Avis sur ma charpente

  1. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    Bonjour,

    Après de multiple déboire avec différents charpentiers (trop long à expliquer ici ...) j'aimerais votre avis sur les travaux à envisager sur ma charpente.
    Voici d'abord quelques photos suite à la démolition du plancher du grenier et de la pièce située à l'étage :
    IMG_20150611_201157.jpg IMG_20150611_201143.jpg IMG_20150611_201213.jpg
    une entreprise est venue réparée à la résine les poutres les plus abimées située sur la croupe. Le responsable ne jugeant pas nécessaire d'en faire plus sur les autres parties de charpente. Son employé pas contre m'a mis en garde qu'avec une isolation en rampant les chevrons étaient trop de section trop faible (surtout la partie correspondant à l'image du milieu). Ils font 10x7, portée de 3m et espacés entre de 60/65cm.

    Après quelques infos prises ici : http://charpente-total-bricoleurs.wifeo.com/les-tableaux-des-charges-admissibles.php j'ai également trouvé que les sections étaient beaucoup trop faibles mais je suis loin d''être expert en la matière et j'aurais bien besoin de vos expériences diverses en la matière !

    Merci d'avance
     
    myrtil , 15 Juin 2015
    #1
  2. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour myrtil,

    Le pense aussi que vos chevrons sont trop espacés, mais aussi vos pannes ventrières sont me semble -t-il fort faible pour reprendre cette surcharge.
    Le calcul d'une charpente implique la connaissance de plusieurs données comme :
    Localisation du bâtiment, en ville ou campagne ?
    Altitude par rapport au niv. de la mer ?
    Inclinaison en degrés des pans de toiture ?
    Revêtement de toiture ?
    Type d'isolation et épaisseur ?
    Finition intérieur ?
    Longueur des pans de toiture depuis la sablière et la panne faîtière ?
    L'implantation des pannes ventrières sur la longueur des chevrons ?
    La portée des pannes ventrières et faîtière ?

    Sur cette base il est possible d'établir un calcul afin de voir ce qui serait utile de faire.
     
    fradeco , 15 Juin 2015
    #2
  3. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    Ce que je peux déjà répondre :
    - localisation à la campagne
    - 300/400m du niveau de la mer au pied des Vosges
    - environ 45°
    - revêtement tuiles
    - isolation 260 de laine de verre + placo
    - longueur du pan de toiture : 5m80
    - portée des pannes : 6m30 mais il y a une ferme à 2m du mur de refend donc portée max de 4m30
    - panne ventrière située au 1/3 inférieur des chevrons mais dans la plupart des cas le chevron situé dessous est plus gros, seul ceux situés sur la partie haute de la toiture sont en 10x8
     
    Dernière édition: 15 Juin 2015
    myrtil , 15 Juin 2015
    #3
  4. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour myrtil,

    Je viens de regarder votre projet.
    Si je comprend bien, il y a une panne ventrière qui se trouve à +/- 1.95 m par rapport à la sablière et ensuite plus rien jusqu'à la panne faîtière ?

    En examinant les photos, on voit que les chevrons en partie supérieure sont maintenus ensembles par un faux entrait. Certes cela soulage les contraintes mais il faut faire confiance aux assemblages :(
    Ce qui est une bonne chose c'est le fait qu'il y a une ferme de support et que la portée des pannes se limite de ce fait à 4.30 m.

    Sur cette base, voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves ce qui résulte d'un calcul selon l'Eurocode 5

    Pannes ventrières.
    Charge de 185 kg/m² uniformément répartie comme suit :

    Charges permanentes

    Revêtement de tuile terre cuite liteaux compris = 50 kg/m²
    Poids propre chevrons = 6 kg/m²
    Isolation laine ép. 260 mm = 5 kg/m²
    Poids propre panne = 5 kg/m²
    Faux plafonds placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²

    Charges temporaires
    Neige ou vent ou 1 homme + matériel = 100 kg/m²

    Sur cette base, il faut une panne ventrière d'une section de 75 x 250 mm tous les +/- 95 cm et les chevrons ne doivent pas être renforcés.

    Bonne réflexion. ;-)
     
    fradeco , 16 Juin 2015
    #4
  5. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    Petite rectification la panne ventrière est à 2m80 de la sablière et il n'y a pas à proprement parler de sablière le chevron repose sur les poutres qui soutiennent le plancher et qui traversent la maison.

    Petite question technique : comment fixer la nouvelle panne ventrière sur ma ferme ? (Je n'envisage pas de decouvrir le toit) Avec ce type d'accessoire :  - sabot-universel-gah-alberts-64x128x134-mm.jpg
    Mais de l'autre côté comment faire ?car je tombe dans la coupe, il n'y a plus de mur...

    Du coup, il ne vaudrait pas mieux et plus simplement doublé les chevrons ?d'ailleurs quelle section minimale doivent ils avoir?

    Comme on envisage de créer un faux plafond en placo, on m'a conseillé d'ajouter des entraits et d'y fixer ce faux plafond, qu'en pensez vous?

    On m'a également conseillé d'ajouter des contres ventements reprenant tous les chevrons, est-ce vraiment nécessaire?

    Encore merci pour les conseils
     
    Dernière édition: 16 Juin 2015
    myrtil , 16 Juin 2015
    #5
  6. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Quelle est la section de la panne ventrière existante ?

    Est-il possible de renforcer cette panne ? Car si on renforce les chevrons pour supporter les charges supplémentaires il faudra bien renforcer les pannes.
    Ceci d'autant plus que la portée serait maintenant de 2.80 m. Par déduction, il resterait donc +/- 3.00 m jusqu'à la faîtière.

    Sur cette base, la panne ventrière existante devrait avoir une section de 150 x 250 mm.

    Pour les chevrons, ils travaillent presque comme des solives de plancher.
    IL ressort des calculs que doubler les chevrons de 80 x 100 mm ne sera pas assez. Il faut les tripler dans la même section.

    Le renfort de la panne ventrière peut être supporté par des sabots.
     
    fradeco , 16 Juin 2015
    #6
  7. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    La panne ventrière actuelle a une section d'environ 120x120.

    Techniquement comment proccéde-t-on pour renforcer cette panne ventrière ? ok pour les sabots pour la fixation sur la ferme mais côté mur, il faut la sceller dedans. IMG_20150617_071152.jpg IMG_20150617_071204.jpg

    Et avec tous ces renforts la ferme sera-t-elle assez solide ? elle a une section actuellement de 150x170 (environ)

    Sinon que pensez-vous des ces contreventements et entraits supplémentaires ? est-ce bien nécessaire ?
     
    Dernière édition: 17 Juin 2015
    myrtil , 17 Juin 2015
    #7
  8. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    et deux petites photos de l'autre pan de toiture si cela peut aider :
     - IMG_20150617_071939.jpg  - IMG_20150617_071953.jpg
     
    myrtil , 17 Juin 2015
    #8
  9. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Bonjour myrtil,

    Effectivement c'est vraiment ''bricorenforcé'' :-D cette charpente.
    Elle doit déjà avoir un certain âge. Toutes les pièces qui la compose sortent de la forêt sans passé par la scierie. :-D Sauf pour les renforts. :-D Tout ceci dit en boutade évidemment :-D

    Plus sérieusement, il faudra quand même traiter les renforts contre les bestioles. :(

    Pour la charpente proprement dite, en l'état c'est difficile à dire. La seul chose que l'on peut dire, c'est qu'il n'y a pas de raison que cette vieille dame se laisserait aller. :mh:

    On voit bien qu'elle à été renforcée de partout. Ces renforts et contreventement viennent consolider l'ensemble. Mais ces renforts de sections hétérogènes ajoutent également du poids sur les supports (Ferme et panne ventrière).

    A ce stade, il est difficile d'estimer ce qui serait bon de faire exactement.
    Dés lors il faut y aller un peu au ''pif'' comme on dit chez nous.

    Pour la ferme, avec des aebalétriers d'une section de 150 x 170 mm si ils sont en bon état, cela devrait être bon.

    Pour la panne ventrière, une section de 120 x 120 mm c'est beaucoup trop peu.
    Je pense qu'il serait préférable de voir un peu plus riche que trop pauvre.

    Dans ces conditions, je placerais de part et d'autre de la panne existante, une 75 x 200 mm assemblées entre elles par des tiges filetées M 12 rondelles et écrous tous les mètres. Si une 75 x 200 mm n'est pas possible de part et d'autre de la panne existante, vous placez les deux nouvelles pièces assemblées au-dessus de la panne existante.

    La fixation de ces nouvelles pièces à la ferme et au mur, à l'aide de sabots vissés dans le bois,(tire-fond) et ancré dans le mur chimiquement.

    Pour l'ancrage dans le mur, pour plus de facilités, vous avez également la possibilité de fixer chimiquement une sorte de muralière sur laquelle vous venez fixer votre sabot. Cette façon de faire est plus aisée pour la pose exacte (hauteur et inclinaison) du sabot.

    Bonne suite d'analyse :-'
     
    fradeco , 17 Juin 2015
    #9
    bZone aime ça.
  10. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    Un charpentier a priori "expérimenté en rénovation" me conseille juste de renforcer quelques chevrons par moisage et poser un contreventement en planche sous chevrons entre la panne intermédiaire et le faitage.

    quand je lui ai demandé s'il fallait renforcer cette panne intermédiaire pour il m'a répondu que non.

    Un autre vient jeudi, on verra bien :mh:
     
    myrtil , 22 Juin 2015
    #10
  11. fradeco
    fradeco
    Supporter
    Belgique
    Une simple petite réflexion.

    Le revêtement de la toiture prend appuis sur les chevrons. On y ajoute le poids d'une isolation + une finition intérieure. Soit +/- 25 kg/m²

    Sur quoi reposent les chevrons ? Sur les pannes évidemment.
    Pour moi, les chevrons, c'est vraiment pas le souci. Mais je suis Ing. pas charpentier.
     
    fradeco , 22 Juin 2015
    #11
  12. myrtil
    (90) Territoire de Belfort
    Petite précision sur les pannes intermédiaires reposait un solives support de plancher de grenier + isolant + lambris en sous face

    Le 2e charpentier conseille de renforcer les chevrons les plus faibles et pannes intermédiaires (à ma demande mais c'est pas nécessaire ) et créer un chevetre support pour le plafond de placo et l'isolant. De plus il reprend les velux car ils ne sont pas bien fixés et l'écran sous toiture est trop court pour assurer une continuité d'étanchéité en cas de problème.

    Pas lieu de s'inquiéter quand à la solidité de la structure car vu son âge s'il devait y avoir problème se serait déjà arriver. Ce dont on peu s'inquiéter c'est le défaut de conseil, de serieux et de qualité du travail effectué : 3 charpentiers et 1 couvreur ont vu cette charpente le toit à été entièrement découvert et refait et personne n'à émis l'idée de renforcer ces éléments de structure qui du coup étaient apparents !!!

    Je ne sais pas si j'ai le droit de citer ces entreprises ici mais tant pis ! Ça me défoule! : Gross, Marion construction bois, RH (rassurez vous ils ne sévicent qu'en Alsace )
     
    myrtil , 26 Juin 2015
    #12
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Help, besoin de confirmation de conception et de dimensionnement d'une charpente

Toiture, Charpente 13 Novembre 2016

Modification charpente pour amenagement de combles

Toiture, Charpente 23 Juillet 2016

Renovation extension d'étage en brique, charpente, chainage.

Toiture, Charpente 14 Juillet 2016

Structure charpente pour Pergola, 6 pieds, qui supporte des panneaux solaires

Toiture, Charpente 13 Juillet 2016

Renfort de panne charpente / studio d'enregistrement

Toiture, Charpente 19 Juin 2016