aide plancher chauffant

  1. mattboy
    (74) Haute-Savoie
    Bonjours,

    J'ai besoin d'aide , je voudrais savoir comment on fait pour calculer de pas de pose d'un plancher chauffant?
    Je sais que les pas de pose sont généralement de 10 15 20 30 cm mais quel facteurs permet de définir exactement lequel choisir?

    Je vous remercie d'avance
    Coodialement
     
    mattboy , 13 Décembre 2009
    #1
  2. martin50
    (50) Manche
    Bonjour, ci dessous info reprises de ce site

    http://pagesperso-orange.fr/herve.silve/plancher_chauffant.htm#Le pas de pose

    On appelle le "pas", l'écartement en centimètre qu'il y a entre les tubes du panneau.
    Les deux principes fondamentaux de conception de plancher chauffant sont le système VA, pose en zig zag et le système VZ, pose en escargot.
    Le pas VZ est le plus utilisé, mais il n'y a pas à ceci une raison bien précise si ce n'est la facilité de pose par rapport au pas VA car il est plus facile de cintrer le tube à 90° qu'à 180°. Les émissions thermiques sont identiques pour les 2 types de pas ainsi que les longueurs de boucle, donc rien n'empêche de choisir un pas VA si dans certains cas la pose en est plus facile.
    Le fait d'évoquer une éventuelle meilleure uniformité de la température superficielle du sol et par conséquent un meilleur confort thermique ne constitue pas un argument très convaincant car à l'heure actuelle les habitations ont un très bon niveau d'isolation et par conséquent une température de fluide relativement basse.
    Les pas VZ/VA utilisés (DTU 65.8) en zone normale sont : 10, 15, 20, 30 cm. Pour le cas d'une zone de bordure à charge élevée, les pas VZ/VA sont :10, 15 cm. A charge limite le pas VZ est de 5 cm (quasi impossible en VA).
    Si le pas en zone normale est un VZ/VA 20, le pas en zone de bordure pourra être un VZ/VA 10, si le pas en zone normale est un VZ/VA 30, le pas en zone de bordure pourra être un VZ/VA 15.
    Dans le cas d'une zone de bordure à charge limite. Le pas est un VZ 5 mais ce type de pas est très rarement utilisé car la température superficielle de 28°C risque souvent d'être dépassée (elle dépend de la résistance thermique du revêtement (Rth) et de la température d'ambiance). Il est en général utilisé dans des zones où il y a peu de fréquentation et ceci pour permettre de couvrir les déperditions de la pièce afin d'éviter un éventuel appoint thermique.
    Dans cette page, le mot "VZ" est pls utilisé que "VA" car plus répandu mais, comme précisé plus haut, si le choix se porte sur un pas de pose VA les caractéristiques sont les mêmes.


    Bon w-e
     
    martin50 , 13 Décembre 2009
    #2
  3. mattboy
    (74) Haute-Savoie
    Merci mais j'ai déjà lu tout cet article sur ce site qui est bien fait mais je comprend pas ce passage. J e m'explique:

    C'est quoi une bordure a charge élever? Si dans mon contexte j'ai cela je doit choisir 10 ou 15 cm y a t'il pas une formule pour y calculer? qu'entend t'on pas zone normal?

    J'ai une autre question sur l'isolant j'ai parcouru plusieurs site également mais sans trouver une réponse claire l'épaisseur de l'isolant est définit comment? (formule , abaque....?)

    Merci d'avance
     
    mattboy , 13 Décembre 2009
    #3
  4. martin50
    (50) Manche
    zone de bordure à charge élevée = zone de demande en calories plus élevée car plus de déperdition..
     
    martin50 , 13 Décembre 2009
    #4
  5. martin50
    (50) Manche
    Pour l'isolant,

    vous prenez le problème à l'envers..

    On peut être limité en épaisseur pour raison x y ou z, on part donc de l'apaisseur d'isolant possible en monocouche ou couche multiples..cela détermine un coéfficient de perte de charge (= déperdition vers le bas) coéfficient que l'on va intégrer dans le calcul de T° de départ..

    Ce sont des calculs très fastidieux car de nombreux paramètres sont à intégrer..

    En résumé, on part de ce que l'on peut mettre en oeuvre, des matériaux, type d'isolant, isolation générale, orientation géographique etc...(donc de ce qu'on connait) et ensuite on détermine les besoins calorifiques nécessaires, qui eux détermineront, le pas, la puissance chaudière, diamètre des conduites mères , longueue max pour chaque panneaux..etc...

    vous voyez plus clair...??
     
    martin50 , 13 Décembre 2009
    #5
  6. mattboy
    (74) Haute-Savoie
    Oui je voit plus le sens du problème que je prennais a l'envers pour l'isolant tout sa est bien compliquer !!!

    Si j'ai bien compris ? Je prend un exemple :
    J'ai du marbre donc résistance thermique 0,010
    J'ai un diamètre de 13X16
    Un pas normal ( 20 le plus utilisé d'après ce que j'ai compris )

    Donc d'après mon tableau sur le site j'aurai 5,53 d'émission haute de chaleur en W/ m2 / K
    Donc admetons j'ai 10m2 je mutiplie par 10 sa me donne 55,3 d'émission haute de chaleur pour ma pièce
    Est ce bien sa ou suis je a coté de la plaque je craint soit le cas malheureusement....

    Un grand merci de vos réponses
     
    mattboy , 13 Décembre 2009
    #6
  7. martin50
    (50) Manche
    Non, c'est un peu cela..mais il y a beaucoup plus de paramètres à intégrer..c'est pourquoi, je ne saurais trop vous conseiller de passer par un bureau d'étude spécialisé..ensuite rien ne vous empèche de mettre le tout en oeuvre vous-même..

    Des DTU sont à respecter comme dans tout le reste..et il vaut mieux être du bon côté des marges que de l'autre (et l'avenir je pense sera de + en + rigoureux à ce niveau..

    Perso, je ne fais pas ces calculs moi-même, je les confie à un bureau d'étude..
    (ces calculs sont parfois pris en charge totalement ou partiellement par votre fournisseur pour les matériaux de chauffage)..
    J'en connais également qui font un compromis avec un chauffagiste qui prend tout cela en charge, et vous la plus grosse partie de la pose..lui ne viandra que pour les raccordements les plus importants, la mise en route et la gestion initiale et les règlages intermédiaires..

    bon w-e
     
    martin50 , 13 Décembre 2009
    #7
  8. mattboy
    (74) Haute-Savoie
    Ba je m'explique en faite je suis en term bac pro par apprentissage plombier chauffagiste clim et c'est un dossier que je fait sur les plancher chauffant et dedans je dois intégrer des calculs et j'essaye qu'il soit le plus complet afin d'avoir une bonne note qui va compter a mon examen et qui va me permettre d'aller en bts.

    Vous m'avez déjà bien aider et vous en remercie beaucoup

    Bon week end
     
    mattboy , 13 Décembre 2009
    #8
  9. martin50
    (50) Manche
    Merci,

    relisez à votre aise le dossier renseigné qui est très bien fait et très complet..

    ce qui compte dans votre étude c'est d'essayer d'intégrer le maimum de données possibles, et de laisser des marges pour les inconnues et variables difficilement estimables..

    c'est cela qu'ils veulent voir..

    En gros on partira d'un calcul simplifié, autant de Kw pour tels volume..(Isolation, orientation, besoins spécifiques..)

    ensuite en prenant compte des aléas de l'installation , matériaux, on rajoutera une marge..et on cloture par une réserve reprenant les variables comme mentionné..

    Le tout devant resté cohérent car une chaudière surdimmensionnée ou sous dimensionnée c'est pas bon.. (ici on parlera du rendement chaudière)..

    Mais c'est un métier passionnant surtout que les évolutions dans ce domaines sont ahurissantes..mais les bases d'approche restent les mêmes..
    Salut
     
    martin50 , 13 Décembre 2009
    #9
  10. mattboy
    (74) Haute-Savoie
    Merci de vos conseil j'espère m'en sortir... je vais faire comme vous m'indiquer!
    Effectivement un métier passionnent et très diversifier j'adore !
    Encore un grand merci .
    Salut
     
    mattboy , 13 Décembre 2009
    #10
  11. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    bonjour,
    ah le plancher chauffant

    une bete difficile a dompter
    en gros deja l'isolant ne sert a rien!
    enfin presque a rien
    j'entend deja les reponses, bon ne met pas ca dans le rapports ok!!
    pour le plancher il ne sert a rien, car le plancher rayonne via ses tuyaux dans le sol vers le haut et vers le bas, mais bien sur que l'isolant participe a reduire les deperditions des pieces et favorise biensur aussi le maintient en température du dis plancher! mais il n'est pas reflecteur de rayonnement donc il ne participe pas a avoir plus chaud juste moins froid nuance certes....
    l'isolant influera donc sur la consommation globale

    donc en fait l'isolant est plus une obligation des normes soit a l'heure actuelle un U inf a 0,47 ou R sup a 2,1 d'ou les dalles de R 2,1 max
    si tu as dessous deja de l'isolant dans tes entrevous de plancher tu peux alors diminuer l'epaisseur pour avoir une R devant depasser 2,1

    l'emission est empiriquement de env 7-8w mL dans des conditions normales ou on table sur des valeurs moyennes de 50w m² en pas de 20, 60 pour pas de 15
    oui je sais que des choses vagues
    donc en gros
    imagine sur une surface de 1m par 1m tu peux mettre en partant du bord gauche
    1ml a 0cm puis 1ml a 20cm puis encore a la marque 40 cm puis 60 cm puis 80 cm et enfin a la marque 100cm soit 6 troncons de 1ml soit 42- 48W m²

    tout ceci est theorique plus la piece est grande plus tu reste proche de ce calcul et plus elle est petite est tortueuse plus ca fou le quand

    c'est valable pour un fluide de 35-38 degresune temp de 20 degres et une temp de surface de 28 degres
    qui ne reste d'ailleur valable que pour la france
    l'europe autorisant des valeurs de surfaces plus fortes
    en france cette température a été établie par les services sanitaires des hopitaux de paris
    en effet la température de l'extremité de nos membres (orteils doigts) est de 28 degres donc en ne la depassant pas on n'entraine pas de probleme vasculaires ( jambes lourdes ou varices) car notre corps est habitué a cette temp
    donc les problemes restent une legende urbaine depuis l'adoption de cette norme

    de toute facon on table jamais sur plus de 100w m² pour un plancher pour avoir du confort, donc inversement si tu as 120 m² de plancher et que tu ne connais pas les deperditions d'une maison
    ta chaudiere n'a pa besoin de depasser les 12 kw si tu as peur met un poil plus mais rien ne sert de mettre 50 % de plus!!!
    le plancher passera bien la puissance si cela correspond aux deperditions mais le client sera en inconfort du a la temp de surface trop haute
    si tu vois que les m² et les deperditions ne sont pas en accords il faut prevoir des appoints, comme dans une salle de bain
     
    kenny82 , 13 Décembre 2009
    #11
  12. reza
    (58) Nièvre
    salu

    petite question pour kenny82
    en renovation dans une maison en pierre pour une piéce en trapeze (avec 2 angle consecutif a 90°) dont les longueur des cote sont 5,7,8 et 7virgule qelqe chose(environ 42m²) jessaie de mettre un croqui!!!!!!!!!!!!quel serai le ou les pas a adopter pour cette piece(zone isoler non isoler baie vitré) et combien de boucle faudrait til sachant qu il y aura seulement r=1.5 pour le sol
    merci a vous
    [FONT=&quot][​IMG] [/FONT]
     
    reza , 13 Décembre 2009
    #12
  13. reza
    (58) Nièvre
    oupz le croqui[​IMG]
     
    reza , 13 Décembre 2009
    #13
  14. bardal
    (56) Morbihan
    slt,

    il existe des méthodes simplifiées, mais néanmoins largement suffisantes dans la plupart des situations de maisons d'habitation, pour "calculer" un chauffage par le sol:
    - la première chose à faire est de calculer les déperditions de la pièce concernée; on obtient donc une quantité de chaleur à fournir en kwh...
    - les données "fabricant" indiquent la quantité de chaleur, le flux thermique, fournie par 1 m de tuyau pour le delta T adéquat
    - une simple division nous donne la longueur de tuyau nécessaire, longueur que l'on divise en tronçons de longueur inférieure à 100 m (exemple si on trouve 256 m nécessaires, cela fera trois boucles d'environ 82 m efficaces)
    - en fonction de la position du collecteur, on répartit ces boucles de façon régulière dans la pièce, avec un pas un peu plus serré devant les baies vitrées et la périphérie; l'expérience montre qu'un pas de 15 à 20 cm convient partout où les normes d'isolation ont été respectées; si ce n'est pas le cas, c'est l'isolation qu'il faut revoir, et non le flux thermique qu'il faut augmenter (conduit à inconfort).
    - des boucles d'égale longueur simplifient considérablement les réglages ultérieurs.

    quelques remarques supplémentaires:
    - les logiciels des fabricants se tiennent à des valeurs moyennes de flux thermique; la précision de ces "calculs" est certainement moins bonne que la méthode simplifiée que je propose
    - compte-tenu des progrès en matière d'isolation (des baies vitrées notamment), les différences de pas (pour les "bordures à charge élevée" par exemple) relèvent plus de la gesticulation commerciale que de la nécessité technique; c'est évidemment différent pour des maisons anciennes ou des situations particulières (pièces à mezzanine par exemple)
    - deux choses sont éminemment importantes, en dehors d'une bonne isolation générale: respecter la résistance thermique maximum prévue par le fabricant pour le revêtement de sol et , sauf pour des dalles sur terre plein, soigner l'isolation sous la chappe (6 cm de polystyrène ne sont pas un luxe).

    Enfin, pour conclure, les fabricants ont tendance à présenter comme très complexe ce qui est finalement assez simple; cela justifie les prix des produits qu'ils vendent; en fait, du vulgaire matériel de plomberie (nourrices pour réseau d'eau, vannes communes...) convient parfaitement pour cet usage, et permet de limiter les frais au strict nécessaire, qui est aussi le suffisant.

    Tout n'est sans doute pas à reprendre pour un dossier de bac pro...
    Bon courage...
     
    bardal , 14 Décembre 2009
    #14
  15. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    pour resa

    difficile a dire a l'emporte piece car on ne connait pas reellement les deperditions

    je dirait par sur un pas de 15 homogene, les pas resserrés ne servent plus a rien actuellement,
    et descendre en dessous de 15cm n'apporte que peu de gain en puissance

    mais cela reste empirique tu en es conscient

    comment tu raccorde ton plancher au reseau de chauffage
    sur un reseau special plancher ou sur un reseau radiateur via un kit d'abaissement?
     
    kenny82 , 14 Décembre 2009
    #15
  16. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    pour le nombre de boucle, j'airai tendance a dire 2 vu la surface
    pense aussi que ta piece commence a etre a la limite de ce qui est admit pour la surface et les longueurs entre mur de la dalle beton
    un joint de dilatation serait le bienvenu
    une zone de 1/3 sur le pan en trapeze jusqu'au trait noir en bas en gros et le reste en rectangle parfait
    comme cela tu peux eventuellement avoir 2 zones de chauffe distinctes

    ps l'isolation du mur de la grange serait un plus
     
    kenny82 , 14 Décembre 2009
    #16
  17. reza
    (58) Nièvre
    salut
    merci bien a toi, c bien urbain
    pour ce qui concerne l isolation on ne peux pas faire de la reno sans garder un peu de cachet ,de plus par l'exterieur je ne peu pas ,la grange n'est pas a moi
    si on compte deux zone de chauffe sur ma pièce avec un pas de 15 avec un petit calcul ca ferai 2 longueur de tuyau de environ 140metre!!!!!!!!!
    soit ,mieux vaut donc diviser en 3 si j'ai bien glaner mes info?????????
    ca c'etait ma plus grande piece mais j'ai egalement un salle de bain de 9m²(soit 4m² sans placard baigoire lavabo ...)et une cuisine de 17m²(12m² sans plan de travail):bien isoler
    donc plutot un pas de 15 ou de 10?? car j'ai cru comprendre que sur les petite piece le resultat n'est pas gienial en ce qui concerne le résultat:vrai ou faut?
    merci encore
     
    reza , 14 Décembre 2009
    #17
  18. kenny82
    (82) Tarn-et-Garonne
    oui tu peux diviser en trois mais dans la partie trapeze tu ne mettra pas autant que le theorique!

    pour les autres pieces tu t 'appercevra que tu aura bcp de mal a respecter un pas d'autant un petit pas, par sur un 15
    dans les salles de bains on prevoit toujours un seche serviette souffant en general qui permet une mise en chauffe rapide de la piece
     
    kenny82 , 15 Décembre 2009
    #18
  19. reza
    (58) Nièvre
    merci des info
     
    reza , 15 Décembre 2009
    #19
  20. pour info : une société très sérieuse peut fournir un kit plancher chauffant. Elle vous donne toutes les infos et vous aide à poser le matériel.
    vous pouvez jeter un coup d'oeuil sur son site : www.inpec-pretaposer.fr
     
    KIT-FR , 2 Mai 2010
    #20
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date

aide plancher chauffant

Plomberie générale 15 Mars 2009

Besoin d'aide Colonne de douche Thermostatique

Plomberie générale 17 Février 2015

Réglage vitodens 333f "aide"

Plomberie générale 6 Février 2015

A l'aide! Odeurs canalisations salle de bain

Plomberie générale 18 Décembre 2013

Aide pour robinet douchette wc

Plomberie générale 29 Octobre 2013