Arrêt bruleur intempestifs Vitodens 222 F

  1. Frediousse
    (60) Oise
    On est tous d'accord que le problème est due au débit !
    Mais (moi aussi je me repète), si le régulateur avait l'intelligence de ne pas faire un blocage à cause de ce pic de température momentanné et sans gravité, tous ce passerait bien.
    Le bruleur s'arrête alors qu'il ne devrait pas !!!
    Si le régulateur était bien conçu, il prendrait en compte ce pic au démarrage. Pic qui varie selon l'installation, on est bien d'accord !
    La preuve en image : si on passe à 25° au lieu de 20°, évidemment le bruleur s'allume ; on laisse passer le pic, on redescent à 20°, et là, miracle le bruleur reste allumé.
    On a feinté le régulateur, il a zapé le pic, et tout va bien : Donc le débit est faible, certe, mais suffisant !
    Maintenant, si personne ne veut entendre raison ...
    C'est bien de defendre une marque, c'est mieux d'être honnête et de savoir se remettre en cause...
     
    Frediousse , 12 Juin 2013
    #41
  2. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Je suis honnête, la machine comme toute les autres marques ont des mini et maxi
    Après si tu estime que tu es le plus intelligent va vendre ta programation a viessmann
    La machine est conçu avec des préconisation
    Si tu ne les respecte pas ne met pas en cause la machine
    La machine accepte des variations si tu es en dehors ne lui demande pas ce pour quoi elle n est pas faite
    Je ne défend pas une marque juste qu il faut arrêter de mettre en cause des marques pour des erreurs d installation
    Il est anormal pour toute chaudière de pouvoir monter si vite en température et la cause est une installation qui n a pas le débit adapter a la puissance!
    C est comme simplement traiter des symptômes d une maladie et pas la cause,
    Un emplâtre sur une jambe en bois

    Après quand a ma compétence que tu remet en cause je te demanderai de rester dans les hypothèses
    Car ici vous êtes les demandeurs, après si la réponse ne vous plais pas je n y suis pour rien,
    Je peux me tromper, oui, mais je le reconnais, je ne suis pas de mauvaise fois et n ai rien a gagner a être ici a part aider aucune part chez aucune marque
    Je parle uniquement de ce que je connais
    Sur ce,
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Juin 2013
    kenny82 , 12 Juin 2013
    #42
  3. Frediousse
    (60) Oise
    Désolé de t'avoir blessé,mais dans ce cas, l'installateur devrait tester le débit de l'installation avant d'installer la chaudière non ?
    Il devrait y avoir des valeurs de débit à respecter, et donc des tests à effectuer avant installation.
    Quelle solution au niveau de l'installation peut-être mise en oeuvre ?
     
    Frediousse , 12 Juin 2013
    #43
  4. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Un bypass bien régler , shuntant le réseau pour assurer le bon débit est une solution
    Mais attention a ne pas donner trop de débit au bypass sinon tu réchauffe trop les retours
    Dans la pratique personne ne teste mais si tu as 10kw de radiateur on ne met pas 25kw de chauffage sur un chaudière moderne qui fait de ecs en ballon tu met au plus juste pour ne pas être trop puissant, si le réseau est petit en diamètre on se méfie

    Il y a des chauffagistes et des "poseurs"
     
    kenny82 , 12 Juin 2013
    #44
  5. Frediousse
    (60) Oise
    La maison est relativement grande, il y a 17 radiateurs. Il y a peut-être une mauvaise circulation, mais en tout cas, il y a largement de quoi absorber la chaleur produite.
    Les tuyaux du circuit font déjà 22 mm de diamètre.
    En shuntant "un peu" le système, j'ai peur que les radiateurs qui sont aux extrémités du circuit aient du mal à chauffer (déjà qu'ils mettent pas mal de temps avant de chauffer ...)
     
    Frediousse , 12 Juin 2013
    #45
  6. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Donc Soucis débit - perte de charge trop importante plus ou moins présent
    Une solution peu élégante est de mettre un autre petit circulateur vers le dernier radiateur sur le retour, il aidera et tu devrais retrouver a priori une situation correcte je pense
     
    kenny82 , 12 Juin 2013
    #46
  7. Frediousse
    (60) Oise
    2 ieme petit circulateur sur le retour : voilà une idée qui me séduit. En effet, en augmentant au maxi la vitesse du circulateur principale, le phénomène est nettement amélioré, mais ça fait beaucoup de bruit, surtout dans les radiateurs proche de la chaudière.
    Avec un petit circulateur sur le retour, on gagnerait certainement beaucoup en débit sans trop accentuer le bruit. Peut-être, à votre avis ?
     
    Frediousse , 12 Juin 2013
    #47
  8. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    C est le but de mon idée, combattre les perte de charge des radiateurs éloignes et leur donner plus de débit potentiel, après c est un jugement de dimensionnement a vu de nez tout le problème est la !!
     
    kenny82 , 12 Juin 2013
    #48
  9. Sur le départ de ma chaudière le plombier a mis un clapet anti-thermosyphon qui me semble inutile.Le fait de le supprimer pourrait-il améliorer le débit,car il doit donner une résistance ,bien que minime?
     
    rami , 17 Juin 2013
    #49
  10. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Oui cela peut améliorer
     
    kenny82 , 17 Juin 2013
    #50
  11. Frediousse
    (60) Oise
    Pour supprimer la montée en température trop importante au démarrage du bruleur à cause du débit insuffisant, mon chauffagiste me propose quelque chose qui me semble pas mal :
    Ajouter un ballon d'environ 20 L (style ballon d'eau chaude sanitaire) qui va servir de zone de stockage tampon.
    Le ballon sera en circuit direct avec la chaudière (avec la pompe intégrée à la chaudière), et une 2 ième pompe alimentera l'installation a partir de ce ballon. Il y aura donc 2 circuits reliés au ballon en question : un qui sera en circuit direct avec la chaudière (donc plus de problème de débit), et l'autre qui alimentera tous les radiateurs.
    Le ballon sera donc une chaudière "virtuelle" qui amortira les écarts de températures pour la "vrai" chaudière.
    Qu'en pensez-vous ?
    Quelqu'un a-t-il une expérience de ce type d'installation ?
     
    Frediousse , 17 Juin 2013
    #51
  12. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    oui c'est une bouteille casse pression ou de decouplage hydraulique et c'est ce qu il faut pour rendre independante la production de chaleur de son emission dans la maison
    c'est comme cela que l on peu faire de multiple depart aussi sur une seule chaudiere qui ne gere que produire de la chaleur et derriere on fait ce que lon veux en terme de debit plus gros ou plus faible que celui de la chaudiere

    a savoir que la regul le gere ce systeme avec un deport de sonde pour bouteille
     
    kenny82 , 17 Juin 2013
    #52
  13. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    kenny82 , 17 Juin 2013
    #53
  14. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    ca fait pot a boues et degazeur aussi si tu veux
    ensuite perso le retour chaudiere plus bas que ce qu il est mis dans le document pour irriguer bcp plus la bouteille et aussi pour avoir une bouteille plus "froide" pour favoriser vraiment un retour plus froid
     
    kenny82 , 17 Juin 2013
    #54
  15. Frediousse
    (60) Oise
    Bonjour,
    Suite et fin de la « petite » histoire : ça marche enfin correctement.
    La bouteille de mélange a permis de palier au problème de débit. Mais comme l’avait dit Kenny, attention à bien intégrer une sonde de température dans cette bouteille. Dans un premier temps, il n’y avait pas de sonde dans la bouteille et le problème était toujours là. J’aurai dû réagir suite au conseil de Kenny, mais je n’ai pas osé apprendre son métier à mon chauffagiste… Il a certes des lacunes sur le plan technique mais a fait preuve d’honnêteté et s’est bien démené pour régler le problème … un peu tardivement, mais bon, mieux vaut tard que jamais.
    Conclusion : problème de court-cycles à cause d’un débit insuffisant dans l’installation -> bouteille casse-pression.
    Voilà, si ça peut aider ceux qui rencontrent ce genre de problème.
    Reste tout de même à espérer que ce type d’installation ne provoque pas de surconsommation en gaz … J’ai 3 vitesses possibles sur le circulateur interne (qui ne sert donc qu’à alimenter la bouteille de mélange et non l’installation complète), mais je ne sais pas trop laquelle est préférable pour une chaudière à condensation dans ce type de configuration avec bouteille de mélange (optimisation de la condensation …). Si quelqu’un a une idée…
    En tout cas, des enchainements de démarrages bruleurs consécutif de 10 secondes ne devait pas vraiment contribuer aux économies d’énergie ni à la longévité de la chaudière.
     
    Frediousse , 2 Octobre 2013
    #55
  16. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Comme quoi des fois j ai raison....
     
    kenny82 , 2 Octobre 2013
    #56
  17. Bonjour
    Vous avez eu affaire à un plombier honnête et quand même bien compétent,qui a du passer du temps avec votre installation.Vous ne parlez pas du montant des frais supplémentaires qui doit être important.Votre installation est peut être aussi plus bruyante avec 2 pompes qui fonctionnent?
    Pour ma part je n'envisage pas cette modification avec le plombier que j'ai.

    Lors de mes essais, j'avais constaté aussi, que si on arrêté, puis redémarré avec le bouton général la montée de température à l'allumage suivant n'était plus que de 12 ou 13° et la chauffe ne se coupait pas.
     
    rami , 2 Octobre 2013
    #57
  18. Frediousse
    (60) Oise
    Bonjour,

    effectivement, mon chauffagiste à mis beaucoup de temps...
    Avec un niveau de compétence meilleurs, ça aurait certainement était plus rapide, mais l'honneteté et l'investissement personnel est tout autant appréciable...

    430 euros pour bouteille de mélange 12 L + circulateur Wilo (il ne m'a pas fait payer la main d'oeuvre). C'est sûr, ça fait des sous, mais bon, quitte à avoir une bonne chaudiaire, autant la faire marcher correctement.

    Ce n'est pas plus bruyant du tout, car le circulateur interne ne circule que quand le bruleur est allumé, est le nouveau circulateur wilo est très silencieux.

    Rami, tu devrait étudier la question de plus près.
    Bon, comme je le disais précédemment, reste à voir niveau consommation d'energie, mais je ne pense pas qu'il y ai de soucis à ce niveau là, enfin j'espère.

    bonne journée
     
    Dernière édition par un modérateur: 3 Octobre 2013
    Frediousse , 3 Octobre 2013
    #58
  19. Frediousse
    (60) Oise
    Bonjour,

    les problèmes de court-cycles ne sont plus là, mais je me pose une question concernant la variation de température de l'eau du circuit de chauffage.

    Est-ce normal d'avoir une fluctuation de température d'environ 10 à 12°C de l'eau de sortie chaudière?
    En effet, le bruleur se déclenche à environ : T°C de consigne - 4°C
    Et il s'éteinds lorsque la T°C dépasse de la T°C de consigne d'environ 6 à 8°C.
    D'où une amplitude de 10 à 12°C.

    Je pense que c'est normal, mais j'ai un doute.
     
    Frediousse , 2 Décembre 2013
    #59
  20. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Cela dépend en gros de paramètres dans les codages je pense elle doit de reenclencher sous 6-8 degrés de la consigne et l arrêt juste un peu plus haut me semble honnête
    Mais tout est plus ou moins réglable si ma mémoire est bonne...
    Surtout que tu es maintenant sur une bouteille et la recul le sait via le fait de la sonde de bouteille
     
    kenny82 , 2 Décembre 2013
    #60
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Arreter l'ECS sur vitodens 222 w

Chauffage 31 Août 2014

Arret GEODIS BVI 25

Chauffage 1 Décembre 2013

Arrêts intempestif de la chaudière fioul

Chauffage 23 Novembre 2012

circulateur arrêté - radiateur chaud

Chauffage 7 Octobre 2012

chaudière à condensation qui se met en arret en tempé réduite

Chauffage 28 Mars 2012