Pome ou electro-vanne dans chaudière

  1. Bonjour, voilà j'ai installé une chaudère (ancienne) à bois en amont de ma chaudière fioul, naïvement je pensais que si j'allumais la chaudière à bois, la chaudière à fioul allait s'aretter et que si je laissais mourrir le feu pour une raison ou une autre la chaudière fioul allait se mettre en route une fois la pempérature de l'eau arrivée à la hauteur du thermostat de celle-ci. Le problème est qu'il y a une chose qui ferme le passage de l'eau dans la chaudière fioul quand celle-ci ne tourne pas, donc j'ai une chaudière bois qui chauffe et la maison qui ne chauffe pas. Enplus d'être inutile c'est dangereux.

    Question 1 : savez vous si dans la chaudière il y a une electro-vanne qui s'ouvre quand le bruleur démarre ou si c'est un pompe qui se met en marche quant le bruleur démarre?

    Question 2: puis je moi même effectuer la modification qui supprmerai mon problême ou faut il passer par un plombier?

    Si une personne ou plusieurs ont la réponse, merci d'avance.
     
    Bernard30 , 17 Octobre 2009
    #1
  2. martin50
    (50) Manche
    Bonjour, c'est l'aquastat de chaudière qui protège la chaudière ne tournant pas..
     
    martin50 , 23 Octobre 2009
    #2
  3. Bonsoir merci, je vais me renseigner sur le fonctionnement de l'aquastat, mais cela protège la chaudière contre quoi ?
     
    Bernard30 , 26 Octobre 2009
    #3
  4. martin50
    (50) Manche
    Ben la surchauffe ...pardi...quoi d'autre ???

    Ok...pas d'esbrouffe...l'aquastat c'est l'ultime protection..du corps de chauffe sinon...gros dégats et gros frais...

    Dans votre système..qui du reste est classique, on appele cela deux chaudières en cascade...dont évidement l'une est en relève de l'autre..en d'autres mots..;dès que la principale s'avère insuffisante ou en défault, l'autre prend la relève...

    Au niveau technique, des aménagements doivent être établis...avec bien sûr les protections inhérentes aux différents systèmes en fonction..

    Cela implique donc une étude quantitative et qualitative des éléments en présence, avec tous les détails de puissance potentielle, réelle (effective) et requise , y compris un calcul de perte de charge et déperdition fonction des périodes, implantation géographique, isolation , production ou non d'ECS...

    Tout ceci pour vous dire qu'il ne s'agit pas d'ouvrir un pot de moutarde...mais de bien réaliser l'ensemble de la problématique...si d'emblée votre soucis reste d'élaborer une installation cohérente...et pas une usine à gaz..
     
    martin50 , 26 Octobre 2009
    #4
  5. yanesther
    (70) Haute-Saône
    Bonjour, avez des photos ou un schéma de vos tuyeauteries entre les deux chaudières.
    des radiateur ou des plancher chauffant?

    L'aquastat coupe une chaudière electriquement lors d'une surchauffe et pas une tuyauteries!!!
    On peut faire soit même, après il y aura moins de rendement, et il ne faut pas oublier une sécurité.
     
    yanesther , 27 Octobre 2009
    #5
  6. martin50
    (50) Manche
    Qui parle de couper une tuyauterie ici...faut lire mon brave avant de jouer les intérressant..
     
    martin50 , 27 Octobre 2009
    #6
  7. yanesther
    (70) Haute-Saône
    Bonjour,
    une différence d'opignon, surement?
    ""Le problème est qu'il y a une chose qui ferme le passage de l'eau dans la chaudière fioul quand celle-ci ne tourne pas""
    D'ou ma remarque, moi y'en a sovoir lire!!!!
    Jouer les interressant surement pas , les interresser oui!!!!
    D'habitude tu as des intervention pertinente , interressante pour certaine, là bof!!!

    Après, avec plus d'info , schéma du circuit et de son branchement, on pourrais y voir plus clair, c'était l'objet de ma remarque.
     
    yanesther , 27 Octobre 2009
    #7
  8. Bonsoir,

    Je vous donne d'autres précisions : j'ai récupéré une chaudière bois IDEAL STANDARD LB2, pas toute jeune, mais en bon état, en sachant que je ne paye pas le bois pour encore quelques années.

    Mon idée est de profiter du fait que je n'ai pas de thermostat dans la maison car trop de niveaux différents. Actuellement quand l'eau du réseau radiateur se refroidit, la chaudière qui a un thermostat incorporé se déclenche. J'ai tout "simplement" installer la chaudière bois en amont de la chaudière fuel de telle façon que si je la mets en marche, l'eau qui arrive dans la chaudière fuel est chaude et la chaudière fuel ne déclenche pas. Si je ne mets pas de bois ou si je laisse "mourir" le feu, la chaudière fuel prend le relais à la température indiquée.
    Je sais que ce système entraîne tantôt l'utilisation de la chaudière bois ou de la chaudière fuel comme radiateur, mais étant souvent à la maison c'est le bois qui sera privilégié.

    Mon problème actuel n'est pas sur l'installation elle même, qui a l'air avec le petit essai que j'ai fais de bien fonctionner, mais plutôt sur le fonctionnement de ma chaudière fioul chappee TXR1 version C, qui si je ne met pas en route le bruleur, se transforme en vanne fermée empêchant l'eau de circuler vers les radiateurs. Ce qui s’est passé, après avoir mis le feu dan la chaudière bois, la température dans celle-ci a augmenté ainsi que le mètre de tuyau qui suit, puis pas plus loin. L’eau chaude n’est pas arrivée à traverser la chaudière fioul, le manomètre affichant une augmentation de 1 bar du réseau, je me suis inquiété. J’ai allumé la chaudière fuel dont la sonde indiquée une température de - de 30° et qui quasi immédiatement est monté à 90°, ce qui a pour conséquence d’éteindre le bruleur et de refermer la vanne ou le circulateur qui je pense se trouve dans la chaudière.

    Malgré le démontage de l'habillage de la chappee, je ne vois pas de circulateur ou d'électrovanne apparente. Est-il possible que cela se trouve dans le corps même de la chaudière ? Est-il possible de le garder ouvert ou en marche, même si le bruleur ne tourne pas ?

    Je vous remercie de prendre le temps de me répondre, car je suis bien embêté avec une chaudière bois qui ne demande qu'à me rendre service et une chaudière fuel qui refuse de laisser pénétrer la concurence.
     
    Bernard30 , 28 Octobre 2009
    #8
  9. martin50
    (50) Manche
    Re, pour la chappée, le circulateur est d'office extérieur..et puisque la chaudière ne tourne pas..le circulateur ne peut être alimenté..donc on reste en vase clos..et ça coupe..

    Il vous faudra ménager un circuit relativement complexe..avec des vannes 3 voies, et en déterminant la chaudière pilote et la chaudière de relève..tout ceci avec un gestionnaire prenant en charge, les sécurités ainsi que les seuils de déclenchement.. donc tout à fait personnalisé..

    cordialement
     
    martin50 , 28 Octobre 2009
    #9
  10. yanesther
    (70) Haute-Saône
    Bonsoir,
    j'ai pu trouver un schéma sur un autre forum, si tu t'y est tenu, il faudrait que tu inverses tes deux chaudières pour que ton départ de la bois parte directement sur radiateur avec un retour sur la chaudière fioul. le départ de ta chaudière fioul irait sur le retour de ta chaudière bois.
    cela permettrais a ta chaudière fioul de prendre l'eau du retour ( plus froide) des radiateurs et de ne pas se déclencher (l'aquastat!!! )
    Ton soucie sera alors de régler la température de déclenchement de la fioul.
    Comme ça tu devrais fonctionner, mais le mieux serait d'avoir un ballon avec deux réseau primaire bien distinct.tu préserverais ainsi ton matériel.
     
    yanesther , 28 Octobre 2009
    #10
  11. Bonjour et merci à tout le monde pour vos réponses qui font avancer mon problème. Il y a bien un circulateur exterieur que j'ai déja déconnecté de la chaudière et qui marche maintenant avec un intérupteur manuel mais le réseau d'eau de la chaudière reste toujours fermé si le bruleur ne tourne pas.
    Inverser les chaudières serait un gros travail mais pourquoi pas, le problème du réseau d'eau fermé ne change pas, qu'il soit fermé avant ou après la chaudière bois ne change rien, tant que la chaudière bois produit de la chaleur le thermostat de la chaudière fioul ne déclenchera pas et l'eau ne peut pas passer. Il me semblait logique de placer le bois avant le fioul puisque c'est le fioul la relève.
    L'idée de Martin avec des vannes trois voies et un gestionnaire qui détournerait l'eau vers le fioul si la température n'est pas assez élevée me parait intéréssante, il faut que je l'etudie de plus près car je ne connais ce materièl et que je chiffre l'investissement. Encore merci.
     
    Bernard30 , 31 Octobre 2009
    #11