Confinement sol amiante

  1. johnbee
    (38) Isère
    Salut à tous,
    je découvre ce forum, très très utiles tous ces conseils !
    Bon alors voilà ma situation : on est sur le point d'acquérir une maison avec pas mal de travaux à faire dedans, dont notamment le confinement d'un sol qui contient de l'amiante.
    Ce sol concerne 4 pièces : l'entrée de 10m², une salle de bains/WC de 9m², le séjour de 18m² et le salon en enfilade de 17m².
    Le sol est à peu près plan, et je pense qu'une chape liquide de ragréage suffira à récupérer les défauts de planéité et à confiner les dalles en amiante. Jusque là, facile...
    Là où ça se complique, c'est que je vais refaire l'électricité de la maison, et je profiterais bien de l'occasion pour passer les gaines au sol avant de poser un isolant. Ensuite, j'aimerais mettre du parquet flottant pour la partie salon/séjour et du carrelage pour la partie SDB/entrée.
    La pose de chevrons au sol ne semble pas possible car elle obligerait à percer la partie amiantée, ce qui n'est pas recommandé.
    C'est là où j'hésite : quel système pour les différentes pièces?
    - Pour la partie séjour/salon, je pensais à du polystyrène extrudé en plaques avec pose du parquet direct sur l'isolant. Est-ce réaliste? Faut-il prévoir une chape sêche type OSB? Une autre solution?
    - Par contre, pour la partie entrée/SDB, je ne vois pas vraiment comment m'y prendre. La pose du carrelage sur le polystyrène extrudé ne semble pas conseillée pour les sols à cause des problème de déformation du suport entrainant la rupture des joints ou des carreaux. Si je surélève déjà le sol de 3cm pour passer les gaines dans l'isolant, j'aimerais bien éviter d'avoir à refaire une chape de 5cm par dessus avant de poser le carrelage... Alors que faire? passer par une chape sèche? Vos avis d'experts m'intéressent.
    Merci d'avance !
     
    johnbee , 11 Novembre 2008
    #1
  2. johnbee
    (38) Isère
    Salut,

    Bon, mon message n'a pas soulevé un enthousiasme énorme... ;-)
    J'avance quand même progressivement de mon côté, à force de lire les conseils de pros un peu partout.

    Pour la pose du parquet flottant, il ne semble pas y avoir de contre-indications à poser d'abord du polystyrène extrudé, puis le plancher. il faut alors creuser les plaques de polystyrène pour passer les gaines électriques.
    J'ai également vu un témoignage de quelqu'un qui a posé de la laine de roche dense en plaques (spéciale toiture) puis une chape sèche en OSB avec tenons et mortaises avant de poser un parquet flottant. Y'a-t'il un risque de tassement de la structure avec le temps?

    D'après ce que j'ai vu, pour la partie carrelage, il faut une chape dure. J'aimerais m'affranchir d'une chape béton à cause de l'épaisseur : s'il faut déposer 10cm de béton + la colle + carrelage, j'ai peur de réduire sérieusement le volume des pièces concernées.
    J'ai vu qu'il est possible d'utiliser des plaques de plâtre consolidées spécial sol (type Fermacell) avec un isolant sous forme de billes à tirer comme une chape. Pas de soucis dans ce cas pour poser du carrelage ; par contre le coût global du système semble assez élevé.
    Qu'en pensez-vous? Y'a t-il des solutions alternatives moins chères?

    Merci pour vos conseils.
     
    johnbee , 13 Novembre 2008
    #2