Plancher à l'étage

  1. Laville36
    (36) Indre
    Bonjour
    Je viens de découvrir ce forum et m'empresse d'y participer.
    Je me présente; j'ai 55ans, retraité et réside dans l'Indre.
    Je viens d'y acheter une vieille maison qui date de 1630(env). Et bien sur je me suis mis à la retaper.

    J'ai décidé de mettre en place un parquet flottant(OSB) à l'étage, ancien grenier. Mais je me suis aperçu que l'ancien plancher n'était pas de niveau, mais alors pas du tout! Dénivelé = 22cm su 3m.
    Et pour enfoncer le clou, l'autre jour mon fils(80kg) qui marchait dans le grenier à coté de moi, m'a donné l'impression d'être sur un trampoline! (j'exagère un peu, mais quand même), le plancher bougeait sous ses pas!
    J'ai vérifié les vieilles solives 15cmx15cm en chêne, elles sont en très bon état!!

    Mon idée pour palier à ce problème:
    Poser par dessus des bastaings de 4m sur 17,5 x 6,3cm, ils seront scellés(ciment, chaux, sable) tous les 50cm, à une extrémité dans le mur(30cm) et à l'autre, ils reposeront sur une poutre en chêne de 40x40cm qui est déjà en place.
    Le tout recouvert de plaques OSB.

    Qu'en pensez-vous?
     
    Dernière édition par un modérateur: 27 Avril 2014
    Laville36 , 21 Janvier 2014
    #1
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour Laville36,

    Je suppose que vous souhaitez mettre en oeuvre un nouveau solivage ?
    Dans l'affirmative je vous prie de noter, pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, que des solives en bois classe C 24 dans un local chauffé, d'une portée de 4.00 m, d'une section de 63 x 173 mm espacées de 40 cm d'axe en axe, sont en mesure de reprendre une charge de 242 kg/m² uniformément répartis comme suit :
    Charges permanentes : Plancher OSB 22 mm = 15 kg/m² + Poids propre solives 22 kg/m² + Isolation = 5 kg/m² soit 42 kg/m². Je suppose que le faux plafond reste accroché aux bastaings existants.
    Charges d'exploitations : Charges mobiles = 150 kg/m² + Charges fixes 50 kg/m² soit 200 kg/m².

    Bonnes réflexions ;-)
     
    fradeco , 21 Janvier 2014
    #2
  3. Laville36
    (36) Indre
    Bonjour et merci de m'avoir répondu...
    Je suppose que vous souhaitez mettre en oeuvre un nouveau solivage ?

    Oui, tout en gardant l'ancien plancher! Voilà mon projet:
    http://imagizer.imageshack.us/v2/800x600q90/827/sysu.jpg

    Mise en place de bastaings pris dans le mur à droite et reposant sur un autre bastaing à gauche et recouvert de plaques OSB...


    Je suppose que le faux plafond reste accroché aux bastaings existants.

    Tout à fait, ce serait trop de travail que d'enlever les anciennes solives du rez-de chaussée et en plus le faux plafond est récent!

    ...des solives en bois classe C 24 dans un local chauffé, d'une portée de 4.00 m, d'une section de 63 x 173 mm espacées de 40 cm d'axe en axe, sont en mesure de reprendre une charge de 242 kg/m²

    Charges permanentes : Plancher OSB 22 mm = 15 kg/m² + Poids propre solives 22 kg/m² + Isolation = 5 kg/m² soit 42 kg/m². Je suppose que le faux plafond reste accroché aux bastaings existants.
    Charges d'exploitations : Charges mobiles = 150 kg/m² + Charges fixes 50 kg/m² soit 200 kg/m².


    J'ai pas tout compris! Cela veut-il dire que si je mets des bastaings de 173x63 ils seront capables de supporter une charge de... 242 kg/M²?

    Mon idée est faisable, alors?
    Merci de me le confirmer ou de me l'infirmer...

    Bonne journée.
     
    Dernière édition par un modérateur: 21 Janvier 2014
    Laville36 , 21 Janvier 2014
    #3
  4. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Oui bien sûr, le solivage que je vous ai indiqué est en mesure à lui seul de reprendre une charge uniformément répartie de 242 kg/m². Ceci pour autant que la portée est de 4.00 m et que les solives soient espacées de 40 cm.
    Pour info, la contrainte de flexion en l'état limite ultime est de 12.8 N/mm².
    Les solives comme indiqué ci-avant donne un résultat de 8.49 N/mm² < que 12.8 donc OK.
    Déformation en état limite de service :
    Flèche (W) maxi. admissible = 4.000/400 = 10 mm.
    Flèche instantanée (Winst) = 7.9 mm
    Flèche différée (Wcreep) = 2 mm
    Conclusion : Winst + Wcreep = 9.9 mm < que 10 mm donc OK.

    Bonne réflexion. ;-)
     
    Dernière édition par un modérateur: 21 Janvier 2014
    fradeco , 21 Janvier 2014
    #4
  5. Laville36
    (36) Indre
    Merci pour tous ces renseignements très techniques!!
     
    Laville36 , 21 Janvier 2014
    #5
  6. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Désolé, un petit oubli : Je complète les postes #2 et #4.

    Pour rigidifier le solivage et empêcher que les solives ne vrillent,(gauchissement) il faut chaîner l'ensemble.
    Le chaînage consiste a incérer entre les solives, de petites entretoises de même section que les solives à des intervalles de +/- 120 à 130 cm. Un peu comme repris sur le coquis ci-après :
    [​IMG]

    Cord.
     
    fradeco , 21 Janvier 2014
    #6
  7. Laville36
    (36) Indre
    Très bien, c'est noté! Merci.
    Bonne soirée.
     
    Laville36 , 21 Janvier 2014
    #7
  8. bobmax52
    (52) Haute-Marne
    Bonsoir

    En complément au shéma de Fradeco ,voici une photo d'un solivage que j'ai réalisé chez moi, si cela peux vous aider :

    [​IMG]

    slts
     
    bobmax52 , 22 Janvier 2014
    #8
  9. Laville36
    (36) Indre
    Merci pour la photo.
    Je vais mettre en place un nouveau solivage... Mais je laisse en place l'ancien parce qu'il supporte le faux plafond du rez-de-chaussée!

    La portée de mon futur solivage sera de 3,30mètres sur 7mètres de large.
    Ce qui se rapproche à quelque chose près au schéma de 'fradeco'.

    Je vais suivre ses conseils pour toute la superficie du grenier!

    [​IMG]
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2014
    Laville36 , 23 Janvier 2014
    #9
  10. Laville36
    (36) Indre
    Une dernière question:

    Est-ce que je suis obligé de caler les bastaings sur leur longueur ou juste à leurs deux extrémités?
     
    Laville36 , 23 Janvier 2014
    #10
  11. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour Laville36,

    Excusez moi, mais qu'entendez-vous par caler les bastaings (solives) sur leur longueur ?
    Je suppose qu'aux extrémités les bastaings sont ancrés dans la maçonnerie, et de l'autre fixé au bastaing qui leur est perpendiculaire lui-même fixé sur la poutre.

    En même temps, dites moi ; La poutre de 40 x 40 cm fait-elle 7.00 m de long sans support intermédiaire ? :(
    Si vous pouviez donner la portée des bastaings 15 /15 du plafond de la chambre 1. ?

    A+
     
    fradeco , 23 Janvier 2014
    #11
  12. Laville36
    (36) Indre
    En même temps, dites moi ; La poutre de 40 x 40 cm fait-elle 7.00 m de long sans support intermédiaire ? :(

    En dessous, il y a une cloison de 0,50 qui la soutien sur 3,30m. Elle est en chêne massif!
    Et repose à chaque extrémité sur des murs de 0,75m

    Si vous pouviez donner la portée des bastaings 15 /15 du plafond de la chambre 1. ?

    La portée est de 3,30M
    J'ai l'intention de faire la même structure que pour la future chambre 2.
    Avec bastaings de 175x63x3300 avec chainage comme pré cité.
    Il y a beaucoup moins de dénivelé, heureusement.

    [​IMG]

    En fait cet espace (au dessus de la chambre 1) sera divisé en trois pièces; d'un coté la chambre 3 et de l'autre un bureau et une salle de bain. Mais la structure sera d'un seul tenant comme expliqué précédemment...
    Bonne journée
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2014
    Laville36 , 23 Janvier 2014
    #12
  13. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Haaaa Ouiiiiiiiiii,

    Pour info, des bastaings de 150 x 150 mm d'une portée de 3.30 m espacés de 45 cm d'axe en axe, sont en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de +/- 590 kg/m². Il y a de la marge. :-D

    Pour la poutre de 400 x 400 de 7.00 m, avec ses appuis, cela ne craint rien non plus.:-)

    Pour le nouveau plancher, ne perdez pas de vue que je vous ai indiqué que les bastaings de 63 x 173 sont espacés de 40 cm (max.) d'axe en axe.
    A cette condition le plancher peut supporter une charge d'exploitation uniformément répartie de 200 kg/m².

    Si vous posez les mêmes bastaings avec un entre axe de 45 cm, la charge d'exploitation uniformément répartie qui sera admissible sur le plancher, ne sera plus que de 150 kg/m². :shy:

    Bonne réflexion. ;-)
     
    fradeco , 23 Janvier 2014
    #13
  14. Laville36
    (36) Indre
    Je vais espacer les bastaings de 40cm entre axe!
    Comme vous me l'avez conseillé!

    Je suppose qu'aux extrémités les bastaings sont ancrés dans la maçonnerie, et de l'autre fixé au bastaing qui leur est perpendiculaire lui-même fixé sur la poutre.
    Affirmatif.
    _________________
    Questions:

    Excusez moi, mais qu'entendez-vous par caler les bastaings (solives) sur leur longueur ?

    1)Ce que je veux dire c'est placer des cales tous les 40cm sous chaque bastaing.
    Est-ce que c'est obligatoire?
    ________________

    Pour info, des bastaings de 150 x 150 mm d'une portée de 3.30 m espacés de 45 cm d'axe en axe, sont en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de +/- 590 kg/m². Il y a de la marge. :-D

    2)Ce qui veut dire que je peux laisser cette partie de plancher en l'état, en faisant juste un ragréage ou une remise à niveau (moins importante que précédemment?

    une charge uniformément répartie de +/- 590 kg/m²

    3)Comment calcule t-on ça?

    ... des solives en bois classe C 24
    4)C'est du peuplier?
    Je comptais mettre du sapin: "Bricodépot, sans vouloir faire de la pub..., c'est faisable?


     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2014
    Laville36 , 23 Janvier 2014
    #14
  15. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Re,

    Pour ce qui concerne le ''calage''.
    Si les solives de 63x173 mm sont fixées aux extrémités, c'est suffisant, compte tenu du chaînage. Donc pas nécessaire de caler sur la longueur. :-)

    Pour votre parfaite information :
    Si la surface où les bastaings de 150x150 mm ont une portée de 4.00 m et sont espacés de 45 cm d'axe en axe, ce solivage est en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 317 kg/m². dont 250 kg/m² de charge d'exploitation.

    Pour info, un plancher de rattrapage de niveau en bois, pèsera en charge permanente uniformément répartie, +/- 30 kg/m².

    Si vous optez pour ce genre de réalisation, veuillez noter que sur la base de solives de 150 x 150 mm en bois dont l'élasticité correspond à E = 15.000 kg/mm², pour une portée de 4.00 m, les charges permanentes prisent en compte sont réparties comme suit: En partant du dessus,

    Parquet mélaminé pose flottante épais. 8 mm = 5 kg/m²
    Support du susdit parquet en panneaux OSB épais. 22 mm d'épais. = 15 kg/m²
    Isolation thermique et/ou acoustique d'une laine quelconque épais. 10 cm = 5 kg/m²
    Un faux plafond en placo de 12.5 mm d'épaisseur = 18 kg/m²
    Petites surcharge imprévues = 4 kg/m²
    Total charges permanents = 67 kg/m².
    Charges d'exploitations : charges fixes 50 kg/m² + Charges mobiles = 200 kg/m².
    Total charge d'exploitation = 250 kg/m²

    Si on déduit de cette dernière charge (250 kg) les 30 kg/m² de charge permanente pour le rattrapage de niveau, cela vous laissera une charge d'exploitation de 220 kg/m². Ce qui selon moi est suffisant. :-)

    Pour ce qui concerne la qualité des bois, tous mes calculs sont basés sur une qualité de bois du type Sapin Rouge du Nord, ou Orégon ou Douglas, (secs) dont le module d'élasticité est de E = 15.000 kg/mm².

    Le peuplier correspond a une classe E= 5.000 kg/mm². C'est selon moi beaucoup trop peu pour être mis en oeuvre pour ce genre de réalisation.

    Bonne réflexion ;-)
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2014
    fradeco , 23 Janvier 2014
    #15
  16. Laville36
    (36) Indre
    Le peuplier correspond a une classe E= 5.000 kg/mm². C'est selon moi beaucoup trop peu pour être mis en oeuvre pour ce genre de réalisation.

    Ok, donc les bastaings en sapin (traités classe 2) que l'on trouve en "Grande Surface Bricolage" peuvent tout à fait convenir?
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2014
    Laville36 , 23 Janvier 2014
    #16
  17. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Laville36, il y a une différence entre un sapin blanc courant même traité dont E = 11.000 kg/mm² et un Sapin rouge du Nord également traité dont E = 15.000 kg/mm².

    Je peux reprendre les calculs sur la base de sapin blanc traité, sur la base de l'option que vous aurez arrêtée.

    En tout état de choix, la solution de rattrapage de niveau n'entre pas dans cette considération, compte tenu du fait, que dans ce cas, des bastaings de 40 x 40 mm reposant et calés sur le plancher existant ne sont pas soumis aux exigences de résistance à la flexion, comme des solives indépendantes.
     
    fradeco , 23 Janvier 2014
    #17
  18. Laville36
    (36) Indre
    [​IMG]


    Je vous envoie une photo du dénivelé du sol au dessus de la cuisine.
    Il faut compter; l'épaisseur des tommettes et de la terre en dessous!


    Merci pour tous vos renseignements!




     
    Dernière édition par un modérateur: 24 Janvier 2014
    Laville36 , 23 Janvier 2014
    #18
  19. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour Laville36

    J'ai des problèmes de connexion Internet. Je profite de cette petite ouverture. Je reviens vers vous dés que possible
     
    fradeco , 24 Janvier 2014
    #19
  20. Laville36
    (36) Indre
    C'est gentil, merci.

    J'ai mesuré; il y a 8cm d'épaisseur de tommettes+terre et 15cm de rattrapage par rapport au niveau le plus haut.
    Ce qui fait pour être précis, un dénivelé de 23cm sur 3,60cm.
    Si je rajoute l'épaisseur des bastaings 17,5cm et des plaques d'OSB...
    On arrive à +/- 42cm de rattrapage!!
    Je trouve ça énorme!
     
    Dernière édition par un modérateur: 24 Janvier 2014
    Laville36 , 24 Janvier 2014
    #20
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

plancher bois pour l'étage

Construction neuve 5 Mars 2013

escalier sur plancher chauffant electrique

Construction neuve 23 Janvier 2015

construction faux plancher

Construction neuve 11 Septembre 2014

Calcul de resistance plancher bois

Construction neuve 11 Septembre 2014

charpente plancher

Construction neuve 28 Août 2014