ballon tampon

  1. paulus

    paulus Habitué

    bonjour,j'ai l'intention de monter une pac eau/eau en relève d'une chaudière fuel,aucun des pro consultés n'est d'accord sur le ballon tampon quelle volume?est ce vrai qu'il doit etre le plus gros possible doit il inclure une bouilloire pour ecs ou vaut il mieux faire l'ecs avec un serpentin; quelqu'un pourrait il me renseigner utilement(sachant que pour moi, seule compte l'économie d'exploitation a long terme ) merci d'avance
     
  2. klmttt

    klmttt Habitué

    Bonjour
    Des renseignements sur votre PAC?
    eau/eau ... un puit? ... votre ECS actuellement? ...

    Une PAC ... dedans il y a un compresseur ... Marche/Arrêt/Marche/Arrêt ... il n'aime pas trop; donc quand il se met en marche (souvent 5 à 7 minute) il est préférable qu'il puisse donner sa chaleur ... sans s'arrêter.
    Volume du ballon + volume de l'installation = volume d'eau traversant la PAC à charge mini.

    Hugh
     
  3. paulus

    paulus Habitué

    bonjour,en réponse , le ballon tampon fait 1000 litre avec deux serpentins acier(pour le solaire dès que possible; la pac est eau/eau 19 kw et je garde la chaudière fuel basse temperature pour les jpours d'ejp; l'ecs est faite par un troisième serpentin inox dans la ballon multienergie que je suis en train d'installer mais je butte un peu sur la position des différents branchements chauffage aller retour radiateurs aller retour pac akllerretour chaudière;par ailleurs, faut il que je rajoute un circulateur pour la pac ou le circulateur actuel peut il servir pour pac et chaudière,j'ai bien plusieurs shemas type des constructeurs de ballons multienergies mais certains sont contradictoire;si quelqu'un pouvait m'eclairer, merci d'avance
     
  4. klmttt

    klmttt Habitué

    Bonjour Paulus ... un peu compliqué tout ça ... sans plan ...
    Pourriez-vous me griffonner un petit plan de votre future installation?
    Vous faites tout avec des raccords; ou vous soudez? acier, cuivre ou autre?

    Une usine à gaz, mais pouvant être rentable.

    Je vous popose:
    -1- chaudière existante et PAC sur une même boucle (1 seule pompe)... le tout raccordé sur 1 ballon
    -2- Ce ballon sert de bouteille casse pression ... avec ou sans serpentin pour préparation ECS ... pas de chauffage dans le serpentin (manque de puissance).
    -3- pour un éventuel panneau solaire ... choisissez les tubes sous vide... pas de panneaux plan (la caisse à savon avec un bout d'isolant et un tuyau peint en noir; une vitre par dessus) vous seriez obligé de vidanger l'hivers.

    Je vous laisse méditer ... et reste à votre écoute.

    Hugh
     
  5. paulus

    paulus Habitué

    merci de ces réponses pour le montage raccords et cuivre brazé;
    le montage une seule pompe semble plus simple mais j'ai appris que le fait de passer l'eau dans la chaudière si elle n'est pas en fonctionnement entraine une perte de rendement global ;est ce negligeable ou consequent? par ailleurs les circulateurs en place actuellement me paraissent tout a fait surdimensionnés,existe t il une methode de verification simple de la puissance et debit des circulateurs au nombre de radiateurs et distance maximale par exemple sans avoir a faire les calculs de pertes de charges quasi impossibles vu la complexité de mon installation(quelqu'un a dit "usine a gaz,c'est meme carrement raffinnerie de pétrole!!!) merci d'avance
     
  6. klmttt

    klmttt Habitué

    Et le plan ...il est où?

    Perte de rendement... Rendement = Puissance donnée/Puissance consommée
    Donc le rendement diminue ... une pompe c'est 40 à 200W ... une chaudière c'est 24/30 000 W ... la perte est minime, mais il faut rajouter la perte de chaleur inutile par les tuyauterie.

    Débit/puissance/pompe ... si pas d'appareil de mesure, impossible de vérifier la pompe. ...

    Ne pas oublier qu'une installation à pour but d'assurer un confort (d'utilisation et de température intérieure des locaux). Plus on la complique, plus les réglages sont déliquat, les risques de panne augmentent proportionnellement.
    Si les recherches d'économies ont un cout d'installation supérieure à un retour sur investissement acceptable ... c'est que ces travaux ne le sont pas ...

    Cordialement et à plus tard.
     
  7. paulus

    paulus Habitué

    ci joint croquis du projet
     
  8. paulus

    paulus Habitué

    desolé mais j'ai l'impression que l'image ne passe pas cela me donne erreur sur la page
     
  9. klmttt

    klmttt Habitué

  10. petitours

    petitours Membre

    Bonjour

    Le ballon tampon aura toujours son intéret pour donner de l'inertie au système. Mais l'histoire du ON/OFF ON/OFF de la PAC est à minimiser puisqu'il vous faut impérativement choisir une PAC capable de moduler sa puissance afin de travailler en continu à plus faible pluissance, sans faire du on/off on/off sans arret.
    Ca ne coute pas plus cher (ou si peu) et c'est d'un point de vu technologique incomparable.
    Cela permet en outre à la PAC de travailler à des niveaux de pression où elle aura des COP meilleurs.

    Pour L'ECS, dans le cas d'une PAC air/eau, je vous aurais mis en garde contre le bruit mais dans votre cas eau/eau, cela peut etre contourné. Il est désagréable d'avoir un rond rond de la pompe en été quand les fenètres sont ouvertes.
    Attention aussi à la température. Pour des questions sanitaires, il vous faut pouvoir monter à des températures >70° dans le ballon d'ECS, la PAC eau/eau du chauffage ne sera pas capable d'atteindre de telles températures.

    A part ca, d'autant plus puisque vous êtes dans le long terme, concentrez vous principalement sur l'isolation de votre maison puis sur les solutions passives (préchauffage solaire de l'eau), cela vous permettra d'atteindre des COP de 40, 50.... avec l'intersaison ou le solaire suffira amplement.
    A noter que avec du solaire sous vide on peut chauffer de l'eau même s'il fait trés trés froid dehors.
    La solution chauffage doit toujours etre considérée aprés avoir tout tenté pour réduire le besoin energétique.
    Pourrappel : 1cm de mousse polyurethane = 5m de béton !
     
  11. paulus

    paulus Habitué

    bonjour a tous ,et merci de ces reponses toutes positives mais je ne sais toujours pas controler la puissance de mon circulateur des radiateurs celui ci paraissant tout a fait surdimentionné(d'autant qu'il donne des signes de faiblesse et je ne voudrais pas avoir a le changer dans l'urgence et devoir remettre le même ) un grossiste en chauffage me propose une vanne T A qui permet d'avoir les données et de regler mais il faut une machine derrière qui coute la peau ......! y a t il un moyen de controle en mettant un maneaumètre sur le depart et un autre sur le retour(ça j'ai la possibiliuté de le faire car j'ai deux soupapes de purge a ces endroits,je peux mettre un t et des maneaux)
    pour repondre a Petitour,il est évident que je soigne tout particulièrement les isolations au fur et a mesure de l'avancement des travaux de renovation et le solaire est prévu dès que l'ensemble pac et ballon tampon seront fini de monter
     
Chargement...
Autres sujets similaires Forum Date
ballon tampon Chauffage 9 Novembre 2011
Raccordement d'un ballon tampon chaudière bois Chauffage 10 Janvier 2011
Pose d'un ballon-tampon quand le circuit de chauffage est incomplet? Chauffage 10 Août 2010
Ballon tampon+ECS:Question sur la pression Chauffage 29 Décembre 2009
ballon tampon sur PAC Eau/Eau Chauffage 16 Septembre 2009

Partager cette page