chaudière à condensation qui se met en arret en tempé réduite

  1. denisn
    (29) Finistère
    bonjour,

    je suis possesseur d'une chaudière élidens econox en 25kw, lorsque je passe en température de nuit j'ai remarqué que ma chaudière se coupe jusqu'à ce que j'atteigne en gros la consigne de nuit et là se remet en route. d'après la notice c'est ce qui est effectivement expliqué.
    il me semblait que se principe d'éteindre la chaudière n'était pas recommandé qu'il fallait plutôt abaisser la température pendant la nuit. Par contre lorsque j'atteinds en extérieur la tempé hors gel là les pompes ne s'arrête pas, l'eau est toujours envoyée à la température calculé en tenant compte du coefficient de correction de la sonde d'ambiance et de la température ambiante

    du fait que j'ai une sonde d'ambiance et que par conséquent je ne peux pas faire autrement est il réellement intéressant de demander une température inférieure la nuit?
     
    denisn , 28 Mars 2012
    #1
  2. denisn
    (29) Finistère
    ??personnes ???
     
    denisn , 29 Mars 2012
    #2
  3. Phil284
    (59) Nord
    Bonjour à vous,

    De manière générale une chaudière à condensation fonctionne sur de larges plages de temps mais à des températures les plus basses possibles afin d'atteindre une température inférieure à la température de rosée des fumées ainsi la condensation est maximale.

    Maintenant le calculateur de la chaudière va également prendre en compte le temps qui sépare la température à atteindre (température de consigne) à la température initiale de la chaudière (température à laquelle se trouve la chaudière en début de cycle) si ce temps est trop important il reste plus intéressant que la chaudière baisse en température et ainsi il n'y a pas du tout de combustible d'utilisé c'est bien là la plus grosse économie. Enfin le processeur va également calculer le temps qu'il lui faut et ceci de manière la plus économique possible pour arriver à la température de consigne (température confort) si ce temps est largement inférieur au temps d'arrêt totale de la chaudière (intervalle de temps entre la température éco et la température confort) à ce moment là chaudière descendra progressivement en température pour atteindre la température "éco".

    Vous pouvez également consulter toutes sortes d'informations sur le site renove-chaudiere.net.

    Salutations courtoises - Pierre Boisseau
     
    Phil284 , 1 Avril 2012
    #3
  4. denisn
    (29) Finistère
    Bonjour, j'avoue que ce que vous écrivez à l'air intéressant, mais je ne comprends pas grand chose, pourriz-vousme donner un exemple chiffré?
    Je file regarder le site.
    Merci pour votre réponse.
    Denisn
     
    denisn , 1 Avril 2012
    #4
  5. Phil284
    (59) Nord
    Je comprends tout à fait votre incompréhension et c'est justement pour cela que l'on donne ce genre de schémas complexes avec une multitudes de variables à un microprocesseur qui va calculer et mettre en perspective une matrice complexe afin de résoudre de manière optimale le cas de figure que vous présentez dans votre question.

    Il n'est plus possible de raisonner comme avant avec une température de consigne départ chaudière et une température ambiante demandée. Maintenant les chaudières sont équipées d'un véritable calculateur qui prends en compte de nombreux paramètres en temps réel et il va adopter une réponse à chaque paramètres pris dans leur ensemble.

    Il m'est impossible de vous présentez un cas chiffré sorte d'exemple de présentation car les données du problème sont d'une telle complexité qu'il me faudrait un temps fou pour mettre au point une matrice de calcul qui ne serait même pas vérifiable car trop éphémère.

    Et pour répondre finalement à votre question si votre chaudière a été correctement paramétrée, que le réseau chauffage soit adapté à la condensation, que votre logement soit correctement dimensionné et que l'eau du réseau soit stable vous pouvez lui faire confiance votre chaudière adaptera la meilleur solution qu'il soit maintenant les schémas étant tellement variables dans le temps il n'est pas possible raisonnablement (de plus vous seriez totalement incapable d'en comprendre les détenant et les aboutissant) du vous établir un exemple simple dans un temps raisonnable (il n'y aurait également aucun intérêt à cela).

    Salutations courtoises - Pierre Boisseau
     
    Phil284 , 1 Avril 2012
    #5
  6. denisn
    (29) Finistère
    alors questions simples,
    est il toujours intéressant avec une chaudière à condensation de faire une abaissement ( qui avec la mienne revient à faire un arrêt ) sachant que cette année j'ai fait consigne jour de 7H à 17h à 19,5° pour une consigne éco de 17h à 7h à 18,5° ou est-il préférable de faire une consigne unique à 19° ?
    En faisant de la sorte, la température d'eau de départ sur 24h est plus ou moins linéaire alors qu'en faisant un abaissement avec une correction importante afin de mettre le moins de temps possible à remonter donc grosse tempé de départ sur on va dire 2 heure, mais température retour en dessou de 53° (donc de 7h à 9h), avec en plus lors de la période nuit un refroidissement des murs (j'ai une maison à masse lourde), alors qu'en ne faisant pas d'abaissement mais en réduisant la consigne journalière à 19°, mes murs ne se refroidiraient pas.
    En admetant qu'il soit plus économique de laisser tout le temps à 19° plutôt que d'avoir deux périodes de température, serait-ce encore le cas si ma consigne journalière constante était à 19,5°?
     
    denisn , 1 Avril 2012
    #6
Chargement...