Fonctionnement Viessmann Vitodens 222F en micro-cycles

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Juste pour que ce fil ne soit pas laissé à l'abandon suite à mes interventions et questionnements passés.

    Je confirme: la perte de charge trop importante (pour cette chaudière spécifiquement) dans le circuit de chauffage que j'avais à cause des vannes thermostatiques Danfoss même ouverts à fond (au demeurant, très efficaces avec mon ancien chauffage) était bien la cause des arrêts intempestifs (dits aussi "micro-cycles").

    Merci aussi à gchaud dans ce fil qui a apporté des éléments d'observation et du soutien qui m'a aidé à solutionner ce problème.
    Merci aussi à Frediousse qui est tout aussi obstiné, et à kenny82 qui apporte des confirmations ou non à nos hypothèses avec beaucoup de détails.

    Mes derniers commentaires sur cette page:
    https://www.bricozone.fr/t/arret-bruleur-intempestifs-vitodens-222-f.12105/page-16
     
    Jean91 , 29 Novembre 2016
    #201
  2. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Je retiens aussi la solution d'Adrien, çà peut toujours servir avec les recommandations d'usage.

    Bien lire aussi cette page:

    Page 165 de la notice de maintenance:

    La régulation en fonction de la température extérieure détermine une consigne de température d'eau de chaudière en fonction de la température extérieure ou de la température ambiante (si une commande à distance en fonction de la température ambiante est raccordée) et de la pente / parallèle de la courbe de chauffe.
    La consigne de température d'eau de chaudière déterminée est transmise au boîtier de contrôle de brûleur. Le boîtier de contrôle de brûleur détermine à partir des valeurs de consigne et effective de température d'eau de chaudière le taux de modulation et commande le brûleur en conséquence.
    La température de l'eau de la chaudière est limitée dans le boîtier de contrôle de brûleur par la surveillance électronique de température.

    à mon avis, cette surveillance électronique est en cause également.
     
    Jean91 , 29 Novembre 2016
    #202
  3. ohom67
    (67) Bas-Rhin
    Consigne de température chaudière :
    Indique la temp. de consigne de la chaudière en tenant compte de
    la temp. max. de la chaudière,
    la protection de la chaudière et la protection contre le gel de la chaudière. Seule l'optimisation de démarrage n'est pas prise
    en compte.
     
    ohom67 , 4 Décembre 2016
    #203
  4. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Un sacré logiciel incontournable derrière tout çà.
     
    Jean91 , 5 Décembre 2016
    #204
  5. ohom67
    (67) Bas-Rhin
    En ce moment c est toutes les 8 min qu elle se declenche , meme la puissance sur 10 ou 100% c est pareil .
     
    ohom67 , 17 Décembre 2016
    #205
  6. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    J ai plus tout en tete pour chez toi ohm67
    Mais des demarrages "intempestifs" peuvent s expliquer
    Il y a des codages contre un possible gel qui force la regul a se reveiller
    C est une piste
    Mais le fait que tu ais vito data est bien car ca peut dire aussi que je peux prendre la main chez toi aussi
     
    kenny82 , 17 Décembre 2016
    #206
  7. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Au moins une personne qui a résolu définitivement le problème... moi... coup de bol peut-être mais explicable à 100%.
    Je pense que vous devez imaginer ce qui bloque dans vos installations en débit, car même un simple flexible entre l'aller d'eau chaude et le retour vers la chaudière ne fait pas de micro-cycles !
    Mes tuyaux de départ et de retour font 50 mm au moins (je ne suis pas à côté), mais en fait ce qui bloque le débit peut être situé bien plus loin.
     
    Jean91 , 19 Décembre 2016
    #207
  8. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    C est a mettre derriere l'oreille
     
    kenny82 , 19 Décembre 2016
    #208
  9. ohom67
    (67) Bas-Rhin
    Par temps froid les demarrage intempestifs ont disparu , jai des cycles long , fini les demarages toutes les 8min.... je pense que la chaudiere est trop puissante pour mes 8000w de radiateur
     
    ohom67 , 23 Janvier 2017
    #209
  10. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Je reste toujours sur le fait que c est un rapport puissance/débit/émission
     
    kenny82 , 23 Janvier 2017
    #210
  11. Frediousse
    (60) Oise
    salut,
    juste un rappel me concernant : avec fonctionnement normale + bouteille de mélange -> débit de l'installation "circuit radiateur" indépendant du débit entre bouteille et chaudière -> Le problème était toujours présent.
    Me concernant, le problème ne venait pas d'un débit dans mon installation (circuit radiateur).
    Mais effectivement, un problème de débit dans l'installation peu aussi provoquer des coupures au démarrage. C'est toujours un problème débit/puissance au démarrage seulement.
    a+
     
    Frediousse , 23 Janvier 2017
    #211
  12. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Et ton problème était ?
     
    Jean91 , 23 Janvier 2017
    #212
  13. Frediousse
    (60) Oise
    c'est une blague, cette question ?
    non ?
    voici la réponse :
    Fonctionnement Viessmann Vitodens 222F en micro-cycles

    C'est moi, Frediousse, tu ne me reconnais pas ? En haut de cette page, tu m'as remercié ...
     
    Frediousse , 23 Janvier 2017
    #213
  14. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    On a perdu tout le monde a force
     
    kenny82 , 23 Janvier 2017
    #214
  15. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Non bien sûr, pas oublié, mais tu avais écrit que même avec une bouteille de découplage, çà ne marchait pas parfaitement.
    Tu as finalement été plus loin dans les recherches et résolu le problème définitivement ?

    Chez moi, çà marche comme une horloge désormais, ce serait dommage que ce ne soit pas pareil pour tous...
     
    Jean91 , 23 Janvier 2017
    #215
  16. Frediousse
    (60) Oise
    petite piqûre de rappel concernant mon cas "particulier" (avec bouteille de mélange) :

    Petite précision : il y a 2 circulateurs, celui interne d'origine entre chaudière et bouteille de mélange + 1 circulateur externe (qui tourne en continue) entre bouteille de mélange et circuit radiateur. Le circulateur interne n'est donc pas obligé de fonctionner en continue (codage 51 à modifier) contrairement à une installation sans bouteille de mélange.

    - Avec le circulateur interne arrêté lorsque le brûleur est éteins : Après cycle brûleur, La température monte progressivement par inertie (je le vois en surveillant la température affichée) puisque l’eau stagne. Du coup, lorsque le brûleur s’allume (du fait que l’eau dans la bouteille et dans l’installation globale s’est refroidie), il n’y a plus un décollage important de température (dans la chaudière) du au démarrage « à fond », puisque la température est déjà relativement haute. Donc, plus de delta important au démarrage, plus de coupure intempestive.
    - Quand le circulateur interne tourne en continu, l’eau dans la chaudière se refroidi au même titre que celle de l’installation globale, et donc, au redémarrage du brûleur : Delta de température important, et donc, coupure comme avant.
    la bouteille corrige le problème uniquement si le circulateur interne est coupé entre 2 cycles, sinon, avec circulateur interne en fonctionnement continu, ça ne change rien. (voir ancien posts)
    Si ça fonctionne correctement grâce à la bouteille de mélange, c'est uniquement parce que (avec circulateur interne coupé entre 2 cycles) l'eau (dans la chaudière au niveau du corps de chauffe) se réchauffe par inertie, et lors du redémarrage du brûleur, l'eau stagnante étant relativement chaude, il n'y a plus de pic important au démarrage, et donc, plus de coupure intempestive.



    Donc, un éventuel problème de débit dans mon installation (circuit radiateur) n'est pas en cause pour une coupure au démarrage. Dans mon cas. Mais ça l'était dans ton cas Jean.

    a+
     
    Dernière édition: 24 Janvier 2017
    Frediousse , 24 Janvier 2017
    #216
  17. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Dans mon cas, le circulateur ne fonctionne pas en continu tout le temps:

    -quand la chaudière fonctionne par grand froid, il y a 45 min de chauffe avec circulateur et 15 min de circulateur seul. Circulateur: 100%
    -quand la chaudière fonctionne par temps doux soit 15 min avec circulateur par exemple, le circulateur fonctionne encore (temps T environ 20 à 30 min.) après l'arrêt, puis tout s'arrête.

    Je pense que ce temps T doit être réglable.

    J'ai relevé ce qui suit:

    - par grand froid, le corps de chauffe est encore tiède, disons que la température est de 30-35°. Avec le démarrage, on lit cette température monter à 45-47° puis se stabiliser et redescendre.
    - par temps doux, le corps de chauffe est de 25° environ, la température monte à 35° environ, puis commence à redescendre.

    Il y a donc une différence avec ton installation.

    Dans le passé (où la circulation de l'eau dans les radiateurs était plus lente), dès que la température (pic) montait vers 55° (ce qui se passait souvent), on était sûr qu'il y aurait un micro-cycle.

    Quand il s'agit de chauffer l'eau chaude du ballon, cette température dépasse le 55° allègrement, et tout va bien (heureusement).

    La sécurité de surchauffe est donc active à un niveau bas quand il s'agit de chauffer, mais pas quand il s'agit du ballon d'eau chaude.
    C'est donc la conséquence d'une programmation interne (non modifiable à ce jour sauf manip indiquée par une personne du forum mais qui ne serait recommandé de faire)
     
    Jean91 , 24 Janvier 2017
    #217
  18. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Je penses que la regul inclu un pourcentage de la consigne temperature de chauffage pour calculer ce qu elle admet comme acceptable comme surchauffe en chauffage ( en gros un depassement de consigne variable selon la consigne elle meme)

    Donc plus on met de l eau chaude plus le depassement pourrai etre fort...
     
    kenny82 , 24 Janvier 2017
    #218
  19. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Sûr qu'il y a quelque chose comme çà dans leur logiciel.

    Juste pour rappel:
    La puissance max. de ma chaudière a été mise par VIESSMANN à 30% (c'est le standard peut-être...). Quand j'avais des micro-cycles, je l'avais mis à 10%, çà n'avait rien changé.
    On sait depuis que le démarrage se fait toujours à puissance maxi, donc ce réglage (accès dans "Maintenance") ne change rien.
     
    Jean91 , 24 Janvier 2017
    #219
  20. gchaud
    (92) Hauts-de-Seine
    Sur ton modèle peut être, sur d'autres si tu mets 30% tu ne dépasseras pas 30% même au démarrage.
    Attention au régulation, je vois bien que pour avoir interfacé ma chaudière, à modèle identique, certaines commandes (hexa) passent et d'autres pas. Je suis persuadé qu'a régulation identique il y a des softwares différents.
     
    gchaud , 24 Janvier 2017
    #220
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Fonctionnement tuyauterie chaudière viessmann vitodens 222 F

Chauffage 1 Décembre 2016

dysfonctionnement chaudière Burneco

Chauffage 6 Janvier 2016

Principe de fonctionnement d'un thermopoele

Chauffage 25 Mars 2013

fonctionnement chaudiere baxi turbo oil

Chauffage 10 Mai 2012

fonctionnement d'une chaudière a condensation

Chauffage 14 Juillet 2008
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.