Choix du mode de chauffage grange

  1. mimie230
    (59) Nord
    Bonjour à tous,

    Je me permets de vous demander conseil pour une grange que nous allons aménager en habitation.
    Pour ne pas se "faire plumer" en chauffage, nous voudrions avoir vos avis avisés...

    Voici quelques données pour pouvoir se faire une petite idée:
    - surface habitable de 170m2 au sol
    - 1er niveau habité quasiment complètement, avec, sur la moitié de la surface, une hauteur sous plafond de 3m60 (sur l'autre moitié, une hauteur sous plafond plus "conventionnelle") et une mezzazine qui arrive au 1er niveau, habité sur la moitié de la surface habitable et 3ème niveau "condamné" avec un faux plafond sinon les volumes seraient énormes!!!
    - toiture neuve faite avec écran de sous toiture
    - 4500 m2 de terrain.

    Nous allons mettre de la laine de verre au dessus de tous les faux plafonds, les huisseries seront neuves, nous avons le choix le plus total pour le mode de chauffage.

    Les volumes étant tout de même impressionnants, qu'en pensez-vous? Gaz, géothermie, aérothermie, cheminée, poêle, chauffage par le sol??? Existe-t-il un système qui "drainerait" l'air chaud en hauteur pour le ressoufler en bas?

    Honnêtement, nous sommes conscients que c'est un poste très important à ne pas négliger pour ne pas regretter notre choix. C'est pour cela que nous avons besoin d'aide...

    Merci d'avance!!
     
    mimie230 , 2 Mai 2011
    #1
  2. kurby62
    (62) Pas-de-Calais
    Salut, moi je suis dans le chauffage a granulés donc je dirai une chaudière a granulé, ou insert mixte (bois/granulés), mais l'investissement de départ n'est pas donné, mais tu le regagne sur le coût du combustible.

    Après tu as la possibilité de mettre des chauffages électriques (ex: chambre salle de bain... + 1 poêle a granulé ou bois dans la pièce de vie.

    cordialement
    kurby62
     
    kurby62 , 6 Mai 2011
    #2
  3. bardal
    (56) Morbihan
    slt,

    pour une telle configuration, il me semble que la nature des corps chauffants a une importance capitale, plus que la source de chaleur...
    un plancher chauffant présente l'avantage considérable de limiter fortement le flux d'air ascendant des pièces hautes de plafond tout en apportant un confort remarquable; c'est à mon avis le système qui s'impose, au moins pour le rez-de-chaussée (mais c'est possible à l'étage aussi).
    quant à la production de chaleur, le système le plus économique à l'usage sera la geothermie (PAC+récupération ds calories du sol ou de l'eau souterraine)...

    dans tous les cas de figure, une excellente isolation s'impose...
     
    bardal , 7 Mai 2011
    #3
  4. paulo1363
    (63) Puy-de-Dôme
    Bonjour,
    Nous sommes un peu dans votre configuration , nous avons rénové une grange de + de 200 m² Au RDC il y a un appart non occupé , et une grande entrée + 30 m² A l'étage l'habitation principale, avec deux mezzanines et hauteur sous plafond de 6 m environ. Cuisine séjour ouvert d'environ 70 m²
    Nous avons isolé les plafonds avec de la laine de verre , 2x75 , et posé de la volige lasurée au plafond , mais bon pas le top malgré tout nous comptons refaire une isolation et redoubler le plafond dans quelques temps. Nous venons de le refaire sur les deux mezzanines
    Les murs sont isolés avec 100 laine de verre et béton cellulaire sur la partie dalle et placo sur la partie plancher.
    Nous avions des radiateurs électriques chaleur douce , et un poêle à bois de 13 kw ,un ventilateur à pales en position hiver redescend un peu la chaleur ...
    nous passons 30 stères de bois pour l'hiver ..... vu le volume ,
    mais attention notre entrée et l'appart du bas ne sont pas chauffés.
    Donc nous changeons de technique et installons ( pour l'hiver prochain )dans l'entrée un poêle à granulés de 6 kw environ...
    De façon à ce que la chaleur monte par la cage d'escalier.
    Un poêle à granulés dans le salon 8 kw , et enfin nous remplaçons le poêle à bois par un poêle de masse.

    Si vous avez la possibilité d'installer une chaudière à granulés , je pense que c'est pas mal, le poêle de masse est économique en bois ... maintient la chaleur...
    Mais à mon avis évitez les systèmes pompes à chaleur air / eau... car au dessous d'une certaine température c'est l'électricité qui prend le relais....
    Le chauffage par le sol est très bien car la diffusion est douce, et surtout ne donnera pas une température extrême sur les mezzanines comme le fait le poêle à bois..( pas celui de masse )
    Voilà , en gros mon avis , mais comme on me l'a répété... la principale chose à ne pas négliger est l'isolation , ne gardez que quelques murs en pierres, Forcez sur l'isolation , et après en fonction de votre budget , le chauffage par le sol me semble l'idéal avec une chaudière à granulés.
    Si vous n'avez pas encore agencé votre intérieur vous pouvez déterminer judicieusement l'emplacement par exemple d'un poêle de masse .

    pour info les poêles à granulés que nous mettons comportent deux sorties arrière pour chauffer éventuellement d'autres pièces... à réfléchir
    Mais le maitre mot dans votre situation ( ce que nous aurions du faire au début lol ) prenez le temps et réfléchissez avant .....
    Si vous voulez jetez un oeil sur notre site de rénovation de grange :http://jpblandine.lescigales.org/

    Bons travaux.
    Cordialement
     
    paulo1363 , 7 Mai 2011
    #4
  5. mimie230
    (59) Nord
    Bonjour,

    Merci pour votre réponse très complète!
    Juste une petit précision: nous avons entendu dire que le gros inconvénient des poêles à granulés était le bruit qui pouvait devenir problématique.
    En avez-vous une petite idée?
    Votre ventilateur à pales en position hiver qui redescend un peu la chaleur, c'est vraiment un plus? Pourriez-vous me donner approximativement un coût pour cette installation?
    De notre côté, nous avons fait faire un premier devis pour la pose d'une chaudière eau/air avec un chauffage par le sol pour le rez de chaussée, nous resterions au chauffage électrique à l'étage et mettrions un poêle à bois d'appoint dans la pièce principale. Nous attendons de voir combien cela peut déjà nous coûter.
    Quel casse-tête pour choisir le mode de chauffage!!! mais c'est primordial pour le confort futur...
    Et tout comme vous, nous allons mettre le paquet sur l'isolation, on ne nous l'a que trop répété!

    Merci et bon we!

    PS: à noter que votre grange est vraiment magnifique!!!
     
    mimie230 , 7 Mai 2011
    #5
  6. paulo1363
    (63) Puy-de-Dôme
    Re-
    Oui effectivement les poêles à granulés avec ventilation font un peu de bruit... Mais bon , de notre coté nous n'ayons pas trop le choix, IL existe des modèles sans ventilation ... mais bon je ne sais pas si cela chauffe autant...( vous pouvez aller voir chez les revendeurs un modèle en fonctionnement ./.. ) la chaudière à granulés aurait été le mieux mais l’installation était trop onéreuse.
    Pour un poêle de masse il faut compter ( pour nous ) 10 000€ avec conduit existant , et environ 5000 € par poêle à granulé en sortie ventouse.
    Attention si votre habitation a plus de deux ans vous pouvez bénéficiez de la tva 5.5 % et d'un crédit d’impôt ...
    Pour le neuf , je ne crois pas...
    Le ventilateur les avis sont partagés , pour moi oui je pense que cela brasse un peu la chaleur ... regardez dans les lofts , et ateliers rénovés souvent vous voyez ce type de ventilateur... Bon l'investissement n'est pas énorme.. donc pas la peine de s'en priver...

    Vous parler d'une chaudière eau air , c'est à dire , la pompe à chaleur à hélices que vous mettez à l'extérieur et qui chauffent l'eau de vos radiateurs.. si c'est ça , et bien faites attention car au dessous d'une certaine température ( -7° je crois ) , le système air ne fonctionne plus c'est l'électricité qui prend le relais... voyez pour de plus amples renseignements des sites style retour d'expérience pompe a chaleur air eau....

    Le poêle à bois est bien, le notre chauffait bien environ 13 kw , mais une sacrée manutention de bois.... si vous partez il s'éteint , le passage de nuit c'est pas vrai....
    A voir.... tout dépend votre mode de vie ...
    A votre place je déterminerais mon type de chauffage
    d'une part en fonction du budget disponible ( logique )
    des possibilités ( si chaudière granulés il faut stocker les granulés... ) idem pour le bois...
    de votre mode de vie , présence ou non à la maison la journée... ( un poêle à granulés se programme )
    Les pompes à chaleurs sont bruyantes à l'extérieur ( voisinage ) Je crois qu'il faut monter aussi en puissance électrique... ( à voir )
    Le mieux mais plus cher la géothermie par forage .... mais voir aussi des contraintes...par rapport au terrain....
    Visitez des sites ou forums sur les types de chauffages , et énergies nouvelles ou renouvelables vous aurez ainsi une meilleure approche...
    Ne vous précipitez pas, les devis varient énormément d'un installateur à l'autre :(
    Et pensez que chacun vous ventera son produit... :=)
    Cordialement
     
    paulo1363 , 7 Mai 2011
    #6
  7. bardal
    (56) Morbihan
    juste un petit mot pour conclure, de mon point de vue uniquement, cette discussion.

    à mon avis, un poêle à pellets, ou à bois (même "de masse") conduirait à surchauffer la partie haute de la grange, sans chauffer suffisamment le bas; de surcroit, le bois acheté n'a guère d'intérêt économique par rapport aux produits pétroliers; par contre, ses sujétions sont beaucoup plus importantes.
    Il me semble que la solution la plus rationnelle est une PAC eau-eau ou geothermique alimentant un plancher chauffant au seul rez de chaussée (calculé sur la base de 75w/m2); l'étage sera chauffé avec 1 ou 2 degrés de moins (ce qui est parfait pour le sommeil) et le cop de l'installation pourra se rapprocher de 3,5 ou 4 (soit 1 kwh électrique consommé pour 3,5 ou 4 kwh thermiques restitués); ainsi, pour une consommation prévisible de 25 000 kwh thermiques par an, la dépense serait de 7 ou 8000 kwh électriques (soit 800 ou 900 € par an); le plus performant est à coup sûr une pac eau-eau, dont le seul inconvénient est le coût des forages (environ 3000€), mais dont le bénéfice secondaire est de l'eau gratuite pour l'arrosage, les wc, le lave-vaisselle... coût global d'une telle installation, hors forages, aux alentours de 20 000€. A mon avis, le choix est très vite fait, si on a l'installateur compétant...

    Bon choix et bon courage...
     
    bardal , 7 Mai 2011
    #7
  8. kurby62
    (62) Pas-de-Calais

    Salut Bardal pour la diffusion de chaleur, du bas et du haut tout dépend comment la maison est conçue, mais avec du granulé je te garantie que ça chauffe vraiment.
    pour l'installation dont tu parle, c'est sur que ça a un coût réduit en utilisation, mais l'installation est 2 à 3 fois plus onéreuses qu'une installation standard, combien d'année ça dure et quel est le cout de l'entretien, et surtout le coût des pièces en cas de panne, je te laisse répondre car je ne connais pas vraiment cette technologie.

    MIMIE230 pour le bruit les fabriquant ont fait de gros effort depuis quelques années.

    Pour le coût, du bois ou du granulé, le cout et le moins important du marché a janvier 2011

    Buches de bois 3 centimes d'€ / kWh PCI
    Granulés 4.5 centimes d'€ / kWh PCI
    Gaz naturel 6.5 centimes d'€ / kWh PCI
    Fioul 8 centimes d'€ / kWh PCI
    Gaz propane 12.25 centimes d'€ / kWh PCI
    Électricité 12.30 centimes d'€ / kWh PCI

    1er constat tout augmente même en période de crise économique
    2eme les prix vont du simple au quadruple, le bois est toujours le moins chère et l'électricité toujours au sommet.
    3eme le fioul et le gaz connaissent des fluctuations considérables sur courtes périodes (+20% pour le fioul en 12 mois et 87% depuis janv. 2007)

    Il faut surtout regarder l'amortissement rapide de l'installation et le cout de l'énergie dans le temps.
    Une chose encore isole bien ta maison c'est sur cela que tu feras des économies.

    Pour exemple j'ai construis une maison bois très bien isolé (depuis 4 ans) et cet hivers j'ai consommé pour 120m² pas de faut plafond a l'étage charpente apparente jusqu'en haut -->1,4T de granulés et franchement on a chauffé, en plus je suis du Pas de Calais pas loin du Nord et il a fait quand même assez froid cet hivers.pour une habitation traditionnelle de 100 à 110m² compte 2 a 2,5T par an.tout dépend de l'hiver qu'on a.

    Il y a une énergie rarement citée et pourtant une énergie dont le prix n'augmente jamais tout simplement parce qu'elle ne coûte rien c'est l'énergie solaire, a voir peut être de ce coté la aussi mais je ne suis pas dans le métier.
    j'avais lu une fois un article sur le Pui canadien ca a l'air pas mal aussi, mais gros chantier.

    cordialement
    KURBY62
     
    Dernière édition par un modérateur: 9 Mai 2011
    kurby62 , 9 Mai 2011
    #8
  9. bardal
    (56) Morbihan
    Le principal problème de mimie230, c'est la hauteur sous plafond, qui est très importante, ce qui donne des pièces difficiles à chauffer... c'est ce qui justifie mon avis de mettre un plancher chauffant, seul moyen d'éviter la tendance de l'air chaud à monter (quel que soit le combustible de chauffage d'ailleurs).
    je n'ai jamais dit que le bois ou les pellets ne chauffaient pas, bien au contraire, mais un poêle avec l'un ou l'autre n'empêchera pas l'air chaud de monter au plafond, très haut, et de surchauffer l'étage en laissant le bas plutôt frais; et il y aura de toutes façons les manutentions inhérentes à de tels combustibles... La seule façon d'échapper à une partie des inconvénients sus-mentionnés serait de mettre une chaudière à bois ou à pellets sur une installation par plancher chauffant, mais le prix sera alors du même ordre qu'avec une PAC, et toujours avec de la manutention et du nettoyage.

    Je suis à peu près d'accord avec ton échelle des prix des combustibles (avec un petit bémol sur les granulés, qui font l'objet de tarifs très variables avec les régions), mais avec une PAC de cop4, le kwh électrique est à 4 cts environ, soit très proche de celui du bois...
    En fait, une installation de pac eau-eau, qui ne nécessite ni cheminée ni cuve à combustible, est à un prix très proche d'une installation à fuel, ou à bois, un peu moins chère qu'une installation à pellets; seul le gaz par réseau (méthane) est incontestablement moins cher (mais tout le monde n'y a pas accès).
    Avantage accessoire pour la PAC eau-eau, on économise 100 à 200 m3 d'eau potable, ce qui vient en déduction du cout du chauffage (presque la totalité chez moi)...
    enfin, la fiabilité d'une pac bien installée est très bonne, et sa durée de vie dépasse largement vingt ans; mais les arnaqueurs sont légion en ce moment, et il convient de bien choisir son installateur.

    De façon annexe: le solaire -très cher à l'installation- ne peut pas couvrir la totalité des besoins en chauffage, surtout dans le nord; et un puits canadien, assez facile à installer à mon avis, n'apporte qu'une quantité de chaleur très limitée (moins de 700 w en général)...

    et je suis bien d'accord avec toi, il faut absolument bien isoler.
     
    bardal , 9 Mai 2011
    #9
  10. manhattan51
    (51) Marne
    Suis allé sur le site, là je dis chapeau, c'est terriblement bien qquand il y a de la surface, enfin bon c'est beau , nous n'avons pas vu madame qui j'en suis sûr y ait (est ?) allé dans les conseils (judicieux) j'en suis sûr mais grosse influence , elles sont comme ça !!
    donc c'est hors sujet mais je dispose à peu près de ces surfaces et le chauffage , j'avoue que je suis perplexe, une solution, faire un impot sur les méridionnaux reversé aux autres !
    a plus
     
    manhattan51 , 10 Mars 2012
    #10
  11. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    Nous venons de terminer la rénovation de la partie grange d'une vieille maison (surface renovée au sol de 65m² hauteur sous plafond de 3m sous mezzanine et sinon 7m).
    Nous avons isoler la totalité de la maison par l'extérieur avec 10cm de polystyrène et la dalle créée dans la grange a été faite en hourdi polystyrène. Au toit nous avons 20cm de laine de verre avec un film étanche à l'air.
    Nous avons choisi une pac air/eau associée à un plancher chauffant pour ce nouvel espace et un poêle traditionnel en fonte en complément de 6kw. Pour le reste de la maison (essentiellement chambres et sdb), nous avons installé des radiateurs électrique à chaleur douce.
    Après les semaines de grands froids nous sommes entièrement satisfait de ce mode de chauffage notre PAC a fonctionné jusqu'à -15°C sans appoint électrique (nous ne l'avons pas branché, T° en sortie de pompe à 31°C pour le plancher chauffant).

    Chaleur de l'ensemble très confortable, voir même trop chaud nous avons même du baisser la consigne de notre plancher chauffant.

    Consommation électrique depuis janvier 2011 : 9800kw
     
    myrtil , 11 Mars 2012
    #11
  12. kyfr59
    (59) Nord
    Bonjour,

    Que pensez-vous des poêles de masse à accumulation ?

    On en parle en bien ici.

    Il semble que cet artisan soit très qualifié et ai beaucoup de réalisations à son actif.

    Merci pour vos retours !

    Franck.
     
    kyfr59 , 28 Septembre 2012
    #12