Ou se procurer des calorimètres electroniques?

  1. einia
    (59) Nord
    Bonjour à tous!

    Après de longues heures de recherches et plusieurs coups de fils je ne trouve toujours pas une solution à mon problème. Tout conseil sera donc le bienvenu!

    J'habite actuellement en colocation et je souhaiterais faire intaller des calorimètres eletronique sur les chauffages afin de responsabiliser mes colocataires qui ne semblent pas se soucier de la facture salée qui nous attend!

    Je sais qu'il est possible d'effectuer ce genre d'installation mais par quelle société? J'ai téléphoné à ISTA vilneuve d'Ascq et il ne s'occupent que de l'eau. (les chauffages sont electriques).

    Merci pour votre aide!!!
     
    einia , 24 Septembre 2012
    #1
  2. zaz789
    (23) Creuse
    Bonjour,

    Je ne sais pas trop ce que vous entendez par un "calorimetre", mais sur des radaiteurs electriques mobiles, le plus simple serait de brancher une prise qui calcule le courant consommé.
     
    zaz789 , 24 Septembre 2012
    #2
  3. einia
    (59) Nord
    Bonjour,

    Merci pour votre réponse. Cependant, ces prises ne risquent elles pas d'être trop facilement débranchées? Ou puis-je m'en procurer?
     
    einia , 24 Septembre 2012
    #3
  4. zaz789
    (23) Creuse
    Les prises : dans une boutique de bricolage, "compteur de consommation".
    Pour ce qui est de les enlever, en effet c'est facile. Je ne suis pas sur de bien comprendre : est-ce que vous voulez contrôler ce que consomment vos colocataires ? Si oui, ça risque d'être plutôt pénible au quotidien.

    Par ailleurs, le chauffage électrique ne coûte pas forcément très cher, tout dépend surtout de l'isolation.
     
    zaz789 , 24 Septembre 2012
    #4
  5. einia
    (59) Nord
    pas de «contrôle» au quotidien mais juste une facture équitable à la fin. et c'est plus que nécessaire quand on vit avec des gens qui règlent leur chauffage sur 25 mi septembre...

    quelqu'un connaîtrai il le système de calorimètre électronique?

    merci!!
     
    einia , 24 Septembre 2012
    #5