 2021
    #112
  13. MSML
    (78) Yvelines
    oui ok
    Et on fait comment pour retarder de qqles secondes l'élévation de température
     
    MSML , 11 Mars 2021
    #113
  14. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    On isole
     
    kenny82 , 11 Mars 2021
    #114
  15. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Tu peux diminuer la puissance bruleur en ecs
    Ou
    Le delta de température bruleur vs temperature ecs
     
    kenny82 , 11 Mars 2021
    #115
    Poncelet aime ça.
  16. MSML
    (78) Yvelines
    bonjour,
    De ce que j'ai compris de vos échanges et de ce que j'ai observé, cela me donne pour la mise en route du bruleur en mode chauffage et//ou en mode ECS:
    1- Le bruleur démarre suivant ces caractéristiques propres mais généralement vers 60% de sa puissance maximum.
    2- puis il se cale rapidement sur la "puissance maximum" que l'on peut programmer indépendamment en mode chauffage ou en mode ECS.
    3- En fonction de la température de consigne, et en mode ECS, la régulation du bruleur se met à la puissance qui va bien. En mode chauffage, la température de consigne est plus basse (de l'ordre de 20°C) pendant qqles minutes et donc le bruleur se met généralement "rapidement" à son minimum technique.
    Le micro cycle se produit en mode chauffage durant la phase 2 car le bruleur n'a pas le temps de descendre ou ne descend pas assez bas en puissance et la température de sortie du corps de chauffe devient trop haute par rapport à une "température qui semble être prédéfinie" par la programmation Viessmann.
    Cette température de coupure semble être une fonction linéaire de la température de consigne soit:
    Température de coupure = Température de consigne X 1,35. (coefficient à préciser)
    On obtient donc:
    T consigne 25 °C / T coupure 33,75 ° C soit un delta T de 8,75 °C
    T consigne 30 °C / T coupure 40,5 ° C soit un delta T de 10,5 °C
    T consigne 35 °C / T coupure 47,25 ° C soit un delta T de 12,25 °C
    T consigne 40 °C / T coupure 54 ° C soit un delta T de 14 °C
    T consigne 45 °C / T coupure 60, 75 ° C soit un delta T de 15,75 °C

    Le delta T lors du démarrage du bruleur ne varie pas (ou peu...moins de 10%) en fonction de la température de consigne, donc on comprend bien que l'on a un problème quand la température de consigne est basse.

    Il suffirait de mettre un delta T constant de l'ordre de 12 à 15°C et non fonction de la température de consigne pour que le problème de micro cycle soit résolu.

    Merci de votre retour...en espérant que je ne me trompe pas trop....
     
    MSML , 12 Mars 2021
    #116
  17. Docteur K
    (59) Nord
    Sur ma chaudière Vitodens 200W (chauffage seul sans ecs), le brûleur se déclenche 8°C en dessous de la consigne et s'arrête 5°C au dessus de la consigne, quelle que soit la consigne.
     
    Docteur K , 12 Mars 2021
    #117
  18. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Les microcycles se font en phase 1
    Ils sont dus par un depassement de la surchauffe temporaire admise par la regul qui semble etre prevu en % de la consigne
    Donc plus la consigne est basse plus les microcycle sont visibles car la marge est faible
    Surtout si consigne faible se conjugue a calibrage flamme avec donc une puissance vers les 3/4
    Et d autant plus si vous laissez les E:06-09 pour de l auto en debit avec une consigne mini faible
     
    kenny82 , 12 Mars 2021
    #118
  19. MSML
    (78) Yvelines
    Bonjour,

    J'ai fait un petit calcul car je pense que j'ai une problème de débit de circulation d'eau dans ma chaudière...qui pourrait aussi être la cause des micro cycles.
    Quand la chaudière se met en route et après stabilisation, on peut constater l'élévation de température de l'eau qui circule dans le corps de chauffe.
    Pour ma part j'ai entre 6 et 7 C alors que ma chaudière est et reste sur son minimum technique soit 6,5 kW. Le calcul montre que j'ai donc environ 850 l/h d'eau qui circule. Cela me parait vraiment faible alors que mes 13 radiateurs sont ouvert en grand et que la vanne trois voies vers le circuit de plancher chauffant (qui est équipé de sa propre pompe de circulation) est aussi ouverte en grand.
    L'installation en sortie de chaudière comprend plusieurs T et coudes de 12mm ce qui met parait trop petit alors que les autres tuyauteries sont en 1,5 pouces soit 38mm.
    Cela doit expliquer en partie la faible circulation d'eau.
    Merci de vos éclairages.
     
    MSML , 13 Mars 2021
    #119
  20. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Ben sans photo difficile
    Et les paramètres de puissances du circulateur interne?
     
    kenny82 , 13 Mars 2021
    #120
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Réglage de la pente et de la parallèle sur chaudière

Chauffage 2 Janvier 2017

dedietrich dtg125 + diematic delta, reglage pente

Chauffage 25 Mars 2009

Réglage Viessman Vitorondens 222

Chauffage 30 Novembre 2020

Réglage Ottawa 24kw edilkamin

Chauffage 8 Novembre 2020

Vitodens 222W vérification des réglages.

Chauffage 4 Novembre 2020