Percer un voûtain pour passage conduit isolé de cheminée

  1. Syliodj
    (30) Gard
    Bonjour,
    Notre projet est d’installer un poêle d’agrément et de chauffage d’appoint dans une vieille maison de pierre dans le Gard.
    Mon problème, dans le passage du salon aux combles, est la présence de voûtains constitués de poutrelles métalliques et de je ne sais encore quoi car je n’ai pas encore tout ouvert ni gratté pour savoir (mais je suppose qu’il s’agit de traditionnelles briques pleines, badigeonnées par-dessous et avec béton maigre sur tout-venant et sable par-dessus (Combles).
    J’imagine que ces voûtains sont très classiques pour une maison de 1850 alors j’anticipe un éventuel effondrement de la voûte percée si je ne prends pas des précautions.
    La curiosité est qu’il y a des chevrons (un en plein milieu de chaque voûtain) pris dans les murs et posés dans le sens longitudinal des voûtains (voir photo ci-dessous). Ces chevrons ont pour seule fonction de soutenir un lambris de plafond.
    J’aurai juste la place de passer un conduit de cheminée double inox isolé avec garde au feu règlementaire et le chevron m’aidera en constituant un appui pour le faîte de voûtain.
    Je pense donc réaliser un gabarit bois et contreplaqué soutenu par des étais pour soutenir le voûtain par-dessous puis l'attaquer par-dessus pour le percer.
    Puis je pense faire un coffrage de maintien du voûtain autour du conduit en laissant une marge de dilatation règlementaire pour le conduit…
    Ma question concerne le coffrage à faire une fois le voûtain percé :
    1-est-ce que je réalise un coffrage de maintien du voûtain avec des fers prenant appui transversalement sur les poutrelles ?
    2-est-ce que je le fais en ferraillant dans la dalle sur voûtains préalablement dégarnie autour du percement puis en recoulant un béton maigre… mais quelle longueur de ferraillage autour du trou ?
    3-est-ce que je fais un coffrage simple sans ferraillage ?
    4-avez-vous une autre solution à me proposer ?

    Merci d’avance pour vos avis et vos réponses… et bonnes fêtes à tous.

    [​IMG]
     
    Dernière édition par un modérateur: 30 Décembre 2010
    Syliodj , 30 Décembre 2010
    #1
  2. pacifique7640
    (74) Haute-Savoie
    En principe, le percement près du mur entre 2 poutrelles ne va pas affaiblir le voûtain. Les poussées sont reprises sur les poutrelles et il n'y a pas de poussées longitudinales.
    Ce qui est gênant c'est cette pièce de bois au milieu du voûtain. A-t-elle un fonction de clé de voûte ou a-t-elle été seulement rapportée après (encastrement dans le mur ?)
    A mon avis c'est cette pièce de bois qui vous causera le plus de problème.
     
    pacifique7640 , 1 Janvier 2011
    #2
  3. Syliodj
    (30) Gard
    Bonjour,
    Merci de votre réponse.
    Cette pièce de bois (chevron ou solive de 58x76mm) a bien été encastrée dans les murs et n’a pour seule fonction que de soutenir le lambris de plafond ! Chacune d’elle soutien au maximum 4 m² de lambris ! Plus son propre poids cela représente 30kg maxi chacune. Il y en a une au faîte de chaque voûtain car tout le plafond est lambrissé et les lambris suspendus à ces pièces.
    J’ai pensé un moment la couper pour percer juste au faîte du voûtain et donc la suspendre à partir de deux profilés en U posés sur la dalle des combles, perpendiculairement aux poutrelles des voûtains (je visais le conduit inox-inox du pou mais il fait 280mm de Ø extérieur + 2 x 80mm de garde au feu, cela faisait 440mm or je n’ai que 380mm de disponible entre les 2 pièces de bois, celle au faîte du voûtain et celle de droite posée sous la poutrelle de voûtain).
    Mais finalement, j’ai la place de passer un conduit double inox de 5 marques différentes (de 200 à 213 mm de Ø extérieur selon la marque et qui sera moins cher), entre la pièce de bois et la poutrelle de droite du voûtain en gardant la distance au feu de 80mm. J’envisage donc de percer le demi voûtain, donc au ¼ de la voûte. C’est là le risque selon la constitution du voûtain.
    Je pense prendre appui sur ce chevron pour poser une pièce de soutien de la voûte avant percement. Je pensais la faire en bois mais finalement, je pense plutôt m’orienter vers un assemblage profilés métallique et tôle. Celle-ci serait découpée au diamètre requis du passage de conduit pour constituer un sorte de chevêtre métallique qui prendra appuis sur les deux poutrelles métallique du voûtain et à son faîte sur le chevron qui du coup me rend service. Je pense également le fixer au travers de la dalle par un boulonnage à partir des profilés en U posés sur la dalle car il restera en place. Il faudrait que je fasse un croquis en coupe…
    Une fois le voûtain percé par dessus (et soutenu par-dessous par mon chevêtre métallique, je consolide le voûtain au mortier maigre.
    Qu’en pensez-vous ?
     
    Syliodj , 1 Janvier 2011
    #3
  4. Syliodj
    (30) Gard
    Je parlais d'un croquis... Le voici :

    [​IMG]
     
    Dernière édition par un modérateur: 2 Janvier 2011
    Syliodj , 2 Janvier 2011
    #4
  5. pacifique7640
    (74) Haute-Savoie
    Il ne me semble pas qu'il y ait un risque particulier a faire un trou de 20 à 30 cm dans le voûtain. Même sans renfort il n'y aurait pas d'effondrement la charge étant très faible et l'appareillage des briques du voûtain récupérant aisément l'effort.
     
    pacifique7640 , 2 Janvier 2011
    #5
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Percer des hourdis pleins

Gros Oeuvre Général 6 Août 2014