Quelle isolation pour éviter la surchauffe l'été

  1. tibert
    (41) Loir-et-Cher
    Bonjour,

    Suite au forum de BricoZone Belgique sur le thème "Eviter la surchauffe l'été" je me retrouve pratiquement dans la même situation de surchauffe l'été avec mon pavillon des années 1970.
    C'est le cas de mes 2 chambres (+ salle de bains) mansardées ainsi que de la salle à manger (+ mézzanine) qui va jusque sous le toit (environ 8 m de haut avec un volume approchant les 300 m3)Comme je ne veux pas faire de travaux par l'intérieur (charpente apparente),j'envisage de le faire faire par l'extérieur (st procédé "Sarking")
    L'isolation d'origine est assez sommaire (6 cms de laine de verre entre chaque chevron,dans quel état doit-elle être !!!)L'hiver,à condition de chauffer (+ cheminée traditionnelle) on arrive à être un peu près bien,mais par contre l'été par forte chaleur (et longtemps) c'est plus qu'inconfortable,il y a bien la solution avec une clim. mais je ne suis pas d'accord sur le principe pour son installation.Quant à la couverture,elle est en ardoises amiante ciment (c'est la totale) sans avoir de toile coupe vent en dessous.
    Afin de bénéficier dans le cadre du Grenelle de l'environnement d'un prêt à taux zéro (c'est le bruit qui courre,on parle de 30000 euros,affaire à suivre ...) j'envisage de tout refaire (st RT 2005,voir plus)
    Il faut donc tout découvrir (160 m²),retirer les liteaux ainsi que la vieille laine de verre entre les chevrons,à partir de là commence donc les questions sur la bonne marche (avec les bons produits) de cette réfection ou les chevrons restent en place (support finition intérieur existante à conserver,voir photo)
    Pour le moment il est prévu de mettre des panneaux isolants RENOTOIT de chez
    UNILIN (ép.9,5 à 12 cms,choix à faire),par contre peut-être serait-il bon de rajouter un autre isolant entre les chevrons de 6 cms,celà devrait être un plus ?
    Au niveau du pare-vapeur (si nécéssaire) on m'a conseillé pour une parfaite efficacité de le mettre d'un seul tenant par dessus les chevrons,pour la pose cà fait peur au charpentier,c'est vrai que celà ne doit pas être facile,beaucoup de temps à passer ... à moins d'avoir peut-être un autre solution ?
    Pour la couverture (sans amiante) reste à voir pour le choix et surtout le prix (peut-être ardoises Canadiennes)L'idéale serait d'avoir une couleur claire (proche du blanc pour renvoyer la chaleur) mais à ma connaissance il n'existe rien à ce jour pour l'habitat.
    De l'avis de tous,ce mode de réfection est très éfficace l'hiver,par contre l'été c'est une autre histoire,il ne faut surtout pas se louper sur le produit qui doit être rajouter (ou et comment ?)certainement au dessus des panneaux isolants ?
    Connaissez-vous un produit peu épais (ou autres) avec mise en place aisée (isolants minces à proscrire,non certifiés) qui aurait la particularité de renvoyer en partie la chaleur sans avoir d'interférences négatives avec l'isolant en mousse de polyuréthane ?
    Par avance merci pour vos informations et suggestions afin qu'au final, les résultats de ce gros (et cher) chantier soit éfficace aussi bien l'été que l'hiver.
     
    tibert , 5 Novembre 2008
    #1
  2. Nono
    Belgique
    Nono , 5 Novembre 2008
    #2
  3. klmttt
    (94) Val-de-Marne
    Essayez d'aller sur ce lien
    http://www.citemaison.fr/Performances-de-l-ossature-bois.html

    Il vous expliquera ce qu'est le dépphasage (cause de surchauffe estival alors que l'hiver l'isolation est satisfaisante).
    Il est donc conseillé d'avoir des^parois avec de l'inertie (de la masse). Pour ce faire, l'isolation par laine de bois (40 à 55 kg/m³), fifre de bois (150 à 250 kg/m³), sont conseillées.
    Faites un estimatif du poids au m² de votre future toiture ... il est utile de vous faire confirmer la possibilité de votre charpente actuelle de supporter votre nouvelle toiture.
    Les tuiles de couleur claire ... suivant le lieu de votre maison, vous ne pouvez pas poser ce que vous voulez ... surtout coté couleur ... demandez conseil auprès du CAUE ...
    Conseillé en Architecture et Urbanisme E ... le E je sais plus ... CAUE, il y en a 1 dans chaque département, il faut prendre rendez-vous, et c'est gratuit ... vous expliquez votre projet, et l'architecte vous explique ce qu'il manque à votre dossier pour être présenté à la commission d'obtention du permis modificatif de façade, ou permis de construire... il peux également vous donner des conseils sur le type de tuiles acceptées ... allez-y avec des photos du quartier, de la commune .

    Bon courage

    Hugh
     
    klmttt , 6 Novembre 2008
    #3
  4. tibert
    (41) Loir-et-Cher
    Dernierement je suis allé à l'ADIL (Agence Departemental d'Information sur le Logement) pour me renseigner concernant mon projet.Au niveau des conseils pour la surchauffe,rien de tel que la bonne vieille méthode d'aération la nuit et de la fermeture des volets dès l'apparition du soleil dans la journée.Dans mon cas,il n'est guere possible d'avoir de la masse (pour déphasage) en plus des panneaux isolants.Nous avons évoqué l'idée de mettre un matériau réfléchissant (genre isolant mince) par dessus les panneaux mais celà a été abandonné pour raison d'éfficacité dans le temps,(partie réféchissante encrassée avec la poussiere)
    En ce qui concerne le pare vapeur d'un seul tenant en suivant la forme des chevrons,il est indispensable pour tous les isolants sauf les polyuréthanes ou polystyrènes.De ce fait pour éviter la pose de ce dernier,j'ai suggéré de mettre en place l'un de ces 2 matériaux (ép. 6 cms) entre les chevrons avec l'inconvénient de le couper à la demande.Notre conseiller avait l'air d'être à moitié convaincu en repprochant à cette solution les difficultées d'ajustement entre les chevrons,certainement existe-il des panneaux en bandes afin d'éviter l'importance des chutes ?Et puis si l'ajustement n'est pas parfait,peut-être que la solution de mousse en bombes pourrait faire l'affaire ?C'est après coup que nous avons pensé à ce principe,est-ce le bon ?Merci pour votre avis.
     
    tibert , 3 Janvier 2009
    #4
  5. tibert
    (41) Loir-et-Cher
    Bonjour,

    Juste un petit mot pour réparer un oubli,merci pour les renseignements de Nono et klmttt

    Tibert
     
    tibert , 4 Janvier 2009
    #5
  6. le gone
    (69) Rhône
    Bonjour, Tibert. En complément des propos de chacun, je vous suggère vivement de réfléchir au principe de toiture végétalisée. J'ai été un précurseur de cette technique dans ma région, en complément d'un puits norvégien. Il en ressort une efficacité indéniable. Certes, ce n'est peut-être pas applicable toujours facilement, mais cela vaut la peine de l'étudier. Et puis, au niveau développement durable, c'est "top". Le gone
     
    le gone , 5 Janvier 2009
    #6
  7. tibert
    (41) Loir-et-Cher
    Bonjour,
    Merci pour les infos de chacun,pour le moment mon affaire n'avance pas très vite,j'attends un deuxième devis.En ce qui concerne le déphasage,j'ai bien compris le principe mais je reste sur le principe de mettre des panneaux par l'extérieur (procédé Sarking).Par contre en ce qui concerne l'isolation supplémentaire entre les chevrons,c'est cela qui semble poser le plus de problèmes pour les charpentiers couvreurs.Sur les conseils de l'ADIL nous demandons aux entrepreneurs d'avoir un pare vapeur d'un seul tenant qui oblige de suivre le contour de tous les chevrons (sur 8 m de long) en collant ce dernier.C'est ce travail qui les freine,trop long à réaliser et trop couteux !!!
    Le pare vapeur est-il vraiment nécéssaire d'un seul tenant ?Que pouvont nous faire à la place ?
    Il n'est pas nécéssaire dans le cas de matériaux isolants comme le polyuréthane ou le polystyréne mais avec l'inconvénient de la coupe et de son ajustement.Par contre peut-être est-il possible de remplir après pose des panneaux sur les chevrons par le haut de la charpente tout le volume de mousse par injection,mais à quel prix .....
    Actuellement entre les chevrons,il y a de la laine de verre qui à l'origine a été agrafée sur le dessous des chevrons,peut-être lors de leur remplacement,serait-il bon de laisser en place le papier pare vapeur et de remettre tout simplement l'isolant de remplacement qui pourrait être de la laine de verre ,de roche ou autres,à voir avec celui qui aurait la meilleure performance thermique.
    Suis je sur la bonne voie ?Merci pour vos suggestions

    Tibert
     
    tibert , 7 Février 2009
    #7
  8. rernen
    (91) Essonne
    Bonjour,
    J'ai la même réflexion concernant l'isolation du toit par sarking.
    J'ai pensé à une isolation par panneaux TMS-GF de efisol pour une meilleure isolation, mais il y a beaucoup de main d'oeuvre.
    Par contre je serai intéressé par le cout des panneaux unilin renotoit rapporté à la surface couvrir.

    Voici 2 liens qui ont nourit ma réflexion :
    http://www.climamaison.com/isolation-thermique-maison.php?Doss=37&Art=702#pa795
    http://acermi.cstb.fr/cer_listeprodcert.asp
    Cordialement
    René
     
    rernen , 29 Mars 2009
    #8
  9. tibert
    (41) Loir-et-Cher
    Bonjour,

    Depuis l'officialisation par l'état du prêt à taux zéro,(20000 € pour 2 bouquets de travaux et 30000 € pour 3)me voilà reparti dans mon projet d'isolation de notre toiture par l'extérieur (procédé sarking)En définitive j'ai choisi un isolant ayant un déphasage intéressant pour le confort d'été,celà est indispensable dans le cas de notre salon et salle à manger qui montent jusqu'au toit ainsi que nos 2 chambres en sous pentes.C'est de la fibre de bois en panneau qui de l'avis sur les forums semble donné entière satisfaction,j'ai même réussi à convaincre plusieurs artisans,pas facile de changer leurs habitudes ...Plusieurs devis sont en cours en fonction de cet isolant et de sa mise en place.Toujours des soucis au sujet du pare vapeur qui semble indispensable de l'avis de beaucoup (dont ADIL),beaucoup n'y tienne pas en raison de sa pose étanche par dessus les chevrons.Peut-être serait-il préférable de ne pas isoler entre les chevrons et de mettre d'un seul tenant des panneaux plus épais (K=5 mini),on est plus à plusieurs centimètres près pour l'épaisseur de la toiture,seule est à voir la finition des rives er des égouts.
    Nous avons consulté un fabricant de maison en bois,en plus de la version fibre de bois qu'il utilise régulièrement (avec revendeur sur place)il nous a proposé une solution avec ouate de céllulose insufflé (déphasage intéressant également) qui oblige de rajouter des tasseaux de 12 cms de haut sur les chevrons existants et de recouvrir l'ensemble d'un panneau pare pluie,cela fait des caissons de 20 cms de haut (8 cms de chevrons+tasseau de 12 cms).Par contre de l'avis de certains,ils argumentent qu'avec la pente du toit il y a un risque de glissement de l'ensemble vers le bas,peut-être faudrait-il insufflé en plusieurs fois dans les caissons de 6,5 m de long avec la mise en place de cloisons ?Ce principe me semble intéressant,reste à voir au niveau des devis si c'est valable.
    J'ai également une autre proposition par une socièté qui travaille avec EDF et qui fait un prêt de 5000 € à taux zéro sur l'isolant,cela peut-être intéressant.Par contre elle me propose l'isolation avec de la laine de roche qui doit avoir un déphasage moins performant,ce dernier est à confirmer.rien sur les doc.
    En ce qui concerne le déphasage,peu-être existe-il un tableau récapitulatif avec les valeurs des principaux isolants,cela serait plus claire pour tout le monde ?
    Merci pour toutes vos infos et suggestions.

    Tibert
     
    tibert , 1 Juin 2009
    #9
  10. rernen
    (91) Essonne
    rernen , 2 Juin 2009
    #10
  11. groslandais
    (40) Landes
    Bonjour a tous!

    Tibert a tu pensé à la laine de verre (efficace l'hiver) plus une couche d isolant mince par dessus qui pourrait renvoyer la chaleur du soleil l'été?
    En fait je te dis ça parceque je me pose la meme question pour moi qui doit faire une maison(ossature bois) et qui aimerai eviter la surchauffe de l'ete. A tu eu des renseignements sur l association des deux isolant? Peut etre que ce n est pas bon du point de vu condensation?

    a bientot
     
    groslandais , 14 Juin 2009
    #11
  12. Nono
    Belgique
    L'ajout d'un isolant type laine de verre à l'isolant thermique est un plus.
    Nous le conseillons d'ailleurs..

    L'isolant thermique sera poser avant la pose des tuiles et l'isolant type LDV sous l'isolant thermique.
    Il est également conseillé de laisser entre les deux isolant un espace de ventilation..
    Ceci est bien expliqué sur le site d'ACTIS ..
     
    Nono , 14 Juin 2009
    #12
  13. tibert
    (41) Loir-et-Cher
    Avec beaucoup de retard,afin que chacun puisse en profiter,je vous fait part de la suite de mes projets.
    Après bien des recherches j'ai enfin trouvé en 2010 un charpentier compétent pour isoler ma toiture dans le cadre d'un éco prêt à taux zéro.Ce dernier fait surtout des maisons en bois et connaissait bien les problèmes d'isolation et de déphasage.Tout a été fait par l'extérieur,voici le mode opératoire:
    -Découverture de l'ensemble fait par l’artisan (ardoise en amiante ciment)
    -Pose d'une toile pare vapeur agrafée,épousant le lambris et les chevrons existants
    -Vissage d'un chevron 46/120 de hauteur sur un sur deux chevrons existant.
    Nouvelle hauteur chevrons égale: 8 cms + 12 cms -->20 cms
    -Pose de panneaux rigides "Steico" universal 3,5 cms (R de 0,70) sur les chevrons.
    -Insufflation de ouate de cellulose sur 20 cms (R de 5,12) en 2 endroits sur la longueur du chevron par un trou de scie cloche de 10,3 cms.
    -Pour l'ensemble isolation, obtention d'un R de 5,82;déphasage d'environ 11 h
    -Couverture en ardoise d'Espagne 1er choix sur crochets inox teintés.
    -Pose nouvelles gouttières 1/2 ronde zinc sur bandeau de saillie PVC (très propre)
    -Habillage chevrons de rive avec zinc teinté.

    En plus de ces travaux nous avons changé toutes nos ouvertures par du double vitrage et fait installé un poêle à bois "Jotul" dans notre cheminée existante.
    Avec tous ces travaux,le confort n'a plus rien à voir.En été,nous sommes très bien et en hiver la facture de gaz à sérieusement baissée (de moins 20 à 30 % et même plus cet hiver avec l'utilisation du poêle plus souvent).
    Pour optimiser le confort,Il reste à voir l'isolation du plafond de notre sous-sol (poutrelles béton + hourdis ciment hauteur= 2,20 m). En effet,nous sentons la fraicheur aux pieds,c'est assez désagréable.A noter que les tuyaux du chauffage central passent sur la périphérie sous le plafond du sous sol,doivent être accessibles en cas de problèmes.

    Si quelqu'un a une (bonne) idée,je suis preneur,celles du forum me satisfaisant à moitié.
    Merci à tous pour vos suggestions

    Tibert
     
    tibert , 21 Janvier 2012
    #13
  14. Bonjour Tibert, je pense que tu as déjà fini d'isoler mais bon :-)

    Pour tout ce qui est isolation je suis adepte du multi-couche, en effet la ou les couches suivante sont toujours posées en croisé pour que les joints se couvrent.
    Attention en utilisant cette technique toujours enlever le pare vapeur des couches "cachées".
    Par contre il est essentiel voir obligatoire je pense sur la dernière couche.
    Si tu veux être pointilleux (comme moi) scotch les joints de la dernière couche car bien évidement le scotch ne laisse pas passer l'eau et est donc par-vapeur.
    Et si tu est encore plus pointilleux (comme un bon ami à moi :-) il existe même du scotch spécial (18eur/rouleau) qui est isolant par vapeur enfin bref à ce prix la c'est la totale, mais bon l'essentiel est qu'il colle assez fort.
    Tu peux également mélanger les matériaux et je pense l'isolant mince est à bannir car trop cher et je le trouve réellement efficace uniquement l'été.
    Tu peut par exemple utiliser des plaques de placo avec une eppaisseur X de polystyrène ou un matériaux similaire, et tu peut protéger tes tuyaux (il te suffit de gratter le poly ou autre comme si tu voulai y intégrer ta canalisation et ce sera facilement posé (quelques vis) ou déposé.
    Après si tu veux bien faire (je ne connais pas la température de ton sous sol l'hiver ;-), sache qu'avec 2m20 tu peut te permettre de perdre un peu de hauteur, car si l'hiver est long le froid passera petit à petit par tes poutres en ciment car ce n'est pas un bon isolant.
    Mais bon après cela dépend évidement du rapport dépense/gain d'énergie que tu souhaite.
    En espérant avoir été clair bon travaux ou bonne détente si ces derniers sont finis ;-)
     
    Yoyo6885 , 19 Octobre 2012
    #14
  15. bonjour
    peu etre une bonne reponse a cette question avec http://www.isosac.com/
    un sac à isolant qui permet l'insufflation d'isolant dans de bonne conditions avec pare pluie et frein vapeur specialement concus pour les combles aménagés
    codialement
     
    isosac , 4 Novembre 2012
    #15
  16. Pour la partie Facade j'ai trouvé un nouveau produit performant appliqué par l'entreprise de peinture sur ma facade.

    voir lien
    http://produits-btp.batiproduits.com/Djp-Energy/Supertherm/fiche/r?id=1709996444

    j ai trouvé le produit interessant . La facade finit ils ont controlé avec la camera thermique.

    j 'en saurait davantage l hiver passé, mais pour l'été on a deja senti la différence. Le produit vient de Theodore (fabricant de peintures) a Angers
     
    shanon , 5 Décembre 2012
    #16
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Petite question pour isolation et changement de fenêtre

Isolation 1 Juillet 2014

ITE: quelles structures pour obtenir une bonne isolation?

Isolation 10 Mars 2014

Conseils pour isolation de combles perdus

Isolation 17 Juillet 2013

cherche conseil pour isolation fibro ondulé

Isolation 11 Juillet 2013

Isolation phonique pour thermique

Isolation 14 Février 2013