Quelle solution pour isoler les murs intérieurs

  1. didier25
    (25) Doubs
    Bonjour,
    J'ai prévu de faire des travaux d'isolation par l'intérieur mais j'hésite entre 2 solutions.
    Mon mur principal est constitué d'un mur en parpaing de 20 cm recouvert d'un enduit mortier de 2 à 4 cm sur la face l'extérieure.
    Un doublage coté intérieur par une brique platrière de 5 cm recouvert d'un platre de 1cm sur la face intérieure.
    Entre le doublage et le mur principal il y à un jeu de 3 cm pour créer une lame d'air non ventilée.
    En fonction de la place disponible j'ai identifié 2 solutions:
    1. sur le doublage existant, collage d'un complexe isolant de 58mm(laine de roche avec plaque de plâtre)
    avantage: facilité de mise en oeuvre
    inconvénient : je n'atteind pas une résistante thermique de 2,5.
    2. casse du doublage existant pour récupérer 8cm et collage d'un complexe isolant de 100mm
    avantage : résistante thermique plus élevée
    inconvénient : travaux lourd de démolition et de consolidation des ouvrants.
    Y a t'il un spécialiste qui peut me conseiller et me dire quel est l'écart de résistance themique entre les 2 solutions?
     
    didier25 , 13 Décembre 2008
    #1
  2. bardal
    (56) Morbihan
    salut,

    les deux solutions sont à peu près équivalentes sur le plan thermique (R un peu supérieure à 2,5, 2,6 à 2,8 fonction des caractéristiques réelles des matériaux utilisés)...
    mais il y a d'autres possibilités à étudier:
    - coller sur le doublage actuel un polystyrène plus performant (th32), ou carrément du polystyrène extrudé, ou du polyuréthane), ou plus épais (passer de 60 mm à 80 fait gagner 0,6 de résistance thermique)
    - remplir l'espace entre mur et contre-cloison de matériau isolant pulvérulent (billes polystyrène, vermiculite, etc...

    ou toute solution conjuguant ces alternatives, le plus simple et le moins coûteux étant un "placomur" de 80+10 collé sur le doublage existant, qui ne doit pas te faire perdre une surface trop importante par rapport à ta solution 1...

    bonne décision...
     
    bardal , 18 Janvier 2009
    #2
  3. bricofan
    (13) Bouches-du-Rhône
    Je m'intéresse en ce moment à l'isolation des murs de ma maison. Après étude de la situation actuelle les murs sont construits comme suit: des plaques de placo doublées de 5mm de polystyrène sont collées au ba13 sur le mur en parpaing.

    5mm de polystyrène => ridicule comme isolation.

    de plus, la lame d'air résultant de la présence de plots de colle n'est pas fermée au niveau des combles. Je m'en suis aperçu après avoir démonté une prise électrique, il y avait un courant d'air froid au niveau de la prise! Froid qui vient des combles.

    j'ai regardé sur différents forums et personne n'est du même avis.

    - Faut-il laisser cette lame d'air à cause de l'humidité ou est-ce que je peux y déverser de l'isolant (par exemple du sls 20)?
    - Serait-il préférable de simplement emprisonner l'air en fermant l'interstice avec du PU en bombe au niveau des combles (l'air stagnant fera office d'isolant mais la lame d'air n'est pas comblée donc c'est bon pour l'humidité) ?
    - Faut-il impérativement que la lame d'air soit ventilée?

    c'est pas évident quand on n'est pas pro dans le domaine, il y a souvent des infos fausses ou parfois incomplètes qui peuvent conduire à de mauvaises solutions. et les dégats dû à l'humidité c'est pas à cours terme qu'on s'en aperçoit.

    Merci pour vos réponses.
     
    bricofan , 2 Janvier 2010
    #3
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Quelle solution pour rallonger un toit ?

Gros Oeuvre Général 11 Mars 2013

Quelles solutions pour combler un effondrement?

Gros Oeuvre Général 16 Février 2012

Solutions pour plafond/plancher entre R1 et grenier

Gros Oeuvre Général 12 Décembre 2011

Quelles solutions pour réalisation plancher bois?

Gros Oeuvre Général 25 Novembre 2011

besoin de solution pour charpente

Gros Oeuvre Général 17 Juin 2010