Isolation par l'extérieur avancer les fenêtres

  1. 12345CC
    (91) Essonne
    Bonjour, j'envisage d'isoler par l'extérieur une petite annexe qui est collée à la maison (cette partie date des années 60), pour ne pas réduire le volume intérieur.

    Les mur sont en brique creuse (du moins c'est ce matériau qui apparait derrière le plâtre intérieur).
    Ils font 30 cm d'épaisseur.

    Je pense que je vais mettre de l'isolant polystyrène sous un enduit type crépis de même couleur que celui d'origine. je sais pas si c'est la meilleure idée, mais j'ai des doutes sur la laine de verre surtout question humidité car c'est au nord et pas mal soumis aux pluies battantes. Qu'en pensez vous ?

    J'ai des interrogations par rapport aux fenêtres. 2 des fenêtres sont en PVC à double vitrage de bonne qualité installés par le propriétaire précédent et j'aimerais ne pas avoir à racheter des fenêtres.

    Fenêtre 1.jpg

    plutôt que de faire des retours d'isolant et de réduite la taille des fenêtres déjà pas grandes,
    est-ce possible de les avancer soit au nu extérieur, soit pourquoi pas en applique extérieure ? ( ca ne met gêne pas de les ouvrir qu'a 90°).

    Donc si j'ai 2 cas (voir mes shémas) :
    1- au nu extérieur : en fixant le chassis au même niveau que le mur extérieur et en cassant la partie de l'appui de fenêtre qui dépasse, ainsi l'isolant jouxterai le le dormant et il y aurai peu de pont thermique.

    2-en applique extérieure, je vois 2 versions possibles :
    2-a : que la fenêtre repose sur le bout de l'appui d'origine et soit également fixé au mur par les pattes métalliques, avec une découpe dans le polystyrène pour épouser la sortie d'appui (dont le polystirène sera un peut moins épais à ce niveau là.
    2-b : casser le bout sortant de l'appui d'origine, et fixer en applique le fenêtre, du coup pas de pont thermique, mais quel type de fixations pour que ce soit solide et tienne le poids des fenêtres ?
     - FENETRE A.jpg


    Merci d'avance pour vos avis et votre expérience.
     
    12345CC , 28 Avril 2015
    #1
  2. jean71
    (71) Saône-et-Loire
    Bonjour
    en isolant comme suit ça évite de bouger les ouvrants et ça coupe les ponts thermiques......
    seul bémol : réduction de l'encadrement de fenêtre
    cdlt
     - Capture.JPG
     
    jean71 , 29 Avril 2015
    #2
    bZone aime ça.
  3. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour 12345cc,

    Je confirme, la solution proposée par Jean71 est techniquement bonne. Ceci pour autant qu'elle soit possible également sur les tableaux de fenêtre (volets ?).
    Il y a cependant pour moi, un point faible, c'est l'appuis de fenêtre sur lequel il ne faudra plus mettre le pied. :mh:

    Ensuite vient la suggestion n° 1, pour autant que vous prévoyez des châssis avec chambres à coupures thermiques.
     
    fradeco , 29 Avril 2015
    #3
    bZone aime ça.
  4. jean71
    (71) Saône-et-Loire
    Bonjour Fradeco , 12345cc
    pour les appuis de fenêtre ou pour pouvoir fixer des gonds de volets (par exemple) il est possible de faire des inserts de polystyrène haute densité dans l'isolant ( ouf ! on peut reposer des volets battant !)
    voici un lien http://arktic.fr/ vers ce genre de produit
    cordialement
     
    jean71 , 29 Avril 2015
    #4
  5. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Certes pour les appuis, une mousse de 80 kg/m³, cela conviendra certainement, mais à l'arrachement, je reste dubitatif. 8-| En plus du poids des volets métallique battants, il ne faut pas sous estimer la pression et dépression exercée par le vent. Mais tout est possible. :-s
     
    fradeco , 29 Avril 2015
    #5
  6. jean71
    (71) Saône-et-Loire
    pour être exact et précis le matériau est "compacfoam CF200" ;la densité est de 200 kg/m3
    pour les garde-corps et store bannes il existe le CF300 :-D
     
    jean71 , 29 Avril 2015
    #6
  7. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    J'avoue que je ne connais pas le matériau. On apprend tous les jours.

    A approfondir ;-)
     
    fradeco , 29 Avril 2015
    #7
  8. Patrac
    (13) Bouches-du-Rhône
    La solution 1 me parait la plus facile et la plus simple, la pose en tunnel.....
    Autrement l'isolement des tableaux est le plus judicieux en terme d'isolation, mais pour ne pas changer de fenetres, et garder tes fenetres a l'interieur, il faut elargir l'ouverture, donc demonter la fenetre entierement, casser l'appui pour le baisser de l'epaisseur de l'isolant (H+B), afin de ne pas toucher au linteau, et elargir de 5 a 8 cm de chaque coté, cela devrait etre suffisant pour mettre de l'isolant sur les tableaux, tu fixes la fenetre sur des pattes habituelles pour isolant. Le seul bémol, est la hauteur qui te reste sous la fenetre, car attention aux normes, il faudra peut etre mettre un garde fou !
    Pour les volets, il me semble que rallonger les fixations pour aller chercher le dur, est LA solution pérenne (et habituelle chez les isoleurs par l'ext.)
     
    Patrac , 30 Avril 2015
    #8
  9. 12345CC
    (91) Essonne
    Bonjour, merci pour vos avis.

    pour la hauteur sous fenêtre, ça va elle sont à 120 cm du sol à l'origine. Donc même si je casse le bas ça ira.

    En ce qui concerne les fixations volets (pliants en métal bien lourds), goutières, etc., je vais donc chercher le dur en fixant des chevilles plastique très très longues au centre de blocs de polystyrènes très haute densité, c'est bien ça ?


    Côté choix d'isolant, vu la règle du 5 pour 1 vers l'extérieur de la perméabilité à la vapeur d'eau et du fait qu'il y a une salle de bain dedans, je commence à me poser la question de faire une laine de verre ou de roche (probablement de roche) sous crépi ou enduit de même couleur que l'existant. J'exclu le bardage.

    La laine de roche au moins n'est pas hyper étanche à la vapeur d'eau comme l'est le polystyrène.
    J'ai repéré "ecorock" de rockwool, ou "Isover TF " d'Isover, reste à trouver un magasin qui en a (en ile de France), ce serait le top

    Sur Leroy M*****, j'ai vu "Rockfacade" de de Rockwool qui est commandable, à priori fait pour mettre sous bardage (ventilé je suppose comme pour les laines de verre), mais moi je veux une finition crépis ou enduit, et je ne vois pas comment faire une sorte de bardage en crépi ????? à ce moment là ce sera facile de trouver du matos en laine de verre , plus facile à trouver. Une idée la dessus ?




    Mon intérieur est donc en partie une salle de bain (papier peint de salle de bain et carrelage selon les mur sur des plaque de platre collées sur vrai platre), et une pièce normale (platre), le plafond de la salle de bain est rabaissé de 15 cm (je n'ai pas encore vérifié si il y a de l'isolant dans ce faux plafond en placo). Dois-je mettre un pare vapeur ou un frein vapeur ? Je pense a ça pour que l'extracteur puisse réussir à évacuer la vapeur de la douche plus vitre que la vapeurs ne pénètrent le mur pour aller vers l'extérieur. Du coup faudrait'il :

    A - mettre un pare vapeur ou frein vapeur puis recoller du ba13 dessus,
    B - ou coller des panneaux wedi très fins de 4 mm en faisant de bonnes jonctions et enduire pour lisser et peinture spécial SDB
    C - ou péter tout le plâtre mettre un pare vapeur ou frein vapeur puis recoller du ba13 dessus

    ????

    Je demande le jocker :-D


    Merci d'avance pour vos avis
     
    12345CC , 1 Mai 2015
    #9
  10. Patrac
    (13) Bouches-du-Rhône
    Si tu ne veux pas de bardage.....Pour moi, c'est polystyrene 10cm mini fixé + crepi adhoc, avec un grillage maillé petit, plastique ou métallique galvanisé fait pour.
    Pour ta salle de bain interieure...une bonne ventilation, temporisee (si pas fenetre.....câblée sur éclairage pour déclencher le demmarrage) hygroreglable une bonne peinture adhoc avec du carrelage, un chauffage soufflant avec porte serviette devrait suffire..!
     
    Patrac , 1 Mai 2015
    #10
  11. Patrac
    (13) Bouches-du-Rhône
    Pour les volets, il faut rallonger tes pattes, par soudure d'une piece. La fixation peut se faire selon 2 methodes. Une tige fileté (14/16) sur la patte, il suffit de presenter ton volet avec les fixations, marquer l'emplacement, foret dans le dur a travers le polyst et faire un trou un Peu plus gros. Controler le dispositif a sec, puis faire un scellement chimique (seringue et tamis). L'autre solution est de souder une patte avec des trous, faire un evidement a la scie ou fil chauffant pour mettre la patte contre le dur, percer le dur, fixer avec des chevilles metallique grosses.
    Si le morceau de poly est en bon etat on le remet sur la patte et les trous sont bouches a la bombe de mousse.
    Je prefere le systeme tige fileté, plus facile mais demandant plus de precisions et de soin !
     
    Patrac , 1 Mai 2015
    #11
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

isolation par l'extérieur d'une partie de la façade

Isolation 10 Mai 2015

Isolation toiture par l'extérieur

Isolation 23 Août 2013

Isolation mur par l'exterieur avant pose d'un bardage

Isolation 2 Septembre 2012

Technique simple d'isolation par l'extérieur?

Isolation 7 Mai 2012

Isolation plafond de cuisine par l'extérieur

Isolation 15 Février 2009