fonctionnement disjoncteur tétrapolaire

  1. azur13
    (83) Var
    Bonjour,
    j'aimerai connaitre le fonctionnement d'un disjoncteur tétrapolaire (Hager D40 (NG 440).
    Quand je parle de fonctionnement, ce sont ces 40A.

    1- Est ce 40A max sur chaque phase ou 40A max sur les 3 phases. (peut on en déduire alors 40/3 donc env. 13A par phase?)

    2- Qu'en est il du neutre?

    3- A quoi correspondent les différentes courbes (B, C ,D ...). Je sais que c'est le seuil de déclenchement, mais donc y a t-il une utilisation spécifique pour chaque courbes?

    Merci d'avance pour vos retours.
     
    azur13 , 1 Décembre 2013
    #1
  2. Carminas
    (77) Seine-et-Marne
    Bonsoir

    C'est 40A par pôle.
    Donc 40A par phase, 40A pour le neutre

    Les courbes BCD correspondent à la courbe de déclenchement.
    Par exemple un courbe D accepte des Pics d'intensités ponctuel forts. Donc adaptés au moteur qui ont un fort courant d'appel au démarrage.
    En domestique, des courbe C conviennent pour la plupart des utilisations.

    @+
     
    Carminas , 1 Décembre 2013
    #2
  3. azur13
    (83) Var
    Merci pour votre réponse précise et rapide.

    Pour en revenir sur les courbes. peut on imaginer un D40 tétra en tête d'un petit tableau divisionnaire (alim garage (éclairage et electro portatif), donc maxi 15A par phase), avec bien sur les protections adaptées à chaque utilisation (prises et lumières). En gros juste pour l'utiliser comme sectionneur "manuel" ?
     
    azur13 , 1 Décembre 2013
    #3
  4. Carminas
    (77) Seine-et-Marne
    Oui s'il y a un amont du câble de liaison, un disjoncteur de calibre approprié à la section du câble.
    Et si le sectionnement n'est pas trop fréquent. Le sectionnement ce n'est pas la fonction 1ère d'un disjoncteur.

    @+
     
    Carminas , 1 Décembre 2013
    #4
  5. azur13
    (83) Var
    Pour être plus précis, mon installation est composée de la façon suivante:

    disjo. d'abonné contre tableau d'origine. De ce tableau (trop petit!) j’installe un 2ème tableau (toujours contre,pour rajouté chauffages et prises) et de là, une ligne jusqu'au garage (env. 6m) pour un 3ème petit tableau pour prises et lumières de celui ci.

    Est il vraiment nécessaire de mettre un disjo. à chaque tableau approprié à leur puissance ?

    Je sais que l’idéal serai un gros tableau qui regroupe tout à la sortie du disjo. d'abonné, mais pour plein de raisons, cette config serait nickel!

    @+
     
    azur13 , 2 Décembre 2013
    #5
  6. Carminas
    (77) Seine-et-Marne
    Bonsoir

    Si les 2 premiers tableaux sont côte à côte on considère qu'ils forment un seul tableau logique constitué de 2 enveloppe physique.
    On câble donc tout comme s'il s'agissait d'une seul tableau et dans ce cas pas besoin de disjoncteur complémentaire

    En revanche le 3ème tableau distant est un tableau divisionnaire et doit être vu comme un circuit spécialisé avec un protection par disjoncteur au départ du câble.
    S'il y a peu de chose dans ce tableau, vous pouvez peut être vous contenter de l'alimenter en mono

    [​IMG]

    @+
     
    Carminas , 2 Décembre 2013
    #6
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Protection moteur / temps fonctionnement max

Electricité générale 5 Octobre 2016

probleme de fonctionnement d un va et vient a temoin lumineux

Electricité générale 7 Janvier 2015

probleme mise en fonctionnement compresseur

Electricité générale 9 Juin 2012

Dysfonctionnement télérupteur

Electricité générale 29 Mars 2011

Fonctionnement volets roulants

Electricité générale 8 Novembre 2010