ITI pièce par pièce

  1. totolipop
    (73) Savoie
    Bonjour à tous,

    J'ai acheté une maison de 1975 de plein pied. J'ai fait mettre des fenêtres neuves ainsi qu'une VMC. Les murs extérieurs, en panneaux béton, sont isolés avec simplement 2cm de polystyrène. Une petite photo sous une fenêtre :
    Voir la pièce jointe Gxyb4A7bIntA.jpg
    On sent un courant d'air léger entre le polystyrène et le béton.

    J'ai fouillé des heures le grand Internet sans pouvoir répondre à ma question : est-il possible d'isoler "un peu plus" par l'intérieur, pièce après pièce (je vis dans cette maison) sans prendre trop de risque lié à la condensation ?

    Je comprends le besoin d'un frein-vapeur/pare-vapeur entre le placo et l'isolant, mais je ne vois pas comment le poser correctement : l'humidité pourra toujours passer au niveau du sol, du plafond et entre les pièces.

    Merci pour vos avis !
     
    totolipop , 28 Octobre 2018
    #1
  2. Bonjour
    vous voulez faire 'tomber' l'existant et repartir sur une
    nouvelle isolation ?
    quelle épaisseur êtes vous prêt à consacrer à cela ?

    Cdt
     
    lucienpel , 16 Novembre 2018
    #2
  3. m.flouret
    (64) Pyrénées-Atlantiques
    Si ce n'était l'humidité, je dirais pour les murs :
    ossature métal pour support BA13, plaques ouate de cellulose 120mm 45kg/m2, puis plaque BA13 fixé sur ossature.
     
    m.flouret , 16 Novembre 2018
    #3
  4. totolipop
    (73) Savoie
    Bonjour,

    @lucienpel : les pièces étant petites, je pensais effectivement tomber le placo et le polystyrène avant de remettre un isolant et du placo. Entre 10 et 15 cm d'épaisseur me semblerait déjà un bon pas !

    @m.flouret : vous dites "si ce n'était l'humidité" : c'est bien ce risque là que je cherche à minimiser
     
    totolipop , 16 Novembre 2018
    #4
  5. m.flouret
    (64) Pyrénées-Atlantiques
    Je suis dans une maison qui au départ n'est pas humide c'est vrai. Ouate + placo ne pose pas de problème pour le moment. Posé il y a 7 ans.
     
    m.flouret , 16 Novembre 2018
    #5
  6. m.flouret
    (64) Pyrénées-Atlantiques
    Et par l'extérieur, ça ne vous tente pas.
     
    m.flouret , 16 Novembre 2018
    #6
  7. totolipop
    (73) Savoie
    Notre maison ne semble pas humide non plus, merci pour votre retour d'expérience. Avez-vous laissé un vide d'air entre le mur et l'isolant ?

    Sinon bien sûr l'idéal serait une isolation pour l'extérieur, mais je ne peux pas le faire moi et c'est très cher : isoler par l'intérieur permettrait de gagner sensiblement en confort pour un coût raisonnable.
     
    totolipop , 16 Novembre 2018
    #7
  8. m.flouret
    (64) Pyrénées-Atlantiques
    Non il n'y a pas de vide d'air.
    N'oubliez surtout pas à bien isoler vos combles.
     
    m.flouret , 16 Novembre 2018
    #8
  9. Bonjour
    <Entre 10 et 15 cm d'épaisseur me semblerait déjà un bon pas ! >
    effectivement.

    En mur dans votre région avec une VMC simple flux hygro B par exemple
    et une bonne isolation il n'y a pas trop de risque de condensation.
    Avec cette 'mini isolation' vous avez eu des problèmes de condensation ?

    Deux grandes familles en ITI
    -les complexes de doublage qui pourront être vissé sur l'ossature bois existante
    en 10 + 100 R =2,95 et en 10 + 120 R =3,50 (Ep totale 110 mm ou 130 mm)

    - système ossature métallique genre Optima avec un isolant performant
    en lambda 0,032 ce qui donne un R de 3,15 pour un isolant de 100 mm
    et un R de 3,75 pour une épaisseur de 120 mm
    Pour l'épaisseur totale il faut ajouter l'épaisseur de la BA 13 + l'épaisseur
    des fourrures 17 ou 18 mm

    Cdt
     
    lucienpel , 16 Novembre 2018
    #9
  10. totolipop
    (73) Savoie
    @m.flouret : Ça y est, les combles sont isolés ! Et ça change déjà tout…

    @lucienpel : Nous venons juste d'acheter la maison, donc on ne sait pas ce que l'isolation actuelle (2cm de polystyrène) donne en terme de condensation. Par contre nous n'avons pas vu de trace trace de moisissure ou d'humidité. Merci pour les indications concernant les familles d'ITI !
     
    totolipop , 16 Novembre 2018
    #10
  11. Bonjour,

    L’ITI a, entre autres avantages, celui de pouvoir procéder pièce par pièce et également d’avoir un coût moins élevé que l’ITE.

    La VMC que vous avez installée est un premier bon point pour lutter contre la condensation à condition bien évidemment d’isoler pour ne pas avoir de paroi froide. L’eau contenue naturellement dans l’air ambiant condense en effet au contact de parois froides (même phénomène qu’une bouteille sortie du réfrigérateur en été) sans parler de la sensation d’inconfort rencontrée quand il y a plus de 3°C d’écart entre la surface du mur et la température intérieure. La VMC est un partenaire indispensable de l’isolation.

    Le doublage collé type Placomur® https://www.placo.fr/Solutions/Innovations-et-produits-phares/Innovations-Placo-R/Placomur-R est adapté à des murs réguliers et plans. Sur votre photo, il me semble deviner un renfoncement derrière des « poteaux » bétons et ce procédé d’isolation devient alors moins adapté.

    Le système avec appuis et fourrures s’impose alors. Si le mur est sain (pas d’humidité, pas de remontées capillaires), l’isolant peut être mis en contact avec ce dernier. On peut imaginer dans votre cas un premier lit de laine de verre semi rigide à minima pour remplir ces « caissons » (sans que cette laine soit comprimée ce qui réduirait ses performances) puis une deuxième couche posée en continue pour une meilleure efficacité. La description du système Optima murs https://www.isover.fr/guides/isolat...-murs-lisolation-des-murs-par-linterieur-sous donne les principales indications. La documentation https://www.isover.fr/sites/isover....-murs-isolation-doublage-murs-interieur.pdfet le guide de pose https://www.isover.fr/sites/isover....a-Murs-isolation-interieur-mur-renovation.pdf complètent le panorama. Vous pourrez avec ce système passer aisément vos réseaux entre isolant et parement.

    Lucienpel vous a donné la résistance thermique que l’on atteint avec un GR 32 en 120 mm d’épaisseur pour une épaisseur totale d’environ 150 mm (isolant + parement en plaques de plâtre + fourrures) ce qui correspond à votre cahier des charges. Votre lieu de résidence m’incite à vous recommander de ne pas descendre plus bas en résistance thermique.

    Plus d’informations générales sur l’isolation ici :
    https://www.toutsurlisolation.com/

    Restant à votre service.

    Cordialement
     
    Marc Isover , 16 Novembre 2018
    #11
  12. Bonjour
    <Sur votre photo, il me semble deviner un renfoncement derrière des « poteaux » bétons et ce procédé d’isolation devient alors moins adapté. >
    l'idée dans le cas de complexes de doublage était de se reprendre sur
    l'ossature bois déja existante.
    Cdt
     
    lucienpel , 17 Novembre 2018
    #12
  13. Bonjour

    <est-il possible d'isoler "un peu plus" par l'intérieur, pièce après pièce (je vis dans cette maison) sans prendre trop de risque ...... >

    il n'est pas possible de répondre 'brutalement' à cette question par oui ou par non.

    Cela dépend de nombreux paramètres : nature des murs, nature et caractéristiques
    de l'isolant déja en place ( R résistance thermique, existence ou non d'un
    pare vapeur, ..... ) , nature du parement de finition, isolation complémentaire
    envisagée avec ses caractéristiques, .......

    Cdt
     
    lucienpel , 23 Novembre 2019
    #13
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

epaisseur différente d'isolant dans 1 pièce

Isolation 12 Juillet 2014

Piece Froide

Isolation 9 Décembre 2012

Isolation + pare-vapeur pour pièce en sous-sol ?

Isolation 5 Décembre 2012

Création d'un pièce ... en haut d'une cage d'escalier !

Isolation 18 Octobre 2012

isolation piece de musique

Isolation 3 Novembre 2011