abaques solive grenier

( dans

» Construction

)
Chercher   dans    

abaques solive grenier


21/03/2011, 19h48 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Bonjour à tous
Ayant sur un autres poste (gros oeuvres) demandé des conseils pour couler ma dalle du 1er étage, j'en viens à créer maintenant le plafond de mon 1er étage.

www.wuala.com/syymon/Photos/?key=ur3JZefVFlMk

Je pense me raccrocher sur les poutres de charpente, ce qui me donne 3 zones
la premiere avec une portée de 5,5m, et les 2 autres avec des portées de 3,50 m

Evidemment, on ne sait jamais ce que l'on fera du grenier, donc on part du principe qu'il faut du costaud. Suspente rail et BA13 pour le plafond du 1er, isolation, dalles OSB hydrofuge de 22 mm pour le plancher du grenier, et stockage de tout et de rien comme tout grenier qui se respecte

j'ai déjà un peu commencé avec des solives en résineux en 10 x 20 sur 380 avec un entraxe de 50, en mettant une poutre perpendiculaire entre chaque "homme debout" (aussi du 10 x 20) pour supporter les solives.
Je n'ai aucune idée si j'ai le "droit" de m'accrocher sur mes poutres de charpente, si mes sections sont suffisantes, bref si j'ai bon
Merci pour vos multiples réponses
Syymon

Dernière modification par Nono 26/04/2011 à 10h34.
01/04/2011, 13h55 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
quand je disais multiples, c'etait au moins une
Bon ben je fais mon escalier beton en attendant
Syymon

Dernière modification par syymon 26/04/2011 à 16h14.
26/04/2011, 10h30 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Bon ben mon escalier est coulé et je n'ai toujours pas de reponse, je vais commencer à bloquer.
Siou plait ...
Syymon
26/04/2011, 13h35 Vieux  
 
  46 ans, (28) Eure-et-Loir
 
bonjour, pour le plafond je vois que la mise en place de rails tout les 40 cm à la hauteur que tu souhaite avec des tiges filletées pour suspendre le tout vue le volume de ta pièce (s) si plafond droit !

nb : pour l'accrochage des plaques ba 13 suivant ta surface faire un petit calcul de charge histoire de voir pour chaques plafonds si tu ne dépase pas trop en contrainte !
renforce peut être les points d'accrochages ça ne devrais pas posé problème mais mieux être prudent quand meme !

- autrement autre solution ! après isolation ! (laine de verre entre chevrons) mettre en place les rails en horizontal pour reçevoir plaque ba13 en sous pente toiture en laissant apparaitre quelques poutres histoire de garder un cachet à tes combles et que ce soit sympà ! gros travaux je vois ! une fois terminer ça va être beau ! bravo !

Dernière modification par dsm28 26/04/2011 à 13h41.
26/04/2011, 16h01 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Merci beaucoup DSM28
ma principale question portait sur le fait de savoir si je pouvais faire supporter à mes poutres de charpente verticale (que j'appelle "homme debout") reposant sur les 2 murs de refend, un plancher de 200 m2 et tout ce qui va avec cad plafond du 1er + isolation +plancher du 2eme + tout ce qui va dans un grenier (stockage etc)
De la dalle du 1er jusqu'a la faitiere j'ai encore 6,50 m, donc je fais un plafond à 2,50m puis de nouveau un niveau.
Je vais donc mettre des solives sur toute la surface, accrochées sur mes poutres de charpente verticales, c'est là que je me pose la question de savoir si je n'en demande pas trop à ces poutres.
Je sais que les anciens stockaient le foin et la paille sur des planchers accrochés à ces poutres, c'etait d'ailleurs mortaisé dans toute l'epaisseur de la poutre, je ne me rends pas compte du poids total que cela representait, et surtout de ce que cela va représenter par rapport à ce que je veux faire. Par facilité je pensais accrocher les poutre intermediaire (entre chaque "homme debout") par des sabots
Suis-je plus clair ?
Merci pour vos réponse
30/04/2011, 18h48 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Cliquez pour agrandir
quelques photos pour mieux comprendre

et 2 photos de mon escalier décoffrer aujourd'hui
Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir

Dernière modification par syymon 30/04/2011 à 18h59.
30/04/2011, 23h15 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Joli tout ça !
Tu ne dis rien sur la section et la nature de tes "hommes debout" , ni sur celles des poutres principales.J'ai des tables de résistances pour les poutres horizontales mais je ne pense pas en avoir pour les verticales. Là le problème c'est le "flambage". Donc il faut calculer le moment d'inertie de la poutre et sa charge pour s'en sortir.
Tout cela se calcule donc. Le principe : On commence par faire les descentes de charge c'est-à-dire qu'on compte 300 kgs/m2 pour un plancher plus le poids propre de la structure, plus les cloisons qu'on y rajoute, plus toutes les charges fixes.... On fait une première approche en choisissant les sections désirées puis on regarde si on ne dépasse pas la flèche maxi et éventuellement on corrige.
J'ai beaucoup de boulot en ce moment mais je vais voir si je peux faire qlq chose pour t'aider.
01/05/2011, 10h48 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Merci Pacicique7640
mes "homme debout" font a peu pres 20 x 20 cm en sapin.
Elles sont en trés bonne santé, les ayant couper au RDC pour les remplacer par des poteau beton, dans l'alignement d'un mur de refend que j'ai créer pour soutenir les poutrelles de la dalle
Cliquez pour agrandir

Pour l'instant j'ai mis 3 solives de 3,80 (photo) que j'avais en 10 x 20, ainsi qu'en intermediaire entre les hommes debouts avec des tirefonds de 120 mm (4 par sabot).
Je commanderai les bonnes sections dans la scierie du coin. C'est en fait le chantier suivant, plafond puis placo et cloison, afin ensuite de posé mon plancher chauffant, pour chauffer cet automne
Merci beaucoup

Dernière modification par syymon 01/05/2011 à 10h51.
01/05/2011, 22h30 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Première chose : estimer le poids au mètre carré du plancher : Parquet+ panneau de fibres d'insonorisation + OSB + solives + entretoises + isolant + placo ou lambris... (on en rajoute ou on en retire sv application. disons 50 kgs au mètre carré.
Si on rajoute des cloisons en BA 13 il faut rajouter ce poids sur le plancher.
Ensuite on prend une charge d'exploitation soit 150 kgs / m2 pour un plancher normal selon NF P O6-001 mais ça peut être plus selon la destination de l'espace.
Disons donc 200 kgs.
On trouve alors suivant l'entraxe la charge par mètre linéaire de solive :
Ex. si entraxe de 60 on aura 200 x 0,6 = 120 kg /ml (si entraxe 50 on a 100 kg/ml)
On applique un coefficient de sécurité de 20 % soit 120 x 1,2 = 144 Kg/ml.
On multiplie cela par la longueur de la poutre et on a la charge sur la poutre
Ex : pour 4 mètres de poutres on aura 144 x 4 = 576 KG (ou daN pour parler mieux).
Dans les abaques on propose des charges admissibles dans l'hypothèse d'une flèche acceptée de 1/300. Pour une flèche plus faible 1/400 ou 1 /500 on applique un coefficient respectivement de 0,75 et 0,6.
Donc si on veut quelque chose qui ne fasse pas plus d'1 cm d'affaissement sur les 4 m ,on divise encore notre charge par 0,75 soit 576 / 0,75 = 768 daN.
On cherche alors dans l'abaque pour une longueur de 4 m la section commerciale qui supporte une charge supérieure à 768 N selon le critère de la déformation : on trouve la dimension commerciale de 75 x 200 qui supporte 825 daN.
Voilà la technique pour pré-dimensionner ses solives. (Après il faut faire des vérifications mais en général on tombe bon)
Tu me donnes donc tes longueurs et tes charges linéaires et je regardes pour toi dans mon abaque.
04/05/2011, 10h12 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Cliquez pour agrandir

Je ne pense pas cloisonner au 2eme étage, Tu dois surement connaitre mieux que moi le poids des differends matériaux que je vais mettre c a d : Ba13 pour le plafond du 1er étage, isolation en 200 laine de verre, quelques gaines de VMC et electricités, OSB hydrofuge de 22 mm et le poids des solives. Pour ce qui est de la charge d'exploitation, ne sachant pas quoi faire encore avec cette surface, je pense que les 200 kg au m2 seront suffisant, en utilisation standard.
Merci beaucoup, beaucoup
Simon
04/05/2011, 14h33 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Hello,
Désolé de te contredire mais je ne connais pas le poids des matériaux. Ce n'est pas mon métier.
J'ai une bonne connaissance en résistance des matériaux mais mon métier c'est plutôt côté électricité.
Donc si tu ne me dis pas spécialement le poids des matériaux je tablerai sur 50 kgs au m2
Il s'agit de faire un ou deux étages ?
Donc sauf contre-indication je prends 250 kgs/m2 comme base de calcul ?
Pour la flèche maxi je prends combien 1/300, 1/400 ou 1/500. Ca change les exigences
Il manque sur ton schéma les dimensions entre poteaux.
Les solives en 5,5 m seront impressionnantes à vue de nez...
Je regarderai tout cela un de ces soirs, à tête reposée.
04/05/2011, 20h03 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Désolé de ne pas être precis, mais au fur et a mesure que j'avance, je découvre les differents besoins, et n'y suis pas préparer.
Cette maison fait 10 metre de haut, j'ai déjà couler une dalle en beton pour le plancher du premier étage. Je m'attaque maintenant au plafond du premier etage et donc au plancher du second étage qui sera "sous les toits". Comme je plafonne le 1er etage avec suspentes et rail fixée aux soilves, je suppose que la fleche la plus faible possible sera retenue, afin d'eviter des fissure aux joints du plafond du 1er.
Les dimensions entre chaque poteau n'est pas régulier et en fait il y a 5 x 2 poteau et non 4 x 2 comme le plan que j'ai fait.
Du fond (pente de toit) au premiers poteaux nous avons 4 metre, 20 cm de poteau ensuite 3,3 metre 20 cm de poteau, 2 m, 20 cm de poteau, 2m, 20 cm,2m, 20 cm, puis 3,85 metre ou la je les mets dans l'autre sens
Si j'ai oublié qqchose ...
Simon
08/05/2011, 22h57 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Désolé de ne pas avoir encore répondu mais j'ai été un peu bousculé ces derniers jours. Je regardes tout cela dès demain.
Qu'y a-t-il entre les poteaux actuellement ? (pour poser les solives ) ?
A vue de nez, je crois que tu es peut-être un peu trop exigeant pour un plancher de grenier ou alors il faudra rapprocher les solives (=augmenter leur nombre).
08/05/2011, 23h07 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Qu'y a-t-il entre les poteaux actuellement ? (pour poser les solives ) ?

Bonsoir Pacifique
au départ rien
j'ai pour l'instant installé des solives de 10 x 20 avec des sabots et des tire-fond de 120 mm (4 par sabots).
Sinon, concernant l'entraxe,
Si il faut mettre 30 cm d'entraxe, pour etre tranquille, je mettrai 30.
Merci
Simon
09/05/2011, 13h31 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Va voir là (pages 106 à 113 Ce sont des tableaux de résistance pour les solives) http://outils.web.gratuit.free.fr/bo...0de%20bois.pdf
09/05/2011, 19h46 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
J'ai fait un premier calcul et je me rends compte combien c'est délicat de faire des choix à la place de quelqu'un d'autre. Ces calculs sont donnés à titre purement indicatif sans engagement de responsabilité.
Ils sont basés sur une table de charges admissibles pour pièce de sapin ou d'épicéa (classe BS) entre deux appuis. Sans doute serait-il plus intéressant pour toi de consulter le site indiqué dans mon précédent message en faisant attention au fait que les valeurs sont les charges d'exploitation (elles tiennent compte de la charge propre du plancher... tout au moins en partie)
J'ai d'abord considéré les pièces en 5,5 m dans la section déjà employée de 100 x 200 mm. Il faudrait les espacer de seulement 30 cm pour supporter une charge de 200 daN /m2.
Donc j'ai envisagé de chercher une autre section avec l'hypothèse : charge 250 daN/m2, humidité du bois 15%, espacement 40 cm
soit 250 x 0,4 = 100 daN/ml
Coef de sécurité 1,2 -> 100 x 1,2 = 120 daN/ml
Pour 5,5 m le charge est de 5,5 x 120 = 660 daN
pour une flèche de 1/400 multiplier par 1/0,75 car les tables sont pour une flèce 1/300
-> 660 x 1/0,75 = 880 daN
On trouve que la section commerciale 100 x 225 donne 853 daN (ce qui est suffisamment proche pour être accepté.
(La taille au- dessus serait du 200 x 200 mm qui supporte 1240 daN.)
Pour la poutre de 3,3 à mettre entre les poteaux.
La surface est de 5,5 x 3,
3 = 18,5 m2 d'un côte et 3 x 3,3 = 9,9 m2 pour l'autre côté. Soit un total de 28,4 m2 chargé à 250 daN soit 7100 daN La poutre supporte la moitié de la charge de ces deux plans : 3550 daN
On trouve dans les tables en 225 x 225 :
pour 3,25 mètres 5707 daN avec une flèche de 1/300 (ou 4280 daN avec flèche de 1/400)
pour 3,5 mètres 4464 daN avec une flèche de 1/300 (ou 3348 daN avec flèche de 1 /400).
C'est doncune dimension acceptable.
Je dois m'arrêter là pour l'instant. A +
10/05/2011, 12h19 Vieux  
 
  39 ans, (88) Vosges
 
Boujour pacifique
Loin de moi l'envie de te mettre dans une situation délicate, je prends tes indications comme base de reflexion, auquel j'ajoute un coefficient de coherence que chacun estime lorsque l'on demande des conseils sur un forum.
J'ai compris comment calculer les sections et grâce au lien que tu m'as donné,j'ai ce qu'il faut.
Il me reste a savoir si mes poteaux sauront retenir tout ça.
J'ai fais quelques rechercheset je trouve des formules assez charabiatesques
voici ce que j'ai pu glaner
si ca vous parle

**********************
bois catégorie:2 compression axiale admissible pour le sapin 95daN/cm²

bois section 12x12cm section 144cm² Inertie: 1728cm4,rayon de giration: 3,46cm hauteur du poteau 2,50m le poteau est supposé bi articulé d'ou la longueur de flambement 1x h, soit 250cm, élancement 250/3,46=72,25
k=1,45-[1,20x(72,25/100)]=0,583
sollicitations pondérées du 1° genre
sapin: 144x95x0,583=7955daN
avec une humidité du bois a 15% soit le coefficient de compression=1 si le bois est a 30% d'humidité le coefficient est de 0,475
il faudrait x les valeurs ci dessus par 0,475

**********************
rayon de giration comment le calculer ??
pour trouver k, d'ou viennent les 1,45 et les 1,2 ?

Dans l'absolu, il arrive quand meme à 7955 daN pour un poteau de 12x12 de 2,5
moi j'ai du 20 x 20 en 10 poteaux au plus haut à 6,5 m et au plus bas à 3m (pente du toit)
Je ne me riquerais pas a faire une regle de 3, car je comprends bien que la hauteur du poteau modifie la valeur d'elancement et donc reduit la charge admissible.
En reprenant l'exemple et en prenant un poteau de 3 m au lieu de 2,50, on arrive à 5608 daN, on perdrait 2300 DaN juste pour 50 cm de +. ?

Il faut aussi que je prenne en compte le poids de ma charpente et de ma toiture déjà supporter par mes poteaux.
Pour la toiture j'ai trouver du 38kg/m2, soit un total de 10444 kg, a cela il faut ajouter le reste de la charpente chevrons, pannes, faitière liteau, on doit friser les 15 tonnes facilement (là j'vais au pif).
Bon 15 tonnes sur 10 poteaux ca fait que 1,5T par poteau sans compter le soutien des 2 murs au départ et à l'arrivée de chaque panne.
Si j'arrive à disséquer les formules je dois pouvoir m'approcher d'un résultat par poteau en gardant des marges de securités. Cela me donnera une charge maximale admissible, a comparer avec celle du plancher en charge.
Merci évidement de me corriger
Simon
10/05/2011, 22h30 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Parlons flambement :
La longueur de flambement "L" c'est la longueur réelle "l" x un coefficient "m" qui dépend du mode de pose du poteau. m = 0,65 quand les deux extrémités sont encastrées ce qui semble être ton cas. (On a m = 1 pour 2 extrémités articulées, m = 0,85 pour 1 articulée et une encastrée).
Le rayon de giration "R": (racine du moment d'inertie divisé par la section = racine de b.h3/12.b.h)comme la section est carrée tout se simplifie : c'est C x racine de 12 donc 0,289 C. (Désolé je ne sais pas trop comment mettre des formules mathématiques).
L'élancement = l.m/R.
Le coefficient de flambement k qui réduit la contrainte admissible est un coefficient de sécurité.
k varie selon la valeur de l'élancement semble être une formule empirique je fais des recherches. Je sais qu'il y a plusieurs approches celle d'Euler, celle de Rankine et celle de Dutheil.
10/05/2011, 23h52 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Calcul du coefficient k. C'est selon les règle CB 71 (CB pour construction bois ?).
k = 1 pour élancement (lambda) < 37,5
k = 1,45 -(1,2/100.lambda) si 37,5<lambda<75
k = 3. 100/ lambda carré si 75<lambda <120.
Ces coefficients m'apparaissent comme des valeurs empiriques.
La contrainte en compression axiale du pin oudu sapin (classe BS) est de 109 daN /cm2 s'il a un taux d'humidité de 15 % (ce qui est généralement le cas...)
11/05/2011, 09h11 Vieux  
  63 ans, (74) Haute-Savoie
 
Ton élancement vaut 250 x 0,65 / 0,289 x 20 = 28.
Au pire avec m = 1 il vaudrait 33,4.
Donc tu peux prendre k = 1 pour coefficient
Donc la charge admissible sur tes poteaux est bien de 109 daN / cm2
Par contre tu sous-estimes le poids de ta toiture : On compte en général 120 daN/m2 en charge statique. (Prévoir en plus le contreventement)
Discussions similaires
Entraxe solive trop important Par pokai dans Gros Oeuvre, +2 08/08/2009
entre solive Par DANIEL46 dans Finitions, +7 29/03/2009
Solive Par kamal dans Toiture, Charpente, +5 22/01/2009
Solive en poudre Par LABRICOLE dans Toiture, Charpente, +2 24/08/2008
Liste de tous nos Forums:
Navigation rapide


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous ! Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses. Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite ! Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Publicités

Version Mobile
BricoZone sur Mobile & PDA

BricoZone® - ©07-13
Visitez aussi BricoZone.be, ou JardiZone.be !