Arrêt bruleur intempestifs Vitodens 222 F

  1. pacmannn
    (92) Hauts-de-Seine
    nombre d allumage et heure de fonctionnement ne te donnera pas grand chose voir c est complètement faussé c est plus du chichi qu autre chose ( cas de figure chez moi malheureusement ma chaudière ne donne pas ce genre d indication donc aucune photos ne sort de chez moi.
    mais je te met des photos
    les 2 premières photos de chez un client chaudiere posée en juin 2009
    les 2 autres de chez nous au bureau. je n ai plus l année c étais 2008 ou 2009.



    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
     
    pacmannn , 7 Juillet 2014
    #221
  2. Frediousse
    (60) Oise
    Salut,

    Le premier cas donne une moyenne de 50 min de durée d'allumage bruleur (c'est énorme, on dirait que ça ne sert que pour l'ECS, et encore, en prenant des douches d'1/2h ...). Cela dit, je ne suis pas un expert, je donne juste mon ressentit, avec ma pietre expérience ...

    Le 2ième donne 15 min. Ca parait plus normal.

    A priori, il semblerait qu'il n'y ait pas de soucis chez tes clients !

    Me concernant (sur une durée plus courte -> je ne sait plus trop à quel moment mon chauffagiste à tester le changement de mon calculateur), j'ai :
    1716 H pour 11716 démarrage -> moyenne = 8.8 min de durée d'allumage bruleur. A revoir sur une période plus importante... D'autant qu'au début, j'avais encore des problèmes de coupures intempestives. Je pense que la moyenne va augmenter avec le temps.

    C'est sûr que ça dépends de la taille de la maison, du climat, si ECS ou pas ... Donc effectivement, c'est très aléatoire. Mais tout de même, si on arrive à 1 ou 2 min de moyenne, je pense qu'on peut suspecter le fameux problème de coupures au démarrage. Car comme je j'ai déjà dit, je ne vois pas trop comment on peut réchauffer une installation d'un dizaine de radiateur en 1 min ...

    Je pense que 10 min, c'est peut-être un minimum, mais là ce n'est vraiment que mon avis...

    J'ai regardé pour le mode test, effectivement, c'est sur la première page, mais quand je valide, il me propose : "controle des fumées" ou "test des fumées" (je ne sais plus trop), donc, j'ai laissé tombé..

    Pacmannn, tu n'as toujours pas répondu à ma question concernant les pics de température au démarrage, c'est pas bien.
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Juillet 2014
    Frediousse , 8 Juillet 2014
    #222
  3. pacmannn
    (92) Hauts-de-Seine
    je pourrai te répondre une fois l essais fais, mais vu que tu as une bouteille sa risque de tromper mon jugement qui depuis le début me fait partir sur la même voie.

    c est bien sa le mode test avec (contrôle de fumée) t inquiète pas de ce qui est écris c est pour nous quand on met le testo, fais déjà le test.

    et t occupe pas des démarrage et des heures car c est justement l inverse pour ton jugement concernant les 2 exemples (pour ces 2 cas) que je connais justement bien.
     
    pacmannn , 8 Juillet 2014
    #223
  4. Frediousse
    (60) Oise
    OK, je ferai le test.
    Mais je ne comprends pas que mon analyse soit incorrecte. Le nombre d'heures divisé par le nombre de démarrage nous donne bien une durée d'allumage moyenne ...
     
    Frediousse , 8 Juillet 2014
    #224
  5. pacmannn
    (92) Hauts-de-Seine
    suivant la taille du ballon, le nombre de personnes, la quantité de radiateur, le diametre des tuyaux, le nombre de puisage en ECS par jours, la T° de chauffe, l isolation de la maison,........... donc on va pas resté sur ce sujet qui est trop complexe on va resté sur ton problème sa va être plus concret.
    trop s éloigné du sujet va me faire trompé dans mon jugement qui reste et qui sera définitif je peux d ailleurs déjà confirmé au final comment se comporte cette chaudière.
    si en ECS tout va bien c est a dire monté en T° et modulation bruleur jusqu’à avoir atteins la T° ECS sans extinction du bruleur == OK
    si elle est capable de faire sa!! alors chaudière OK ( MAIS UNIQUEMENT pour le problème que tu cite en mode chauffage).
    si monté en T° trop rapide en chauffage (tuyaux départ très chaud ou chaud retour froid) avec des réglages chaudière de base (je ne parle pas des réglages de T°, de pente, d'horaires == sa peut être reglé sa) alors il y a une mauvaise irrigation EN DEHORS de la chaudière.
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Juillet 2014
    pacmannn , 8 Juillet 2014
    #225
  6. Frediousse
    (60) Oise
    Si tu as raison, il y a vraiment un truc qui m'échappe...
    Pour moi, si vraiment le problème se trouve en dehors de la chaudière, alors il se trouve entre la chaudière et la bouteille de mélange. Après tout, c'est pas impossible... une merde dans le tuyau de sortie...
    En effet, avec un débit correct entre la chaudière et le ballon, l'installation "annexe" ne peut pas arrêter la chaudière au bout de 10 secondes, alors même que le retour ballon -> chaudière n'a même pas eu le temps de se rechauffer.
    Et il ne faut pas oublier que tout ce passe bien avec circulateur interne arreté entre cycles. Pourquoi ça devrait mieux marcher ainsi si c'est l'installation qui est en cause ?
    Le post 182 page 10 est la seule explication que je comprenne.
    Tu me diras, normal, c'est la mienne. Mais bon, je le repète, je peux me tromper, mais il faut me le prouver. C'est mon coté têtu... désolé

    D'autre part, je sais bien que la durée moyenne du cycle peut varier ENORMEMENT en fonction de tous ce que tu as cité, mais tout de même, pour une installation "standard", (disons entre 10 et 15 radiateur), une durée moyenne de cycle d' 1 ou 2 minutes cache forcément un problème.
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Juillet 2014
    Frediousse , 8 Juillet 2014
    #226
  7. pacmannn
    (92) Hauts-de-Seine
    oui je peux 1 à 2 mn c est pas normal voila pourquoi tu poses ton problème et pourquoi on te répond mais sans avoir fait ce que l on peut te demander de faire je ne pourrai pas te répondre avant même d avoir essayer, de toute facon avec ta bouteille de mélange, sa à peut être amélioré, en coupant le circulateur sa permet de tricher sur la gestion de la chaudière, mais une chose est sur c est que ce qui se passe chez toi et comme chez d autre avec ce modèle ou d autre n est pas un souci de chaudière si j ai bien compris ton problème et si tu m as bien expliqué!
    si la chaudière monte en pic en mode chauffage (sans bouteille de mélange) sa reste la réponse que l on ta donnée, après tout sa, la première chose que j aurai fait c est d enlever les tètes thermostatique (qui foute le bordel) partout sauf les chambres et cuisine pour libéré un maximum de débit qui d ailleurs ne sert a rien dans les autres pièce si la régule gere corectement et que les radiateur sont bien dimensionné ( meme ouvert a fond sa ni fait rien, car le debit a l’intérieur d une tete therostatique ne sera jamais comparable a un robinet classique). et surtout bien verifié que tes té de retour sur les radiateurs (la pièce dans le bas du radiateur retour chauffage) soient bien ouvert a fond.
     
    pacmannn , 8 Juillet 2014
    #227
  8. Frediousse
    (60) Oise
    La chaudière monte en pic dans toutes les configs au démarrage bruleur : démarrage à fond puis modulation (fonctionnement "normal", il parait).

    Si circulateur interne en continu (ou sans bouteille de mélange ce qui revient au même), elle passe d'environ 25°C à 40-45°C puis redescend, (ou se coupe brutalement biensûr ...), en visant la consigne vers 30-35°C (c'est un exemple, tout dépend comment ça caille dehors bien entendu).

    Détail : 25-30-35-40-45-coupure intempestive
    ou : 25-30-35-40-45-40-35-30-30-30... ça marche

    Avec circulateur interne arrêté entre 2 cycles, elle monte également à 40-45°C MAIS en partant d'environ 40°C (l'histoire de l'eau stagnante...) et redescend tout pareil vers 30-35°C.
    j'essaye de détailler : elle demarre bruleur + circulateur interne, l'eau à 40°C s'en va, la temperature redescent légèrement vers 35°C car l'eau froide rentre dans le corps de chauffe, mais ensuite, par l'action du bruleur, on atteinds tout de même le même pic à 40-45°C, avant de redescendre vers la température de consigne vers 30-35°C.

    Détail : 40-35-40-45-40-35-30-30-30... ça marche

    C'est ce "MAIS" qui fait toute la différence. Le sommet est le même, mais pas l'ascension. Mais ça suffit à régler le problème.

    C'est pas évident de bien s'expliquer par message. Je me suis aperçus qu'il y avait encore un écart de compréhension car tu as dit :
    "si la chaudière monte en pic en mode chauffage (sans bouteille de mélange)..."
    C'est une erreur, la parenthèse est de trop, et la aussi, ça fait toute la différence. Voilà pourquoi j'ai voulu expliquer de façon encore plus détailler le phénomène. J'insiste Pacmann, relis le post 182 page 10 + le détail ci-dessus, et là je pense qu'il ne peut plus y avoir d'incomprehension.
     
    Dernière édition par un modérateur: 9 Juillet 2014
    Frediousse , 8 Juillet 2014
    #228
  9. Frediousse
    (60) Oise
    Salut,

    Pacmannn, j'ai fait le "fameux" test. ça m'a mis un peu de chauffage dans la maison, mais grâce à notre superbe climat, ce n'était pas vraiment génant !!! Quelle météo de m...

    Bon, voici les résultats de la température eau chaudière durant le test :

    après 1 min : 51°C
    1min30 : 52°C
    2min : 53°C
    2min30 : 54°C
    3min : 55°C
    3min30 : 57°C
    4min : 58°C - puis j'ai arrété la test.

    Voilà, on peut donc dire que ça monte d'environ 2°C par minute (pas besoin d'être un grand mathématicien...). Si ça peu t'aider à y voir plus claire. J'en serais ravi, parce que, après ces innombrables échanges à ce sujet, je dois reconnaître qu'un certain floue règne toujours dans mon esprit concernant la véritable nature du problème...

    PS pour ton post précédent : tout les robinets et Té de retour radiateur sont ouvert à fond. Mais de toute façon, je le repète, même si il y a un problème de débit dans l'installation (ça c'est possible), le pic au démarrage ne peut plus en être la conséquence, du fait de la présence de la bouteille de mélange. Mais je réitère ma question : constatez-vous également un pic de T°C momentanné au démarrage dû au démarrage à fond (dumoins à 60% d'après voyageur03) du bruleur ?
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Juillet 2014
    Frediousse , 11 Juillet 2014
    #229
  10. Frediousse
    (60) Oise
    Pacmannn,

    Que penses-tu des résultats du test que tu m'as demandé de faire ?
    Te paraissent-ils normal ?
     
    Frediousse , 3 Septembre 2014
    #230
  11. voyageur03
    (57) Moselle
    hello

    dans le cas de ecs il y aura jamais de problème hysteresis est de 20 °
    il faudrait que tu dépasse 20° entre le démarrage est la stabilisation de la flamme c'est jamais arrivé chez moi. (15max)

    depuis que j'ai la 333 ce n'est plus qu'un vieux problème elle met 10 secondes a stabilisé sa flamme a 60 % de la charge max, un vrai régale mais même la il faut 400l min debit pompe pour ne pas avoir de problème de depassement
     
    Dernière édition par un modérateur: 6 Septembre 2014
    voyageur03 , 5 Septembre 2014
    #231
  12. pacmannn
    (92) Hauts-de-Seine
    les résultats sont raisonnable, je ferais un hard reset de la chaudière avec relevé de tout avant, puis une remise en route, et si sa ne vas pas appelle viessmann pour la suite. je ne peux pas aller plus loing par message cela deviens trop complexe.
     
    pacmannn , 9 Septembre 2014
    #232
  13. Une question con, l'échangeur de la chaudière est il correctement purgé?
     
    fred et sylvie , 27 Décembre 2014
    #233
  14. Frediousse
    (60) Oise
    Je ne savais pas qu'on pouvait purger l'échangeur. Comment faut-il procéder ?
     
    Frediousse , 29 Décembre 2014
    #234
  15. C'est indiqué page 8 sur ma notice de montage.
    C'est compliqué à expliquer sans schémas.
    Il n'indique pas la purge de l'echangeur mais la purge de la chaudière.
    Ma reflexion était qu'un échangeur mal purgé pouvait provoquer les symptômes que vous indiquez.
    Mes observations ne sont qu'indicatives, je suis peut être ingénieur, mais je ne suis pas chauffagiste :-)
     
    Dernière édition par un modérateur: 29 Décembre 2014
    fred et sylvie , 29 Décembre 2014
    #235
  16. Chaumark
    (67) Bas-Rhin
    Rubrique très intéressante.
    Avec le même équipement -Vitodens 222 F- je connais également le même fonctionnement en fréquents micro-cycles, et cela fait 1 an qu'on vient faire réglages, tous inefficaces.
    Je viens de créer une nouvelle rubrique intitulée "fonctionnement Viessamnn Vitodens 222 F en micro-cycles".
     
    Chaumark , 16 Décembre 2015
    #236
  17. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Je viens de me "payer" les 12 pages et comme certains films, je reste sur ma faim ! Frediousse a-t-il résolu le problème ?
    Cà m'intéresse, j'ai aussi les mêmes micro-cycles que lui par moments...
    J'ai fait pas mal d'essais divers et je constate des différences entre eux. Je dois prendre un peu de recul pour analyser tout.
    En attendant, si j'avais des nouvelles plus récentes (je suis également l'autre fil de Chaumark qui a touché au code 51 auquel je n'ai pas accès mais peut-être par 8A=176 ?)

    J'ai E7 et E6 à des valeurs < 10 pour éviter trop de bruits dans les radiateurs (j'en ai 9 et 3 niveaux), du coup, avec la maîtrise du débit dans les radiateurs pour leur faire un Delta T de plus de 10, l'eau de retour est relativement froide (30°).

    Dans ces conditions, je n'ai que peu de micro-cycles (étonnant pour de telles valeurs de E6/E7), mais j'en ai tout de même.
    L'année dernière, les valeurs relevées Pente 1,4 et // = 0 et E6/E7 vers 60-70 m'indiquaient beaucoup plus de micro-cycles...

    Actuellement, valeurs sur une durée de 12 h (relevé durant les nuits mais toujours T°= 20 demandé)
    b0 = 0 (uniquement sur sonde ext. pour l'instant)
    (même temp. extérieure env. 2°)

    Sur 12 h:

    Pente 1,3
    29 démarrages
    6,7 heures de fonctionnement du brûleur (moyenne calculée)

    Pente 1,2
    36 démarrages
    5,8 heures de fonctionnement du brûleur (moyenne calculée)
    (mais avec un contrôle plus strict de Delta de 10° pour chaque radiateur)

    Ce serait bien de s'indiquer chacun le nombre de démarrages sur 12h avec la température extérieure.
     
    Dernière édition: 17 Janvier 2016
    Jean91 , 17 Janvier 2016
    #237
  18. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Une information:

    J'ai surveillé le brûleur en fonctionnement: il a marché de 18h20 à 19h (heure à laquelle j'avais programmé le chauffage de l'ECS -par hasard).
    Le système a enclenché à 19h et opéré la montée de la temp. du brûleur à la consigne de 68° pour l'ECS. Normal.
    Le réchauffage de l'ECS s'est arrêté à 19h14, donc il a mis 14 min. pour faire monter l'eau de 35° (n'ayant pas fait fonctionner l'ECS de l'après-midi) à 49° (j'avais programmé 48° pour l'eau chaude).
    Le brûleur s'est arrêté sans se préoccuper de savoir si le circuit de chauffage nécessitait de la chaleur. Juste après l'arrêt, de l'eau chaude 48° a été balancé dans le circuit de chauffage (système à l'arrêt). Un très petit moment. Probablement une vanne 3 voies qui s'est remise en direction du chauffage ?

    Ensuite 2 à 3 min. après, le chauffage s'est mis en route pour un micro-cycle: montée du brûleur vers les 70° et arrêt immédiat.

    Revenant à la marche du brûleur de 18h20 à 19h, j'ai surveillé le départ de l'eau chaude et son retour:
    - le brûleur avait une consigne de 44° (au tout début, il était de 24°, tandis que la "dem. comm." était de 44°), il a vite fait d'atteindre les 44°
    - l'eau de départ a approché cette valeur
    - l'eau de retour est monté très progressivement dans la 1/2 heure de 25 à 33° avant que le chauffage de l'ECS intervienne.
    - la temp. des fumées est passée de 32 à 42° très progressivement.

    (Pour rappel, la chaudière est bridée à 30%, en chauffage, elle délivrait en instantané 6 Kw (approx. par la mesure du débit du gaz) pour une demande de la maison de 4,5 Kw actuellement.
    C'est donc normal que la chauffe dure 40 min. environ.

    Pourquoi ce micro-cycle... après toute une période de chauffe du circuit de chauffage et celle de l'ECS ? N'y aurait il pas une programmation automatique de démarrage toutes les x min. sur la base du calculateur interne (car je suis uniquement sur sonde extérieure b0=0) et si l'eau de retour est trop élevée ou le Delta T avec l'eau de départ insuffisant, le système s'arrêterait automatiquement ?
    (il n'a pas aimé les 31° de retour et s'est donc arrêté ?)

    Est-ce que si l'eau de retour était bien froide, on aurait ces micro-cycles ?
    Est-ce que si on fonctionne sans régulation permanente de l'ECS (j'ai toujours fonctionné avec régulation jusqu'à ce jour), on n'aurait pas moins de démarrages intempestifs ?

    Voilà des pistes de recherche que je vais suivre.
     
    Jean91 , 17 Janvier 2016
    #238
  19. Jean91
    (92) Hauts-de-Seine
    Cette nuit, j'avais baissé la consigne de 1° en marche réduite.
    (Je cherche à savoir si on économise du gaz en réduisant la nuit, avec une maison isolée par l'extérieur - ce qui n'est pas sûr, car il va falloir remonter la temp. des murs de 1° pendant la journée)
    Ce matin, en repassant à la marche normale, il est normal que la chaudière marche plus longtemps. Ce qu'elle a fait. Pendant tout ce temps, elle ne peut pas faire ce qu'elle veut, donc tant mieux.
    Donc, marche d'environ 40 min. puis arrêt. La temp. intérieure n'a regagné que 0,3° après 3 heures de fonctionnement en marche normale.
    (je suis sur b0 = 0, donc c'est normal qu'elle s'arrête, elle ne tient pas compte du Vitotrol 200)
    Mais juste après l'arrêt, un micro-cycle de quelques secondes... sans raison apparente.
    ???
     
    Jean91 , 18 Janvier 2016
    #239
  20. Frediousse
    (60) Oise
    Bonjour,
    oui bien sûr, transmets, transmets, ce forum et là pour ça !
     
    Frediousse , 19 Novembre 2016
    #240
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

Arreter l'ECS sur vitodens 222 w

Chauffage 31 Août 2014

Arret GEODIS BVI 25

Chauffage 1 Décembre 2013

Arrêts intempestif de la chaudière fioul

Chauffage 23 Novembre 2012

circulateur arrêté - radiateur chaud

Chauffage 7 Octobre 2012

chaudière à condensation qui se met en arret en tempé réduite

Chauffage 28 Mars 2012