Plancher Grenier à refaire

  1. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Bonjour à tous,
    Je compte refaire le plancher du 2ème étage du Grenier de ma vieille maison pour y aménager un pièce de 60m2.
    Après avoir envisagé d'utiliser des "billes d'argile" et plaques farmacel pour palier le défaut de planéite (j'ai jugé trop lourd au m2), je prèfére aller voir en dessous l'état de la structure bois, éviter d'ajouter du poids et en profiter pour isoler phoniquement sans toucher le plafond du 1er étage.
    Il s'agit d'un rectangle de 6,5x9 environ avec une poutre maitresse sur la longeur de 25x25.
    En premier lieu, je me demande s'il faut que je renforce les solives perpendiculaires 13x13 de porté 3,5 avec une entraxe de 70. Je pensais y insérer des bastingues de 32x150 de part et d'autre de chaque solive pour les renforcer et en profiter pour rattraper la planéité, et permettant de réduire un peu l'entrave à environ 63. Pour info, je pense mettre par dessus plaque OSB3 205x65,7 d'une épaisseur de 22cm. Faut-il que je mette plutôt des bastingues de 65x150 pour plus de renfort et ramener l'entrave à 58...? Si je peux m'en passer' je comptais éventuellement y ajouter des entretoises pour supporter risque flexion de l'OsB..?
    Faut-il la totale ?
    Merci pour vos réponses de Pro :)
     
    cilou92 , 9 Octobre 2016
    #1
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour cilou92,

    Une chose interpelle dans votre descriptif, c'est la poutre d'une section de 250 x 250 mm sur une portée de 9.00 m (?)
    Cela ne me parait pas réaliste.
    N'y a t-il pas un mur porteur dans l'étage inférieur qui réduit cette portée ?
    Dans la négative il y a un souci de résistance pour permettre d'utiliser cette structure comme plancher d'habitation.
     
    fradeco , 11 Octobre 2016
    #2
  3. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Bonjour,
    Oui je me suis mal exprimé, elle repose sur mur porteur et poutre horizontal au rdc sur la quasi totalité de la longueur et mur de refent (il me semble au 1er étage).
    Cela vous apparait plus réaliste. Au 1er, j'ai renforcer le linéiare porteur par la réalisation d'une section de 1 mètre de large en béton cellulaire (bloc épaisseur 15cm).
     
    cilou92 , 11 Octobre 2016
    #3
  4. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Donc évidement une poutre maitessse au rdc et 1er étage :)
    Merci
     
    cilou92 , 11 Octobre 2016
    #4
  5. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Avant de donner un avis sur le renforcement des solives, il faudrait en premier lieu s'assurer si la poutre maîtresse est en mesure de reprendre les charges d'un plancher d'habitation.
    Si vous pouviez faire un croquis du plan avec les côtes d'implantation des murs porteurs cela serait d'une très grande utilité.
     
    fradeco , 11 Octobre 2016
    #5
  6. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Bonjour,
    Voici les plans avec côtes et en rouge les murs porteurs.
     - upload_2016-10-12_9-51-28.png
     - upload_2016-10-12_9-51-47.png
     

    Fichiers attachés:

    cilou92 , 12 Octobre 2016
    #6
  7. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    La maison est habitée depuis 1 siècle :)
     
    cilou92 , 12 Octobre 2016
    #7
  8. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour cilou92,

    J'ai compris qu'il s'agit du plancher du deuxième étage.
    Après examen du plan du 1er étage, et du rez, il ressort que le mur porteur entre la chambre 2 et 3, est moins long que figuré sur votre plan car il n'est pas soutenu sur cette longueur dans le rez-de- chaussée. 8-)

    Par conséquent, la portée de la poutre au plafond du 1er étage serait plutôt de 5.13 m au lieu de 4.35 m.

    Sur cette base, voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves mêmes quelconques ce qui résulte d'un calcul selon l'Eurocode 5.

    POUTRE.
    Si on considère une charge de 231 kg/m² uniformément répartie comme suit :
    Charges permanentes :
    Panneaux OSB 3 ép. 22 mm = 13 kg/m²
    Poids propre solives ( feuillus) = 14 kg/m²
    Poids propre poutre (feuillus) = 34 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
    Charges d'exploitations :
    Charges fixes et mobiles = 150 kg/m²

    La poutre de 250 x 250 mm d'une portée de 5.13 m, supposée être de feuillus, serait en mesure de reprendre cette charge sur la base d'un état limite de service dont le résultat de la flèche instantanée est inférieure à la flèche maximum admise basée sur le paramètre de L/200 ou 5.130/200 = 25.7 mm

    SOLIVES.
    Si on considère une charge de 197 kg/m² uniformément réparties comme suit
    Charges permanentes :
    Panneaux OSB 3 ép. 22 mm = 13 kg/m²
    Poids propre solives ( feuillus) = 14 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
    Charges d'exploitations :
    Charges fixes et mobiles = 150 kg/m²

    Les solives de 130 x 130 mm supposées être de feuillus, d'une portée de 3.80 m, ( la plus défavorable) seraient en mesure de reprendre cette charge sur la base d'un état limite de service dont le résultat de la flèche instantanée est inférieure à la flèche maximum admise basée sur le paramètre de L/200 ou 3.800/200 = 19 mm

    Pour info:
    L'Etat limite de service, correspond à l'état au-delà duquel les critères d'exploitation ne sont plus satisfait pour une utilisation courante et quotidienne du bâtiment.

    Usuellement la flèche instantanée maximum admise est basée sur le paramètre L/350.

    Il est clair que ni la poutre, ni les solives ne correspondent au critère minimum tout en laissant possible une utilisation précaire.

    Pour ce qui est des solives, il est possible de les renforcer en appliquant par collage et vissage une solive de 5 x 150 mm sur un flanc des solives existantes.

    Pour la poutre, je suppose qu'il faut procéder de la même manière ?

    Bonne réflexion.
     
    fradeco , 12 Octobre 2016
    #8
  9. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Quelques représentations graphiques.
     - Plancher  cilou.jpg
     - Renfort solive 1 face..jpg
     
    fradeco , 12 Octobre 2016
    #9
  10. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Merci pour toutes ces infos. Il s'agit d'une maison secondaire.
    Mais vous pensez qu'une entraxe de 70 peut convenir avec OSB de 22, qu'il ne va pas plier. Je croyais être limité à 60cm...
    Et vous me confirmer aussi que ma 1ère option de rajouter une couche farmacelle était trop lourde...? (Mais solution la plus rapide :) )

    Enfin, je dois insérer entre les solives de la laine de roche reposant sur la structure en platre ancienne du plafond. Ce dernier va t il supporter sans se fissurer...?

    Merci
     
    cilou92 , 12 Octobre 2016
    #10
  11. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Et j'oubliais, le 2eme etage sera constitué de 2 chambres côté gauche du palier cloisonnées rail placo et le reste une salle. Pas de sanitaires ou autres pièces de services.
    Parquet brut au sol finition sur OSB.

    Et voilà :)
     
    cilou92 , 12 Octobre 2016
    #11
  12. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Au 1er, la section du mur au dessus de la trémie de l'escalier est en brique. Je supposais quelle était quand même porteuse. Mais par sécurité, j'ai ajouté cette section d'1m en béton cellulaire côté chambre 3 Faudrait- il que je reproduise cette opération au niveau de chambre 1..? J'ai pas prévu de le faire, s'il le faut je le ferai après l'aménagement du 2eme (je viens de rénover le 1er) .
    Merci pour toutes ces petits questionnement :)
     
    cilou92 , 13 Octobre 2016
    #12
  13. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    cilou92, pour qu'un mur soit considéré comme porteur, il faut que ce mur ou partie de mur démarre depuis les fondations et qu'il soit construit en parpaing de résistance ad hoc, genre béton, terre cuite ou similaire.

    Il est évident que si vous diminuez la portée de la poutre dans le premier étage, vous aurez résolu le souci de la portance et de la faiblesse de cette poutre.
    Selon les calculs, avec une portée de 4.35 m ce serait OK.

    L'espacement maximum pour un OSB de 22 mm est 60 cm d'axe en axe de solive pour une charge d'exploitation de 150 kg/m².

    Compte tenu du poids permanent important d'une chape sèche, et la résistance un peu limite des supports, ( poutre et solives ) perso j'opterais pour une mise à niveau du plancher à l'aide de solives appliquées comme dit plus haut.

    Si vous réduisez l'entre axe des solives, vous pouvez diminuer l'épaisseur de l'OSB à 18 mm

    Si vous souhaitez ajouter de l'isolation, veuillez noter que 100 mm de laine de R ou V, = 4 kg/m².​
     
    Dernière édition: 16 Octobre 2016
    fradeco , 13 Octobre 2016
    #13
  14. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Merci pour ces bons conseils.
    Concernant l'entraxe, si celui ci est de 70 (peut être prés de 75 ?) malgré les solives de 5cm d'épaisseur ajoutées de part et d'autre de celles existantes. Je n'arriverai pas à porter l'entraxe à 60cm..???
    En plus, je veux éviter d'aller percer où maçonner dans le mur porteur, ce serait vraiment fastidieux
     
    cilou92 , 13 Octobre 2016
    #14
  15. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Bonjour Frafeco,
    Vous me conseillez des solives 15x150mm, je partai pour plus costaud...? 32x150mm?
     
    cilou92 , 16 Octobre 2016
    #15
  16. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Erratum 50x150mm ???? ,

    Quand vous évoquez que la poutre et les solives ne répondent pas au critère minimum, cela veut dire que ce n'est pas suffisamment solide...?

    Et avec les renforts évoqués, cela restera précaire...?
     
    cilou92 , 16 Octobre 2016
    #16
  17. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour cilou92,

    Effectivement, suivant les résultats des calculs selon l'Eurocode 5, sur la base des portées, la section, l'espacement des solives, et la charge globale par m², cette structure ne peut être utiliser comme solivage d'un plancher pour habitation privée. Tout au plus comme surface de stockage.

    Ceci étant, il ne faut pas exclure qu'il est possible de fixer des petites muralières entre les solives existantes et de mettre en place des nouvelles solives de section ad hoc, pour diminuer l'espacement et ainsi augmenter la portance.

    Reste le souci de la poutre maîtresse, qui doit, selon moi, impérativement être renforcée.
     
    fradeco , 16 Octobre 2016
    #17
  18. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Bonjour fradeco,
    Pour la poutre maîtresse, je ne sais pas s'il y en a une sur 9 mètres ou 2...je verrai bien en retirant le plancher, mais j'imagine que çela ne change pas grand chose.

    Je vais donc renforcer tout cela, néanmoins j'ai enlevé plus de poid (brique, cloison, stockage...) accumulé pendant des années que ce que je vais reconstituer. Rien de me semble avoir plié. Néanmoins, je ne vais prendre aucun risque.

    Voilà ma proposition que je vous soumets : en préambule, je renforcerai les murs de refant au 1er étage (section de 1m niveau chambre 1) et au Rdc côté cuisine contre mur porteur (1m), mais après avoir fait mon aménagement au 2ème avant mise en service. Mon chantier ne va qu'en même pas s'écrouler ???

    Je vais renforcer la poutre maître avec des solives de part et d'autre de 65x150 sur des sections de 4m (8 pour 9 çela ira-t-il ?). Je ne sais pas comment je vais y insérer ces solives entre celles existantes sans toucher au plafond du dessous...? mais je trouverai une astuce...?).
    Ensuite, je vais ajouter 1 solives entre celle existantes 65x150 en fixant les muralières (cf question ci-dessous). De plus, je renforce celle existante (sur les 2 côtés ???) en 50x150.

    Et voilà : votre avis et réponse à mes différents questionnements ponctués d'un ? :)

    En complément, Quel est le système le plus fiable pour fixer les muralières ? Quel gabarit bois, vis/ écrous ...?et modalités de fixation sachant que je vais devoir percer dans la pierre. Après, je mettrai mes sabots...

    Encore merci pour votre aide précieuse...et patience, on arrive au bout :)
     
    cilou92 , 16 Octobre 2016
    #18
  19. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonsoir cilou92.

    Il ressort des calculs que la poutre maitresse et les solives doivent être renforcées pour que le plancher du second étage, puisse être déclaré comme local d'habitation.

    Il est possible de renforcer les solives en posant des petites muralières entre les solives existantes.

    Pour la poutre maîtresse il faudrait appliquer par collage et tiges filetées sur chaque face de la poutre et sur la portée de 5.13 m une 75 x 250 mm
    Pour l'appuis côté mur, il faudrait fixer un sabot de par et d'autre de la poutre existante, et sur la partie mur porteur une 75 x 250 mm sur chaque face de mur sous les 75 x 250 mm horizontales.

    Ceci vous éviterait de devoir maçonner des murs.

    Plus tard je vous communiquerai les résultats des calculs de ces renforts, sur la base de l'état limite de service correspondant à une flèche max. admise basée sur L/350.
     
    fradeco , 16 Octobre 2016
    #19
  20. cilou92
    (92) Hauts-de-Seine
    Il y a une chose que je ne comprends pas: comment je vais pouvoir avoir accès à la partie mur et mur porteur (?) pour y fixer des sabots sans toucher au plafond du 1er étage...?
    Où sont fixés ces sabots...???? J'ai pas bien compris là....

    Pour les solives et muralières = ok

    au 1er étage la section de 1 m en béton cellulaire que j'ajouterai reposera à moitié sur la partie mur réfent de la cuisine. Ça ira ? Elle se situera à la suite de l'entrée chambre 2 vers entre chambre 1
     
    cilou92 , 16 Octobre 2016
    #20
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Chape liquide fibré sur plancher bois

Maconnerie, Chape 19 Juin 2016

Chape pour plancher chauffant

Maconnerie, Chape 22 Janvier 2016

Problème avec mon plancher, je sais pas quoi faire.

Maconnerie, Chape 5 Décembre 2015

Dalle ou plancher isolant sur terre battue

Maconnerie, Chape 10 Octobre 2015

chape sèche - réparation plancher bois

Maconnerie, Chape 2 Juin 2015