Elargissement trémie poutrelles hourdis - Profilés métalliques

  1. alex25200
    (25) Doubs

    Bonjour,
    Je souhaiterais agrandir une trémie pour créer un escalierest aménager mes combles.
    Et malheureusement, je dois agrandir perpendiculairement auxpoutrelles (dans les plans ci joints vous pourrez voir l’emplacement exacts despoutrelles).

    La configuration de la maison, du toit (2rampants) et de monaccès au sous-sol, ne me laisse que cette solution : l’escalier menant auxcombles (un quart tournant simple en bois), devra se superposer à celui quidescend au sous-sol… Pour se faire, j’ avancerai ma porte d’entrée etutiliserai le perron actuel, pour démarrer l’escalier.
    A savoir : maison des années 1975-80, plancherpoutrelle hourdis briques avec dalle compression béton au rdch et dans lescombles, murs sous-sol refend et extérieur en banché, au rdch mur extérieuragglo et refend banché.
    Après consultation de plusieurs maçons, j’ai décidé de m’ycoller…
    Parce qu’entre celui qui demande 10000e etl’autre 2000e mais qui ne fait qu’un chevêtre sans doublage depoutrelle… Un autre qui veut juste descendre un poteau sur mon dallage, sansfaire de fondations… difficile de savoir à qui faire confiance…
    Après des semaines de réflexions, je pense:
    -Ouvrir totalement, jusqu’au mur de refend d’un coté(=création d’une mezzanine, et plus qu’un coté
    -Reprendre l’autre côté avec une poutre métallique typeIPN/IPE ou HEA/HEB d’un côté scellé dans mon mur extérieur en agglo de 20 et del’autre posant sur un profilé métallique que je descendrai au sous-sol, afin dele fonder comme il se doit dans le terrain.
    Ci-joints, vue en plan de l’existant et du projet + coupe del’existant et du projet.
    J’ai pris beaucoup par sécurité mais en réalité, Pas BCP decharges, puisque 7m2 de plancher à reprendre, et ce sera de la chambre + sousrampant…
    Après un calcul simple et rapide, grossièrement arrondi auplus défavorable, je pense partir sur une charge uniformément répartie de 3T5sur la poutre métallique. Du coup, moins de 2T sur 1 poteau et moins de 2 T surl’encastrement.

    Mes questions et mes inquiétudes portent sur les pointssuivants :
    - Le dimensionnement et le choix des Profilés(IPI/IPE/HEA…)…
    - Le scellement dans l’agglo de 20 (jesouhaiterais ne pas traverser, donc sur 15cm…). Est-ce que ça passe ?
    - La descente de charges du poteau (2poteaux enfait), prenant un escalier béton en sandwich (a priori les maçons étaient tousd’accords sur le fait que c’était possible…). Donc est ce faisable comme ça etfaut-il dimensionner comme un poteau ou deux indépendant?
    - La pose du poteau supérieur (comment faire pourqu’il plaque au mm, en haut et en bas) ?! autant celui du bas, noyé dans le béton,pourra se régler, autant la…
    - Faut il déplatrer et mettre un mortier descellement ou autre entre poutre métallique et plancher haut existant, au casou ce ne serait pas plan… (1 mâcon voulait mettre de la map !!)
    Merci pour ceux qui prendront le temps de me donner un avis,des conseils, des critiques…
    Les plans seront plus parlants…

    [​IMG] [​IMG]
    [​IMG]
     
    alex25200 , 13 Février 2014
    #1
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonsoir Alex25200,

    Pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, voici ce qui résulterait selon moi de votre descriptif :
    [​IMG]

    Les charges n'étant pas exagérées, il me semble qu'une colonne de 100 x 100 x 5 mm en acier devrait faire l'affaire et pour l'appuis de la poutrelle dans le mur, elle pourrait simplement s'appuyer sur un asselet en béton armé.

    Attention, ce genre de travaux nécessite de l'expérience, de la prudence et un certain savoir faire.

    Bonne réflexion ;-)
     
    fradeco , 13 Février 2014
    #2
  3. alex25200
    (25) Doubs
    Bonsoir Fradeco.
    Merci pour votre message.
    Oui c'est un peu ce que j'imaginais.
    Vous pensez que le mieux c'est un HEA? (/IPN ou IPE?). J'avais lu qqpart qu'HEA ou HEB c'était plutôt pour les poteaux et que pour les poutres on utiliserais plus IPE/IPN..?
    Et concernant le ou les poteaux? vous en pensez quoi?
    Ca se fait de prendre l'escalier en sandwich? et comment placer un poteau entre deux dalle (ou une dalle et un escalier), pour qu'il n'y ait aucun jeu?
    Cdt
     
    Dernière édition par un modérateur: 13 Février 2014
    alex25200 , 13 Février 2014
    #3
  4. alex25200
    (25) Doubs
    Par contre pour les charges vous avez calculez comment? Il y a le poids propres des poutrelles hourdis avec la dalle de compression + les charges permanentes + les charges d'exploitations ?
    Cdt
     
    alex25200 , 13 Février 2014
    #4
  5. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour alex25200,

    Pour les poutrelles HE A ou B celles-ci conviennent dans tous les cas de figures.
    Elles ne sont pas exclusives à l'emploi comme colonnes. Perso je les privilégies en poutre, car elles ont une base plus large que les IP, ce qui favorise leur appuis sur colonnes et/ou murs.

    Comme je vous le disais sous #2, les charges ne sont pas très élevées (815 kg). C'est pour cette raison que d'un côté la poutrelle peut reposer sur un asselet de l'autre côté, il faut créer un appuis donc une colonne est nécessaire.
    Selon moi, si cette colonne reposerait sur un mur porteur de l'étage du dessous, elle pourrait aussi être reprise sur un asselet et éviter de descendre cette colonne jusqu'aux fondations.

    Je ne comprend pas ce vous voulez dire part ''prendre un escalier en sandwich'' ?
    Votre escalier porte sur la dalle du Rez-de-chaussée et s'appuie sur les hourdis du premier étage.
    Si l'escalier était en bois, ses limons sont porteurs. L'escalier est indépendant de tout autre appuis.

    Pour la mise en oeuvre, il est extrêmement difficile de donner un avis, car ce genre de travail est une affaire de professionnels. IL ne faut pas sous estimer les dangers d'un tel travail. Ce que je peux déjà vous dire c'est que pour ce genre d'exécution, il faut mettre tous les planchers environnant sur des étais, en nombre suffisant, y compris le niveau des caves, de manière à reprendre l'ensembles des charges du bâtiment et ceci avant de commencer à démolir.

    La disposition des étais doit faire l'objet d'une étude. On ne met pas les étais en place n'importe comment.

    Sur la base de cette manière de travailler, la mise en place de la poutrelle et de la colonne ne pose aucun problème de resserrages puisque tout est soutenu. 8-)

    Pour les charges, mon calcul est basé sur ce qui suit :
    Charges permanentes :
    Revêtement de sol et chape de mise à niveau ép. 9 cm x 1.250 kg/m³ = 112 kg/m²
    Dalle de compression ép. 5 cm x 2.200 kg/m³ = 110 kg/m²
    Hourdis poutrains + Terre cuite épais moyenne 7 cm x 1.500 kg/m³ = 105 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 1 cm x 1.300 kg/m³ = 13 kg/m²
    Charges d'exploitations : Charges mobiles et fixes = 160 kg/m²
    Charge totale = 500 kg/m².
    Surface intéressée 6.50 m² x 500 kg = 3.250 kg.
    Si charge d'exploitation de 200 kg/m² = 540 kg/m² ou 3.510 kg

    Pour info, une HEA 100 (Base 96 mm) posée librement sur deux appuis est en mesure de reprendre sur une portée de 3.00 m une charge uniformément répartie de 2.285 kg.
    Dans les mêmes conditions il faudrait une IPE 140 (Base 73 mm)
    Pour 3.25 m la poutrelle HEA 100 pèse 56 kg. Ce qui amènerait une charge de +/- 900 kg sur la colonne. Ce qui est négligeable. Compte non tenu des hourdis existants qui restent en place et qui portent de mur à mur sur la portée de 4.45 m

    Bonne réflexion. ;-)
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Février 2014
    fradeco , 14 Février 2014
    #5
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Section solives pour trémie escalier.

Gros Oeuvre Général 10 Juillet 2013

Fermer partiellement une trémie d'escalier

Gros Oeuvre Général 23 Janvier 2013

Soutien trémie

Gros Oeuvre Général 10 Octobre 2012

Aide pour déterminer une tremie

Gros Oeuvre Général 3 Octobre 2012

réalisation escalier béton 1/4 tournant - petite trémie -

Gros Oeuvre Général 14 Août 2012