Isolation mur pierres enterrées légèrement humide : sujet récurrent, mais...

  1. JustTrying
    (22) Côtes-d'Armor
    Bonjour à tous.


    Alors voilà, je viens discuter d'un sujet déjà longuement traité : comment isoler une pièce semi enterrée, maçonnerie de pierres, et dont le mur extérieur est un peu humide. Logique ou prévisible...

    A très juste titre, vous me répondrez : traiter l'humidité "en amont", en drainant par l'extérieur, pour assainir, avant de réfléchir à l'isolation.

    (Oui oui, avant de poser une question, j'ai (très) longuement cherché, lu etc...)


    Oui mais voilà.


    Dans mon sous-sol, j'ai une pièce (3,5 m x 4,5 m, sur 1,90 m de hauteur) semi-enterrée (entre 50 cm. et 1 m.) aspectée au sud, maçonnerie de pierres enduites à l'intérieur (je suis incapable de déterminer s'il s'agit d'en enduit ciment ou chaux, toujours est-il qu'il est en partie soufflé et qu'il est assez facile de l'enlever), avec dalle béton au sol, plafond en poutrelles/hourdis donnant sur pièce de vie au-dessus.

    Cette pièce est destinée à être (et est déjà d'ailleurs, mais ce n'est pas satisfaisant) une cave à vins.


    Donc nécessité : humidité importante (de 60 à 80 %), température stable et plutôt basse.


    Pour l'instant, je n'ai pas trop de problème s'agissant de l'humidité. Il faut dire que je verse très souvent de l’eau au sol, sur la dalle, pour conserver une humidité ambiante suffisante : sinon elle tombe à environ 50 %, ce qui est bien insuffisant pour mes précieuses bouteilles…

    A noter que la dalle « sèche » relativement vite.


    La température, c'est pas ça du tout. Actuellement entre 18 et 19°C.

    Ce qui est normal puisque d'une part la pièce est "seulement" semi enterrée, qu'elle est aspectée sud, que le mur extérieur est en pierres enduites sans isolation, et puisque d'autre part le plafond est en poutrelles/hourdis non isolé avec au-dessus une pièce de vie.


    J'envisage donc d'isoler a minima le mur donnant sur l'extérieur et le plafond.


    Mais je ne veux pas drainer : je cherche l'humidité, qui est déjà un peu juste.

    Et je ne veux pas non plus que l'humidité "détruise" l'isolant.

    Et comme le mur est en pierres, je n'ai pas de support "plan" permettant facilement la mise en œuvre d'un isolant collé directement sur le mur dans l'hypothèse où j'enlevais l'enduit intérieur (ce que j'envisage de faire pour améliorer la respiration du mur).


    J'envisageais donc de créer un doublage du mur extérieur en béton cellulaire (certes isolant, mais peu), et de mettre en œuvre directement entre le mur et ce doublage (et donc en contact direct avec les deux) un isolant hydrophobe mais respirant (est-ce clair ? Je n'en suis pas sûr...). Je pensais à cet égard à des billes d'argile ou de la vermiculite : il m'a semblé que l'avantage de ce type d’isolant en « billes », c'est d'éviter de devoir créer une lame d'air puisque l'air circule entre les « billes ».


    Pour le plafond, j'envisageais quelque chose de plus simple, genre polyuréthane, ou un truc comme ça, directement collé aux poutrelles/hourdis (à ma connaissance, pas besoin de lame d'air. Ai-je tort ? Je ne veux pas condenser et humifier le plancher bas de la pièce de vis au-dessus…).


    Pour le sol enfin, je suis en train d'étudier la possibilité de supprimer tout ou partie de la dalle béton pour aller chercher le frais du sol, et son humidité.



    Mon idée vous semble ridicule, dangereuse, inadaptée ?


    Par avance, et bien sincèrement, merci de vos réponses !
     
    JustTrying , 26 Avril 2018
    #1
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Isolation intérieure de murs anciens en pierres

Isolation 15 Mars 2011

Isolation chambre

Isolation 2 Avril 2018

isolation avec ou sans lame d'air

Isolation 29 Janvier 2018

Refaire isolation intérieure

Isolation 29 Janvier 2018

isolation phonique d'une route

Isolation 28 Août 2017