Garder le chauffage gaz ou mettre l'électrique?

  1. milex
    (16) Charente
    Bonjour, je suis nouvelle sur le forum, vous viens d'acheter une maison (120m2) avec un chauffage au gaz de ville (la chaudiere à 20 ans, radiateurs en fonte et tuyauterie en acier) on veut refaire l'isolation mais du coup on doit enlever les radiateurs en fonte, les purger et refaire de nouvelles tuyauteries en tenant compte de la nouvelle épaisseur des murs (l'isolation par l'extérieur couterai trop cher).Nous allons nous faire aider par mon beau père (bricoleur expérimenté, couvreur, plombier) pour la restauration et nous n'avons pas le budget pour faire appel à des artisans. Mon beau pere pense que le chauffage electrique sera plus facile à mettre et aussi economique que le gaz . Et vous,pensez vous qu'il est plus simple de mettre des radiateurs electriques (style radians...) que de refaire la tuyauterie et changer la chaudière? Nous avons tres peu de temps (juste 3 mois pour isolation, electricité, fenetres, escalier, salle de bain...) qu'en pensez vous?
     
    milex , 18 Mars 2010
    #1
  2. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    franchement je serait contre le chauffage elec peut etre par ma nature mais bon

    je ne pense pas que l'elec va rester longtemps a un prix identique une rumeur parle de +25% meme si etalée sur plusieur année ca va faire mal surtout en chauffage elec direct pas en pompe a chaleur

    je penserait a mettre une petite chaudiere gaz a condensation posée par un pro ( il y aura les primes alors) et faite vous le deplacement des radiateurs qui seront alors surdimentionnés vu l'isolation
    la condensation sera alors a son aise,
    faite le total du pris des radiant / chaudiere
    puis du cout annuel du gaz actuel/ meme quantité d'energie en elec
    ( pensez qu'il faudra augmentez le compteur donc l'abonnement....
     
    kenny82 , 18 Mars 2010
    #2
  3. Phil284
    (59) Nord
    Bonjour à vous Milex,

    A la lecture de votre annonce il est claire que le facteur temps ainsi que l'aspect budgétaire toujours oh combien élevé dans ce genre de projet représentent pour vous le conditionnement de vos choix et de vos orientations et oh combien je vous comprends.

    Votre beau père semble être de conseil éclairé en tout cas je le rejoins totalement en fonctions de vos contraintes budgétaire et de temps il semble évident que la solution électrique soit la plus adaptée (en fonction des deux contraintes que vous avez cité) et pour répondre à votre question oui ! il est plus facile de passer des câbles électriques et mettre des radiateurs radians que de refaire un système de chauffage central au gaz. Le coût à l'entretien de l'électrique reste également très nettement inférieur au coup à l'entretien d'un chauffage central gaz.

    Cependant là où votre beau père semble faire fausse route c'est sur l'aspect consommation, 1 kWh gaz coûte en janvier 2010 en TTC : 0,043 cts / kWh consommé alors que le kWh électrique coûte en heure pleine : 0,094 cts / kWh consommé. La démonstration est faite qu'un kWh gaz coûte moins cher qu'un kWh électrique. Maintenant le coût à l'investissement d'une installation de chauffage central gaz de qualité restera nettement plus élevé que celui d'une installation en chauffage électrique. Si votre budget d'investissement est limité opté pour un bon système de chauffage électrique qui fonctionnera en mode économique et vous aurez en plus un très faible coût à l'entretien plutôt que d'opter à tout prix pour un chauffage central gaz qui sera réalisé dans des conditions plus serrées et dont la restitution à la fin ne sera pas au rendez-vous, pannes à répétitions, consommation élevée, encombrement plus important, entretiens coûteux, temps d'installation plus important. Et je pense que s'est cela qu'à voulu vous dire votre beau père en disant que le chauffage central gaz sera aussi économique je site que le chauffage électrique.

    Restant à votre écoute le cas échéant. Salutations à vous.
     
    Phil284 , 19 Mars 2010
    #3
  4. milex
    (16) Charente
    Merci à vous Kenny et Phil,

    Kenny je suis allée chez Leroy Merlin pour me faire une idée sur les chaudières à condensation.On se dit que quitte à changer la chaudière, autant en mettre une à condensation. Ils proposent la pose et même de refaire le raccordement aux tuyaux, ainsi que le nettoyage de la tuyauterie. Le devis payant (45 euros) est fait par un artisan "leroy merlin". Il est remboursé si on décide de faire faire l'installation par ce même artisan. Comme on compte faire les travaux nous même (avec l'aide de mon beau père) on se dit qu'on peut peut être faire appel à un artisan juste pour le chauffage...Il faut que l'on refasse nos calculs.On hésite quand même à faire faire ce devis, un artisan qui passe par Leroy merlin coute il plus cher qu'un artisan indépendant d'après vous?

    Phil, je n'ai pas oublié non plus de regarder les radiateurs, j'ai lu beaucoup sur les différents types de radiateurs mais rien n'explique réellement les avantages et les inconvénients des radiateurs radiant et ceux à inertie sèche (céramique). J'ai besoin de savoir quel genre de radiateurs va mieux dans la pièce à vivre ou dans une chambre pour pouvoir faire une estimation du budget électrique afin de le comparer à celui du gaz.

    en tout cas merci de vos conseils avisés!
     
    milex , 20 Mars 2010
    #4
  5. Phil284
    (59) Nord
    Bonjour Milex,

    Pour vous faire un estimatif précis de la puissance de déperdition de chaque pièce rien de très compliqué, vous mesurez chacune de vos pièces dans lesquels vous souhaitez placer un radiateur vous appliquez la formule suivante :

    (Longueur x largeur x hauteur de la pièce) x (la différence la température que vous souhaitez dans la pièce et la température de référence pour vous c'est -2°c) x 1,16 x (coefficient G vous êtes dans le 16 vous êtes en zone H2 appliquez le coefficient 1,7) et vous avez la puissance exprimée en watt que vous devez appliquer à chacune de vos pièces pour compenser la déperdition.

    Petit exemple chiffré :

    Mesures de la pièces :

    - Longueur : 5 m - largeur : 4 mètres - hauteur sous plafond : 2,5 mètres = 50 m cube

    - T°c que vous devez appliquer dans la pièce :
    Chambre : 18 °C - Séjour, salon : 22 °c - Cuisine : 20 °c - Bureau : 22 °C
    Pour notre exemple : Séjour donc T°C : 22 °c

    - T°C de référence dans votre zone (selon le Recknagel - Tome II - Page 842) : - 2°C

    - Coefficient à appliquer pour vous quelque soit la pièce : 1,7

    - Seconde Constante : 1,16

    Posons le calcul :

    Puissance à appliquer au séjour (exprimée en Watt) = 50 m cube x (22 - (-2)) x 1,7 x 1,16 = 50 x 24 x 1,7 x 1,16 = 2366,40 W vous pouvez appliquer un coefficient de majoration sans dépasser 10 % (tous les bureaux d'études le font) prenons une majoration de 5 % par exemple soit 2366,4 + (5%) = 2366,4 + 118,32 = 2484,72 W soit environ 2,5 kW. Votre radiateur à eau chaude gaz ou électrique devra avoir une puissance d'environ 2,5 kW ou 2500 W pour compenser les déperditions de votre pièce.

    Voilà pas très compliqué. J'ai appliqué cette formule sur toues mes études de chauffage pendant 12 ans et mes clients n'ont jamais eu de problème. Vous pouvez retrouver d'autres informations techniques qui peuvent vous aider sur le site : renove-chaudiere.net.

    Salutations courtoises. Espérant vous avoir aidé. Phil.
     
    Phil284 , 20 Mars 2010
    #5
  6. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    alors faut m'expliquer un truc quand meme la
    sans savoir son niveau d'isolation tu balance des chiffres...

    "estimatif precis"??
    c'est une notion tres vague ca

    ton site encore...

    bref
    pour les puissances cela se calcule a la deperditions des paroies froides pas en fonction du volume
    et au final on les majore de 15 a 20% pour une bonne raison et pas pour eviter une erreur de calcul

    la loi nous impose de pouvoir remettre en température > 16° un batiment qui serait juste en hors gel et ce en moins d'une demie journee d'ou la surpuissance pour le demarrage

    pour les radiateur elec
    peut etre un radiateur de type radiant ou a accumulation pour les pieces a vivre
    et de simple grille pain dans les chambres du fait du confort tres ponctuel a avoir
     
    kenny82 , 20 Mars 2010
    #6
  7. Phil284
    (59) Nord
    Ah oui, mon cher Kenny,

    Excuse moi pour le retard qu'aura eu cette réponse mais étant donné que tu ne fais pas réellement parti de mes priorités mais surtout étant pris dans la rédaction de ma dernière fiche technique intitulée la barrette inférieure de raccordement des chaudières murales - sur le site renove-chaudiere.net au cas où tu voudrais la lire ... Le site ayant beaucoup de visites je cherche à le faire évoluer.

    Alors en réponse à tes remarques enfin "bref" comme tu le dis ci bien par ordre d'importance :

    1° - Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que la formule de déperditions que j'ai proposé est un formule simplifiée mais je pense que Milex ne cherchait pas à avoir une étude personnalisée selon la Réglementation thermique en vigueur (cela n'a en plus aucun intérêt). Cependant cette formule est tout à fait valide et reprise par de grands noms comme Hervé Silve qui propose sur son site dans ses pages sur les déperditions - troisième Alinéas : les déperditions simplifiées - Ceci est également repris par un fabricant un peu connu : De Diétrich dans son manuel intitulé "Votre chauffage central" en page 10 et 11. Enfin le Recknagel - Tome 2 - reprends en page 842 et 843 les coefficients que j'ai attribué et qui sont conformes à ce que Milex a communiqué dans sa question. Il n'est pas nécessaire de connaitre le niveau d'isolation (très difficile en plus à obtenir pour un bâtiment ancien) pour avoir un estimatif des déperditions qui reste quand même précis ..... j'espère que tu comprends mieux le développé.

    2°- Tu parles de loi j'en suis fort aise et j'apprécie cela mais après lecture de la norme P 50-703 ayant valeur de DTU, je n'ai pas trouvé la notion de remise en température > 16 ° C, excuse ... Comme se serait bien que tu m'apportes la référence précise de la Norme et l'article auquel tu fais référence. En tout cas moi je ne dirais pas que "tu balances" des phrases un peu précipitamment sous le couvert de la Norme, non car il est tout à fait vraisemblable que ceci existe et je reste ouvert à tooout.

    3°- Tu parles de loi alors qu'en réalité les déperditions thermiques sont couvertes par des Normes ou DTU qui s'appliquent essentiellement pour le neuf et même si le professionnel refuse d'appliquer la Norme ou DTU en vigueur il en a tout à fait la possibilité dans la mesure ou il l'indique clairement et que le maître d'oeuvre ne l'ai pas imposé dans son CCTP. Lorsque c'est imposé par la loi on parle plutôt de décrets ou d'arrêtés. Ceci revient à dire que moi en tant que professionnel si j'apporte cette formule à Milex dans les conditions énoncées c'est à dire qu'il s'agit bien ici d'une formule simplifiée (je me site : "estimatif précis" excuse moi encore pour cette expression un peu "ohlé ohlé") eh bien elle peut tout à fait l'exploiter afin d'avoir une bonne idée de sa déperdition.

    4° - je site : "ton site encore..." et pourquoi pas il s'agit d'un site technique qui apporte une foule d'infos techniques visité par des professionnels de tous horizons qui m'ont apportés leur soutient et leur encouragements quel mal il y a ? Tu n'as qu'à faire la même la chose je n'en t'en prive pas. Alors tu me disais dans une de tes précédentes réflexions qu'il y a un numéro de téléphone et une adresse et que se n'est pas très technique ça, eh oui et quand tu laisses des liens chez pneumatex, castorama, que sais je encore sur ces sites il n'y a pas de téléphones, ou d'adresse ? Et pourquoi se serait différent avec le site renove-chaudiere.net ?

    Encore une fois je ne veux pas passer mon temps à devoir te répondre sur des aspects d'importance tout à fait secondaire, je préfère occuper mon temps à répondre aux questions des internautes et si il y a un problème que le modérateur qui s'est déjà manifesté envers moi dimanche 22 mars et à qui j'ai transmis les éléments concerant sa demande estime que je n'ai rien à faire ici qu'il me jette.

    Espérant avoir enfin réglé cette question de site et souhaitant réellement échanger plutôt que me justifier. Je te souhaite une excellente journée.

    Salutations courtoises - A très très bientôt - Phil
     
    Phil284 , 22 Mars 2010
    #7
  8. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    alors

    le jour ou tu auras decouvert toutes les subtilités des decrets, normes, dtu et autres arretés tu viendras me parler...
    tu ira expliquer a un expert et aux tribunaux mais monsieur mon client etait prevenu que je ne travaillais pas selon les normes en vigueur

    je ne travaille pas pour les sites que je nomme ce qui est a l'opposé de toi

    ce sont des sites pour des photos ou des explications,
    mais toi tu interviens sur un forum de bricolage en travaillant dans le metier et en donnant clairement et publiquement ton site ou tu te fais de la pub en plus d'expliquer des points techniques cela reste une pratique d'ammeçonnage
    ...
    pour les points je ne te repondrais pas point par point car sinon il n'y aurait pas assez de pages sur le forum
     
    kenny82 , 22 Mars 2010
    #8
  9. Phil284
    (59) Nord
    Un grand merci à toi mon cher Kenny, je pense donc que le sujet est clôt.

    Maintenant allons de l'avant. Très bonne après midi.

    A très très bientôt alors à tous ceux qui ont vraiment des questions à poser.

    Salutations - Phil
     
    Phil284 , 22 Mars 2010
    #9
  10. milex
    (16) Charente
    Ben ça donne envie ce forum, y'a vraiment une très bonne ambiance!
    En tout cas merci à vous deux pour vos conseils.
     
    milex , 22 Mars 2010
    #10
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

problème de chauffage avec thermostat deltia 8.03

Chauffage Mercredi à 18:16

Chauffage sol ne fonctionne pas

Chauffage Mercredi à 05:54

Bruit de claquement tuyauterie chauffage gaz collectif.

Chauffage Mardi à 14:22

thermostat de chauffage qui clignote

Chauffage Mardi à 09:14

Pas de chauffage sur IDEAL STANDARD 2101

Chauffage Mardi à 04:51