Calcul de resistance (Terrasse sur élevée)

  1. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Bonjour

    Merci beaucoup pour toutes ces précieuses précisions.

    Je vais refaire mon dessin en fonction de toutes ces données.
    Pour la disposition des solives, je dois m'en tenir au dessin #19.
    d'une part à cause de l'IPE de 4m30 obligatoire, sinon je ne vois pas où reposerait l'angle de la terrasse et, d'autre part, parce que les lattes du plancher, look oblige, doivent être perpendiculaires au mur.
    Je reviens bientôt avec le dessins corrigé.
    A+
    R'
     
    roon , 22 Janvier 2014
    #41
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    ATTENTION, si les planches de plancher doivent être perpendiculaires au mur, il faut rester avec des solives parallèles au mur, comme sur votre configuration de base.

    Cord.
     
    fradeco , 22 Janvier 2014
    #42
  3. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Bon alors:
    1/ j'ai pas dessiné le chaînage...mais il sera dans la construction finale.
    2/ j'ai dessiné les IPE...mais au cas ou le bois est moins cher ou presque pareil, je mettrai une poutre en bois (merci de vérifier ses dimensions)
    3/ rappel sur le poids total : 3 tonnes.
    4/ au mur j'ai remplacé les "mini supports" par une poutre (là aussi, les dimensions sont à vérifier)...

    Les Solives se retrouvent parallèles au mur bien sûr....sinon, y'aurait comme un bin's pour faire tenir le parquet :-).
    [​IMG]
    qu'en pensez-vous?


    R'
     
    roon , 22 Janvier 2014
    #43
  4. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Re,

    2) Pour les poutrelles métalliques 1 et 2, IPE 140 c'est OK
    Si vous souhaitez remplacer les IPE par des poutres en bois :
    La poutre n° 1 en 75 x 250 mm sur 3.00 m c'est OK
    La poutre n° 2 il faut une 100 x 300 mm sur 4.30 m
    Pour la muralière, de 75 x 250 mm pas de problème. Pour info, les réactions d'appuis sur la muralière sont :
    Poutre n° 1 = 940 kg.
    Poutre n° 2 = 820 kg.
    Dans les conditions des poutres et solives en présences, la charge maximum que peut supporter ce plancher est de 3.560 kg.
    La charge d'exploitation totale serait de 3.030 kg.

    Cord.
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2014
    fradeco , 22 Janvier 2014
    #44
  5. bobmax52
    (52) Haute-Marne
    Bonsoir Fradeco, roon

    Je viens m'intercaler dans la discussion pour revenir sur le scellement chimique.

    J'ai réalisé un plancher de 95 m2 il y a 2 ans, une partie de mes solives sont ancrées
    sur des sabots et ceux ci sont fixé sur la dite muralière.

    Pour ma part, la muralière est en planche de sapin du nord en 40x 250 X 4000, il faut bien regarder sur la photo, mon mur est en pierre, j'ai fait un crépi dessus, j'ai positionné la planche muralière et ensuite j'ai percer des trous de diamêtre 13, pour y sceller une tige filetée de diamêtre 12.

    Pour la mise en oeuvre, percer environ 10/12 cm de profondeur, insèrer une barre de tige filetée, découper à la disqueuse la bonne longueur, ébavuré la coupe et insèrer
    une rondelle + écrou sans serrer, attendre la prise de la résine pour serrer solidement
    les écrous, et après c'est du solide.

    tracer l’aplomb, mettre un coup de cordeau bleu ou rouge pour définir le bas de la fixation des sabots.

    Voila en espèrant vous éclairer un peu sur ce type de pose

    Un grand bravo encore pour les shémas explicites et commentaires de Fradeco

    Prendre un tube de scellement chimique de ce genre :
    [​IMG]

    et voici le détail de la muralière avec fixation par tige filetée

    [​IMG]

    et voici l'ensemble du plancher :

    [​IMG]

    Slts
     
    bobmax52 , 22 Janvier 2014
    #45
  6. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Bonjour

    Oui, je crois qu'on peut remercier Fradeco pour son excellent travail et ses précieux conseils. Des explications professionnelles et des commentaires agrémentés de calculs, on ne pouvait pas espérer mieux.
    Pour cette terrasse, je crois qu'on en a fait le tour et que maintenant il faut passer à sa réalisation.
    Merci à vous, Fradeco, Bobmax et Lemeilleur, pour avoir suivi mon post avec intérêt

    Je ne vois pas d'autres questions à poser. Tout est parfaitement clair.
    Si c'est permis de faire un compte rendu des travaux, je reviendrai avec des photos pour le suivi du chantier au fur et à mesure de son avancement.

    à bientôt.

    Cordialement.
    R'

     
    roon , 23 Janvier 2014
    #46
  7. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour roon,

    Si vous avez apprécier les interventions, parlez donc de BricoZone autour de vous, je pense que cela en vaut la peine.

    Cord.
     
    fradeco , 23 Janvier 2014
    #47
  8. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Bonjour

    évidemment, comme à mon habitude, je me suis mélangé les pinceaux.
    il y a 2 erreurs sur mon dessin. du coup, je le reposte avec les corrections sur les dimensions des poutres en bois.
    Désolé.
    A+
    Roon'
    [​IMG]
     
    roon , 23 Janvier 2014
    #48
  9. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Désolé roon,

    J'ai fait une petite faute de frappe pour la poutre n°1. Ceci dit, il n'y a pas de souci que cela s'écroule, car ce plancher ne sera jamais chargé totalement (3.050 kg), mais c'est mieux que tout corresponde aux calculs.

    Alors veuillez noter ce qui suit :

    Poutre 1 = IPE 140 ou SRN 75 x 250 mm.
    Poutre 2 = IPE 140 ou SRN 100 x 300 mm.
    Solives SRN 50 x 150 mm.
    Plancher = Douglas 22 mm d'épais.

    Bien vu. Encore toutes mes excuses.
     
    fradeco , 23 Janvier 2014
    #49
  10. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Merci

    J'en profite pour poser une question :
    Est-ce que les madrier et solives en Classe II conviennent ?
    C'est, apparemment, ce que propose les fournisseurs, Castorama, Le Roy Merlin, etc.
    A+
    R'
     
    roon , 23 Janvier 2014
    #50
  11. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Bonjour

    Je ne sais pas s'il faut que j'ouvre un autre post pour ce sujet.
    il s'agit toujours su même projet de terrasse, mais cela concerne la partie en ciment.

    Je vais devoir relier le(s) pilier(s) à la maison par des "fondations" en ciment armé en creusant des tranchées de 30x30cm, du mur au(x) pilier(s). poser dans ces tranchées des treillis carrés de 25x25 et remplir le tout de ciment.
    Pour éviter de faire ce travail, j'ai pensé mettre dans ces tranchées, des poutrelles précontraintes, celles dont on se sert pour faire les planchers.
    Puis je noierais une extrémité de cette poutrelle dans le socle qui tient le pilier, et l'autre extrémité, sera noyée dans un mini socle de ciment dont des tiges de fer sont enfoncées dans le mur et maintenues dans ce mur par des chevilles chimiques.
    c'est ce que j'ai essayé de représenter dans le croquis ci-dessous.
    Comme je n'ai jamais vu ce procédé être utiliser, je voulais connaître votre avis.

    A+
    R'
    [​IMG]
     
    roon , 24 Janvier 2014
    #51
  12. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour roon,

    J'ai des problèmes de connexion Internet. Je profite de cette petite ouverture. Je reviens vers vous dés que possible
     
    fradeco , 24 Janvier 2014
    #52
  13. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Ah!
    Si la technologie ultramoderne d'avant-garde du 22ème siècle ne marche pas, il y 2 alternatives possibles :
    1/ le morse à lampe, genre les sémaphores sur les bateaux.
    2/ la fumée d'indien.
    Bon, pour attacher une image à la fumée, je reconnais que c'est pas simple, mais sinon, ça ne bug jamais.
    :-D
    Courage...
    (en même temps, 'faut qu'Internet re-marche pour recevoir ces conseils frappés au coin du bon sens)
    :(
    a+
    R'
     
    roon , 24 Janvier 2014
    #53
  14. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Je suis un peu perdu avec cette classification propre à la France me semble-t-il.
    Chez nous on parle de C18 à C30 pour les résineux. Et pour moi plus précisément de SRN dont le module d'élasticité correspond à E = 1.500 kg/cm².
    Dans le doute, je vous propose de considérer un résineux de classe C 18 dont le E = 1.100 kg/cm²

    Dans cette hypothèse, veuillez noter, pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, pour la même charge d'exploitation de 200 kg/m² :
    Solives : Portée de 3.00 m / Section 50 x 150 mm / Espacement d'axe en axe de 37.5 cm.
    Poutre en bois N° 1 / Portée de 3.00 m / Section 100 x 300 mm.
    Poutre en bois N° 2 / Portée de 4.30 m / Section 100 x 300 mm.
    Sablière en bois / section 75 x 250 mm.
    Bois traité par imprégnation autoclave.

    Cord.
     
    fradeco , 24 Janvier 2014
    #54
  15. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Re,

    Je ne sais si les dimensions des colonnes sont de l'ordre esthétique, car du point de vue stabilité elles sont me semble-t-il sur dimensionnées par rapport aux charges qu'elles doivent supporter.
    1. Il serait intéressant de connaître la hauteur de ces colonnes depuis le sol jusque sous la poutre qui supporte les solives ? (Fluage)
    2. Pouvez-vous également préciser, si votre région est soumise à de fortes gelées en hivers ?
    3. Quelle est la nature du sol, terre limoneuse, ou rocheuse ?
    A première vue, sauf si le terrain est en pente, (risques de glissements) ou en zone inondable, je ne vois pas l'utilité de liaisonner les semelles des colonnes aux fondations du bâtiment.
     
    fradeco , 24 Janvier 2014
    #55
  16. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Le terrain est argileux, dont une partie est en terre rapporté.
    Le sol n'est pas en pente mais en terrasse. Je n'ai aucune confiance dans la stabilité du sous-sol. Lorsque j'ai pris possession des lieux, j'ai dû, à plusieurs endroits, combler de pierre les "grottes" formées en sous-sol par le ravinement. Ce travail à était efficace puisque cela à tenu durant 8 ans : plus aucun ravinement malgré 3 déluges !
    Par sécurité, il vaut mieux amarrer aux murs.
    Il y a un très gros rocher du côté du pilier. Super pour s'ancrer dessus.

    Dans le Sud de la France il peut arriver de geler, mais ça ne dure pas longtemps...juste de quoi détruire une récolte ou deux...avant que les pucerons et autres insectes ne détruisent ce qui reste en pleine chaleur...
    Heureusement, le Ricard et le Pastis sont mis à l'abri pou pouvoir regarder les match de foot en toute sérénité. :-)

    La hauteur des 2 piliers est de 2m80 au dessus du sol.
    30x30 parce que les éléments vendus sont de cette taille standard.

    J'ai pensais mettre ces poutrelles précontraintes parce qu'elle sont déjà faites et que leur solidité est certainement meilleures que ce que ce que je ferai.

    A+
    R'
     
    roon , 24 Janvier 2014
    #56
  17. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    OK, bien compris.

    Pour les colonnes, on considérera une charge de 1.700 kg de réaction sur le sol.
    Le sol n'étant pas très résistant, si on considère une résistance mécanique de 1 kg/cm², (terrain moyen) il faut une semelle en béton armé de 1.70 m² soit une semelle carrée de 1.30 m de coté et d'une épaisseur de 20 cm ou 0,340 m³ de béton. Pour les armatures, des treillis de mailles 100 x 100 x 8 mm en fond de coffrage.
    Pour les colonnes, 4 Tors diam. 12 et des étrier diam. 6 mm tous les 15 cm feront l'affaire.
    Pour les liaisons votre solution est envisageable, car c'est poutres n'ont de fonction que de liaisonner l'ensemble avec le bâtiment.

    Pour le béton, il existe dans les grandes surfaces de bricolages, des sacs de 25 kg de béton préparé d'un dosage adéquat. Il suffit de rajouter de l'eau dans les proportions indiquées sur le sac.
    Le rendement par sac de 25 kg, est de 13 litres / sac.
    Une semelle de 1.30 x 1.30 x 0.20 m représente 340 litres.
    Donc pour une semelle il vous faudra malaxer 340 / 13 = 26 sacs
    Une colonne de 0.30 x 0.30 x 3.00 m = 0.270 m³
    Pour une colonne il vous faudra donc malaxer 270 litres / 13 = 21 sacs

    Bonnes réflexions ;-)
     
    fradeco , 24 Janvier 2014
    #57
  18. bobmax52
    (52) Haute-Marne
    Bonsoir,

    je suis du mème avis que Fradeco, je ne vois pas l'utilité
    de liaisonner les piliers avec la maison, une bonne semelle
    carrée au pied suffit.

    Pour les deux poteaux, les faire en 30x30 et également sur dimensionné

    Un pilier en 20x20 avec poutre fer 15x15 à l’intérieur ou pour plus d’esthétisme
    il existe les poteaux rond , très pratique à utiliser, c'est en carton, il faut *
    insérer l'armature à l’intérieur et couler le béton bien dosé,
    ensuite il faut arracher une partie du carton en tournant et le tour et joué !!
    [​IMG]

    Slts
     
    Dernière édition par un modérateur: 24 Janvier 2014
    bobmax52 , 24 Janvier 2014
    #58
  19. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Bonsoir

    J'ai cherché sur les sites Casto sur le Net et, effectivement, les éléments de pilier en 20x20 existent... 'va falloir que j'ouvre mes mirettes chez le Casto du coin, parce que j'en ai pas vu chez lui.
    La soluce des poteaux ronds est très intéressante, pratique et tout.
    Mais je voudrais garder un look carré à ma construction, pour rester dans le style de ce qu'il y a autour.

    Je vois que vous n'êtes pas pour l'amarrage à la maison...
    Mais je dormirai mieux si je mets ces poutrelles.
    Je peux constater en divers endroit autour de ma maison, les différences de niveau provoqué par la pluie puis par la sécheresse. L'argile réagit avec de terribles amplitudes.
    La semelle risque, elle aussi de monter ou descendre sous l'effet de l'argile. C'est pour cela que le rocher va avoir un rôle important. je dois m'accrocher dessus si je veux limiter de transformer ma terrasse en "ascenseur" :-)

    Encore merci pour les calculs.

    A+
    R'
     
    roon , 24 Janvier 2014
    #59
  20. roon
    (06) Alpes-Maritimes
    Bonjour

    J'aurais une question à propos de la poutre "murale".
    La terrasse s'appuie sur 3 points, côté mur :
    1/ le rebord de la dalle, à une extrémité.
    2/ au milieu
    3/ à l'autre extrémité.
    Ce qui fait que le poids de la terrasse est réparti en 3 points sur cette poutre vissée au mur.
    Ce qui veut dire que sa longueur est inutile et que les forces sont reprises QUE par les vis qui tiennent cette poutre au mur.

    Donc, est-ce qu'il ne serait pas plus judicieux de mettre une équerre "sabot" sur la poutre 1 et 2 et mettre des vis de taille appropriée sur ces équerres ?

    A+
    R'
     
    Dernière édition par un modérateur: 28 Janvier 2014
    roon , 28 Janvier 2014
    #60
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Calcul de resistance plancher bois

Construction neuve 11 Septembre 2014

calcul resistance

Construction neuve 21 Février 2011

Calcul de ma dalle en beton

Construction neuve 30 Janvier 2016

Tutoriel pour calculer des ponts thermiques avec Therm 7.3

Construction neuve 4 Février 2015

Calcul escalier 1/4 tournant limon central.

Construction neuve 3 Février 2015