Consolider un plancher bois qui tremble

  1. JackG
    (56) Morbihan
    Bonjour,
    Tout d'abord je tiens à remercier par avance ceux qui prendront du temps à étudier mon cas.
    Voici le problème : je suis en train de rénover une maison des années 60 d'une surface plancher de 84 m² environ avec 3 niveaux,
    entre le rez de chaussé où se trouve le garage et le 1er étage se trouve actuellement un plancher en parquet bois directement fixé sur les poutres installées dont certaines qui ont vécu (attaquées par l'humidité aux extrêmes qui repose sur le mur en pierre), mon problème est que sur ce plancher, à chaque pas effectué le plancher tremble. Je précise qu'il n'y a aucune isolation pour le moment sous ce plancher.
    Avant d'aménager le 1er étage, je voudrais consolider ce plancher afin qu'il ne tremble plus et à ce sujet, j'aurais bien besoin de quelques avis
    Le premier espace où se trouvera le futur salon et salle à manger est la zone mesurant 10,90 m x 4 m reposant sur des poutres de 60mm x 170 mm espacées de 35 cm.
    Le second espace où se trouvera une chambre et une salle de bain est de 6,10 m x 3 m reposant sur des poutres de 60mm x 170 mm espacé de 43 cm.

    Ce que je pensait faire c'était déjà enlever le parquet existant, remplacer les poutres qui étaient attaquées, étrésillonner les poutres entres elles ; éventuellement dans la grande zone remplacer 3 poutres par des poutres métalliques (une tous les 3m) et une dans la plus petite zone. Ensuite installer un plancher en osb3 18mm pour y mettre un parquet par dessous .Le dessous du plancher sera isolé par de la laine verre et plaqué en BA13.
    Je ne sais pas si ma méthode permettra de ne plus sentir les tremblements du plancher ce qui est le but.
    Merci pour vos conseils, votre aide et vos avis.
     
    JackG , 22 Mars 2015
    #1
  2. JackG
    (56) Morbihan
    [​IMG]
     
    JackG , 22 Mars 2015
    #2
  3. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonsoir JackG

    Je pense que vos solives sont un peut faibles, et/ou que le bois utilisé ne convient pas pour ce genre de réalisation. Trop souple ?

    Voici ci-après pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, une proposition qui résulte d'un calcul selon l'Eurocode 5.

    Des solives supposées être de bois résineux du type SRN - Douglas - Oregon - Epicéa ou similaire.
    De résistance à la Flexion de 24 Mpa. Classe C24.
    Mise en œuvre : Classe de service 1

    D'une portée de 4.00 m,
    D'une section de 63 x 173 mm, renforcées d'une gîte de 25 x 173 mm fixée par collage et vissage sur un flanc des solives existantes.
    Espacées de 42 cm d'axe en axe,
    Seraient en mesure de reprendre une charge de 255 kg/m² uniformément réparti comme suit :

    Charges permanentes: En commençant par le dessus
    Parquet flottant ép. 8 mm = 5 kg/m²
    Support OSB ép. 22 mm = 15 kg/m²
    Poids propre des solives = 17 kg/m²
    Isolation acoustique ép. 100 mm = 5 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²

    Charges d'exploitation:
    Charges fixes et temporaires = 200 kg/m²

    Dans ces conditions :

    Vérification contrainte de flexion ELU (Etat limite ultime)
    Résistance max. de flexion = (fmk/Y)*kdef*ksys*kh = 12.18 Mpa
    Contrainte de flexion = Mmax / i/v = 7.42 Mpa < que 12.18 = OK
    Validation ELU
    Rpe=Re/s.
    S= Coeff. sécurité 2
    24 Mpa/2 = 12 Mpa
    Wz = I/h/2
    Contrainte max. = Mmax. / Wz = 7.42 Mpa. < que 12 = OK

    Vérification effort tranchant
    Contrainte de cisaillement : négligeable.

    Vérification des déformations ELS (Etat limite de service)
    Flèche max. admise : 4.000 / 400 = 10 mm
    Flèche instantanée Winst. = 8.9 mm
    Flèche différée Wcreep = 2.4 mm
    Flèche limite max. = 4.000 / 350 = 11.4 mm
    Flèche nette max. = Winst + Wcreep = 11.3 mm < que 11.4 = OK

    [​IMG]

    Un chaînage (étrésillons) tous les +/- 1.33 m participera à la rigidité de la structure.

    Pour l'autre partie de bâtiment :

    Des solives d'une portée de 3.00 m, d'une section de 60 x 170 mm espacées de 49 cm d'axe en axe sont en mesure de reprendre les mêmes charges.

    En l'état :

    Flèche limite max. = 3.000 / 350 = 8.6 mm
    Flèche nette max. = Winst + Wcreep = 4.9 mm + 1.3 mm = 6.2 mm < que 8.6 = OK

    Un chaînage (étrésillons) tous les +/- 1.50 m participera également à la rigidité de la structure.

    Bonne réflexion. ;-)
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Mars 2015
    fradeco , 25 Mars 2015
    #3
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

comment consolider un plancher bois?

Rénover 22 Juin 2013

remplacement du plancher a l etage

Rénover 10 Janvier 2016

refaire un plancher de structure

Rénover 21 Mars 2013

conserver plancher grenier

Rénover 7 Mars 2013

plancher sous faux plafond

Rénover 23 Février 2013