Refaire sol de salle de bain

  1. Benlecrafoin
    (08) Ardennes
    Bonjour

    Avant de me lancer, je voudrais être sûr d'avoir tout pigé.

    J'ai fait sauter les tomettes, la couche de mortier et enlevé le sable.

    1 - Au fond, je mets un film de polyane ( pour éviter tout dégât des eaux au-dessous pendant tes travaux de chape)

    2 - Je fais une chape avec du Vermex , très léger pour remplacer la couche de sable (et meilleur isolent phonétique).

    3 - Je fais une chape de ciment+sable, avec un grillage de carreleur

    4 – Je colle le carrelage par dessus.


    Le tout en ayant respecté les différents temps de séchage entre chaque étape.

    Question: le film de polyane ne risque t il pas de s’affaisser à la pose du vermex ? prévoir baguettes de bois entre chaque poutre.

    Merci
    shéma de la coupe actuelle de mon sol de sale de bain
     

    Fichiers attachés:

    • Coupe.jpg
      Coupe.jpg
      Taille de fichier:
      67.8 KB
      Affichages:
      0
    Benlecrafoin , 28 Novembre 2015
    #1
  2. Bonjour,

    Quelques informations manquent pour vous répondre avec plus d’exactitude : la nature du support et son emplacement. Allez-vous faire sauter votre chape actuelle figurant sur le schéma ? Etes-vous sur un plancher d’étage (intermédiaire) ? Qu’entendez-vous par lame de bois ? Avez-vous des contraintes de charge et vous êtes-vous assuré de la résistance de votre structure actuelle par un calcul de charge ? Quelles sont ces baguettes des bois que vous envisagez de fixer entre chaque poutre ?

    Je vais néanmoins vous proposer deux solutions qui semblent adaptées sous réserve des points précédents. Il faudra s’assurer que le plancher bois est sain et stable et qu’il est bien ventilé en sous-face.

    Première : En partant du support bois et si vous avez des contraintes de charge, vous pouvez faire une chape de ravoirage légère http://www.weber.fr/preparation-et-finition-des-sols/gammes-produits/les-liants-pour-chapes-et-chapes-traditionnelles/weber-ravoirage-leger.html en pose désolidarisée (sur un film polyane de 200 µ minimum) en réglant son niveau à l’aide de plots, pui sen le tassant légèrement et en le tirant à la règle. Son épaisseur devra être comprise entre 30 & 500 mm. Vous pourrez en profiter pour passer vos gaines et canalisations qui ne doivent pas passer dans une chape classique. Laisser sécher 14 jours minimum avant son recouvrement .
    Vous faites ensuite une nouvelle désolidarisation et poser une chape légère de ce type http://www.weber.fr/preparation-et-...hapes-traditionnelles/weber-chape-legere.html avec treillis soudé. Prévoyez un joint de désolidarisation périphérique de 3mm minimum sur tous les points durs (murs, poteaux, etc…). Dépoussiérez soigneusement par aspiration mécanique. Etant sur un support bois, son épaisseur minimale sera de 50 mm. Laisser sécher au moins 15 jours pour poser e carrelage avec une chape de 5cm d’épaisseur. Au-delà, il faut rajouter une semaine de séchage pour chaque centimètre supplémentaire.
    Vous pourrez procéder ensuite à la pose de votre carrelage en employant mortier-colle déformable et mortier de jointoiement soumis à la déformation adaptés à la fois à votre local (salle de bains), à votre support ainsi qu’à vos carreaux (nature, caractéristiques, taille maxi 1200cm²). Prévoyez une largeur de joints de 3 mm minimum. Eliminez les remontées de colle dans les joints et les éventuelles traces de mortier colle sur les carreaux ay et à mesure de la pose avec une éponge humide. Laisser sécher au moins 24 h avant de faire les joints puis encore 24 heures après réalisation des joints.

    Deuxième : Si vous êtes sur une chape ciment, après avoir fait une barbotine de latex, vous appliquez une chape légère de 50 mm minimum car c’est le premier support qui prime (bois en l’occurrence dans votre cas si j’ai bien compris) puis procédez à la pose du carrelage comme indiqué au paragraphe précédent.
     
    Gilles Weber , 4 Décembre 2015
    #2
  3. Benlecrafoin
    (08) Ardennes
    Merci
    Effectivement cela manque de préposition.
    C'est en étage d'un immeuble qui est au moins centenaire.
    Les lames de bois sont d'un ou 2 mm, certainement pour soutenir la chape lors de son coulage.
    La photo montre un trou qui donne accès à la poutre qui selon un ami architecte, n'est pas en danger malgré son centimètre pourri de chaque côté.
    L'idée est de reboucher ce trou avec un morceau cimenté.
    Le premier support serait la chape de ciment.
    Je ne connais pas les contraintes de charge d'où l'idée du Vermex qui serait bien plus léger que tout ce que j'ai évacué.
    En vous remerciant vivement
    Ben
     

    Fichiers attachés:

    Benlecrafoin , 4 Décembre 2015
    #3
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Plancher Grenier à refaire

Maconnerie, Chape 9 Octobre 2016

dalle non ferrailée a refaire mais de gros doute s ouvre a moi

Maconnerie, Chape 10 Mai 2012

Refaire un sol de garage

Maconnerie, Chape 8 Octobre 2011

dalle à refaire ou pas

Maconnerie, Chape 6 Mai 2010

Comment refaire une terrasse

Maconnerie, Chape 8 Avril 2009