Arrêt bruleur intempestifs Vitodens 222 F

  1. Frediousse
    (60) Oise
    Je comprends bien cher Kenny qu'il y a un problème entre le débit et la puissance, mais je ne comprends pas pourquoi !
    Je ne trouve pas cela normale de devoir augmenter considérablement (même beaucoup) la vitesse du circulateur pour corriger le problème.
    Je suis donc obliger de faire tourner la pompe "très" vite, ce qui occasionne pas mal de bruit dans la tuyauterie.
    Et je trouve également bizarre de devoir reduire la puissance de la chaudière.
    Tous ça n'est pas très logique tout de même.
    Je pense qu'en faisant ça, je ne corrige pas vraiment le problème à sa source.

    La question que je me pose aujourd'hui, c'est surtout de savoir si l'installateur n'a pas zapé quelquechose lors de la pose, ou si il n'y a pas un défaut au niveau de la chaudière.

    D'après vos remarques, il semble que le problème vienne de mon installation tuyauterie/radiateur, auquel cas effectivement, à part suivre les conseils pertinants de Kenny, il n'y a pas grand chose à faire. Mais j'ai tout de même des doutes par rapport à la chaudière. D'ou mes appels à vos lumières et votre expérience. Merci
     
    Frediousse , 20 Mars 2013
    #21
  2. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    La chaudière a un brûleur et un volume d'eau et un débit calculer pour être un tout!
    Si vous réduisez le débit pour cause de bruit donc probablement avec des tuyaux trop petit en diamètre forcément il faut maintenir un équilibre ailleur
     
    kenny82 , 20 Mars 2013
    #22
  3. Frediousse
    (60) Oise
    Si on pouvait augmenter le delta de "mise en sécurité", ou déplacer légèrement la sonde (pour l'éloigner légèrement du bruleur), cela réglerait certainement le problème. Mais peut-on faire des modifs de ce genre ?
     
    Frediousse , 20 Mars 2013
    #23
  4. Frediousse
    (60) Oise
    Ou n'y aurait-t-il pas tout simplement un défaut au niveau de la chaudière ?
    Débit de gaz ... ?
     
    Frediousse , 20 Mars 2013
    #24
  5. Frediousse
    (60) Oise
    En fouinant un peu sur internet, j'ai vu que d'autre avait le même problème, mais en parlant plutôt de "courts cycles".
    Il ne s'agit pas vraiment d'une "mise en sécurité"
    Y a-t-il moyen d'augmenter la durée mini d'un cycle de démarrage bruleur ?
     
    Frediousse , 21 Mars 2013
    #25
  6. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Le seul moyen est de diminuer la puissance ou d augmenter le débit ou. Le delta d enclenchement
     
    kenny82 , 21 Mars 2013
    #26
  7. gchaud
    (92) Hauts-de-Seine
    Bonjour,

    je ne vais pas en rajouter sur l'intervention de Kenny82 qui connait parfaitement ces chaudières.
    Il est toute de même surprenant que la chaudière se comporte de la sorte, et hormis les bons conseils donnés sur les réglages je me pencherais plus sur l'aspect "fluidique" du système (chaudière et circuit de chauffage). Je penche plus pour un problème physique que sur un unique problème de réglage de codage 2.
     
    gchaud , 24 Mars 2013
    #27
  8. Frediousse
    (60) Oise
    Merci Gchaud de trouver le problème "surprenant" et de supposer qu'il y a un problème particulier à ce phénomène. Je commençais à me sentir seul... D'autant plus, que j'ai de nouveau constaté ce week-end une nouvelle série de plusieurs courts-cycle d'affiler (en mode réduit), malgré l'augmentation du débit et la réduction de la puissance chaudière !
    L'installateur doit venir cette semaine, il va vérifier les débits gaz, et à parler d'éventuellement remplacer le régulateur... Je croise les doigts ...
     
    Frediousse , 25 Mars 2013
    #28
  9. Frediousse
    (60) Oise
    Bonjour,

    l'installateur a constaté le "problème" (qui n'en est pas vraiment un pour qui n'espionne pas sa chaudière...) et confirme que ce n'est pas normal. C'est effectivement anormal que la chaudière fasse des allumages bruleur de quelques secondes. Personnellement, je pense que ça arrive sur de nombreuses chaudières (comme vu sur d'autres discussion) sans que les gens n'y prêtent attention, d'où ma parenthèse plus haut... Bref.
    Et les changements de puissance et débit ne corrige pas vraiment le problème.
    L'installateur a donc changé :
    Le circulateur, puis l'échangeur, puis la sonde de température dans la chaudière ... et le problème persiste !!
    Il envisage de remplacer le boitier calculateur, mais je desespère...

    Cela dit dans les informations sur les indications de température (consigne et température chaudière), la consigne varie étrangement. Parfois elle passe de 40°C à 20 °C directement, comme ça, allez hop 20°C de moins, c'est la fête !!

    Ce phénomène est-il normal ?


    Voilà les news concernant ce problème de "démarrages intempestifs bruleur"!!!
    ou "court-cycles" ce qui revient au même.

    bonne journée.
     
    Frediousse , 17 Avril 2013
    #29
  10. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    tu es sur sonde ext?
    tu as un vitotrol dedans?
    si oui deconnecte tout et voit ce qui se passe plutot au vu de ta variation de consigne
    sans sonde tu va etre sur une courbe avec comme point de consigne ext 0°c
    tu vera si cela varie
    sans vitotrol et bien rien de mechant sauf si b0=3 que tu perd mais dans ce cas tu vera si c'est la sonde du vitotrol qui deconne ou son integration dans les calculs regul
     
    kenny82 , 17 Avril 2013
    #30
  11. Bonjour
    Je suis tombé sur votre discussion sur ce forum en recherchant des avis sur cette chaudière que je possède moi-même depuis un an.
    je bataille avec cette chaudière depuis son installation que je regrette amèrement pour ses nombreux défauts : conception, dysfonctionnements, réglages compliqués et fastidieux, consommation plus élevée que mon ancienne chaudière qui avait plus de 30 ans, et sa mauvaise qualité: plusieurs éléments remplacés dès le début.

    J'ai exactement le même problème que vous avez très bien décrit: La montée en température très rapide de l'eau d'au moins 20°c dès l'allumage du bruleur qui entraine sa mise en arrêt avant que la puissance n'ai eu le temps de se réguler.
    Il ne sert à rien de diminuer la puissance de chauffage en % dans les paramètres car cela n'agit qu'après la phase de calibrage de la puissance (même en mettant 5 %, l'allumage se fait toujours à puissance 100 %).
    Ayant lu tous les commentaires de cette discussion je viens de régler le codage 9F à 15:Pour y parvenir j'ai d'abord mis le codage 00 à 4 qui correspond à circuit de chauffage avec vanne mélangeuse puis je l'ai remis à 2 comme auparavant après avoir réglé le 9F;j'ai aussi mis le 11 à 9(accès aux codages pour régulation de la combustion) au préalable mais cela ne doit pas être nécessaire.
    Je n'ai pas encore essayé car le chauffage est arrêté, je l' allumerai ce soir car il ne fait pas chaud .
    Je vous remercie de faire continuer cette discussion pour essayer de trouver et partager une solution à ce problème.


    [ depuis un quote=Frediousse;75329]Bonjour,

    l'installateur a constaté le "problème" (qui n'en est pas vraiment un pour qui n'espionne pas sa chaudière...) et confirme que ce n'est pas normal. C'est effectivement anormal que la chaudière fasse des allumages bruleur de quelques secondes. Personnellement, je pense que ça arrive sur de nombreuses chaudières (comme vu sur d'autres discussion) sans que les gens n'y prêtent attention, d'où ma parenthèse plus haut... Bref.
    Et les changements de puissance et débit ne corrige pas vraiment le problème.
    L'installateur a donc changé :
    Le circulateur, puis l'échangeur, puis la sonde de température dans la chaudière ... et le problème persiste !!
    Il envisage de remplacer le boitier calculateur, mais je desespère...

    Cela dit dans les informations sur les indications de température (consigne et température chaudière), la consigne varie étrangement. Parfois elle passe de 40°C à 20 °C directement, comme ça, allez hop 20°C de moins, c'est la fête !!

    Ce phénomène est-il normal ?


    Voilà les news concernant ce problème de "démarrages intempestifs bruleur"!!!
    ou "court-cycles" ce qui revient au même.

    bonne journée.[/quote]
     
    rami , 9 Juin 2013
    #31
  12. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Pour être sur,
    tu sais si derrière tu as le débit minimum indispensable a la chaudière pour l irriguer?

    Ensuite il se peut aussi que suite a un mauvais tirage du conduit la sonde de fumée donne des infos erronées aussi, cette sonde est multifonction la regul déduit bcp d info comme le manque d eau par échauffement excessif des fumées
     
    kenny82 , 9 Juin 2013
    #32
  13. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Après je le répète si ce phénomène se produit uniquement en chauffage et jamais en ecs alors c est très probablement votre installation qui est en cause par manque de débit
     
    kenny82 , 9 Juin 2013
    #33
  14. Frediousse
    (60) Oise
    Après moulte changements de pièces et réglages divers, comme le conclu Kenny, le problème vient de l’installation et non de la chaudière.
    Cependant, n’étant pas le seul (loin de là) à rencontrer ce « problème » (qui est transparent pour qui ne surveille pas sa chaudière), ma conclusion est la suivante :
    Il ne s’agit pas d’une anomalie, mais d’une intelligence de régulation qui laisse à désirer, ce qui est plus grave encore.
    Car : Considérer un pic de température momentané et normal comme étant une température de consigne atteinte est une aberration.
    En effet, au démarrage du bruleur, il s’allume à fond, et régule ensuite : fonctionnement normale entrainant forcément un pic momentané de température sans aucune gravité.
    L’arrêt soudain n’est pas une mise en sécurité, car pour l’ECS, la température monte bien plus haut, c’est vraiment le régulateur qui manque cruellement de jugeote …
    Il est évident qu'il faut qu'il y ait une surveillance sécuritaire ayant la priorité sur la régulation, mais pour ce qui est de la régulation pure et simple, une temporisation prenant en compte le fameux pic de température au démarrage devrait être mise en œuvre.

    En effet, même si ça ne circule pas très bien (dans mon cas et bien d’autres…), une fois le pic passé, tout se passe correctement, donc ça circule quand même suffisamment !
    La société Viessmann aurait beaucoup à gagner à se pencher sérieusement sur ce défaut de régulation.
    A bon entendeur …
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Juin 2013
    Frediousse , 11 Juin 2013
    #34
  15. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Perso je ne vois pas le soucis avec le même œil il fait toujours pour une chaudière un débit minimum pour assurer le bon fonctionnement
    Alors la regul n a pas a prendre en compte le sous débit comme une chose normale...
     
    kenny82 , 11 Juin 2013
    #35
  16. Frediousse
    (60) Oise
    Lorsqu'elle ne se coupe pas au démarrage et passe le fameux pic de température, tout ce passe bien, et tous les radiateurs chauffe, donc le débit est suffisant.
     
    Frediousse , 11 Juin 2013
    #36
  17. Pour compléter ce que dit Frédiousse par rapport au débit,la température de retour est inférieure de 5° à 10° par rapport à celle de départ,donc le débit est suffisant.

    Pour ce qui est de l'ecs, la sonde qui mesure la consigne est plongée dans la cuve et la température de l' eau de chaudière (mesurée par l'autre sonde au bout de l'échangeur) qui circule dans le serpentin est régulée à 20° de plus que la consigne par l' ajustement de la puissance (delta que l'on peut mettre à 25° dans les codages).On ne peut donc pas avoir ce problème pour l'ecs.
     
    rami , 11 Juin 2013
    #37
  18. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    arreter de dire tout et n importe quoi

    on parle ici de debit mini pour pleine puissance
    bien sur que apres si la chaudiere descend en puissance alors le debit est bon

    tu n aura pas ce probleme sur l ecs car le debit est assuré par un circuit calculé pour, mais des que tu auras l echangeur entartré tu aura le meme probleme car cela mimera ce qui ce passe sur le circuit radiateur

    apres si personne ne veut entendre raison...
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Juin 2013
    kenny82 , 11 Juin 2013
    #38
  19. Si le problème vient du débit selon votre raisonnement: La régulation calcule et établit la vitesse de la pompe donc la régulation a un défaut.

    Plus sérieusement j'ai fait des essais en modifiant les vitesses mini et maxi de la pompe avec les codages et l'on arrive a passer ce pic en mettant 100% aux deux vitesses.Si vous diminuez à 90% la vitesse mini,vous ne le passez pas.Mais vous avez une autre problème, vous allez devoir porter un casque anti-bruit en permanence car sur cette chaudière au delà de 50% c'est vraiment désagréable et à à plus de 70% vous ne restez pas 10mn.
    Les tuyaux internes de la chaudière sont d'un diamètre faible (18 ext.) et la vitesse de circulation de l'eau s'en trouve élevée et le bruit engendré important.

    La solution ne peut venir que de Viessmann comme dit Frediousse
     
    rami , 11 Juin 2013
    #39
  20. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    Cela prouve plutôt que vous avez un soucis sur votre installation, car aucune des installation que j ai réaliser ne possède ce soucis de pic ou de bruit,
    Si sur votre installation vous n avez pas assez de débit ou trop de perte de charge vous devez pousser votre circulateur donc il fait du bruit par cavitation
    La regul agit sur le circulateur pour laisser un delta le plus proche possible de valeur potable mais elle n est pas la pour palier a un défaut du circuit

    Donc avant de parler ou discuter d'un soucis il faut avant tout savoir calculer les pertes de charges de votre circuit, voir le débit nécessaire
    A votre chauffage et voir si les 2 sont dans les mini maxi de la chaudière
     
    kenny82 , 11 Juin 2013
    #40
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Arreter l'ECS sur vitodens 222 w

Chauffage 31 Août 2014

Arret GEODIS BVI 25

Chauffage 1 Décembre 2013

Arrêts intempestif de la chaudière fioul

Chauffage 23 Novembre 2012

circulateur arrêté - radiateur chaud

Chauffage 7 Octobre 2012

chaudière à condensation qui se met en arret en tempé réduite

Chauffage 28 Mars 2012