Isolation plafond de cuisine par l'extérieur

  1. pdv1974
    (31) Haute-Garonne
    Bonjour,

    Je désire isoler contre le froid le plafond d'une cuisine d'une fermette. Actuellement ce plafond (surface de 8 m²) est constitué de plaques d'aggloméré reposant sur des solives. Au dessus se trouve un petit grenier non utilisable. Je dois refaire le toit de ce petit grenier. Comment isoler le plafond de la cuisine sachant que je désire conserver les solives apparentes. Dois-je déposer un isolant sur les plaques d'aggloméré au moment de la réfection du toit ? Quel type d'isolant ? Comment le poser ? Faut-il prévoir un film contre la condensation ?
    De l'intérieur j'envisage de poser des plaques de placo entre les solives.
    Merci pour vos conseils
    Pierre
     
    pdv1974 , 15 Février 2009
    #1
  2. lemeilleur
    Belgique
    salut déroule la laines de verre sur ton sol si tu ne prevoit rien . (plus epaisse possible papier contre le sol)
     
    lemeilleur , 16 Février 2009
    #2
  3. pdv1974
    (31) Haute-Garonne
    Merci. Pierre
     
    pdv1974 , 17 Février 2009
    #3
  4. stef
    (79) Deux-Sèvres
    bonjour,

    j'ai posé une question analogue, intitulée "choix de rénovation pour plancher ancien" dans la rubrique chape gros oeuvre avec pas mal de réponses et échanges, pour précisément la même raison, si j'ai bien compris, de laisser les solives apparentes, et même la sous face du plancher,
    Je me permets de répondre au vu de récentes expériences, mais il y a une petite infinité de solutions possibles
    je compte donc pour ma part n'isoler que par dessus, pour garder la vision du plancher vue de dessous. J'utiliserai donc du Vermaspha ( sorte de vermiculite enrobée de goudron, légère, qui permet une isolation proportionnelle à la couche installée, et recouvert de plaques d'OSB.
    mais vous pourriez aussicouler une chape allégée incorporant des billes de polystyrène ou de vermiculite, (isolant) vu la surface assez faible, ou par exemple si vos solives ne permettaient pas une chape en béton, toujours possible, mais à faire évaluer en charge en fonction de l'espace entre solives (anthrax)

    mais la solution dérouler de la laine de verre sur le plancher en agglo pourra naturellement aussi convenir.

    pour le dessous, soit les solives sont assez hautes et vous pouvez installer de la laine de roche en dalles, de 100 ou 200 d'épaisseur, puis un placo, soit recourir à un autre système, plus rapide et plus économique, de découper de l'isolant multifeuilles en rouleaux, à la taille de l'anthrax de vos solives,, agrafé donc à votre plancher agglo, puis tendre sur tasseaux un tissu, (ce que nous allons faire avec de la toile à matelas dans une autre pièce) ou installer, comme c'est une cuisine, des lames en plastique.

    et comme c'est une cuisine n'oubliez pas de faire passer une extraction VMC, votre comble pourrait servir à en loger la machinerie, si l'on peut aussi y connecter d'autres pièces (par ex humides)

    enfin si vous refaites le toit, ne négligez pas le fait que vous pouvez aussi isoler directement sous les tuiles, de différentes façons, et suffisamment pour peut être ne rien avoir à installer si votre grenier n'est pas utilisable, et alors supprimer votre agglo de plancher, et donner de la dimension à votre cuisine, en étant directement sous toiture, sans rien sur vos solives.



    En espérant que ces quelques réactions instantanées répondent à une petite partie de vos attentes.



    Bien sincèrement



    astef
     
    stef , 17 Février 2009
    #4
  5. pdv1974
    (31) Haute-Garonne
    Merci Astef pour tous ces détails.
    La dernière proposition, à savoir : supprimer l'aggloméré et laisser les solives apparentes en isolant le toit est une idée à creuser pour donner du volume à cette cuisine. Reste à savoir quel sera l'effet visuel des solives nues sous le toit, vues du bas.
    Merci
    Pierre
     
    pdv1974 , 17 Février 2009
    #5
  6. stef
    (79) Deux-Sèvres
    Re bonsoir

    vous pouvez même créer un puits de lumière si nécessaire depuis le toit, ou appareiller d'éclairages en sous face de toiture, pour ce qui est de l'aspect, c'est un côté déco qui peut vous permettre, en ponçant les solives, et les laisser soit en naturel cirées , soit en les lasurant, de disposer d'un double atout esthétique et sensation de démultiplication de volume (et aussi d'oxygène si la cuisine est si petite).
    comment est la charpente de votre toiture ? si vous isolez à la fois sous les tuiles (film ou multicouches) et aussi en sous face de toiture, par ex. place pensez à le peindre en blanc,, qui sera l'arrière plan de vos solives évidées, ce qui peut être pas mal. de + si vous avez des poutres au desus en charpentes non recouvertes de placo, tout cela à poncer et cirer, peut faire un joli ensemble.

    je ne m'expliquais pas ma sympathie à vous répondre, mais je vois que vous êtes en 31, il y a donc des raisons, vous êtes dans quelle partie du dpt?

    A +
     
    stef , 17 Février 2009
    #6
  7. pdv1974
    (31) Haute-Garonne
    La fermette en cours de restauration se trouve en Bourgogne. Merci pour toutes ces idées.
     
    pdv1974 , 18 Février 2009
    #7
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Isolation plafond garage sous toit plat avec membrane

Isolation 28 Juin 2015

Isolation plafond suspendu par injection, est-ce jouable?

Isolation 18 Décembre 2013

Isolation plafond garage

Isolation 28 Novembre 2013

Conseils Isolation plafond du sous-sol

Isolation 9 Octobre 2013

Isolation provisoire plafond sous toit plat

Isolation 9 Septembre 2013