Comment isoler ma toiture?

  1. Bonjour Patrice,

    Le CPT 3560-V2 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3560-v2.pdf reprend les règles de l'art de l'isolation des combles avec une laine minérale. Ce dernier indique au paragraphe 4.1.1 que les deux couches mises en œuvre (lorsque que l’on met deux couches en œuvre ;-) doivent être rigides ou semi rigides à minima. Cette condition est remplie par les isolants de la gamme Isoconfort mais pas par les IBR dont l’usage est dorénavant réservé à l’isolation des combles perdus et en étant déroulé à plat sur le plancher (ou le sol). De plus, outre leur rigidité qui est différente, leur lambda l’est aussi. Celui de l’isoconfort est plus petit (0.035 W/m.K ou 0.032 selon les références) et donc plus "performant" que celui de l’IBR (qui est de 40, je te passe les unités). Ainsi, pour une même épaisseur, 240 mm par exemple , La résistance thermique R de l’IBR est de 6 m².K/W alors que celle de l’Isoconfort 35 est de 6.85 (je laisse les unités de côté) et l’Isoconfort est donc plus isolant. Le R est obtenu en divisant l’épaisseur de l’isolant par son lambda ou conductivité thermique. Par conséquent, pour une même épaisseur, plus le facteur diviseur est petit, plus la résistance thermique sera élevée et le produit isolant.

    Pour résumer, pour une même épaisseur d’isolant, le R est donc plus élevé avec de l’Isoconfort et l’usage de l’IBR n’est plus admis en rampant. Tu peux aussi aller jeter un œil sur les fiches techniques des produits sur Isover.fr (produits puis isolants puis laine de verre puis le nom de l’isolant).

    N’oublie pas également de positionner (avec une pose conforme) côté chauffé une membrane pare-vapeur d’étanchéité à l’air type Vario Xtra.

    Tu trouveras le sujet plus largement développé ici https://www.isover.fr/guides/isolat...que-des-combles-amenages-les-solutions-isover et ici http://www.toutsurlisolation.com/Vo...ion/Isoler-des-combles-amenages-en-renovation (beaucoup d’autres infos en surfant à partir de ces deux liens).

    J’espère avoir répondu à ta question et reste à ton écoute si tu as d’autres interrogations.

    Bon courage pour la suite de tes travaux.


    Marc
     
    Marc Isover , 15 Janvier 2016
    #21
  2. Mr-Pat
    (81) Tarn
    Salut Marc,

    Merci de cette information ultra-complète. Fort de tous ces conseils, je suis allé samedi matin chez mon fournisseur habituel pour lui commander ce produit. Il a été relativement étonné car il n'avait à ce jour quasiment jamais vendu de l'isoconfort. Il a alors regardé dans les stocks des autres agences de la chaine et s'est rendu compte qu'aucune autre n'avait ce produit en stock. Etonné, il a appelé un collègue d'une autre agence qui lui a confirmé que peu d'agence l'avaient en stock. Il m'a expliqué que si mon soucis n'était que la question de la rigidité du rouleau, l'IBR était assez rigide et qu'il n'avait pas eu de retour de professionnels sur ce phénomène. Pour tester, j'ai alors acheté un rouleau d'IBR et me suis vite rendu compte que c'était parfait pour mon projet. Surtout que le prix n'est absolument pas le même: j'ai touché l'IBR à 5,78€ le m² alors que l'isoconfort dépasse les 11€. Alors, effectivement, cela ne respecte pas les "règles de l'art", mais je pense que le produit utilisé est de très bonne facture et que la mise en œuvre de l'ensemble du projet devrait être aussi d'assez bonne qualité. Pour résumer, cela donne:
    - lame d'air ventilée par tuiles châtière (au faitage et à l'égout) 4 tuiles pour 50m² de toiture,
    - 60mm de LDV entre chevrons (R=1,7)
    - 240mm sous chevrons (R=6) embroché sur suspentes Intgra²
    - membrane pare-vapeur Isover machin-truc
    - étanchéité à l'air assuré par mastic Bidule toujours de chez Isover.

    Marc, tu me diras si je me trompe, mais je pense que les problèmes liés à l'utilisation de l'IBR plutôt que l'Isoconfort sont quand même pas trop nombreux (en tout cas, j'espère ne pas avoir fait une connerie monumentale).

    A très vite pour de nouvelles aventures isolantes.
     
    Mr-Pat , 18 Janvier 2016
    #22
  3. Bonjour Patrice,

    En tant que professionnel, mon devoir de conseil est de recommander l’utilisation de l’Isoconfort en rampants et de proscrire l’usage de l’IBR. En effet, ce dernier n’est plus admis en rampant (ça a été le cas pendant longtemps), c’est et tu l’auras bien compris, pour une question de rigidité et par conséquent de tenue. J’espère que tu n’auras pas à le regretter dans le temps mais si la laine se tasse légèrement à la longue en partie basse, tu auras l’explication du phénomène. De plus la résistance thermique de l’Isoconfort étant, à épaisseur égale, plus élevée que celle de l’IBR, l’isolation aurait été plus performante avec, à la clé, confort et économies d’énergie accrus.

    @ bientôt pour de nouvelles aventures.
     
    Marc Isover , 25 Janvier 2016
    #23
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Combles ouverts sur extérieur, comment isoler ?

Isolation 17 Juillet 2015

Comment isoler les murs périphériques

Isolation 1 Février 2014

Comment isoler mon plafond ?

Isolation 5 Décembre 2012

comment isoler un toit en pente en beton

Isolation 4 Septembre 2011

Comment isoler un mur en machefer ?

Isolation 27 Juillet 2010