fissure longitudinale béton précontraint

  1. jefareussi
    (62) Pas-de-Calais
    Tout d'abord bonjour à tous.

    Voilà un un j'ai acheté une maison qui date de 1965.

    Cette maison est sur un sous-sol enterré de 60 cm, dans un sol un peu argileux.
    Fondations larges de 80 cm.
    Murs en parpaings de 20 cm.

    Le plancher du "rez de chaussée" est réalisé en poutrelles/hourdis béton ép 12+4 cm il me semble.

    Le sous-sol fait toute la maison.
    Le plancher repose en son centre (2 x 4m20 de portée environ) sur une poutre béton armé de reprise de charges comprenant elle trois portées de 3 mètres. Les deux "appuis" intermédiaires de la poutre sont deux poteaux en béton armé de 25 cm de diamètre.

    Sous la dalle on peut voir apparaître, dans les hourdis et à trois endroits, de fines fissures ( environ 0.5 à 1 mm) longeant des poutrelles. Cela ne m'inquiète pas plus que ça MAIS:

    L'une de ces fissures (largeur environ 0.5 mm) dévie et passe par une poutrelle sur environ 1m50 de longueur. En bref la poutrelle est fissurée longitudinalement. Cette fissure part de la poutre de reprise (non fissurée elle) et se dirige vers le centre de la "demie dalle", pour se poursuivre dans les hourdis sur encore environ 50 cm.
    De l'autre côté de la poutre, une fine fissure apparaît également mais sur le bord des hourdis, et ce le long de la poutrelle et jusqu'au chaînage du mur de façade (chaînage non fissuré).
    A un autre endroit on retrouve une fissure identique à la seconde.

    A noter que ces fissures se situent chaque fois près des poteaux qui supportent la poutre de reprise.

    Déjà à quoi cela peut-il être du ? Mouvement du terrain et de la maison ou surcharge sur la dalle.

    La poutrelle qui est fissurée longitudinalement est la plus chargée par le dessus, puisque se trouvent en son milieux les WC ("murs" en carreaux de plâtre) et la douche (environ 150 Kg pour le bac et les vitres).
    Juste à côté de cette poutrelle se trouvent deux poutrelles accolées, au dessus desquelles (au centre) se trouvait à l'origine une double cheminée en boisseaux de béton. A ce niveau on peut voir que ça plonge un peu et une des 2 poutrelles est bien fissurée aussi. D'ailleurs les boisseaux ont été prolongés par la suite jusqu'au sol du sous-sol sans doute pour renforcer.
    Bon la cheminée a été démontée donc plus de surcharge et les boisseaux ajouté en sous-sol n'ont par contre pas été supprimés.

    Devant refaire la salle de bain (chape légère de préférence et carrelage, je me demande si au dessus de la poutrelle qui m'inquiète les choses peuvent encore bouger et le carrelage fissurer ?
    Y aurait-il également risque de rupture ? Car madame veut installer une baignoire au lieu de la douche et une baignoire prête à déborder c'est assez lourd...

    Bon aussi j'ai aménagé le sous-sol et l'ai séparé en plusieurs pièces dont une à vivre, donc fallait isoler.
    Les cloisons ont donc été réalisées en blocs de béton cellulaire de 20 cm qui viennent se jointer sur le dessous de la dalle.
    Les joints sont fins et seulement plus costauds au niveau des poutrelles.
    Les cloisons sont toujours perpendiculaires aux poutrelles et longent la poutre de reprise à 1m20 de distance de chaque côté. Elles étaient aussi disposées de façon à ce que la flèche de la dalle, sensible à certains endroits, n'empire pas..., sans pour autant perturber le travail de la dalle de compression.

    Et bien à l'endroit où la poutrelle est fissurée longitudinalement, une fine fissure part au niveau de la fissure de la poutrelle et descend d'environ 50 cm dans je joint puis dans la cloison en béton cellulaire.

    Alors mes questions.

    Pourquoi la poutrelle s'est-elle fissurée longitudinalement ? Surcharge, mouvement de la maison, corrosion de son armature métallique ?.
    Cette fissure semble encore travailler puisqu'elle s'est propagée à la cloison qui date de 6 mois.

    Une poutrelle fissurée longitudinalement risque-t-elle de rompre ? (surtout en cisaillement)

    Dois-je abandonner la baignoire ?(et sacrifier mon couple !)

    Que pourrait-on envisager comme réparation si celle-ci est possible ?

    Faut-il renforcer par le dessous et comment ?

    C'est la cata et faut tout raser ?

    Merci d'avance pour tout conseil.


    Cordialement.
     
    jefareussi , 8 Avril 2010
    #1
  2. jmff
    (11) Aude
    Salut, je te donne mon avis mais ça n' engage que moi. Tu auras sûrement d' autres avis intéressant. Pour qu' une poutre cède par cisaillement il faut soit : un poids extraordinaire sur le dessus ou il n' y a pas de ferraille dedans ou peu.. Généralement, pour des poutres qui supportent des planchers il y a ceux qu' ils faut dedans. Je pencherai plutôt pour un mouvement de terrain ou les fondations qui travaillent un peu. Mais, ce n' est que mon avis et il faudrait vraiment voir. Je te conseille par contre si tu veux faire une chape pour ta salle de bain futur de faire une chape flottante ( désolidarisée des murs, cloisons, et sols ) cela évitera le risque de fissure. Si tu as vraiment peur pour ta poutre porteuse, n' y a t-il pas moyen de faire un poteau de renfort? Les fissures peuvent aussi être dues à la ferraille qui n' aurait pas l' enrobage voulu du béton, près de la mer c' est je crois 2.5cm.. Je suis dans le sud, près de la mer, et beaucoup d' appuis de fenêtre, de terrasse de balcon fissure à cause des fers qui ne sont pas assez enrobés par le béton.. mais c' est à l' extérieur, ce qui peut se comprendre par les intempéries etc...
     
    jmff , 8 Avril 2010
    #2
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Fissures et avis.

Gros Oeuvre Général 22 Décembre 2015

Travaux de rénovation et fissures : gros stress

Gros Oeuvre Général 7 Octobre 2015

Fissures extérieures et réparation par ferraillage et enduisage.

Gros Oeuvre Général 6 Septembre 2015

grosse fissure escalier ,comment réparer ?

Gros Oeuvre Général 22 Août 2015

fissure façade et modification

Gros Oeuvre Général 30 Juin 2015