Lame d'air ventilée dans maison pierre ou non

  1. basjulouti
    (44) Loire-Atlantique
    Bonjour à tous,

    Voilà, je suis un peu novice dans la réno et j'ai besoin d'avis

    J'ai une maison en pierre sur trois niveaux, les murs sont assez humide, j'aimerai isoler par l’intérieur avec de la laine de verre suivi d'un frein vapeur puis placo.
    Je souhaitais laisser une lame d'air entre le mur de pierre et la laine de verre afin de faire circuler de l'air provenant de l'extérieur en perçant un trou et en y glissant un petit tuyau par le bas de mes cloisons. Par le haut j'avais pensée utiliser une gaine de 25 ou 40 mm de diamètre que je percerais de façon régulière. Cette gaine serait fixée sur le haut du mur toujours entre le mur de pierre et l'isolant puis serait ensuite raccordée à une vmc.
    La vmc ne fonctionnerait pas en continue.
    J'ai pensée faire cela pour supprimer l'humidité excessive du mur provoquée par les ponts thermique.
    J'ai piqué les mur pour retirer l'enduit béton qui était dessus ( c'est peut-être ce qui retenait l'humidité ? )
    Les murs de pierre font 50 cm d'épaisseur
    Je ne peux pas réaliser d'isolation extérieur.

    Merci pour vos critiques et conseils

    ( je précise que je ne peux pas faire appel à des professionnels pour des raisons financières, j'ai quatre enfants et très peu de revenu)
     
    basjulouti , 14 Mars 2016
    #1
  2. Bonjour,

    Il est possible d’isoler un mur humide (bien qu’il soit largement préférable de le faire sur un mur sain) en décalant son isolant du mur à l’aide d’une ossature primaire simple à réaliser (je vais vous donner l’astuce un peu plus loin).

    Tout d’abord, si vous souhaitez ventiler votre mur côté intérieur, il faut que cette ventilation se fasse avec l’extérieur car sinon vous perdrez tout le bénéfice de l’isolation si vous faites cette circulation d’air entre l’arrière de votre mur et l’air intérieur de votre maison.

    L’enduit d’une façade à plusieurs fonctions : décorative et également protectrice : il limite la pénétration de l’eau dans les murs. Vous serez peut être amené à enduire à nouveau si vous voyez que la pluie pénètre dans vos murs.

    Pour décaler aisément l’isolant de votre mur, il suffit de faire comme indiqué dans le schéma en page 24 de ce lien https://www.isover.fr/sites/isover.fr/files/assets/documents/guide_optima.pdf

    Voilà les explications pour faire ce montage :

    · Fixer en les répartissant harmonieusement sur la hauteur du mur quatre demi connector en vertical. Répéter l’opération tous les 40cm afin de réaliser le squelette de cette ossature primaire qui va servir à écarter l’isolant du mur.

    · Ensuite, c’est le système Optima murs qui se déroule aisément : Fixer une fourrure horizontale à1.35 m de hauteur sur cette structure. En fonction de l’épaisseur de l’isolant choisi, les appuis Optima2 adaptés (en matière composite et à rupteurs de ponts thermiques) sont insérés dans la fourrure horizontale tous les 0.60m (attention à bien décaler au départ du mur en prévision de la fixation de la plaque de plâtre et garder cet espacement de 60 cm, toujours en vus de fixer aisément la plaque de plâtre.

    · L’isolant sera ensuite embroché sur ces appuis, puis une lisse haute et basse fixée au-devant de cet isolant

    · Une fourrure verticale est ensuite glissée dans les lisses hautes et basses puis clipsée dans les cavaliers des appuis. Il n’y a plus qu’à régler la planéité et la verticalité et à poser le parement plâtre.

    Cette vidéo de pose http://www.isolationthermique.fr/Co...re-metallique-et-d-un-isolant-thermique/Video devrait vous aider. Il y a également différents onglets pour vous faciliter la pose Vous trouverez dans le premier lien (Guide de pose Optima murs tous (ou presque) les cas de figures de pose expliqués. Ce système est facile à mettre en œuvre et, par la pose continue de l’isolant, a un écart de performance de 45% par rapport à une pose entre montants (comparaison faite avec le même isolant bien sûr).

    Concernant l’isolant, il faut viser la résistance thermique R la plus élevée possible à la fois pour votre confort et vos économies d’énergie (le R apporté par les murs est faible). Vous ne referez probablement pas ces travaux avant quelques temps et donc il faut faire les choses bien ;-) Un R de l’ordre de 4 est un objectif raisonnable actuellement. Il peut être approché en mettant en œuvre une laine type GR32 en 120 mm (R=3.75) ou dépassé en 140 mm(R=4.35) voire 160 (R=5). Cette laine doit être rigide ou semi rigide pour une bonne tenue dans le temps.

    Cette isolation doit être accompagnée par une VMC adaptée (qu’il faut également entretenir régulièrement) pour une bonne gestion de l’hygrométrie et un renouvellement de l’air ambiant qui assurer une bonne qualité de ce dernier. Arrêter ponctuellement la VMC n’est sans doute pas souhaitable.

    Consultez les différentes enseignes (négoce, GSB) de votre secteur que je connais assez bien pour vous approvisionner aux meilleures conditions.

    N’hésitez pas à me questionner si vous avez des questions, ce sera avec plaisir que j’essaierai d’y réponse :-)
     
    Marc Isover , 15 Mars 2016
    #2
  3. Bonjour
    < J'ai une maison en pierre sur trois niveaux, les murs sont assez humide ....>
    Humide sur les 3 niveaux ?
    Vous avez une VMC ?
    Cdt
     
    lucienpel , 19 Mars 2016
    #3
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

lame d'air

Isolation 30 Avril 2012

lame d'air entre isolanty et mur ?

Isolation 9 Février 2012

lame d'air, entre isolant et paroi est ce bien utile?

Isolation 5 Septembre 2010

lame d'air ou pas?

Isolation 31 Mai 2009

Lame d'air exterieure , utile ou pas ?

Isolation 24 Avril 2008