AVIS Isolation Combles Aménageables ?

  1. BRICOCO2
    (91) Essonne
    Bonjour, je me prépare à isoler mes combles aménageables, pour les rendre habitables.


    Les caractéristiques du lieux :
    maison années 1920
    toiture tuiles,
    charpente très ancienne mais enparfait état (à priori en chène).
    chevrons 7 cm d'épaisseur (écart entre les chevrons : 34 à 37 cm selon endroits)
    pannes de 17 cm.


    On a viré la vieille laine de verre en mauvais état qui était en simple couche entre les chevrons.

    Je pense isoler en laine de verre ou laine de roche ( surement 2 couches croisées), et j'aimerai ne pas trop perdre d'espace.


    J'ai fait plein de recherches, mais c'est encore un peu flou, merci d'avance pour vos conseils et vos expériences (entre la théorie et la pratique parfois ...)


    QUESTION 1 : LAME D'AIR :


    -La tuile est à nu, comme il n'y à pas d'écran style HPV, j'ai lu un peu partout qu'il faut laisser une lame d'aire de 2 cm minimum, j'ai lu sur une document qu'il faut 3 à4 cm, et sur un fil du forum , lame d'air de 5 cm minimum.
    - La lame d'air de 2 cm pour aérer la sous toiture et ne pas pourrir les liteaux en cas d'humidité, ca se comprend.


    - Est-ce qu'une plus grand épaisseur de lame d'air permet d'améliorer le confort d'été (isolation prévu: laine de roche ou laine de verre) ? Dans ce cas , combien de cmde lame d'air ?


    QUESTION 2 : 1ère COUCHE ENTRE CHEVRONS (de 7 cm, rien que pour m'embêter :cryx:) :
    - entre mes chevron de 7 cm, la lame d'air en moins, j'ai maximum 5 cm d'épaisseur pour la 1ère couche d'isolant Le problème c'est que les isolant pour premières couche démarrent à 60 mm d'épaisseur. En 45 mm je tombe sur les isolant muraux, mais les lambda sont entre 0,038 et 0,040 (le CSTB préconise du lambda inférieur à 0,036) et ce sont des lés de 60 cm ce qui me ferait beaucoup de chutes (jusqu'à 43 % de la largeur, puisque mes espaces entre chevrons sont de 34 à 37 cm)


    J'entrevoit 2 possibilités
    - Soit ajouter des tasseaux de 10 mm contre les chevron pour ajouter 1 cm et utiliser les laines en 60 mm en lé de 1,20 mètre.
    - Soit utiliser des isolant de 45 mm ,malgré le labda pas super ( il existe du lambda 0,030 multimax d'isover, mais je n'arrive pas à savoir quel magasin en vend en IDF). Dans ce cas que faire des chutes ? (les scotcher ensemble pour faire des lés)
    Qu'est-ce qui serait mieux à votre avis ?


    INFO : 2ème COUCHE ISOLANT

    je pense prendre de la laine de verre GR32 d'isover ou URSA thermocoutstic en 140 ou en 160 vu que les pannes font 17 cm. Ca ferait un R = 4,37 en 140 mm et R = 5 en 160mm.
    Donc selon la solution envisagé en1ère couche et l'épaiseur choisir en 2 ème couche j'aurai environ un R entre 5,57 et 6,2.


    QUESTION 3 : PARE VAPEUR :
    La pièce sera une chambre avec une petite Salle de bain sous rampant.
    la couche de kraft déjà mise sur les laines de verre est-ce suffisant ou bien faut-il absolument une pare vapeur? Si oui, comment le choisir ? sachant que je mettrai forcément un placo spécial salle de bain sur le rampant côté SDB.


    QUESTION 4 : MUR EN BAS DES RAMPANTS
    les murs des côtés des combles font1,55 mètre de haut, c'est de la meulière nue de 45 cm d'épaisseur,la jointure toit mur est faite d'un platre très dur (surement d'époque, en très bon état). La surface est assez irrégulière.
    Je compte mettre du placo, Faut-il forcément mettre beaucoup d'isolant aux mur vu qu'ils sont trèsépais ? a votre avis quelle épaisseur et quel matériau ? (sachant que je ne voudrais pas perdre trop de place).




    PETITES QUESTIONS "PRATIQUE" :
    A - comment couper la laine de verre sans en mettre partout ?


    B - pour les protections, on dit souvent combinaison (j'avais pris une combi jetable avec capuche souvent utilisée en peinture bien etouffante pour enlever la vieille LDV) + masques + lunettes.
    OK sur le principe, mais pour les lunettes il y a de la buée rapidement malgré les petits trous sur les côtés, on y voit vite plus grand chose. Est-ce que vous avez une astuce ?


    C- pour l'isolant : plutôt en panneaux ou en rouleaux ?


    Merci d'avoir eu le courage de lire mon"roman" :shy:
     
    BRICOCO2 , 22 Juin 2014
    #1
  2. Bonjour BRICOCO2,
    Je vois avec plaisir que tu as déjà bien étudié la question ! Je vais essayer de dissiper le flou et répondre à tes interrogations point par point :
    Question 1
    L’augmentation de la lame d’air (2 cm minimum) n’aura qu’un faible effet sur le confort d’été : elle permet de faciliter la ventilation sous couverture et donc une évacuation plus rapide de la chaleur accumulée dans cet espace (qui peut grimper jusqu’à plus de 70°C en été suivant le type de couverture et le lieu où tu habites). Le confort d’été est davantage lié « au bon sens près de chez nous » : forte résistance thermique pour limiter la pénétration de la chaleur dans les parois (R>ou=8 serait un plus), sur-ventilation nocturne pour rafraîchir l’habitat, volets ou sores extérieurs sur fenêtres de toit, brise-soleil, écrans de verdure avec arbres à feuilles caduques qui laisseront passer la chaleur et la lumière du soleil en hiver.
    N.B. Le système de ventilation de ta maison doit être étendu aux combles d’autant que tu prévoies une salle de bains à l’étage !
    Question 2
    Il existe, comme tu l’as trouvé, des isolants en 45 mm et en panneaux pour le cas présent tels que le Multimax R = 1,50 (je pourrais t’aider à trouver une adresse de distributeur en IDF) et également du GR 32 (avec un R= 1,40), légèrement moins performant donc.
    Tu dois effectivement poser un isolant semi-rigide avec un lambda inférieur à 0,036W/m.K et un R de 1,65 minimum en tenant compte de la reprise d’épaisseur possible de l’isolant. Sous chevrons, tu dois aussi poser du semi-rigide impérativement. En visant le lambda le plus faible pour le choix de ta laine et la résistance thermique la plus élevée en fonction de ta configuration et de l’espace que tu peux consacrer sous chevrons, ton raisonnement est le bon !
    L’ajout des tasseaux est bien sûr possible mais demande un peu plus de mise en œuvre.
    Par ailleurs, si ta charpente est belle, une isolation par Sarking permettrait de la mettre en valeur  (dépose de la couverture par contre et c’est donc une question de budget…).
    Question 3
    Le pare-vapeur indépendant et continu est obligatoire en combles aménagés (CPT 3560-V2) et doit avoir une valeur Sd ≥18 m ou toute membrane assurant à la fois la fonction de pare vapeur et d’étanchéité à l’air validée par avis technique (www.cstb.fr). Le PV peut également servir à réaliser l’étanchéité à l’air à condition d’être bien fixé et étanché en périphérie avec un mastic restant souple et un adhésif adapté pour joindre les lés. L’étanchéité à l’air en pourtour de gaines traversant la membrane (ventilation par exemple), en pourtour des fenêtres ou tout autre ouverture dans les parois doit être traitée car toute fuite d’air parasite est source de désordres à terme en plus d’être énergivore.
    Question 4
    La résistance thermique apportée par ton mur est négligeable par rapport à un isolant. Même en 45cm d’épaisseur ! En hiver, il « pompe » la chaleur intérieure car il est toujours en contact avec le froid externe. En été, une fois chaud, il dégage aussi sa chaleur vers l’intérieur  Suis le même principe qu’entre tes solives : prends l’isolant le plus épais que tu puisses poser avec le plus petit lambda possible. Tu peux partir sur un système d’isolation sous ossature métallique (type Optima par exemple, qui est assez facile à mettre en œuvre même si on a deux mains gauches comme moi !).
    Questions pratiques :
    - Il existe des couteaux Couplène adaptés. Pour limiter les chutes, coupe des bandes de la largeur de l’espace à isoler dans la longueur des rouleaux : tu obtiens des panneaux de la largeur de ton espace sur 1.20m à superposer entre les chevrons pour les calfeutrer. Quoi ajouter d’autre ?
    - Un peu pareil : mettre en place une ventilation pour désembuer les lunettes ? ;-) un petit truc peut-être : les élastiques aux poignets et une douche fraîche (pour ne pas ouvrir les pores de la peau) à la sortie du chantier.
    - Panneaux ou rouleaux ? Pour tes solives, panneaux compte tenu de l’irrégularité de l’espace entre chevrons (pour info, le Multimax ne se fabrique pas en rouleaux). Pour tes rampants et ton pied de mur, rouleaux semi-rigides impérativement que tu pourras poser très facilement à l’aide des accessoires adaptés (suspentes intégra 2 et appuis optima 2).
    Voilà, tu es arrivé au bout de mon roman à moi ! N’hésite pas si tu veux ajouter un chapitre ou un paragraphe par d’autres questions ! ;-)
     
    Marc Isover , 25 Juin 2014
    #2
  3. BRICOCO2
    (91) Essonne
    Bonjour, tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me répondre avec autant de détail.

    Donc pour la Question 1 :
    a - je laisserai 2 cm de lame d'air. euh pour le R>8 :mh:, il faudrait trop d'épaisseur (à nu, il n'y a que 15 m² au sol, et environ 12-13 m² habitables. Donc je dois faire un compromis.
    b - pour l'aération naturelle : il y a 1 grande fenêtre au pignon, et une petit fenêtre en chien assis.
    c - Je pense mettre un chapeau de toiture universel (125 ou 150 mm de diamètre de chez L.... M.....), pour mettre une VMC SIMPLE en sortie directe sur la toiture pour la future Salle de bain des combles. Ca met parait plus simple que de trouer le mur en meulière de 45 cm (quoique...). A ce moment là je scotche bien la jonction pare-vapeur et tube de wmc)
    d pour l'aération de la charpente, Faut-il mettre des chatières, sachant qu'il y a une fente au niveau des noue du chien assis qui doit déjà apporter de l'air et aussi une bande sous faitière (je ne sais pas si elle est faite pour ventiler, car c'est d'une époque ancienne), est-ce naturellement suffisant ?
    Si il faut mettre des tuiles chatières,

    -Combien ? j'ai lu quelque part 3 en bas et 2 en haut (chaque pente ?) , la pièce à isoler a 2 pentes de 3 x 3.42 mètres, c'est pas grand.
    - en Gilardoni ca semble introuvable. Existe-t-il des modèles de chatières compatibles, je n'en ai pas trouvé ? au pire j'ai trouvé un genre de tuile d'aération universelle "Venduct" à coincer entre les tuiles (http://www.kloeber.fr/products.php?productsID=56&products=Venduct%C2%AE+tuile+de+ventilation+plate+universelle+DN+125) , qu'est-ce que ca vaut à votre avis ? par contre si je trouve pas ca en magasin, peut-être que des chapeaux d'aération de toiture pour vmc peuvent faire office de chatières (oui je sais j'ai plein d'idées bizarres :shy: , mais ca ma l'air d'être au final à peu près la même chose).

    pour la Question 2 :
    a - Le sarking, j'avais vu dans des documents , mais c'est trop hors budget.
    b - Quant à la règle lambda inférieur à 0,036W/m.K et un R de 1,65 minimum entre chevron, c'est certes l'idéal (et probablement pour les crédit d'impôt, sauf que les crédits d'impots ca suppose de faire par un artisan, donc pas pour moi, heureusement les schéma Isover et les vidéos des GSB entre autres, expliquent très bien les règles de l'art) , mais R 1,65 je l'aurai pas, donc je ferai un compromis.

    Questions pratiques :
    O_o Euh... pour mettre entre les chevrons, que ce soit le multimax ou le GR32 en épaisseur 45 mm, c'est que des panneaux de 135x60 cm, donc pour un écart de 35 cm soit je coupe des bandes de 37 x 135, et je perd des bandes de 23 x 135 (40 % de chutes ;( . que puis-je en faire, scotcher les chutes ensembles, les utiliser en isolant pour les murs ?) . L'autre version : je coupes des carrés de 37 x 60 cm , ce qui laisse pour chaque panneau une petit chute de 15 x 35 cm (6,4 % de chute, plus raisonnable mais beaucoup de découpes, et pour le récouvrement, à par faire en trois couches pour être sûr que les recouvrement croisés soit bon ... ca me parait bancal et très fastidieux pour la mise en oeuvre :-s )

    Euh, je veux bien des adresses en IDF pour trouver plus de choix d'isolants

    Merci d'avance.
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Juin 2014
    BRICOCO2 , 25 Juin 2014
    #3
  4. Bonjour Bricoco2,

    Ton raisonnement concernant l’isolation est un bon compromis entre la théorie, la réglementation, la pratique et les problématiques de la rénovation.

    Concernant la ventilation de la toiture, les DTU de la série 40 donnent des informations à ce sujet. Ils imposent de ventiler la sous-face des éléments de couverture et/ou de leur éventuel support continu (voliges, panneaux). La valeur de la section des orifices de ventilation (S) est définie comme étant le rapport de la section totale des orifices de ventilation divisée par la surface échange de la paroi P (qui est en l’occurrence la surface projetée au sol de la couverture). Ce rapport S a une valeur de 1/3000 dans le cas de ton chantier.

    Les dispositifs de ventilation (chatière ou tuiles de ventilation ou autres dispositifs) doivent être placés en quinconce et sur les deux côtés de la couverture (une par 15 m² environ), sauf si une entrée d’air s’effectue par les parties basses de la couverture, en façade ou en avancée de toit, par des grilles ou des fentes continues. En cas de fente continue supérieure à 10 mm, elle doit impérativement être protégée par une grille à mailles fines contre l’intrusion de petits animaux.
    Un spécialiste dans ce domaine pourra peut-être te confirmer ces infos et apporter des précisions si nécessaire.

    Pour les adresses, je crois que c’est OK ! ;-)
     
    Marc Isover , 4 Juillet 2014
    #4
  5. jeff490
    (49) Maine-et-Loire

    Fichiers attachés:

    jeff490 , 24 Mars 2016
    #5
  6. Bonjour
    < Les caractéristiques du lieux :
    maison années 1920
    toiture tuiles,
    charpente très ancienne mais enparfait état (à priori en chène).
    chevrons 7 cm d'épaisseur (écart entre les chevrons : 34 à 37 cm selon endroits)
    pannes de 17 cm. >
    Visiblement dans cette toiture il n'y a pas d'écran de sous toiture.
    Cdt
     
    lucienpel , 26 Mars 2016
    #6
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Isolation combles

Isolation 1 Février 2015

Isolation combles aménageable chien assis

Isolation 21 Octobre 2013

Conseils pour isolation de combles perdus

Isolation 17 Juillet 2013

Isolation combles aménagés HELP ME !!

Isolation 7 Mars 2013

isolation combles perdue

Isolation 8 Février 2013